Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

RPMI Chapitre 150



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 150 : Un Consentement Peu Enthousiaste




« Manager entièrement le Jardin des Cent Remèdes de la Chaîne de Montagnes de Pierres d’Azur. Implique qu’une quantité prédéfinie d’ingrédients médicinales rares doit être délivrée chaque année. »

Quand Han Li vit les caractères dorés écrits sur le feuillet, il fut ravi à l’extrême. Il leva la tête en direction du Disciple Honoré Yu et pointa le feuillet, en disant : « Je désire cette tâche. Frère Martial Senior Yu, pourriez-vous me la détailler ? »

Après avoir entendu les paroles de Han Li, le Disciple Honoré Yu força un sourire. Mais une fois qu’il vit clairement la tâche que Han Li avait choisie, le sourire enjoué sur son visage redevint forcé.

« Frère Martial Junior, s’il vous plaît choisissez une autre tâche. Cette tâche de botanique est extrêmement difficile. Elle ne convient pas au Frère Martial Junior ! » Dit le Disciple Honoré Yu avec beaucoup de sincérité. Cependant, quand il vit la perplexité de Han Li, il poursuivit son explication : « Depuis que la tâche a été présentée ici il y a plusieurs années, beaucoup ont déjà tenté de la relever. Cependant, ils ont tous échoué. Non seulement ils ne sont pas parvenus à recevoir une récompense, ils ont en fait été condamnés à payer un grand nombre de pierres spirituelles. On pourrait dire qu’il s’agit là d’une des tâches les plus difficiles. Même si Frère Martial Junior Han ne le prend pas à la légère, il faut savoir que chaque disciple à qui j’ai assigné ce feuillet était assez talentueux dans la culture des plantes ! »

Après que Han Li eut entendu ces paroles, il rit intérieurement. Cependant, après y avoir un peu réfléchi, il n’eut pas l’intention d’abandonner. Il demanda avec modestie : « Le Frère Martial Senior pourrait-il me dire en quoi cette tâche est-elle difficile ? Comment se peut-il qu’il n’y ait eu aucun Frère Martial Senior qui soit parvenu à la compléter ? Ne s’agit-il pas de juste surveiller les herbes médicinales présentes dans le jardin ? Comment cela pourrait-il être difficile ? »

« Est-ce que le Neveu Martial a choisi la mission du jardin médicinal du Frère Martial Senior Ma ? » Le vieil homme qui se tenait à proximité, après avoir entendu ces deux dialoguer, n’attendit pas que le Disciple Honoré réponde. Il plissa le front et se précipita pour les interrompre.

« C’est cela ! Frère Martial Junior Han est vraiment intéressé par cette mission extrêmement difficile de l’Oncle Martial Senior Ma. » Le Disciple Honoré d’âge mûr ne savait pas s’il fallait rire ou pleurer.

Après que le vieil homme eut entendu cela, il arbora un sourire énigmatique.

« Ha ha ! Le Neveu Martial Han sait vraiment comment choisir ! Que vous vous intéressiez vraiment à la tâche la plus pénible ! Notez que cette tâche peut vraiment provoquer des maux de tête ! Il y a déjà eu un grand nombre de personnes qui ont été forcées de recevoir cette mission et qui s’en sont plaints devant moi. Cependant, comme Frère Martial Senior Ma n’était pas disposé à modifier les conditions de récompenses et de pénalités, je ne pouvais rien faire ! Si le Neveu Martial Han désire connaître les détails de cette tâche, il peut me suivre dans la salle et jeter un œil aux dossiers pertinents. Cela est beaucoup plus parlant que d’entendre les on-dit ! » Personne ne savait pourquoi le Maître de Hall du Hall des Cent Opportunités était si franc envers Han Li. Il alla jusqu’à lui ouvrir la porte en passant.

Han Li était intérieurement interloqué. Cet Oncle Martial Ye était un peu trop enthousiaste ! Bien qu’il lui ait donné sa Pilule de Constitution des Fondations, cela semblait être un commerce équitable. Pourquoi agissait-il avec autant d’intimité envers lui ?

Han Li se força à mettre ses soupçons de côté et fit semblant d’être embarrassé par les faveurs de l’Oncle Martial Ye envers lui. Puis, il suivit le vieil homme qui avait emmené le feuillet dans une des pièces à l’arrière du hall principal. Toutes sortes de fichiers étaient empilées dans la pièce.

Le vieil homme agita légèrement le bras tout en tenant le feuillet dans sa main. Puis le feuillet flasha, et un rouleau s’envola en direction de sa main. Il tendit le rouleau à Han Li.

Puisque celui-ci était déjà devant lui, Han Li prit le parchemin sans montrer la moindre politesse et le parcourut rapidement.

Le contenu du parchemin n’était pas long. Il contenait juste les récits rédigés par les disciples qui avaient été assignés au management du jardin médicinal. C’est pourquoi Han Li l’avait parcouru rapidement. Un court instant plus tard, il comprenait tous les détails et la difficulté de l’assignation.

« Qu’en dites-vous ? Vous devriez choisir une autre affectation ! Bien que les récompenses de cette tâche soient assez généreuses, ce n’est pas quelque chose qu’un disciple ordinaire peut accomplir. » Dit l’Oncle Martial Ye en montrant une grande inquiétude.

Après que Han Li eut entendu ces paroles, il murmura pour lui-même un instant. Il secoua fermement la tête, « Un grand Merci à l’Oncle Martial Ye ! Cependant, cette tâche me plait beaucoup. Je n’ai pas besoin de choisir une autre tâche, parce que je prends celle-ci ! »

Quand le vieil homme entendit la détermination dans les paroles de Han Li, il fut un peu étonné. Cependant, il ne dit rien d’autre et hocha la tête, donnant son consentement. Ensuite, il amena immédiatement Han Li hors de la pièce. Après un moment d’hésitation, il ajouta de façon peu naturelle, « Neveu Martial Han, en ce qui concerne les marchandises convenues dans notre accord avec la Pilule de Constitution des Fondations, est ce que leur livraison pourrait être légèrement reportée ? Depuis quelque temps, Oncle Martial voudrait raffiner une Pilule d’Accumulation de Qi. Ce que j’ai à disposition est vraiment assez limité. Je crains que ce ne soit pas trop commode pour moi. Cependant, Neveu Martial, s’il vous plaît ne vous inquiétez pas. Je serai en mesure de rembourser la totalité de ma dette d’ici un an. »

Quand Han Li entendit ces paroles, il fut surpris pendant un instant. Cependant, il sourit immédiatement.

« Qu’est-ce que l’Oncle Martial me dit ? Comme cela est gênant pour l’Oncle Martial, alors je peux vous donner autant de temps que vous voulez. Il n’est pas nécessaire d’aborder de nouveau cette histoire de remboursement à l’avenir. Considérons cela comme une marque de respect filial donné à l’Oncle Martial par la jeune génération. »

Han Li sentait qu’actuellement il jouait vraiment très mal la comédie. Il était intérieurement plus que déprimé, et il méprisait que l’autre partie ait rompu leur promesse. Cependant, son visage montrait une expression souriante et il avait dit des paroles qui devraient réjouir l’autre partie. ‘ Cela est sûrement dû à la peine qu’il ressent ! ‘ Pensa tristement le Vieil homme Ye.

« Qu’est-ce que Neveu Martial veut-il dire par là ? Est-ce que vous croyez que cet aîné est de ceux qui rompent leurs promesses et ne tiennent pas leurs engagements ? Cet aîné ne ment pas au Neveu Martial et lui donnera les objets promis, jusqu’au dernier ! » Quand le Vieil Homme Ye entendit les paroles de Han Li, non seulement il fut mécontent, son visage se rigidifia complètement et arborait aussi une expression d’honnêteté. Son apparence exprimait qu’il ne s’abandonnerait pas à de telles actions, dignes de vils caractères.

En entendant cela, le sourire forcé de Han Li faillit se décomposer !

La peau du visage de cet aîné était assez épaisse. Il avait manifestement l’intention de revenir sur sa parole pour une majorité des marchandises ; mais même ainsi, il insistait à maintenir cette fausse apparence de droiture comme s’il avait l’intention de tenir sa promesse. C’était vraiment un hypocrite patenté !

Han Li se força plusieurs fois à se contenir et continuait à jurer intérieurement. Cependant, le sourire de son visage était légèrement en décalage. Il fit alors une expression qui exprimait de la sincérité, et utilisa un ton de voix, que même lui trouvait écœurant pour dire : « L’Oncle Martial blâme cette jeune génération à tort ! En fait, le Neveu Martial pensait que comme le Neveu Martial vient d’entrer dans la secte, les articles promis sont beaucoup trop extravagants pour ce Junior. En conséquence, l’Oncle Martial s’occuperait temporairement de la majorité des marchandises de sorte que ce Junior ne fasse pas n’importe quoi avec elles. »

Après avoir entendu les paroles creuses de Han Li, l’expression du Vieil Homme Ye s’assouplit. Il hocha la tête discrètement et dit : « Les paroles du Neveu Martial Han sont vraiment logiques ! Si un disciple nouvellement admis devenait trop dépendant de ces simples possessions terrestres, cela entraverait vraiment sa cultivation ! Alors agissons selon vos vœux. La plupart des marchandises seront temporairement laissées avec moi. Si vous en avez plus tard besoin, n’hésitez pas à venir les prendre ! »

« Alors merci pour votre prévenance, Oncle Martial ! » Han Li montrait un sourire marqué et continuait à se consoler intérieurement sans s’arrêter. Ce n’était que des possessions terrestres. Il ne pouvait pas se permettre d’offenser le vieil homme devant lui ! Plus tard, quand il y aurait une occasion, il irait certainement collecter à la fois ce qui était prévu initialement et les intérêts.

