Annonce importante

Annonce

Bonjour ! Je vais essayer d’être concis, ce qui n’est pas mon fort, car j’ai une annonce à faire. Dès la semaine prochaine, je dois m’...

RPMI Chapitre 53


Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 53 : Un Bel Homme






Quand Han Li entendit le nom de la technique, son cœur frémit involontairement. Ce qu’il se passa ensuite lui laissa une impression qui le marquerait pour toujours. Cela lui rappela qu’il y avait encore beaucoup de choses dans ce monde qui restait inconnu.

Pendant que le Docteur Mo rugissait, les sept sinistres lames empalées dans son corps se mirent à trembler. Un bourdonnement fut émis par les têtes démoniaques, devenant plus fort et plus aiguë à chaque seconde, comme si elles prenaient vies.

Quand le Docteur Mo vit les sinistres lames vibrer, il marmonna quelque chose avec ferveur. Han Li ne pouvait pas comprendre ce qu’il disait, mais il savait que ça ne présageait rien de bon.

Le Docteur Mo se leva, tourna autour de la salle et finalement frappa de colère le sol avec son pied . À contrecœur, il leva son index et le fourra dans la bouche de l’une des têtes démoniaques.

Une chose incroyable et inconcevable se produisit. Cette tête démoniaque qui était censée être inerte, se mit à ouvrir la bouche et mordit le doigt du Docteur Mo, comme si elle se délectait d’une friandise céleste.

Le corps du Docteur Mo trembla légèrement, comme si il réprimait une douleur intense par la force. À cause du brouillard noir qui obscurcissait ses traits, Han Li ne pouvait pas voir l’expression du Docteur Mo, mais il se doutait qu’elle devait sûrement être hideuse.

Au bout du temps qu'il fallait pour infuser une tasse de thé, la tête démoniaque fut enfin rassasiée. Satisfaite, elle ouvrit sa bouche pour libérer le doigt, tandis que le bourdonnement commençait à s’apaiser.

Ensuite, le Docteur Mo commença à nourrir successivement chacune des têtes démoniaques, avant de retirer son doigt à contrecœur.

Après cela, le Docteur Mo refit comme plus tôt le lotus avec un geste de ses mains, marmonna les incantations de sorts et cria « Sept Fantômes Dévoreurs d’Âme ! » à nouveau.

Cette fois-ci, les sept sinistres lames ne se mirent pas à vibrer. Curieusement, il semblait que rien d’inconcevable n’allait se produire. Cependant... Les yeux des têtes démoniaques s’ouvrirent tous au même instant ! Révélant des paires d’yeux rouge sang, ainsi que des bouches qui étaient grandes ouvertes, elles semblaient être en train d’essayer, futilement, d’aspirer quelque chose dans l’air.

La brume fantomatique sur le visage du Docteur Mo commençait à convulser et s’élargir, comme si elle pouvait sentir le danger d’une menace imminente. Les mouvements des tentacules devenaient de plus en plus intenses et violents, mais sans résultat.

Sept lignes extrêmement fines de fils noirs apparurent au dessus de la brume fantomatique, tissant de beaux arcs dans les airs. Comme suivant une énergie invisible, les lignes noires se séparèrent avec précision et furent dévorées par les bouches des têtes démoniaques qui semblaient attendre avec impatience.

Han Li regardait en silence, abasourdi. Tous ces revirements se déroulaient juste en face de lui, alors les détails de chaque action de la brume fantomatique et des têtes démoniaques, même si très courts, furent profondément gravés dans son esprit. Il était si proche, que lorsque les bouches des têtes démoniaques étaient grandes ouvertes, il pouvait même voir leurs dents clairement.

C’était la première fois que Han Li entrait en contact avec les énergies mystérieuses d’un autre plan d’existence. Il était impressionné et médusé par cette vue. On pouvait voir émaner un air lourd et démoniaque de la brume fantomatique sur le visage du Docteur Mo, ainsi que des têtes diaboliques fichées au bout des sinistres et étranges lames. Ce phénomène ne pouvait pas être expliqué par le bon sens. Par le passé, Han Li n’avait jamais cru au surnaturel. S’il ne l’avait pas vu de ses propres yeux aujourd'hui, il n’y aurait absolument jamais cru.

Mais comment Han Li pourrait ne pas être estomaqué ? Des scènes d’histoires de mythes et légendes étaient actuellement en train de se dérouler sous ses yeux.

À ce moment là, l’esprit d’Han Li était tourmenté. Sachant qu’il était la cible, Han Li n’était pas certain de savoir comment il devait réagir face à ce pouvoir extrêmement bizarre, et inhumain.

Progressivement, la brume fantomatique sur le visage du Docteur Mo commençait à se dissiper lentement. Le volume de la brume diminuait visiblement pendant que les têtes démoniaques la dévoraient, laissant derrière une dernière couche ténébreuse qui ressemblait à une ombre légère qui était comme collée au visage du Docteur Mo.

