Sélection du message

Annonce

Après un petit craquage... j'ai décidé d'arrêter les frais. Ceux qui ont lu mon précédent message avant que je l'efface comprend...

RPMI Chapitre 76


Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 76 : Négociations et Éruptions






Après plusieurs discussions entre la Secte des Sept Mystères et la Bande des Loups Sauvages, les deux convinrent de se rencontrer et de discuter à un endroit appelé « Terre des Chûtes de Sable », situé entre leurs deux frontières.

En ce qui concernait les membres des équipes d’émissaires qui participeront aux discussions, la Bande des Loups Sauvages opposa catégoriquement que les deux partis devaient avoir une personne de haute autorité en tant qu’expression de leur bonne foi. Sinon, il était inutile d’organiser ce débat.

Lorsque cette condition fut mise sur le tapis, elle ne provoqua pas de tollé au sein de la Secte des Sept Mystères puisqu’il s’agissait d’une condition tout à fait normale pour des négociations.

Bien sûr, aucun des deux partis n’était disposé à envoyer leur élite de haut rang dans une situation aussi dangereuse. La Secte des Sept Mystères enverrait tout au mieux un chef auxiliaire de la secte, tandis que le Gang des Loups Sauvages enverrait un membre auxiliaire d’un statut similaire afin de préserver leur réputation. Par conséquent, cette condition n’était pas un problème.

En conséquence, les deux partis convinrent d’une date pour les négociations, et lorsque ce jour se rapprocha, les deux groupes envoyèrent une centaine de membres pour rejoindre le lieu de rencontre.

Afin de se préparer contre toute embuscade que le Gang des Loups Sauvages pourrait mener au cours des négociations, les membres de la Secte des Sept Mystères participant aux négociations avaient dressé un plan de sauvegarde méticuleux.

Outre l’équipe d’émissaires composée de cinq membres, la centaine d’autres membres de la secte s’étaient rassemblés en un grand escadron mené par le Vice Chef de Secte Wu, la seconde personne la plus forte de la secte. Cette centaine de personnes étaient tous des experts de haut niveau au sein de la secte. Ces membres de la secte étaient tous des Protecteurs reconnus, et adorés comme des membres faisant partis du noyau de la secte. Parmi eux, on pouvait voir plusieurs Anciens, des Chefs de Division, des membres de rang élevés et ainsi de suite. Un escadron constitué par autant de membres estimés pouvait vraiment être considéré comme une incroyable formation de combat.

Avec autant d’experts dans le cortège, même si l’ensemble des troupes d’élite du Gang des Loups Sauvages attaquait en même temps, ils n’arriveraient probablement pas à réussir à bloquer les mouvements de la secte. Chaque membre de la Secte des Sept Mystères, du membre le plus estimé à ceux moins connus, était pleinement confiant.

Pour cette raison, si quoi que ce soit laissait penser à un jeu déloyal, les négociateurs pourraient s’appuyer sur ces artistes martiaux hautement qualifiés afin de s’extirper rapidement du piège et retourner sur leur propre territoire, où il y aurait un nombre incalculable de frères de la secte dévoués à les protéger, et ainsi leur assurer une retraite sûre.

Li Feiyu s’était également porté volontaire. Pour lui, qui n’avait pas beaucoup de temps à vivre, plus ce serait dangereux, plus il aurait envie de s’y engouffrer.

Une fois que la date des négociations fut proche, le cortège qui comprenait près de la moitié des meilleurs experts de la Secte des Sept Mystères se mit en marche. Pour eux, ce voyage prendrait au moins la moitié d’un mois, et serait lent et laborieux.

Han Li ne plaçait pas beaucoup d’importance dans ces évènements. Que les négociations réussissent ou pas, n’avait aucune importance pour lui. Il s’apprêtait à quitter cet endroit pour le monde extérieur afin d’élargir sa vision du monde, alors qu’est-ce que le développement et la chute de la Secte des Sept Mystères avait à voir avec lui ?!

Tant qu’ils ne l’impliquaient pas, il était trop paresseux pour s’en préoccuper.

Alors au cours des jours précédents le départ de l’escadron pour la négociation, il continua tranquillement à se concentrer à accélérer la croissance des herbes médicinales dont il pourrait avoir besoin dans le futur. En supplément, il commença à collecter plusieurs graines d’herbes précieuses en préparation pour de futures utilisations.

Han Li avait déjà décidé qu’une fois que l’équipe d’émissaire serait revenue dans la montagne, il ferait officiellement ses adieux à quelques membres de la secte. Si les membres d’élites de la secte n’étaient pas disposés à le laisser partir, ça ne le dérangerait pas de révéler un peu de sa puissance réelle face à eux afin qu’ils puissent s’apercevoir de sa force, et renoncer complètement à le retenir.

En réalité, partir secrètement serait l’option la plus pratique, mais Han Li craignait que s’ils ne parvenaient pas à le retrouver, ils pourraient aller poser des problèmes à sa famille. Il jugea que faire ses adieux aux membres d’élite de la secte tout en révélant un peu de son pouvoir afin de les intimider était nécessaire.

En ce qui concernait son excuse pour s’en aller, Han Li avait déjà passé beaucoup de temps à y réfléchir. Tout ce qu’il avait à dire était que le Docteur Mo lui manquait et qu’il voulait retrouver son maître. Quant à savoir s’ils le croiraient ou non, Han Li ne s’en souciait pas du tout. Avec sa puissance, comment pourrait-il s’inquiéter de ce qu’ils pensaient ?

À chaque fois qu’Han Li pensait à cela, il ne pouvait pas s’empêcher de laisser le coin de sa bouche se relever et révéler le soupçon d’un sourire froid. Désormais, Han Li pouvait éteindre les vies de plusieurs membres de la secte s’il le voulait, et cela serait aussi facile que de bouger une main.

Bien sûr, ce n’était que des pensées. Il ne ferait pas quelque chose d’aussi drastique que de tuer des membres de la secte.

Mais Han Li n’aurait jamais imaginé que quatre nuits après que l’équipe de négociation soit partie, une personne mal vêtue avec de longs cheveux indisciplinés, et recouverte de la tête aux pieds de poussières s’introduirait soudainement dans sa maison. Les yeux complètement injectés de sang et avec les lèvres blanches, elle lui dit d’une voix rauque et en un seul souffle :

« L’équipe de négociation est finie. Le Chef de Secte Wu, les Protecteurs, les Anciens Consacrés, les Anciens... ils sont tous morts. »

Han Li fut frappé de stupeur après avoir entendu cela, mais avant même qu’il puisse ouvrir sa bouche pour demander...

Du...

Tout d’un coup, venant de quelque part dans les montagnes, un aigu et puissant signal d’alarme de sentinelle résonna dans les airs.

Bang bang...

Il fut suivi par une autre vague d’avertissements étouffés.

Dong, dong...

Ding, ding...

Peng peng...

Toutes sortes de sons d’alerte retentirent de la même manière, suivie de près par d’innombrables cris de bataille qui s’élevaient et retombaient successivement sur tout le flanc de la montagne. Parmi le bruit, on pouvait percevoir faiblement le son des armes qui s’entrechoquaient les unes contre les autres. À ce moment-là, la montagne entière, qui était recouverte de nuages sereins teintés des nuances du coucher du soleil, était devenue un champ de bataille géant où ses membres étaient massacrés.

Le visage d’Han Li se transforma. Il était incapable de continuer à écouter l’homme qui parlait en face de lui, et en un éclair, son corps apparut à l’extérieur de la résidence. Il regarda rapidement dans toutes les directions, trouva le plus haut bâtiment et tapant légèrement de son pied, son corps apparut au sommet de l’édifice. Puis, il regarda au loin vers l’extérieur de la vallée.

Son visage s’était assombri et congestionné. Non loin de son point de vu, la montagne semblait être rempli de flammes qui atteignaient le ciel, des gens se précipitaient partout et des éclairs de lames d’épées flashaient sans discontinuer. De plus, on pouvait entendre des bruits de combats rapprochés un peu partout. Les sons d’avertissement qui retentissaient se mêlaient aux cris de colère dans une masse frénétique de vacarme.

Entendant le vent se déplacer derrière son dos, il demanda sans tourner la tête : « Li Feiyu, est-ce le Gang des Loups Sauvages ? »

« Oui. Qui aurait cru qu’ils avaient planifié tout cela aussi méticuleusement ? Après avoir quasiment annihiler l’équipe de négociation, ils se sont immédiatement rendus sur la montagne afin d’abattre les survivants. » L’informateur recouvert de terre et aux longs cheveux indisciplinés était précisément Li Feiyu, qui était parti quatre jours auparavant. Actuellement, sa voix déversait une colère refoulée, incapable d’accepter les actions du Gang des Loups Sauvages.



1 commentaire: