RPMI Chapitre 47


Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 47 : Mains d’Argent Démoniaques Vs Mouvements de Fumée Fantasque
  





« Mains d'Argent Démoniaques. »

Ces trois mots retentirent doucement de la bouche du Docteur Mo comme s’ils arrivaient d’un endroit lointain. Les mains possédaient une énergie démoniaque insondable, figeant Han Li involontairement, qui s’arrêta d’avancer.

Juste au moment où la voix du Docteur Mo se fana, une immense vague d’aura meurtrière sembla jaillir explosivement du corps du Docteur Mo. L’intensité de cette aura meurtrière était comparable à celle de vents hurlants et de pluies torrentielles, se renforçant dans toutes les directions, recouvrant la résidence entièrement.

Comme Han Li s’avançait, il fit directement face à l’augmentation soudaine d’aura meurtrière, et fut involontairement forcer de revenir quelques pas en arrière, avant de pouvoir stabiliser son corps et se tenir bien droit.


L’expression sur le visage de Han Li fut affligée d’une énorme transformation tandis que ses espoirs disparaissaient rapidement. Il savait que le Docteur Mo avait finalement arrêté de le sous-estimer et qu’en conséquence il avait décidé d’utiliser une technique ultime pour s’occuper de lui. Sa rencontre avec l’épée courte de Han Li avait semble-t-il vraiment mis le Docteur Mo en colère.

« Hé hé ! Mon petit gars, de penser que tu vas pouvoir assister à ma technique ultime, les Mains d’Argent Démoniaques. Ton niveau de chance a dû s’accumuler sur trois vies. »
(Ndt : La dernière phrase est un idiome : la bénédiction de trois vies)

Le rugissement du Docteur Mo qui pouvait percer des tympans continuait de bourdonner sans s’arrêter dans l’oreille de Han Li. Heureusement pour Han Li, le Docteur Mo ne l’avait pas infusé avec son Qi comme pour la technique d’un peu plus tôt. Le Docteur Mo n’aimait pas utiliser cette méthode pour remporter une victoire, permettant à Han Li d’être un peu moins inquiet.

Toutefois, après avoir entendu le Docteur Mo se vanter de sa technique ultime, les Mains d’Argent Démoniaques, Han Li ne put pas s’empêcher de fixer les mains de son adversaire.

Après avoir regardé, le visage de Han Li se figea et sa mâchoire tomba grande ouverte, stupéfait par ce qu’il voyait.

Les mains du Docteur Mo, initialement aussi minces que des branches d’arbres, avaient gonflées de plus de deux fois de leur taille initiale. Ce qui était encore plus terrifiant, c’était que sa peau jaune et pâle avait subi un changement physique et pris une teinte argentée. Sous les rayons lumineux du soleil, elle reflétait une froide lumière dorée, qui paraissait être indestructible et entièrement faite d’argent.

« C’est la vraie force du Docteur Mo ? »

Après avoir regardé les mains du Docteur Mo, les espoirs d’Han Li diminuèrent encore plus. Il agrippa la poignée de son épée courte d’une seule main tandis que des ruisseaux de sueur apparaissaient involontairement sur ses paumes, rendant sa prise moite et glissante. Son expérience du combat était sévèrement limitée, alors cette seule nouvelle compétence affichée par son adversaire était suffisante pour provoquer l’inquiétude d’Han Li, rendant l’atmosphère lourde.

En surface, cependant, Han Li ne semblait pas être affecté. Avec un visage calme qui ne révélait pas la moindre inquiétude, il semblait regarder dédaigneusement la technique ultime que le Docteur Mo déployait.

Le Docteur Mo fut finalement insatisfait. Il commençait à voir Han Li d’une toute autre façon, mais il pensait toujours que d’exposer sa technique suprême devant un jeune adolescent revenait vraiment à surévaluer son adversaire, c’était comme s’aider d’un marteau de forgeron pour casser une noix. À ce titre, il s’attendait initialement que Han Li soit pétri de peur et lui demanderait grâce. Ça ne serait qu’à ce titre que la fierté du Docteur Mo serait apaisée.

« Sais-tu que je déteste au plus haut point l’expression sur ton visage ? Qu’un gosse qui pue encore l’odeur du lait de sa mère puisse agir de façon aussi intrépide, comme si il avait tout sous son contrôle. » Déclara froidement le Docteur Mo, sans même essayer de masquer son dédain et sa haine envers Han Li.

« Oh, est ce vrai ? Que le Vieux Mo puisse se sentir dégoûté est mon honneur. Je pense que dans le futur, je devrais continuer de nourrir mon talent dans ce domaine. » Répondit sarcastiquement Han Li, dans l’espoir que son sarcasme ferait gaffer son adversaire et lui donnerait une opportunité.