« Hé hé, ce n’est rien ! Allons-y ! » L’humeur du vieil homme semblait être devenue bien meilleure.

Ce qui suivi fut beaucoup plus facile. Avec l’aide de cet Oncle Martial, Han Li suivit toutes les formalités et prit le médaillon de jade, gage de sa mission. Ensuite, il fut conduit avec enthousiasme par un Disciple Honoré au Jardin des Cent Remèdes de la Chaîne de Montagnes de Pierres Azur.

Le Vieil Homme Ye se tenait à l’entrée du Hall des Cent Opportunités et regardait la silhouette de Han Li s’envoler graduellement au loin. Son teint était sombre et il restait silencieux. On pouvait voir qu’il pensait à quelque chose.

« Le cœur du Frère Martial Junior s’est-il adouci ? » Une voix profonde vint soudainement de derrière lui.

« Il ne s’agit pas de savoir si mon cœur s’est adouci. Mais plutôt, que d’utiliser de telles méthodes pour faire face à un disciple qui vient d’entrer dans la secte me parait quelque peu inapproprié. Non seulement ce Neveu Martial Han dit une chose, il en pense aussi une autre. Il pourrait le signaler au Maître de Secte ! » Le vieil homme n’ajouta rien d’autre, mais ses paroles laissaient voir un certain malaise.

« Hé hé, le signaler ? » La personne derrière lui riait.

« Et donc ? Frère Martial Senior Wu ne craint-il donc rien ? » Le Vieil Homme Ye finit par se retourner, en disant ces mots au Frère Martial Senior Wu qui était plutôt sombre.

« Qu’est-ce qu’il y a à craindre ? Ce garçon n’est pas au courant des arrangements que nous avions déjà faits à l’avance. Dites simplement que les marchandises ont été laissées avec vous. Ne dites pas que vous ne les lui donnerez pas, mais qu’elles sont temporairement à votre charge ! Pour quelle raison irait-il le rapporter ? » Dit le Frère Martial Wu, après avoir réfléchi.

« Cependant, j’admire vraiment ce garçon ! Son âge est jeune, mais il comprend quand avancer ou reculer. C’est remarquable ! S’il n’avait pas une aptitude aussi mauvaise avec ses fausses racines spirituelles, j’aurais vraiment encouragé le principe de le voir entrer dans la secte ! » Poursuivit le Frère Martial Wu, son visage exposant une apparence de regret.

« Heureusement, cette personne n’est pas rigide dans sa façon de penser, sinon nous aurions à utiliser un autre tour. Ce serait beaucoup plus gênant ! » Dit le Vieil Homme Ye tranquillement.

« Assez, il n’y a pas besoin de s’inquiéter à cause de ce garçon ! Nous nous en pincerons tous deux le nez et continueront à penser à lui comme nous penserions d’une fourmi. Frère Martial junior Ye, vous n’avez pas besoin de gaspiller autant d’argent. Cependant, n’oubliez pas ce que nous avons convenu à l’avance ! » Le Frère Martial Senior Wu changea soudainement de sujet. Ses paroles avaient également un sens caché.

« Je n’oublierai pas. Je vous donnerai la moitié de ces Pilules d’Accumulation de Qi nouvellement raffinées. Pour dire la vérité, si mon petit-neveu n’était pas en passe de parvenir au stade de la Constitution des Fondations et que cela exigeait l’assistance de grandes quantités de précieuses pilules médicinales, je n’aurais vraiment pas assez de cran pour tromper un junior de cette façon ! » Le Vieil homme Ye secoua légèrement la tête, comme s’il avait perdu son intégrité en vieillissant.

Quand le Vieil Homme Wu entendit ces paroles, il sourit et ne parla pas. Avec une grande satisfaction, il pensait pour lui-même, « Puisque ce Frère Martial Junior Ye vient de commettre un acte sournois, considérons ceci comme quelque chose que je pourrais utiliser pour le manipuler. Je n’ai pas à m’inquiéter de parler affaires avec lui dans le futur. Il ne s’opposera pas à moi. »





Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire