Sélection du message

Annonce

Bonjour ! Mon inscription sur UTIP a été acceptée, j’en profite donc pour vous donner des précisions sur comment cela fonctionne. UTIP ...

RPMI Chapitre 83


Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 83 : Un Piège Démesuré





« Comptez-vous vraiment vous rendre ? » Jia Tianlong était un peu surpris.

« Se rendre c’est abandonner. Cependant, quel côté rétrocédera à qui ? Cela n’a pas encore été décidé ! » Tout en disant cela lentement, le Chef de Secte Wang plissa les yeux et porta consciemment sa main sur la garde de son épée longue.

« Que voulez-vous dire par là ? » Le visage de Jia Tianlong s’assombrit, mais peu de temps après, il agita sa main, signalant ainsi à ses hommes d’encercler le Chef de Secte Wang.

Immédiatement, ses Gardes de Fer se précipitèrent de derrière lui et entourèrent Wang Juechu dans un demi-cercle. Dans le même temps, ils saisirent les puissantes arbalètes. Dans des éclairs de lumière verte, les Gardes de Fer pointèrent leurs flèches d’arbalète vers lui.

On pouvait voir que sur le seul ordre de Jia Tianlong, ils lâcheraient sans réfléchir un déluge de flèches sans la moindre hésitation, abattant immédiatement Wang Juechu sur place.

« Juste parce que nous avons déplacé nos disciples de rangs inférieurs sur le Sommet du Soleil Couchant, vous croyez que nous n’avons jamais envisagé une invasion ennemie et donc que nous serions incapables de résister ? » La voix du Chef de Secte Wang avait un ton plutôt menaçant et sinistre, et il semblait ne pas vouloir voir les arbalètes.

Entendant ces paroles, le cœur de Jia Tianlong s’assombrit. Son esprit ressentait un sombre pressentiment. Il n’interrompit pas les paroles du Chef de Secte Wang et on pouvait toujours voir une expression sombre sur son visage. Jia Tianlong voulait entendre ce que son ennemi allait finalement dire.

« Celui qui a fait migrer la secte à cet emplacement était le Chef de Secte de la septième génération, le Chef de Secte Li. Non seulement cette personne avait-il beaucoup de talent et de compétences, il était également un expert en construction et mécanisme. Il était reconnu comme étant le génie ultime de sa génération. » Ayant dit cela, le Chef de Secte Wang se tut un instant, un soupçon d’admiration sur son visage.

Il reprit la parole et continua : « Le Chef de Secte Li désigna le Sommet du Soleil Couchant comme hall principal de la secte. Il y a deux raisons à cela. Une des raisons est que le sommet de la montagne est dangereux. Comme il est facile à défendre et difficile à attaquer, c’est stratégiquement un emplacement défensif exceptionnel. La deuxième raison est que, au centre de ce pic montagneux il y a une vaste caverne naturelle de stalactite. Cette grotte est incroyablement merveilleuse. Elle occupe près des deux tiers du Sommet du Soleil Couchant. En voyant cette merveille, le Chef de Secte Li prévu dans son esprit d’intégrer toutes les techniques de construction qu'il maîtrisait et de les incorporer dans les bases de la caverne de stalactite, et il transforma le sommet de la montagne entière en un énorme piège naturel. Tant qu’il y aura des gens pour activer le mécanisme, le sommet entier de la montagne s’effondrera immédiatement, ensevelissant tous les gens se tenant sur le sommet. »

Après que le Chef de Secte Wang eut fini de parler, il resta silencieux. Il balaya la foule face à lui avec un regard froid qu’on utiliserait seulement pour contempler un cadavre.

Après que Jia Tianlong eut fini d’entendre cela, il se dressa de stupéfaction. Naturellement, il ne croyait pas les paroles de son opposant, mais après quelques instants, il ne savait toujours pas comment il pourrait réfuter les paroles menaçantes du Chef de Secte Wang.

Les autres personnes présentes sur la montagne entendirent clairement ces paroles. Ils ne purent pas s’empêcher de s’agiter et de discuter à voix basses. Quelques-uns plus malins que les autres avaient même commencé à se rapprocher lentement de la seule voie qui menait hors de la montagne. Ils étaient prêts à se précipiter sauvagement à l’instant où quelque chose tournerait mal.

« Silence ! Ceux qui se plaignent ou s’agitent seront tous tués sans pitié ! »

Jia Tianlong reprit rapidement son calme. En voyant ses hommes se rebiffer après un simple bluff, il ne put pas s’empêcher de se sentir irrité. Il savait que s’il ne mettait pas immédiatement un terme à leur agitation, la situation deviendrait beaucoup plus difficile à contrôler. Il agit rapidement sans y penser et lança avec force un ordre sévère.

L’ordre de Jia Tianlong fut bien exécuté par ses loyaux subordonnés. Après qu’ils aient fini de décapiter quelques-uns des lâches qui avaient tenté de s’échapper, le reste fut intimidé et réprimé, leurs rugissements supprimés.

Toutefois, Jia Tianlong savait que cette suppression était seulement temporaire et superficielle. S’il ne parvenait pas à confirmer que ce qu’avait dit l’adversaire n’était que mensonge, peu importe à quel gang ou à quelle faction les hommes appartenaient, ils seraient tous incapables de rester sur place sans éprouver de crainte. Il craignait que cette rumeur continue de se répandre et qu’elle les incite à fuir.

« Vous ne pouvez pas nous persuader que vos paroles sont vraies sur la simple base que vous les avez dites ! » Jia Tianlong restreignit fermement la colère qui couvait dans son cœur, avec l’intention d’exposer personnellement les machinations du Chef de Secte Wang.

« Bien sûr que non. J’ai toutes les preuves qu’il faut. Il vous suffit de rester ici et de le voir par vous-même. Que vous ayez entendu correctement ou pas, si quelqu'un devait voir ma preuve et montrer l’intention de s’échapper ou d’éventuellement continuer l’assaut, j’activerai l’ensemble du mécanisme qui nous tueras tous. » Les paroles de Wang Juechu étaient remplies d’une aura meurtrière et ses intentions menaçantes avaient été révélées sans que l’on puisse en douter.

Jia Tianlong examina attentivement l’expression de son ennemi, essayant de trouver un écart ou une faille dans sa posture. Malheureusement, le visage de Wang Juechu restait impassible. Aucune indication de mensonge n’était apparue, ni la moindre trace d’une fausse confiance.

Jia Tianlong ne put pas s’empêcher de se murmurer à lui-même. « Ne me dites pas que les paroles du Chef de Secte Wang n’étaient pas un faux-semblant, mais bien un vrai plan visant à détruire tous ceux qui se trouvent sur le sommet, y compris leur secte ? »

« Activez le second mécanisme ! » Wang Juechu tourna soudainement la tête vers le hall de la secte et ordonna bruyamment.

Puis, il tourna sa tête de côté et commença à regarder le relativement petit hall de pierre, sans plus faire attention à Jia Tianlong.

Voyant que son adversaire le méprisait aussi ouvertement, Jia Tianlong ne put pas s’empêcher de se mettre en colère. Avec beaucoup de difficultés, il résista à la colère dans son cœur et résolut intérieurement de se reprendre. Si les preuves de l’opposant ne le satisfaisaient pas, il donnerait immédiatement l’ordre de transformer ce Chef de Secte Wang en un hérisson à forme humaine.

Toutefois, le regard étrange de Wang Juechu vers le hall de pierre avait suscité l’attention des membres du Gang des Loups Sauvages. Ils ne purent pas s’empêcher de tourner aussi leurs regards, désireux de voir si quelque chose d’étrange allait se produire.

Les membres de la Bande des Loups Sauvages étaient tous agités. Aucun d'entre eux n’avait remarqué deux personnes qui portaient des vêtements de la Secte des Eaux Perdues qui murmuraient la tête basse.

« Han Li, tu penses que ce qu’a dit notre Chef de Secte est vrai ? Ne me dites pas que ce Sommet du Soleil Couchant est vraiment creux ? Je suis déjà venu ici à plusieurs reprises auparavant et je n’ai jamais ressenti que quelque chose clochait par ici. »

« Serait-il possible que le Chef de Secte Wang cherche à les tromper afin de gagner du temps ? »

« Peut-être... »

Un jeune homme était en train de parler à un autre jeune taciturne au milieu de la foule, commentant l’offensive. Il semblait qu’ils doutaient beaucoup des explications données par Wang Juechu.

Ces deux personnes n’étaient pas des passants, mais étaient en fait Han Li et Li Feiyu, qui s’étaient précipités depuis la résidence de l’Ancien Li après s’être déguisés.



2 commentaires: