Annonce importante

Annonce

Bonjour ! Je vais essayer d’être concis, ce qui n’est pas mon fort, car j’ai une annonce à faire. Dès la semaine prochaine, je dois m’...

RPMI Chapitre 38

Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 38 : Voir titre en bas de page






Tout en marchant dans la forêt obscure, Han Li intensifia ses sens. Des humains ordinaires ne seraient pas en mesure de voir clairement le chemin face à eux, mais pour Han Li, c’était aussi clair qu’en journée.

Malgré son avantage, Han Li continuait à faire preuve de prudence. Sa prudence n’était pas aiguisée par la chasse aux féroces bêtes sauvages, mais était plutôt devenue une habitude en se cachant du Docteur Mo.

Après que la Secte des Sept Mystères se soit relocalisée dans les Montagnes de l’Arc-en-ciel Céleste, les bêtes et les créatures qui habitaient les montagnes et les forêts avaient été éliminées afin d’assurer la sécurité des membres de la secte. Outre les bêtes féroces, même les animaux sauvages normaux tels que les serpents venimeux avaient été chassés et transformés en nourriture pour les disciples.

La vigilance d’Han Li ne faisait pas naturellement partie de sa personnalité. Il l’avait développé après avoir expérimenté les ruses du docteur Mo, pour qu’il puisse se prévenir des dangers non désirés.

Les vents glacials de la montagne devenaient de plus en plus forts, provoquant un son strident qui faisait dresser les cheveux. En sentant le vent, Han Li augmenta son rythme quand il passa la frontière qui marquait l’orée de la forêt.

Il soupira légèrement. Marcher seul dans cette obscurité totale rendait son cœur de plus en plus anxieux. Han Li accéléra son rythme une fois de plus, augmentant sa foulée afin de quitter la forêt le plus tôt possible. Tout d’un coup, un fort coup de vent souffla vers lui.

Après avoir enduré le fort coup de vent, Han Li fit une pause comme s’il avait découvert quelque chose de bizarre. Il fronça des sourcils et tendit son cou, comme s’il essayait d’écouter quelque chose.

L’expression de Han Li devint rapidement sérieuse. Il entendit le bruit de pas qui résonnaient au loin. Bien que les pas soient extrêmement légers, et que ceux qui les produisaient étaient loin de lui, Han Li pouvait déterminer qu’il y avait deux personnes qui se précipitaient dans sa direction.

Il s’écarta légèrement et se cacha dans la forêt à coté du chemin montagneux sans faire un seul bruit.

Il y avait un grand arbre à environ trente mètres du sentier. Han Li se cacha derrière l’arbre, et se roula en boule. Si quelqu’un examinait l’arbre par l’avant, il ou elle ne serait pas en mesure de trouver des traces de Han Li.

Ce ne fut seulement après avoir trouver une bonne cachette que Han Li commença progressivement à se calmer.

Cette fois ci, Han Li ne se montrait pas trop prudent ; Il y avait quelque chose de vraiment étrange qui se déroulait. Ce n’était pas très logique que deux personnes rôdent dans une région éloignée au milieu de la nuit. Han Li était sûr à 80% que les deux personnages mystérieux cachaient quelque chose de louche dans leur manche.

Han Li ne voulait pas que les mystérieux personnages le tuent parce qu’il avait découvert leur secret, même si c’était un hasard.

Toutefois, s’il n’y avait aucun danger qui le menaçait, alors ce ne serait pas un problème pour lui d’écouter leurs secrets. Han Li n’était pas hypocrite ; Il avait simplement compris que si la bonne fortune se montrait à lui, il serait idiot de ne pas en profiter.

«...Descendre de la montagne... tout bien préparer... temps... les gens... commandant... »

Des vagues de voix étouffées arrivaient de très loin. À ce moment, le vent de la montagne soufflait avec beaucoup de force. En conséquence, la plupart des mots était dispersée par le vent, laissant seulement une petite partie de la conversation parvenir aux oreilles de Han Li.

Han Li fut stupéfait en pensant qu’il avait réussi à découvrir une partie de leur secret. Dans cette région, la seule personne avec le titre de Commandant était le « Loup Doré », Jia Tianlong, de la Bande des Loups Sauvages. Cette personne avait une grande inimitié avec la Secte des Sept Mystères. Maintenant que Han Li avait entendu son nom dans cette région éloignée, cela le faisait encore plus réfléchir.

