LMS Volume 13 Chapitre 1


The Legendary Moonlight Sculptor


Le chevalier squelette
Volume 13, chapitre 1








* Ttadadadak. *

Weed bougea son crâne et regarda son corps.

L'apparence d'un squelette dépourvu de chair !

Tout cela était dû au pouvoir de nier la mort qu'il était capable de ressusciter en tant que mort-vivant.
Son corps avait l’air étrange sans muscles ni peau mais comparé à la dernière fois, le squelette semblait plus épais et plus consistant.

*Ting

Est revenu des profondeurs ténébreuses des abysses.

Le niveau de compétence du pouvoir de nier la mort a atteint le niveau 2 pour débutant.

Santé gagnera 3% supplémentaires, 1% provenant du pouvoir des ténèbres.

Un effet supplémentaire peut être obtenue si vous faites preuve de cruauté.

Vous avez maintenant le pouvoir d’un mort-vivant.

Après chaque résurrection, le nombre de types de mort-vivant augmente ainsi que le niveau de compétence.


Il était impossible d'acquérir de l'expérience pour ce pouvoir autrement que par mourir encore et encore.

« Ouvrir la fenêtre des statistiques »


Nom du Personnage


Weed
Alignement
Mort-Vivant
Profession
Chevalier Squelette
Niveau
354
Renommée
7904

Santé
146800
Mana
6400
Force
1265
Agilité
1130
Endurance
Infini
Sagesse
70
Intelligence
65
Esprit Combatif
922
Résilience
Infini
Persévérance
665
Résistance physique
470
Commandement
459
Honte
96


En raison de la caractéristique unique du Chevalier Squelette vous avez compétences d'épée +2.
En raison de la puissance des ténèbres vous couvrant tout le corps, des dégâts supplémentaires sont ajoutés et la défense est renforcée.
Extrêmement vulnérable à la Sainte Magie.
S'affaiblit sous la lumière du soleil et des attaques de feu.


Le niveau initial de Weed était de 355. Une fois mort, son niveau avait chuté d’un niveau. La maîtrise des compétences avait également baissé considérablement. Ayant déjà perdu beaucoup de temps, il prit une profonde inspiration et se mit au boulot. De nombreux efforts allaient être nécessaires pour remplir toutes ces compétences.

« Chevalier squelette, ça fait longtemps que je n’avais pas bougé ce corps, j’ai du pain sur la planche. »

Weed tira l’épée qui l’avait transpercé et fendu en deux le chevalier fantôme qui l’avait tué.

« Keueuk ! »

« Ennemi. »

Tous les Chevaliers Fantômes bloquèrent soudainement toutes les sorties potentielles.

Ils n’attaquaient pas pour autant, ne sachant pas s’il était allié ou ennemi.

Devant eux se dressait un chevalier squelette qui les ressemblait trait pour trait.

Leur torpeur ne dura pas longtemps et ils levèrent tous leur épée rouillée, leur bouclier pourri et leur lance.

« Mal, j’ai si mal. »

« Cette souffrance vient de ce qu’ont fait des humains, ce squelette n’est pas l’un d’entre nous. »

« Nous avons été trahis. A moi l’honneur de tuer ce traître. »

Un grand nombre de chevaliers fantômes se jetèrent sur lui pour enfin finir leur combat et retourner dans leur sommeil.

Au même moment d’autres ennemis émergeaient du sol.

Une armée de fantômes !

Ces fantômes étaient ceux qui avaient trahi les amis, trahi leur roi ou trahi leur pays.

En quelques secondes, c’est plus de 30 ennemis qui étaient revenus à la vie pour se battre.

Même après avoir utilisé le pouvoir renier la mort, la seule manière pour survivre à cette attaque soudaine était aussi claire que le jour.

"Peau de pierre."

Les os blancs de Weed se durcissaient comme des cailloux.

La quantité de mana nécessaire étant ridicule comparé à ses réserves, il pouvait utiliser d’autres compétences d'attaque en même temps.

« Tu es un traître, mon pote. Tu vas souffrir comme nous ! »

L’arme d’un soldat fantôme se dirigea vers sa tête.

Weed se pencha rapidement pour éviter la lance qui approchait, puis il tendit son épée vers l’assaillant.

Un coup fatal !

* Puseuseu. *

Le fantôme se transforma en une fumée floue, puis disparut.

Quand Weed était en vie, en raison de la classe de sculpteur, ses statistiques correspondaient au besoin de sa profession. Charme, Art et Foi lui enlevaient une partie de sa force.

Mais après sa renaissance en tant que chevalier squelette, les dégâts qu’ils infligeaient étaient incroyablement élevés.

De même avec la statistique agilité, sa vitesse de déplacement était devenue nettement plus rapide.
Sa défense de base avait également considérablement augmenté.

* Pababababak ! *

Weed continuait d'avancer en frappant les ennemis en face de lui.

Il n’avait pas besoin de se défendre des ennemis lointains.

‘Je dois seulement me concentrer à ce stade.’

Lorsque plusieurs attaques venaient en même temps, il les contrait tous puis désarmait ses adversaires. Pourtant les adversaires ne s’arrêtaient pas pour autant.

* Puwak ! *

Des soldats fantômes servaient de boucliers pendant que les rangs arrière transperçaient leurs alliés avec des lances pour atteindre Weed.

Mais Weed brandissait son épée ayant anticipé l'attaque venant de l'arrière.

Il se battait comme s'il était possédé.

Il voyait clairement le flux de la bataille.

Après un combat qui avait duré environ un jour, leur nombre continuait à augmenter à un rythme effréné.

Il se devait de synchroniser sa respiration avec les attaques de l’ennemi mais à ce stade il avait assimilé tous leurs mouvements.

Les mouvements de Weed avaient encore surpassé l’imaginable et ses capacités à l’épée se sont encore améliorées.

Cette efficacité était due au rôle du chevalier squelette.

En raison de la limitation physique d’un être humain, il n’était pas souhaitable de se battre aussi vigoureusement. Plus un mouvement était rapide plus de l’endurance était consommée ; Un humain se fatiguerait rapidement.

Ainsi au début d’une bataille, 100% des dégâts pouvaient être infligés néanmoins plus la bataille durait, plus l’endurance diminuait et les dégâts maximums aussi.

D’un autre côté, la défense ne diminuait pas avec l’endurance même si elle s’épuisait mais la résistance physique, la persévérance, la sagesse et bien d’autres étaient tous grandement affectés par l’endurance.

Cependant, grâce à la caractéristique unique du chevalier squelette, il ne serait jamais fatigué et ne pouvait pas s’épuiser.

De plus, il n'avait pas faim.

Weed n’arrivait pas à se plonger dans ses combats, il était trop malheureux.

« Être un chevalier squelette est tellement mieux que celui de sculpteur ! »

Tant de chagrin !

Pour oublier, il se battait vigoureusement avec chaque os de son corps.

Avec ses innombrables expériences de combat et sa maîtrise de l’escrime dans le monde réel, Weed avait parfaitement maîtrisé son corps.

Bien que différent de celui de Geomchi, son état d’esprit n’était en rien moins affuté.

Le quatrième étage de la Tour des Héros testait les compétences et la détermination des guerriers.

S'il se détournait des attaques ennemies, de plus en plus de ces adversaires fantomatiques se rassembleraient et ne lui permettraient pas de continuer son chemin.

Cet étage n'était pas destiné aux faibles d’esprit.

« Vous n’aurez qu’à tomber sous mes coups ».

Chaque fois que Weed avançait d’un pas, un grand nombre de soldats et de chevaliers fantômes tombaient.

"Uhaaaaaa !"

De la bouche de Weed, des cris d’excitement se faisaient entendre.

Tout du long de ce défi impossible, il s'amusait. Que ce soit un succès ou un échec, il ne s'en souciait plus!

* Chwararara ! *

À la suite d’un choc, le coude et le poignet de Weed s’étaient cassés pourtant Weed continuait à brandir son épée. Ce qui était impossible dans le monde réel, était possible ici.

Grâce à l’utilisation de techniques, il aurait pu faire plus de dégâts mais il ne voulait pas utiliser de Mana donc il combattait principalement en frappant et en poignardant avec l’épée.

« L’épée ne doit jamais s’arrêter pour conserver la puissance et couper. »

Après avoir acquis la compétence épée Heraim, il avait découvert par expérience l’efficacité de ce type d’attaque.

Lorsqu’une épée était bloquée, la force de répulsion repoussait l’arme et faisait perdre du temps. C’est pour ça qu’il évitait à tout pris les blocages.

Sa compétence d’escrime était de niveau intermédiaire 4 !

Cela n’était en rien comparable au niveau des Geomchis qui était au niveau avancé mais sa profession de sculpteur avait limité le développement de ces habilités de combat.

Mais maintenant qu’il était un chevalier squelette, sa force de frappe était sans limite.

« Kkirikkkirik ! »

« Ce chevalier squelette est un chevalier exemplaire. »

L’attitude des chevaliers fantômes avaient évolué au cours de la bataille.

"Notre mission est de vous arrêter ici."

« Cette douleur est pire qu’avant ma mort ... A cause de ma trahison, je dois subir ce tourment éternel. »

« Nous sommes des chevaliers et en tant que tels je reconnais ta force et ton courage mais nous ne pouvons pas vous permettre de passer ici. »

Heure après heure, il pénétrait les hordes de chevaliers fantômes au quatrième étage.

Weed avait concentré tous ses efforts sur son épée.

Il n’avait pas d’autres options, et avec sa quantité infinie d’endurance, la seule chose à faire était de brandir son épée et de frapper : cela lui rappelait ses débuts dans la cour du château contre les épouvantails !

En effet depuis il n'avait que très rarement brandi d'épée mais la sensation ne l’avait jamais quitté.
Enfin, il n'y eut plus aucun chevalier fantôme ou soldat fantôme lui bloquant le passage et un escalier blanc apparut.

Il avait passé le défi du quatrième étage !

Un pied après l’autre il se dirigea vers l’escalier qui allait le mener jusqu’au cinquième étage de la Tour des héros.

« Keukeukeukeu. »

« Un grand chevalier. »

« Ce fut un honneur. »

Les fantômes ne se précipitaient plus à sa rencontre et reconnaissaient leur défaite. Ils saluaient sa victoire comme l’étiquette l’exigeait.

« Même après leur mort, ils ont conservé un code de conduite. »

Weed vérifia l'état de son corps.

63% de HP restants.

Grâce à sa capacité nier la mort, sa santé de base était énorme.

A la place de son armure habituelle, il portait l’armure faite d’os de dragon ainsi que l’Anneau de Payrote qui augmente la vitesse de récupération de mana.

En temps normal il se devait de réparer régulièrement son équipement pour le maintenir dans un état optimal mais après une telle bataille la durabilité de son équipement était toujours supérieure à 80%.
La raison était que l’armure faite d’os de dragon était beaucoup plus dure, même la durabilité de l'épée était encore à 75%.

'Je n’en ai pas eu assez.'

Weed se détourna des escaliers devant lui. Derrière lui les chevaliers fantômes se préparèrent au combat.

« Ça va faire mal ! »

« Wh ... pourquoi ne nous laisse-t-il pas tranquille !? »

Les chevaliers et les soldats frappaient maintenant sans réel envie.

Ils se laissaient presque mourir.

Alors qu’il lui suffisait de monter les escaliers rapidement, Weed avait choisi de prendre son temps.

Weed parla alors plus pour lui-même que pour ses ennemis.

"Je n'ai jamais refusé de quêtes ni reculé devant aucuns monstres ni défis."

A l’époque où il jouait à Continent of Magic, Weed se battait dès qu’il en avait l’occasion.

Dès qu’un obstacle se dressait son chemin, il préférait rentrer dedans et percer, qu'il s'agisse de personnes ou de monstres.

Tout écraser, tout écraser.

Il aimait être au centre d’une guerre sans allié et sans échappatoire.

C’est sur les escaliers du quatrième étage menant au sommet que Weed le seigneur de guerre ressuscita une fois de plus.

*****

Chung Il Hoon regardait son téléphone.

« Toujours pas de ses nouvelles… »

Son personnage était Geomchi2 dans Royal Road !

