Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

DH Chapitre 104


Dungeon Hunter
Chapitre 104 : Prolifération anormale (1)






18ième étage du donjon. Dans la zone montagneuse qui composait l’habitat des Tigres à dents de sabre.

Il y avait plus de 600 tigres à dents de sabre aux alentours. La configuration du groupe était différente. Environ 50 d’entre eux avaient formé un groupe afin de conquérir les autres domaines.

Et l’un des tigres à dents de sabre avait reçu la meilleure évaluation et était identifié comme le chef. Il menait une centaine de tigres à dents de sabre et avait réussi à s'accoupler.

Après avoir donné sa semence à plusieurs reprises et que celles-ci n’étaient pas aller à terme avec succès, il s’était enfin accouplé avec une femelle attrayante qui lui avait donné une progéniture. Sa descendance naquit après trois mois de grossesse. Elle était en très bonne santé.

Le problème était... que le petit était d’une couleur différente. Les tigres à dents de sabre ordinaire possédaient une fourrure brune, mais celui-ci était blanc. Son corps tout entier se démarquait et paraissait inhabituel.

Les tigres à dents de sabre étaient agiles et habiles à surprendre l’ennemi en se cachant dans les ombres. Alors la couleur blanche était le signe d’un leader.

Le chef décidait. C’était un accouplement difficile et il était confiant que le groupe suive ses ordres. Il utiliserait cette occasion pour faire céder les autres mâles. Il mit en place des mesures strictes et partit en chasse d’un groupe d’orcs.

Le petit grandissait bien. Et après que quelques mois se furent écoulés, le chef découvrit qu’il s’était trompé.

Ce petit était différent des tigres à dents de sabre habituels. Il était vrai qu’un roi des tigres à dents de sabre était né. Mais ce roi était un peu trop fougueux. Son degré de rébellion était tel qu’il voulait même défier le Maître du Donjon.

Le tigre blanc à dents de sabre. Connu sous le nom de Blanc. Il atteignit une taille adulte en quelques mois seulement. Et il avait déjà des dizaines de tigres à dents de sabre qui le suivaient. Parmi eux, il y avait les nouveaux arrivants qui venaient de naître.

Après la naissance de Blanc, le taux de reproduction augmenta considérablement. Leur nombre atteignit 300. Bien sûr, ils devaient devenir pleinement adulte avant d’aller combattre. Blanc montrait une performance des plus extraordinaires dans les batailles acharnées.

Mais... Blanc n’en ressentait aucune joie. Tout cela était naturel compte tenu de sa position. Il se plaignait d’autres choses.

Tout d’abord, il avait une intelligence élevée. Cela suffisait pour qu’il sente la différence avec les autres. Il était aussi beaucoup plus fort et agile. Il n’y avait que cinq adultes qui pouvaient être de possibles rivaux pour lui. Cette différence s’agrandissait au fil du temps.

Il ne voulait pas simplement dominer ce niveau. Blanc pensait que cet étage était trop petit pour les tigres à dents de sabre.

Oui, il était à l’étroit. Il voulait quitter cet étage.

Mais les adultes l’arrêtèrent. Ils lui dirent de ne faire cela sous aucun prétexte. Le Maître du Donjon ne pouvait pas être désobéi. S’il se trouvait face au Maître du Donjon, alors il le suivrait instinctivement.

Non-sens. Il était un roi. Un symbole de liberté. Personne ne pouvait l’opprimer.

Grwaaang !

Blanc hurla.

Il rassemble ceux qui appartenaient à son groupe. C’était sa première priorité. Le vrai roi des tigres à dents de sabre quitterait cet étage. Il multiplierait ses forces et deviendrait même le maître de ce donjon.

Blanc, des tigres à dents de sabre se proclama être le vrai roi de ce lieu. Les membres de son groupe augmentaient graduellement. Blanc montrait une force écrasante qui faisait plier les autres face à lui. Il avait réussi à placer ses pattes sur la moitié des tigres à dents de sabre quand quelque chose arriva.

Le choc. Une existence semblable à lui-même.

Ce bâtard noir ! Un tigre à dents de sabre inhabituellement noir était né à cette époque.

Avant qu’il ne le remarque, Noir avait fait progresser ses forces à un niveau similaire au sien. Cette bête aussi était forte. Il ne pouvait que l’admettre.

Mais il ne pouvait pas y avoir deux rois. Il était inévitable qu’ils se rencontrent.

Un combat entre des boss où leurs dents acérées entreraient en action. Ils se battirent jusqu'à ce qu’ils soient tous deux recouverts de sang, mais le résultat fut que Blanc avait gagné.

Le tigre noir à dents de sabre affirma sa défaite. Blanc s’éleva à la position de roi.

Mais cela ne s’arrêta pas là. Blanc jura qu’il deviendrait roi du donjon et quitta l’étage avec un grand groupe de tigres à dents de sabre.

Ils grimpèrent d’un étage et les ours noirs apparurent. Leur nombre n’étaient pas mirobolant et il leur fut facile de les vaincre. Cependant, le 20ième étage était une mer. Blanc était en difficulté, puisqu’il ne pouvait pas trouver un moyen de la contourner.