Comme la brume se fanait, les traits du visage du Docteur Mo commençaient lentement à être visibles, mais au moment où Han Li vit le visage du Docteur Mo, il fut scotché, et son regard resta bêtement fixé comme un imbécile.

Il y avait trop de choses qui l’avaient étonné aujourd'hui. Cependant, tout ce qui s’était passé avant était rétrogradé par ce qu’il voyait maintenant.

Les traits du visage face à lui appartenaient à un homme d’environ 30 ans dans la fleur de l’âge. Si on prenait le temps de regarder un plus attentivement, on pourrait affirmer sans se tromper que c’était le Docteur Mo. Il avait réussi à récupérer au moins quelques décennies de vitalité !

Un visage avec une prestance plutôt héroïque, des yeux qui laissait voir un charme éblouissant et un sourire froid sur les lèvres, peu importe comment on le regardait, c’était un visage plein de charisme, le visage d’un homme extrêmement beau ! Profondément séduisant et envoûtant, c’était un visage destiné à faire tomber ces dames. Que ce soit des jeunes filles vierges ou des couguars passionnés, aucune femme ne pourrait se protéger contre ce genre de charme. À la moindre chiquenaude de son doigt, tant qu’il le désirait, il y aurait certainement des femmes qui se jetteraient dans ses bras, incapable de voir autre chose que la rivière de l’amour et de l’obsession.

Après avoir vu le visage du Docteur Mo, Han Li sentit que quelque chose avait touché sa corde sensible, brisant son cœur en mille morceaux. Il se trouvait que ce beau visage de charmeur était grandement capable de susciter la jalousie chez les autres mâles.

Pendant que les derniers vestiges de la brume fantomatique étaient dévorés par les têtes démoniaques, Han Li se rappela soudainement que le Docteur Mo lui avait auparavant dit qu’il n’avait que 30 ans. Ce n’était qu’à cause d’un accident qui s’était produit pendant qu’il récupérait d’une blessure grave, et qui avait épuisé sa vitalité qu’il était devenu vieux et décrépit.

À ce que l’on pouvait voir, à tout le moins jusqu'à ce point, le Docteur Mo ne lui avait pas menti. Cela devrait être le visage original du Docteur Mo, c’était juste que les méthodes que le Docteur Mo avait utilisées pour restaurer son apparence était trop mystérieuses et insondables.

À ce moment là, Han Li se rendit compte qu’en plus d’avoir retrouvé l’apparence de sa jeunesse, le corps et même les cheveux du Docteur Mo avaient aussi subis des transformations miraculeuses. Ces cheveux noirs de jais, ce corps vigoureux ; sans l’ombre d’un doute, il était certain que l’énergie physique du Docteur Mo avait rajeuni jusqu’à atteindre l’apogée de sa jeunesse.

« Mais comme le Docteur Mo avait un moyen de récupérer sa vitalité, pourquoi a-t-il tout fait pour me capturer? » S’interrogeait Han Li.

Concernant ceci, Han Li avait ses soupçons. Après qu’il se fut remis du choc, il réalisa qu’il faisait encore face à un danger immense. Les neurones de son cerveau commencèrent à fonctionner à pleine vitesse, analysant tout ce qu’il avait vu à plusieurs reprises, dans l’espoir de trouver une échappatoire.

Du point de vue de Han Li, c’était comme si le Docteur Mo avait été frappé de mutisme. Celui-ci restait debout silencieux.

Après quelque temps, il leva finalement la main. Avec une expression qui s’apparentait à celle que l’on pouvait avoir en regardant un précieux nouveau-né, le Docteur Mo étudiait attentivement sa nouvelle peau brillante et veloutée. Après s’être examiné, il ferma lentement les yeux, et soutint son menton contre ses deux paumes tout en le caressant doucement, comme s’il appréciait cette jeunesse depuis longtemps perdue et maintenant retrouvée.

En regardant le narcissisme qui assombrissait les traits du Docteur Mo, Han Li eut envie de vomir. Il ne pouvait pas comprendre ce que le Docteur Mo ressentait à ce moment – l’enivrante sensation d’avoir recouvré sa vitalité.

« Vieux Mo, on dirait que vous avez pleinement retrouvé votre vitalité, hé hé, laissez moi vous féliciter. Il semble que vous n’ayez plus besoin de l’aide de votre disciple, alors vous pourriez éventuellement laisser ce disciple s’en aller ? Quoique vous puissiez rencontrer dans le futur, votre disciple vous aidera sans problème. »

Han Li était à bout. Jusqu'à présent, il était toujours incertain des méthodes que le Docteur Mo allait utiliser pour s’occuper de lui. Han Li faisait semblant d’être ignorant et questionnait le Docteur Mo, dans l’espoir de connaître son sort avant de prendre une décision.




2 commentaires:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.