Chung Il Hoon avait pris soin de Seechwi l’Orc dans le jeu et avec le temps ses sentiments avaient évolué envers elle.

Chung Il Hoon avait eu pour habitude de se ridiculer complètement lorsqu’il parlait à une femme mais c’était différent avec Seechwi.

Après un temps, ils étaient tombés amoureux dans Royal Road.

Et aujourd'hui, elle avait dit qu'elle appellerait Chung.

« Combien de temps dois-je encore attendre. »

Chung Il Hoon gardait tout de même son sourire car il avait dépensé énormément d’argent dans les services de rencontres mais ce célibataire endurci n’avait jamais imaginé qu'il aurait un jour une petite amie avec qui parler au téléphone !

* Ddareuu ! *

Chung Il Hoon entendit le téléphone sonner et répondit immédiatement.

« Allo, c’est Chung Il Hoon ! »

Il força sa voix à être plus grave.

« Est-ce que tu m’entends bien ? »

Maintenant qu’il avait trouvé quelqu'un qu'il aime, il voulait paraître à son avantage.

« Bonjour, monsieur Ill Hoon »

De l’autre côté de la ligne, il entendit la voix mélodieuse d'une femme.

Le front de Chung commença à se creuser.

« Ce n'est pas sa voix. »

Sa voix aurait dû sonner un peu nasale, rouillée et rauque comme un homme.

La voix qu’il connaissait n'était pas jolie.

Chung Il Hoon durcit son ton.

« Je ne suis pas intéressé par vos services et je ne veux pas de nouvel abonnement téléphonique, s’il vous plaît raccrochez car j’ai besoin de toute urgence de mon téléphone. »

Il croyait que c’était encore un démarchage téléphonique pour un forfait de téléphone ou une agence de rencontre !

Mais Chung Il Hoon se trompait.

« Je suppose que vous êtes occupé, M. Ill Hun. Je pensais que c’était un bon moment pour vous appeler mais il semble que non. J’essaierai de vous appeler demain alors. »

« Ah ! Attendez ! Êtes-vous Seechwi ? »

« Oui c'est moi. »

Il pouvait entendre un léger rire dans sa voix.

L'appel avec sa copine était un peu gênant.

Il aurait dû se douter que sa voix dans Royal Road ne pouvait pas être exactement dans le monde réel surtout qu’elle incarnait un orque caractérisé par une voix rauque et grave.

Réalisant son erreur, Chung Il Hoon reprit un ton normal.

‘La voix au téléphone semble être en belle forme. Comme moi, elle a peut-être mangé quelques œufs crus.’

La situation réglée, il était à nouveau très heureux d’être pour la première fois avec sa copine au téléphone.

Déjà cinq minutes de conversation !

Alors même que tenir une épée lourde ne lui prenait qu’une seule main, il avait besoin de deux pour tenir le combiné.

Ces quelques minutes furent les plus intenses de la vie de cet homme.

En général ses appels ne duraient pas plus de deux secondes puisqu’avec ses apprentis, il n’utilisait jamais plus de trois syllabes.

« Venez. »

« Allons-y ! »

« Continuez. »

« Attrapez-les ! »

« Fermez la porte. »

« Mangeons. »

Ils avaient principalement échangé sur leurs aventures dans Royal Road, ce qu’elle avait mangé pour le petit-déjeuner et des banalités de la vie. Pourtant ce fut le moment le plus intéressant qu'il ait jamais eu au téléphone et il était heureux.

‘En plus ces 300 minutes étaient gratuites, je comprends pourquoi les gens cherchent l’amour. ’
Il était temps de couper la conversation.

Entendre sa douce voix l’avait rempli de joie mais toute bonne chose a une fin.
L'absence de sujet était un autre problème.

‘Nous avons parlé de la météo, de la corruption de politiciens, de nos prouesses à Royal Road et même de football ; Je n’ai plus rien à dire.’

Il avait envie de finir la conversation sur une bonne note en s’assurant de prendre rendez-vous pour une prochaine fois. Mais il avait une petite amie maintenant et il n’avait pas besoin de se presser.

« J’ai pris grand plaisir avec voir, ce fut un honneur, mademoiselle Seechwi ! »

« Pour moi aussi j’ai apprécié d'entendre votre voix, Il Hoon-sii. »

« Les appels c’est bien mais nous rencontrer directement c’est mieux. »

Sans trop y penser, Chung Il Hoon en avait dit plus qu’il n’avait voulu.

Elle accepta facilement.

« Eh bien, rencontrons-nous ! »

« Vraiment ? »

Il prit une profonde inspiration en entendant sa réponse. Il n’avait jamais rien ressenti de pareil et penserait à ce moment des milliers de fois.

« Rendez-vous demain vers midi. Notre première rencontre… j’ai hâte de ce moment. Je vais emballer un Kimbap pour le déjeuner. Est-ce que ça va si nous nous rencontrons au Dojang ? »

« Ki, Kimbap ? »

« Pourquoi vous n'aimez pas le Kimbap ? »

« N, n, n, non, non madame ! J'aime vraiment le Kimbap. J'ai hâte de vous voir ! Si par hasard vous êtes en retard, ou si vous repoussez, et même si vous ne venez pas, je suis impatient ! »

Chung Il Hoon cria dans le combiné !

L'appel avait coupé.

"....."

Après un petit vertige, il s’assit.

Profitant de ce moment pour vider son esprit, il se préparait à répondre aux questions de ses apprentis qui attendaient.

Choe Jongbeom, Ma Sangbeom et Roi Lee !

Bien que pas des types violents, ils étaient des gars robustes qui méritaient d’être appelés des monstres.

Quelque temps plus tard, il leur fit signe de s’approcher.

Plutôt qu'un rêve, c'était sa réalité.

« Sahyeong ! »

« L'appel avec Seechwi-nim s'est-il bien passé ? »

À leurs questions, Chung Il Hoon hocha la tête.

« Oui, ça s'est bien passé et demain elle va venir ici avec un Kimbap. »

« Heok. »

« Ki, Kimbap ... »

Une réaction explosive de la part des apprentis.

Lee Indo est resté le plus calme du groupe.

« Voulez-vous dire qu’elle vient avec un Kimbap acheté ou un Kimbap qu’elle aura fait elle-même ? »

« Le second. Elle a dit qu'elle mettrait aussi du thon. »

« Y compris du thon ! »

Tout le monde était envieux de Chung Il Hoon.


***

*Ting*

Atteint la dernière étape de la tour des héros.
Le charisme augmente de 10.
La force augmente de 15.
Esprit Combatif augmente de 60.



Ayant pu transcender la limite, vous avez obtenu beaucoup d’expérience.
Vous avez gagné un niveau !
Vous avez gagné un niveau !



En plus d’améliorer ses statistiques de manière permanente, il avait gagné deux niveaux.
Le niveau de Weed était maintenant de 356.

Il accorda tous les nouveaux points de statistiques à l’agilité.

L’épreuve du quatrième étage lui avait permis de parfaire sa technique à l’épée jusqu’au niveau Intermédiaire 5 tout comme le reste de ses techniques de combat.

Ce n'est qu'après la fin de la bataille qu'il s'était rendu compte que la durabilité de son épée était descendue à 23% mais il avait insisté pour finir sa bataille contre les Chevaliers fantômes et soldats fantômes.

« Nous avons perdu contre un grand guerrier. »

« Notre vie a enfin connu une fin. »

Ils ne voulaient plus recevoir de coups de la part de Weed et ainsi avaient abandonné le combat. Ils avaient perdu leur fierté, leur confiance et leur esprit combatif.

Au quatrième étage, Weed répara son équipement et attendit qu'il soit en pleine forme avant de monter au dernier étage.

‘Je sens que cela va être encore plus difficile.’

Il se refusait d’avoir peur même s’il n’avait aucun doute que le cinquième étage de la tour des héros lui réservait encore des surprises. Il prit une profonde inspiration et recentra son attention sur la tâche devant lui.

Lorsqu'il arriva au cinquième étage, au lieu d’une zone remplie de monstres, il n’y avait qu’une table ronde.