Il pensait que la méthode pour traverser la mer serait obtenue dans les étages d’en dessous. Il subjugua les ennemis tout en se dirigeant vers le bas et arriva au 15ième étage.

C’était le lieu insolite où résidaient les elfes noirs. Blanc était heureux. Ils seraient en mesure de lui dire comment traverser la mer. Mais Blanc ne faisait pas de compromis. Tous ceux qui ne faisaient pas partis de son groupe étaient des ennemis. Il utiliserait la force pour les faire cracher ce qu’il voulait savoir.

Il rencontra bientôt les elfes noirs.

« En fait, la fée s’est effondrée et le Maître du Donjon est très occupé en ce moment... »

Dit l’elfe noir en tête.

Une femelle. Elle différait des autres elfes noirs et c’était la première fois que Blanc ressentait de la pression.

Grrr !

Abandon.

« Je ne sais pas comment vous avez quitté le 18ième étage, mais cela est dû à l’influence de la prolifération anormale. Cela est regrettable. Je vais devoir punir ces méchantes bêtes. »

« Reine-nim. Nous nous en occuperons. »

« Non, Ancien-nim. Celui qui est blanc est fort et est complètement différent des tigres à dents de sabre normaux. Il est heureux qu’il ne soit pas encore adulte. Dans cet endroit... Je suis désolé mais je dois le faire. »

Charuk. Charuruk.

Chrisley s’avança avec sa baguette en avant et accompagnée du spartoi.

« Comment pourrais-je les laisser déranger mon Maître du Donjon ? »

« Alors puis-je leur dire quelque chose ? »

Gruang !

Vous osez prendre vos aises devant lui ?

Blanc hurla sauvagement, mais il se contenta de dire avec un sourire sur son visage.

« Connaissez votre position. C’est tout ce qu’il y a à dire. »


* * *


Au dernier étage.

Je croisais les bras tout en me tenant face au Cœur du Donjon et regardais Yihi.

Yihi était affalé. Son corps s’était effondré, comme si tout le pouvoir s’en était échappé, et elle respirait à peine. Le corps spirituel d’une fée n’avait pas besoin de respirer, mais elles retourneraient à la source peu de temps après qu’elles aient cessé de respirer.

L’ego qui faisait que Yihi soit Yihi. Il y avait une possibilité de le perdre.

« Oooh... »

Le corps de Yihi trembla.

Doucement, je tendis la main et recouvrit le front de Yihi. Le tremblement s’apaisa un peu.

‘ La prolifération anormale. Depuis que l’écosystème du donjon a été endommagé, Yihi et le Cœur du Donjon commencent à se décomposer.
C’est arrivé quelques jours après que je sois allé dans le Monde des Esprits. Le taux de propagation a soudainement interféré avec le flux de pouvoir magique. C’est un phénomène temporaire qui a provoqué une erreur. ‘

J’avais répondu rapidement quand Yihi s’était plainte de douleurs.

Je me remémorais les souvenirs de cette époque.

« Maître. Je pense que Yihi est un peu malade. »

« ... »

‘ Je suis prise de vertige. Mon corps tremble. Est-ce parce que vous êtes à proximité ? Ah ! Ou peut-être que c’est cela l’amour ? ‘

« ... »

‘ Hiing. Je suis vraiment malade. Même voler est difficile pour Yihi. J’aimerais m’allonger sur les épaules du Maître. ‘

Les signes étaient clairs. Ce n’était pas une plaisanterie alors je devais investiguer.

Mais la situation actuelle n’était pas aussi simple que cela.

Le taux de reproduction. Il avait augmenté de 500 % par rapport au taux précédent. Le Cœur du Donjon recevait des interférences à cause du surplus d’énergie magique des créatures.

Cela importerait peu si ce nombre avait augmenté lentement. Il n’y aurait aucun besoin de s’inquiéter une fois que le donjon se serait ajusté au pouvoir magique. Au final, je devais faire des ajustements pour que le donjon puisse s’adapter aux créatures.

‘Je peux deviner la cause. L’Arbre d’Origine. ‘

C'était juste. L’Arbre d’Origine avait un effet significatif sur le taux de reproduction. Mais c’était comme s’il avait été pris dans une bousculade.

‘ J’ai utilisé la bénédiction, mais il n’y a aucun changement dans le taux de prolifération. ‘

La bénédiction de la Statue d’Abondance poursuivait ses effets. Il arrêta la bénédiction et attendit pendant un certain temps, mais il n’y avait aucun changement. Le taux de reproduction continuait d’augmenter.

« Maître... »

Murmura Yihi tout en bavant.

Oduk !

Je serrais les dents. Yihi était très importante pour moi. Dans ma vie antérieure, elle s’était elle-même consacrée toute entière à moi, mais je l’avais rejeté.

Maintenant, quelque chose arrivait à Yihi alors que j’étais là et je ne pouvais pas l’arrêter.

« Mon Maître du Donjon. »

« Chrisley. »

Je me retournais et vis que Chrisley s’approchait de moi.

« J’ai quelque chose à vous montrer. Etes-vous disponible ? »

« C’est d'accord. Qu’est ce qui se passe ? »

« Le tigre blanc à dents de sabre et ses partisans ont quitté leur étage et ont envahi le 15ième étage. »

« Ah, ceux-là. Sont-ils descendus vers le 15ième étage afin de tenter de s’échapper ? »

J’avais pris connaissance des naissances de Blanc et Noir. Leur croissance était excellente et ils avaient atteint le Nv5 et le Nv4 avancé respectivement. En particulier, Blanc était une créature spéciale qui n’était pas disponible dans la Boutique de Toutes Choses.

Mais descendre jusqu'au 15ième étage dans une tentative d’évasion ? Cela n’était pas bon car le Cœur du Donjon ne fonctionnait pas correctement actuellement. En outre, j’avais expressément statué que, quitter leur étage leur étaient interdit.

J’étais confus alors Chrisley répondit.

« Cela semble également être dû à la prolifération inhabituelle. Je les ai soumis mais ils continuent à montrer les crocs. »

« Je suppose que je dois y aller. »

« Mon Maître du Donjon. Cela n’est pas très urgent. »

Chrisley semblait s’inquiéter pour Yihi pendant que son regard se tournait vers le Cœur du Donjon.

Cependant, je secouais la tête.

« Non. Je vais aller voir. »

L’impact du Cœur du Donjon sur les créatures. J’étais franchement interloqué. Ils avaient même songé à quitter leur étage pour attaquer. Ce n’étaient certainement pas des créatures ordinaires.

Le 15ième étage. Noir et Blanc étaient ligotés à côté de l’Arbre d’Origine. Le reste des tigres à dents de sabre avaient été expulsés vers le 18ième étage, mais les deux coupables devaient être punis.

Grrrr !

Graaang !

« Blanc et Noir. »

Je regardai les deux.

Blanc et Noir révélèrent leurs dents acérées et hurlaient sauvagement. Cependant, je voyais de la peur en eux.

Comme ils avaient échappé à l’influence du Cœur du Donjon, ils ne pouvaient pas avoir une juste impression de ma personne.

« Il semble que vous avez grande hostilité envers moi... »

Les créatures osaient se rebeller dans mon propre donjon. C’était scandaleux, mais aussi très amusant.

À ce moment-là, Blanc essaya de me mordre.

Grwaang !

« Maintenant, je comprends. Oui, il ne peut jamais y avoir deux rois sur la même montagne. »

Je me mis à rire. Je pouvais comprendre son attitude.

Plutôt que s’en tenir au 18ième étage trop petit, il voulait lui-même gouverner le donjon.

Je ne pouvais pas le permettre. Le propriétaire de ce donjon était moi. Naturellement, j’étais également propriétaire de Blanc.

« Mon Maître du Donjon. Dois-je tuer ces créatures ingrates ? Je ne peux pas leur pardonner cette attitude. »

Chrisley s’approcha de moi en montrant une expression colérique. Mais je levais ma main et arrêtais Chrisley.

« Je sais combien il est difficile d’être le roi et que je dois leur dire moi-même. »

Je sortis Colère et dis.

« Connaissez votre place. »

Blanc ne pliait pas facilement. Même s’il utilisait ses dents et ses griffes acérées, il avait encore perdu. À l’origine il était un roi. Mais l’adversaire était trop fort.

Son corps était douloureux. Une fois qu’il fut complètement vidé et qu’il se soit effondré, une femelle elfe noir le guérit. Il se battrait encore une fois dès qu’il pourrait bouger son corps.

Mais les combats suivants furent les mêmes. Lutter contre l’épée du Maître du Donjon, s’effondrer, être soigné, se relever à nouveau et ainsi de suite.

Une fois que ce processus fut répété à plusieurs reprises, Blanc abaissa sa queue pour montrer sa soumission.

Grrr...

Ce cruel enfoiré !

S’écria Blanc. C’était la première fois qu’il expérimentait cette souffrance. Il était né parmi les tigres à dents de sabre en tant que roi, alors il ne pouvait pas imaginer quelque chose comme ça. L’adversaire était trop cruel.

« Chrisley. Guéris Blanc. »

Dit le Maître du Donjon tout en pointant vers Blanc. Puis la femme elfe noir, Chrisley exprima son opinion avec précaution.

« Mon Maître du Donjon. Les potions ont des limites. Interférer avec la vie... »

« Regardez ses yeux. Cela est encore insuffisant. »

Grrung !

C’est assez !

Il s’écria tristement. Abaisser la queue montrait qu’il n’était plus un ennemi.

« Regarde. Cette position montre qu’il est prêt à sauter. Il est encore capable d’en faire plus. »

« ...tu n’abandonnes toujours pas ? »

À ce rythme, Blanc allait vraiment mourir s’il n’abandonnait pas sa fierté.

Il se retourna sur le dos, exposant son ventre.

« