Annonce importante

Annonce

Bonjour ! Je vais essayer d’être concis, ce qui n’est pas mon fort, car j’ai une annonce à faire. Dès la semaine prochaine, je dois m’...

RPMI Chapitre 52


Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 52 : Les Sept Fantômes Dévoreurs d’Âme





Le visage de Han Li commençait à tourner au vert pendant qu’il regardait, impuissant, le Docteur Mo lever très haut la sinistre lame. Sous les rayons du soleil, le bord de la lame brillait intensément, montrant ostensiblement son tranchant. Son cœur se mit involontairement à paniquer, mais son esprit lui disait que le Docteur Mo ne faisait que l’intimider. Puisque le Docteur Mo avait déployé tant d’efforts pour le capturer vivant, il ne le tuerait certainement pas aussi facilement.

Pendant que le tranchant de la lame descendait lentement du ciel, menaçant de percer son corps, Han Li restait toujours silencieux, maintenant de force une expression déterminée.

Juste au moment où l’étrange et sinistre lame fut à un demi-pouce de lui fendre la tête, et qu’il pouvait même sentir les vagues de froid générées par la funeste lame sur son cuir chevelu, Han Li ferma lentement les yeux, et une pointe de regret traversa son esprit.


« Le Docteur Mo va-t-il vraiment me tuer ? Si je l’avais su plus tôt, j’aurai supplié sa miséricorde, et j’aurais peut-être eu un mince espoir de survivre. Je suis encore très jeune ; J’ai vraiment aucune envie de mourir comme ça. Si la nouvelle de ma mort arrive à mes parents, est ce qu’ils seront tristes ? Est-ce qu’ils regretteraient de m’avoir envoyé dans la Secte des Sept Mystères ? »

À ce moment où la vie et la mort n’étaient séparées que par un mince fil, toutes sortes de pensées vagabondes surgirent dans l’esprit de Han Li, menaçant de prendre le pas sur sa volonté. Tout d’un coup, à cet instant Han Li sembla expérimenter toutes les joies et les tristesses de la vie, gagnant une nouvelle compréhension des choses de la vie et de la mort.

Ka cha ! Le bruit de la funeste lame perçant un corps humain retentit.

Le corps de Han Li frémit légèrement, mais étonnamment, il ne sentait aucune douleur.

« Que se passe-t-il ? » Han Li ouvrit les yeux de surprise.

Au moment où Han Li ouvrit les yeux, il fut choqué.

Contre toute attente, il vit que la sinistre lame était enfoncée entre les omoplates du Docteur Mo, et qu’elle pénétrait profondément dans son corps, jusqu’au point où seule la poignée de la lame demeurait à l’extérieur, tremblotant un peu. Il n’y avait pas de sang malgré la profondeur de la plaie, révélant que le tranchant de la lame était exceptionnellement aiguisé. Alors que Han Li demeurait abasourdi par cette vision, le Docteur Mo, contre tout bon sens et raison, commençait à louer Han Li.

« Excellent ! Petit minot. Tu as vraiment des tripes ! Ne pas chialer pour demander miséricorde alors même que tu te tenais à un demi-pouce de la mort. Excellent ! Hahaha »

« Quand je voyageais dans Jiang Hu il n’y a pas si longtemps, j’ai rencontré beaucoup de héros qui prétendaient ne pas avoir peur de la mort. Mais au moment où ils étaient à ma merci, avec juste un minimum de pression, du héros qu’il proclamait être, ils se transformaient instantanément en couard, tombant à genoux et priant pour leur vie.

Han Li fut pétrifié. Il bégaya de façon incohérente, incertain de savoir quoi répondre.

Il y avait à peine un instant, il avait presque cédé à la pression, et pissé dans son froc. Ce n’était qu’en serrant les dents et en résistant de toutes ses forces qu’il avait réussi à ne pas crier. C’était aussi parce que dans son cœur, il pensait que le Docteur Mo ne le tuerait pas juste comme ça, et heureusement il avait alors passé ce « test ». De plus, Han Li avait aussi sa fierté d’homme, et il n’était pas disposé à changer d’attitude pour demander grâce au Docteur Mo.

Face à l’éloge du Docteur Mo, Han Li n’osa pas le corriger. Mais d’innombrables contradictions naissaient dans son cœur, incertain de savoir s’il devait se montrer heureux ou déçu.

Alors que cette multitude de pensées vagabondaient dans l’esprit de Han Li, le Docteur Mo attrapa rapidement le reste des sinistres lames et continua à les empaler profondément dans chaque partie de son corps, laissant seulement les têtes démoniaques exposées.

Après que Han Li se fut remis de son état de choc, il se rendit compte qu’il y avait un total de 7 lames tranchantes empalées dans le corps du Docteur Mo. Les lames étaient plantées dans ses deux épaules, ces deux jambes, son bas ventre et le reste des lames étaient enfoncées dans sa poitrine. De loin, le Docteur Mo dégageait l’impression que son corps était tailladé et démembré chaotiquement.