Sur la table on pouvait voir des livres posés pêle-mêle.

"Chevalier"

"Maître de l’épée"

"Champion"

"Combattant"

"Guerrier"

"Paladin"

"Maître de Kung Fu"

"Archer"

"Ranger"

"Chasseur"

"Voleur"

Un total de 11 livres émettant une lueur dorée.

‘Cela ne me dit pas grand-chose.’

Weed réalisa qu'il devait en choisir un.

S'il était un type de classe aventurier, il aurait pu utiliser les compétences ‘’Recherche’’ ou ‘’Observation’’ sur ces livres ce qui lui aurait permis de voir s’il y avait un piège ou encore de connaître le contenu de ces livres. On pouvait dire que c'était l'un des nombreux avantages d'être du type aventurier.

Naturellement, cette compétence n’existait pas pour la classe de sculpteurs, et encore moins pour la classe chevalier squelette.

‘Je n’ai pas trop le choix.’

Weed marmonna encore un instant puis ouvrit le livre au chevalier.

Il aurait eu envie de prendre voleur ou chasseur mais dans son état actuel, il avait pris le livre de classe correspondant.

Sans contexte on avait l’impression qu’un squelette utilisé en classe d’anatomie lisait un livre.


C’était un temps de guerre où les rois humains cherchaient à envahir le monde.

En raison de la croissance démographique humaine, les gobelins, les démons, les elfes et les nains devaient se battre pour garder leur territoire.

Dans le monde entier, dans tous les pays, dans toutes les plaines, dans les collines, des monstres affrontaient des hommes pour le contrôle du continent.

Le destin de tous les humains et de toutes les autres espèces reposait sur la bataille des plaines de Jagsen, située au royaume de Bromba il y a 102 ans.

« … »


Weed lu le livre jusque ce passage puis la zone autour de lui fut comme engloutie par la lumière.

« Tuez-les ! »

« Sales bâtards ! Tuez ces ordures du royaume de Bromba ! »

« A moi guerriers d'élite du royaume de Mapon ! Combattez pour la victoire ! »

« Pour la gloire de Sa Majesté ! »

Weed reprit conscience au milieu d’un vacarme assourdissant.

Des dragons planaient dans le ciel en crachant du feu tandis qu’au loin, on voyait des archers et des magiciens jetés des milliers d’attaques.

Un champ de bataille gigantesque !

Weed était tombé au milieu d'une bataille d’une échelle jamais vue auparavant.

« Argl ! »

« Rrrr ! »

Des cris résonnaient autour de lui signe de combats acharnés.

Weed pensait que ce combat serait facile mais c’était une erreur. Un cyclope choisit ce moment pour prendre une roche à terre et à la jeter 150 mètres plus loin.

* Suuuuuuuuuung-kwakwakwakwang ! *

La pierre vola à travers le ciel avant d’atteindre le sol où des soldats et des chevaliers malheureux furent complétement écrasés.

"Sauve-moi, s'il te plaît !"

Leurs chefs n’étaient pas découragés pour autant.

« Soldats du royaume de Bromba, mourez avec honneur ! »

« Ne les laissez pas se faire massacrer comme ça ! »

Humains contre humains.

* Puhihing ! *

Soudain, un cheval blanc arriva à côté de Weed.

Bien qu’il ne pût pas voler comme un pégase, c’était un étalon musclé et résistant.
Le cheval tira la langue avec l’intention de lui lécher le visage.

* Chyabchyabchab ! *

Ce baiser baveux était une manière pour le cheval de montrer de l’affection envers Weed.

Weed réévaluait sa situation.

‘Je lisais le livre du chevalier au dernier étage de la Tour des Héros ... si je ne me trompe alors cet endroit doit être le conflit de Palrangka sur les plaines de Jagsen.’

Il se trouvait en plein milieu dans l'une des plus féroces batailles de l’histoire du continent de Versailles, le conflit Palrangka !

Sept puissants royaumes du continent s’étaient battus lors de cette bataille dans les plaines de Jagsen.
Les deux royaumes principaux étaient Bromba et Mapon, qui cherchaient à se dévorer mutuellement.
À l'apogée de la bataille entre les humains, une armée de monstres intervint. Ils avaient été attirés par l’odeur du sang et s’étaient joints au conflit.