Jia Tianlong était un personnage impitoyable et un buveur de sang démoniaque, au regard des disciples de la Secte des Sept Mystères. Les rumeurs disaient que c’était un homme large d’épaules avec une grosse bedaine, de longues dents et un visage livide. On supposait qu’il mangeait de la chair humaine et buvait du sang humain trois fois par jour. Beaucoup des disciples juniors de la Secte des Sept Mystères perdaient leur moyen juste en entendant les rumeurs à propos de cette imposante figure diabolique.

Toutefois, selon Li Feiyu, les rumeurs étaient loin de la vérité. Contrairement aux rumeurs, Jia Tianlong était maigre et faible, et avait des traits exquis. Il était très jeune, au début de la trentaine. Les rumeurs qui relataient les meurtres sans pitié, étaient cependant vraies. Jia Tianlong ne devait pas être jugé par son apparence. Après tout, en se basant seulement sur ses traits, personne ne se douterait qu’il était en mesure de contrôler les autres membres du gang.

Han Li rassembla ses pensées essayant de se rappeler tout ce qu’il connaissait de Jia Tianlong. Inspirant une bouffée d’air froid, il se courba encore plus, essayant de réduire le son de sa respiration.

«.. .Cette fois... voler... liste de noms... tuer... »

Une autre partie de la conversation se fit entendre, plus claire qu’auparavant. Les deux mystérieux personnages se rapprochaient de plus en plus de Han Li.

Han Li n’osait pas même respirer bruyamment. Il savait que s’il devait être découvert maintenant, seule la mort suivrait. Les deux étaient sûrement des espions de la Bande des Loups Sauvages, et ils ne laisseraient certainement pas un outsider découvrir leur secret.

«... Plan... doit... pas... rapidement... »

Progressivement, les voix de ces deux personnages mystérieux devenaient encore plus basses. Il semblait qu’ils avaient atteint le point crucial de leur discussion, ce qui signifiait qu’ils étaient sur le point de révéler les informations les plus importantes.

Après un court instant, les voix devinrent de nouveau plus fortes, mais Han Li ne pouvait pas les entendre clairement ; il pouvait seulement entendre le son du vent qui soufflait sur la montagne. Les contours de ces deux personnages mystérieux passèrent près de Han Li, et disparurent peu à peu au loin.

Han Li n’osa pas faire le moindre mouvement pendant un long moment. Seulement après avoir activé les Arts de l’Éternel Printemps et déterminé qu’il n’y avait personne près de lui dans un rayon de trente mètres, qu’il se décida à sortir lentement de sa cachette.

Cette fois-ci, il avait évité une mort certaine. Heureusement pour lui, il avait réussi à découvrir les mouvements de ces deux espions assez tôt. Si Han Li s’était retrouvé face à eux, il aurait sûrement été tué pour protéger leur secret. Pire encore, en se basant sur ses propres compétences martiales, il n’avait même pas la moindre chance de survivre à une telle confrontation.

Han Li se tenait immobile au même endroit. Perdu dans ses pensées, ses doigts caressaient légèrement son menton alors qu’il regardait dans la direction où les deux espions avaient disparu.

Selon les fragments de la conversation secrète qu'il avait entendue, il pouvait deviner que dans un proche avenir, la Bande des Loups Sauvages entreprendrait une action qui s’avérerait grandement préjudiciable à la Secte des Sept Mystères. Il y avait une forte probabilité que cette action ait un lien étroit avec la « liste de noms » qui avait été mentionnée précédemment.

Ce qui le surprenait le plus, c’était que Han Li avait déjà identifié l’identité de l’un des personnages, en dépit de ne pas avoir pu voir les traits de leurs visages. Même si les deux personnages mystérieux n’avaient pas beaucoup parlés, Han Li put reconnaitre l’une de leurs faibles voix et l’attribuer à celle de l’intendant de cuisine sur la montagne de la Secte des Sept Mystères.

L’intendant, qui à l’époque avait vendu des lapins à Han Li, ne lui avait pas laissé une bonne impression. Il avait une moustache et un visage d’imbécile, et il aimait prendre l’avantage sur les autres. De penser qu’il était en réalité un espion de la Bande des Loups Sauvages rappela une fois de plus à Han Li qu’on ne pouvait jamais être trop prudent.

Mais en y repensant, c’était une chose à laquelle on pouvait s’attendre. Seul quelqu’un avec un poste d’intendant de cuisine pouvait être un espion qui pouvait entrer et quitter les montagnes, et transmettre toute nouvelle information qu’il avait obtenue, sans éveiller des soupçons.



Chapitre 38 : Rencontre avec un Espion en Pleine Nuit

2 commentaires:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.