Han Li ne savait pas s’il devait être heureux ou terrifié par l’automutilation du Docteur Mo. Était-il possible que cette méthode soit un prélude à un art martial très puissant ? Est-ce que le Docteur Mo allait utiliser cet art martial puissant pour s’occuper d’Han Li ?

Après que le Docteur Mo eut fini de s’empaler, il entra dans un état de méditation, ne disant plus un mot et ignorant toutes distractions.

Le cœur d’Han Li frémit légèrement. Il pensait que c’était une opportunité divine pour s’échapper. Toutefois, juste au moment où il allait se mettre en action, il s’arrêta brusquement, comme s’il venait de comprendre quelque chose.

Han Li sourit amèrement. Comment pouvait-il avoir oublié le géant qui se tenait non loin du Docteur Mo ? Ce géant avait toujours continué à observer les mouvements d’Han Li, comment pourrait-il avoir la chance de s’échapper !

Il s'avérait qu’avant d’entrer dans son état méditatif, le Docteur Mo avait déjà tout planifié méticuleusement. Il n’avait pas peur des quelque astuces que Han Li cachait dans ses manches. Cet étrange homme géant nommé « Esclave de Fer » semblait provenir d’un lieu mystérieux. Son corps était comme les « Mains d’Argent Démoniaques » du Docteur Mo, la dureté de son corps était telle que même la faiblesse fatale de tout mâle (la région de l’aine) était impénétrable, même avec une épée ou une lance. Toutes les échappatoires d’Han Li étaient détruites par la simple présence de cet homme.

Alors qu’Han Li injuriait silencieusement le géant dans son cœur, un changement qui semblait de nature démoniaque se produisit face à lui.

Les traits du visage du Docteur Mo commencèrent à trembler, suivie de violents tremblements de tout son corps. Les traits de son visage se déformaient de façon grotesque, comme s’il endurait une immense douleur. En voyant les sinistres lames empalées dans son corps, aucun observateur ne pourrait s’empêcher d’être terrifié, comme s’il pouvait ressentir l’émergence d’un air extrêmement glacé qui s’élevait dans la pièce où se tenait le Docteur Mo.

Tout d’un coup, le Docteur Mo cessa de trembler. Cependant, un grondement grave extrêmement bizarre venant des profondeurs de sa gorge se fit entendre. Ce son faisait penser à celui d’une bête sauvage primitive. À cet instant, le Docteur Mo ne semblait plus être un vieil homme, mais plutôt une bête terrifiante originaire de contrées sauvages !

Après quoi, une chose encore plus horrible se produisit. La brume fantomatique qui était apparue sur le visage du Docteur Mo il y a un an, se matérialisa à nouveau.

Par rapport à il y a un an, la brume fantomatique qui apparaissait maintenant, était nettement différente. Outre une augmentation du volume, la couleur du brouillard était maintenant plus noire que noire. Quand elle apparut sur le visage du Docteur Mo, elle obscurcit ses traits d’origine comme s’il portait un masque entièrement noir.

Des tentacules ténébreux commencèrent également à émerger de la brume fantomatique. Et avec ça, la brume fantomatique subit un changement bouleversant. Au milieu des tentacules ténébreux, le brouillard noir semblait avoir gagné en texture, devenant plus brillant et velouté. Il semblait avoir une volonté propre, se dilatant et se contractant de façon incontrôlable, comme s’il dansait frénétiquement sur le visage du Docteur Mo.

Les deux mains du Docteur Mo avaient pris la forme d’un lotus, se contorsionnant dans une position étrange. Ses lèvres bougeaient légèrement, comme si il murmurait les incantations d’un sort, mais sa voix était trop basse, alors Han Li ne pouvait pas comprendre ce qu’il disait.

Accompagnant le geste étrange du Docteur Mo, la brume fantomatique sur son visage semblait être extrêmement agitée. Comme si de l’eau glacée était versée sur une poêle rouge de chaleur, la brume fantomatique commença à affluer et refluer, créant un grand nombre de petits tentacules qui se tordaient dans l’air de façon menaçante. C’était comme si elles voulaient empêcher le Docteur Mo de faire quelque chose...

Juste au moment où le brouillard noir devint saturé au plus haut point, le Docteur Mo ouvrit soudainement les yeux. Malgré l’intense couverture de brouillard noir, Han Li pouvait toujours voir que les yeux du Docteur Mo étaient pleins de vitalité et concentrés.

« Sept Fantômes Dévoreurs d’Âme ! »

Le Docteur Mo rugit le nom de l’art secret qu’il envisageait d’utiliser sur Han Li.


2 commentaires:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.