Toutefois, les intentions d’Han Li étaient tellement évidentes qu’il avait vu au travers. Le Docteur Mo cessa de parler et claqua ses deux paumes, faisant résonner le son « peng », qui ressemblait au son du métal que l’on entrechoquait. Son intention était de provoquer la peur dans le cœur de son adversaire.

La silhouette du Docteur Mo trembla quand il sauta en l’air tout en manœuvrant ses paumes enflées et argentées. Comme un vent rageur aussi robuste que le Mont Tai, il se précipita vers Han Li.
(Ndt : le Mont Tai est la plus célèbre des 5 montagnes sacrées chinoises. Elle est vénérée depuis plus de 3 millénaires.)

Le Docteur Mo n’entendait pas perdre davantage de temps pour capturer Han Li. Il libérerait son ultime technique dans un unique coup.

Avec une expression lourde, Han Li concentra toute son attention sur la posture d’attaque du Docteur Mo. Après que le Docteur Mo se soit élevé dans les airs, Han Li leva les bras et visa le point faible de tout individu : son cou.

Le Docteur Mo ressentit un léger effroi quand il vit à quel point Han Li était audacieux. Han Li avait vraiment l’intention d’affronter son « imposante » technique directement ? Le Docteur Mo ne put pas s’empêcher de ressentir de la joie dans son cœur et il se mit à rire comme un maniaque. « Va en enfer ! » Il utilisa une main argentée pour attraper l’épée courte de Han Li, et visa l’omoplate de Han Li de son autre main. Les deux mains fusaient dans les airs à une vitesse effrayante.

Cependant, bien que la frappe de paume dirigée vers l’omoplate d’Han Li eut l’air tyrannique et terrifiante, le Docteur Mo avait seulement utilisé la moitié de sa force, ce qui contrastait totalement avec son cri de tantôt. Il s’inquiétait de blesser gravement Han Li et qu’il soit finalement incapable de l’utiliser pour ses plans.

Han Li ne connaissait naturellement pas la vérité à ce propos, et à ce titre, il prenait l’attaque très au sérieux. Il était impossible qu’il utilise son propre corps pour tester la dureté des mains argentées de son adversaire. Au lieu de cela, il secoua légèrement son poignet, ce qui permit à l’épée courte de frapper horizontalement au lieu de dessiner des cercles dans l’air. Il avait l’intention d’utiliser ce mouvement pour protéger la moitié supérieure de son corps.

Le Docteur Mo ronchonna, mais la trajectoire de ses mains demeurait inchangée, continuant de poursuivre sans relâche l’épée courte sans l’intention de se soustraire.

Dang ! Un son aigu retentit quand l’épée courte de Han Li taillada la paume argentée, faisant voler plusieurs étincelles. Cependant, l’épée courte n’avait pas même réussi à laisser une égratignure sur la paume du Docteur Mo.

Le Docteur Mo utilisa cette opportunité. Renversant sa paume, il étendit un doigt et le dévia contre l’épée courte de Han Li sans lui donner la chance de soustraire son arme. Quand Han Li sentit un tremblement explosif, un morceau de la lame de son épée courte éclata et vola au loin, s’enfouissant dans le mur.

L’autre main argentée forma une griffe qui s’arqua vers l’omoplate d’Han Li, dans l’espoir de sceller les mouvements de Han Li et de l’attraper vivant.

Bien que la situation tourne rapidement au vinaigre, Han Li ne montrait aucun signe de panique. Il déplaça légèrement ses épaules et sprinta vers l’avant, son corps se transformant en une colonne de fumée devant les yeux du Docteur Mo.

En voyant une telle technique de disparition corporelle, le Docteur Mo ressentit un choc dans son cœur. Toutefois, il poursuivit son attaque, positionnant ses deux mains devant lui comme un écran pour contenir et bloquer la fumée. Il n’avait pas l’intention de laisser Han Li s’échapper.

La fumée était vraiment anormale ; Elle hésita un instant avant de s’élancer légèrement dans les quatre directions, comme si elle cherchait dans quelle direction s’échapper. Elle se déplaça dans un angle étrange et échappa à l’écran. En un clin d’œil, la fumée accéléra vers le coin le plus à gauche de la résidence du Docteur Mo, avant de s’arrêter et de se retransformer en Han Li.
https://ssl.microsofttranslator.com/static/25332514/img/tooltip_logo.gifhttps://ssl.microsofttranslator.com/static/25332514/img/tooltip_close.gif
Original
“Demonic Silver Hands”


1 commentaire:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.