D'autres espèces avaient également participé : les elfes et les barbares qui n’avaient pas voulu perdre leur territoire.

C’était l’accumulation de ces armées qui avaient abouti sur une des plus grandes batailles du dernier millénaire.

Chacune de ces armées voulait sortir de cette bataille en vainqueur.

Les robustes barbares utilisaient des épées et des massues pendant que les elfes décimaient leurs ennemis à l’aide de leur arc.

Derrière ces deux armées, une légion de monstres arrivait telle une nuée.

Au milieu de ce champ de bataille se trouvait Weed.

Pour aggraver les choses, il y avait une fille montée sur un cheval blanc. La fille était encore plus jolie que la plus belle fleur de Morata !

Elle regarda délicatement Weed et ouvrit ses lèvres rouges.

« Chevalier-nim, je crois que vous êtes le seul qui soit capable de m’aider. Emmenez-moi s'il vous plaît en lieu sûr. "

*Ting

Nouvelle quête : La demande de la princesse Remy

Première princesse d'Isran, un petit pays frontalier de 800 000 habitants.
Elle aimait la mer et voulait rentrer chez elle. Mais elle devait devenir la cinquième concubine du prince héritier de Bromba.
En raison de l'explosion soudaine des hostilités et l'escalade de la guerre, les deux ne pouvaient être mariés car le prince héritier prenait part au combat.
Elle voulait rentrer à la maison.

Difficulté de la quête : Histoire héroïque

Récompense : l'expérience gagné au combat et vous avez la possibilité de devenir le héros de l'histoire.

Restriction de la quête : Après avoir gagné la faveur de la princesse, le chevalier ne peut pas refuser.


Cela faisait un moment que Weed avait attendu Weed a été en conflit pendant un moment.
‘Comment devrais-je faire cela ?’

Weed avait déjà reçu beaucoup de quêtes apparemment impossibles auparavant, mais il avait toujours réussi à trouver une stratégie.

Devant l’apparente torpeur de Weed, la princesse Remy parla.

« Pour moi, il n’y a d’autre que vous même maintenant dans ta forme maudite ; bien qu'étrange. Tout ce que je sais, c'est que c'est vous-seul pourra m’aider. »


Vous avez accepté la quête


Il n’y avait pas d’échappatoire !

La quête avait été acceptée automatiquement.

Cela n’était pas la première ni la dernière fois pour un chevalier.

Pour la donzelle en détresse, les princesses apeurées ou les femmes de seigneur, un chevalier ne peut pas refuser leur quête, c'était une de leur caractéristique principale !

"Terrrrrific."

Weed sentit un vent froid souffler à travers ses côtes.

Il regarda autour de lui sur cette plaine inondée de monstres, d'humains, d'elfes et de barbares.
L'une des batailles les plus intenses de l'histoire, le conflit de Palrangka !

Il devait sauver la princesse d’un danger immédiat.

La belle et le cheval blanc.

Des centaines de milliers d’ennemis !

Cela correspond parfaitement à la romance du chevalier.

Il y avait des dragons de feu.

Les Chevaliers humains semblaient être au moins au niveau 300.

Les soldats ordinaires n’en étaient pas moins formidables. Ils étaient tous des vétérans dans cette âge de guerre et de haut niveau.

Sans oublier les barbares, les elfes et les monstres qui avaient des niveaux allant de faible à très élevé sans oublier les quelques géants.

Parmi les monstres on pouvait trouver des Liches qui appartenaient à la classe des seigneurs vampires.

A portée de vue des flèches s’envolées, des sorts s’entrechoquaient dans un ciel orageux, d’énormes rochers volaient sur une grande distance et quand ils atterrissaient, bosselaient la terre.

Il allait devoir travailler seul pour survivre tout en escortant la princesse sur un cheval blanc pour l’emmener en sécurité.

Une tâche dantesque.




2 commentaires:

  1. merci Ogythefish, ça fait toujours plaisir de lire tes traductions :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le chapitre et bon courage pour la suite !

    RépondreSupprimer