Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

RPMI Chapitre 151



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 151 : Le Jardin des Cent Remèdes




Même si Han Li ne connaissait pas ce dont avaient discuté l’Oncle Martial Ye et le Vieil Homme Wu après son départ, il était extrêmement bouleversé !

Depuis qu’il avait traversé ce qu'il s’était passé avec le Docteur Mo, c’était la première fois qu’il rencontrait une situation où il savait qu’il allait à la rencontre des ennuis, mais sans avoir d’autre choix que de sauter les deux pieds en avant. Cela ennuyait vraiment Han Li, mais cela renforçait également son opinion que dans le monde des cultivateurs les faibles faisaient offices de proies aux puissants.

« Si vous en avez besoin à l’avenir, n’hésitez pas à venir les chercher ! » Rien que le fait d’y penser faisait rire Han Li froidement. Plus tard, il s’assurerait que l’Oncle Martial Ye comprenne que ses biens ne pouvaient pas lui être enlevés aussi facilement !

Han Li était debout sur le sol et regardait le Disciple Honoré s’en retourner vers le Hall des Cent Opportunités. Comme le Jardin des Cent Remèdes n’était pas dans un endroit reculé, le propriétaire du jardin médicinal avait dressé plusieurs petites formations restrictives sur la petite vallée située entre deux collines, pour empêcher les étrangers d’y pénétrer.

Han Li rencontra certaines des restrictions installées à proximité après s’être avancé sur une petite distance. Son chemin fut bloqué par une lumière blanche.

Mais il ne paniqua pas. Au lieu de cela, il souleva une tablette de jade qui se mit à briller devant lui. Une lumière verte s’élança immédiatement hors de la tablette avant de pénétrer les restrictions. Han Li attendit alors patiemment.

« Entrez ! » Une voix sèche vint de l’intérieur, mais c’était comme si sa source était juste à côté des oreilles de Han Li. Puis, les restrictions en face de lui disparurent toutes une à une, fondant comme la neige au soleil.

Voyant cela, Han Li n’osa pas s’attarder et s’avança à l’intérieur avec précipitation.

Après avoir suivi le petit sentier en face de lui, Han Li s’arrêta dans une cour avec une plaque qui indiquait " Jardin des Cent Remèdes ". La cour était large d’au moins plusieurs acres. Avant même d’entrer dans la cour, une forte odeur d’herbes médicinales se fit sentir et celle-ci eut l’effet de  galvaniser l’esprit de Han Li.

« Qu’est-ce que tu fais debout dehors comme un idiot ? Dépêche-toi et rentre à l’intérieur, je dois encore sortir faire quelques courses ! » Han Li fut surpris, mais il suivit immédiatement l’ordre et entra.

Étant à l’intérieur, Han Li était alors en mesure de voir clairement la situation à l’intérieur du jardin.

Au centre du jardin, il y avait plusieurs chalets construits à partir de foin et de bambou. Le jardin lui-même était entouré de tranchées qui étaient quadrillées uniformément. Chaque champ était bordé de plusieurs tons de vert, et il y avait beaucoup d’herbes médicinales que Han Li connaissait et d’autres qu’il avait déjà entrevu. Certaines de ces plantes avaient des formes étranges, et le jardin entier débordait de Qi Spirituel. Même quand un cultivateur comme Han Li prenait une profonde inspiration, cela le rafraîchissait au plus haut point.

« Venez dans la maison ! » Le propriétaire de la voix le voyait en train de flâner et semblait devenir quelque peu impatient.

Han Li sourit légèrement, et ne le prit pas à cœur. Il s’avança en direction du chalet.

À l’intérieur du chalet il y avait un vieil homme petit et maigre. Il regardait Han Li, qui venait d’entrer, avec mécontentement. D’après l’apparence du vieil homme, il semblait être âgé d’au moins 50 ans. Il avait une petite moustache jaune atrophiée et une paire de petits yeux brumeux qui roulaient dans tous les sens. À première vue, il ressemblait vraiment à un gros rat qui avait réussi à devenir humain.

« Vous êtes le disciple que Le Hall des Cent Opportunités a envoyé pour s’occuper du jardin ? Vous êtes trop jeune, et vos compétences sont trop maigres ! Est-ce que c’est la façon de ce camarade nommé Ye de me camoufler ? Comment se fait-il que les gens qu’il envoie sont de pires en pires à chaque fois ? » Le petit visage du vieil homme rachitique s’assombrit quand il vit l’apparence de Han Li, et il commença à déclamer son mécontentement.

« Disciple Han Li salue Senior Martial Aîné Ma ! » Han Li avait déjà pris connaissance du tempérament étrange du petit et vieil homme grâce aux dossiers, donc il n’était pas trop surpris en le voyant, alors il se leva immédiatement et s’inclina.

« Hmph ! Savez-vous à quel point vous serez puni si vous ne parvenez pas à remplir votre mission ? Il n’est pas trop tard pour revenir en arrière et dire à mon Frère Martial Junior d’envoyer une autre personne ! » Le petit, et vieil homme roula les yeux et l’envoya paître.

« Le jardin médicinal doit être entretenu, les herbes médicinales ne doivent pas mourir, et chaque mois une certaine quantité d’herbes médicinales doit être délivré ! Si c’est tout, Junior est assez confiant ! » Han Li ne semblait pas être dérangé.

En entendant ce que disait Han Li, le vieil homme fut un peu surpris. C’était la première fois qu’il rencontrait un disciple botaniste qui se montrait confiant dès le départ. Il regarda et jugea Han Li une fois de plus, mais l’expression de doute dans ses yeux ne diminua pas.

« Toi, viens avec moi ! » Le petit et vieil homme aboya soudainement froidement et sortit du chalet. Han Li le suivit sans montrer aucune hésitation.

« Combien de ces herbes médicinales pouvez-vous reconnaître ? » Le petit et vieil homme désigna les plantes présentes dans le jardin tout en regardant Han Li avec les yeux plissés.

« Une sur dix. » Han Li balaya rapidement le jardin du regard, et répondit doucement.

En entendant les paroles de Han Li, le petit et vieil homme hésita un peu, mais se mit tout de même à rire froidement tout de suite après.

« Petit bonhomme, si vous pouvez vraiment reconnaître une sur dix des herbes médicinales, je vous laisserai vous occuper du jardin et je ne prononcerai plus un autre mot ! »

Cela étant dit, Han Li sourit légèrement et s’éloigna du petit et vieil homme.

« Fleur de Minuit, Herbe Boule Jaune, Fleur de Grue Blanche, Herbe de Pleine Lune... » Han Li parcourut le jardin tout en énumérant en passant les noms des herbes médicinales qu’il connaissait.

Au début, le petit et vieil homme le regardait de façon moqueuse, mais après avoir écouté pendant un certain temps, son visage exprima sa stupéfaction. Han Li avait mentionné beaucoup d’herbes médicinales qui n’étaient pas bien connues, et pour certaines d’entre elles, il avait même dû y investir beaucoup de temps pour connaître l’efficacité des remèdes. La réponse de Han Li l’avait réellement surpris.

« Assez ! » Han Li venait de finir d’énumérer moins de la moitié des plantes qu’il connaissait quand le petit et vieil homme prit la parole et arrêta sa ‘performance’.

« Très bien, on dirait que vous n’êtes pas qu’un vantard ! Ce jardin médicinal sera sous votre responsabilité dès maintenant. Voici le médaillon des restrictions. Faites attention à lui ! » L’expression du vieil homme montrait de la satisfaction pendant qu’il sortait adroitement une tablette en bois vert foncé avant de la jeter à Han Li.

« À l’intérieur de la maison vous trouverez quelques notes sur mes années d’expérience de cultivation des herbes médicinales. Vous devrez prendre le temps de bien les lire puisque vous n’êtes pas encore familier avec la plupart des herbes. Ne les tuez pas ! » Le vieil homme caressa sa moustache et l’exhorta.

« Merci pour le rappel Aîné Martial Senior. Ce disciple gardera cela à l’esprit ! » Dit Han Li respectueusement.

« Atchoum ! J’espère que vous êtes aussi habile que beau parleur, de cette façon je pourrais vraiment me libérer de ce jardin médicinal, et que cela ne retarde plus la cultivation de cet Aîné plus longtemps. Ce jardin médicinal est le jardin privé de cet Aîné, donc si vous pouvez vraiment assumer ce travail, Aîné ne vous maltraitera pas. Mais je dois vous avertir au préalable, si vous ne pouvez pas le faire, alors partez dès que possible et demandez à quelqu’un de vous remplacer. Comprenez-vous ? » Dit le vieil homme avec gentillesse et sévérité.

En entendant ces paroles contondantes, non seulement Han Li ne se fâcha pas, mais il l’apprécia encore plus. Il pensait que le vieil homme était bien mieux que cet Oncle Martial Ye. À tout le moins, le vieil homme n’était pas un hypocrite. Alors il hocha rapidement la tête et dit « oui ».

Après l’avoir briefé sur plusieurs choses qui demandaient son attention lors de la gestion du jardin, le petit et vieil homme retourna ensuite dans le chalet, emballa ses affaires à toute vitesse, et quitta le jardin en s’envolant sans même regarder en arrière.

Après avoir regardé l’Aîné Martial Senior Ma partir, Han Li choisit un chalet au hasard, le nettoya, et prépara sa chambre.

Comme il avait été occupé toute la journée et n’avait pas eu la chance de se reposer, même un cultivateur comme Han Li se sentirait fatigué, alors il monta sur le lit et se prépara à dormir.

Pour lui, même si quelque chose d’énorme devait se produire à l’extérieur, il ne serait pas trop tard pour le résoudre après avoir recouvré son énergie. Le ciel s’assombrissait juste au bon moment.

Le premier jour de Han Li dans la Vallée de l’Érable jaune en tant que nouveau disciple s’était déroulé sans rencontrer de problème insurmontable. Le deuxième jour, quand Han Li se réveilla finalement tout plein d’énergie, son chemin vers la cultivation commençait officiellement.

Pendant les jours suivants, Han Li passa ses matinées à étudier les notes que le vieil homme lui avait laissées. La nuit, il dissimulait secrètement la mystérieuse petite bouteille dans un coin du champ d’herbes médicinales et le recouvrait du fragment de trésor magique endommagé qu’il avait acquis à un prix élevé afin de dissimuler les prodigieux augures quand elle absorbait le Qi Spirituel.

Et ainsi, bien que ce coin possédât un Qi Spirituel plus épais qu’aux autres endroits, il n’y avait rien d’autre qui attirerait l’attention des gens. Cela apaisa le précautionneux Han Li.

L’Oncle Martial Ye apporta les soi-disant « articles de compensation » pour la Pilule de Constitution des Fondations quelques jours plus tard à Han Li, mais il donna seulement à Han Li que moins d’un cinquième de ce qu’ils avaient initialement convenu. Quant à ce qu’était devenue cette pilule, ce Maître de Hall Ye semblait l’avoir déjà oublié, et Han Li faisait également comme si il ne s’était jamais rien passé.


Mais il fallait noter que Han Li était tout de même devenu riche tout d’un coup du jour au lendemain. Il avait reçu deux pierres spirituelles de grade moyen, des dizaines de pierres spirituelles de bas grade, trois accessoires magiques de bonne qualité, et plusieurs talismans.





Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire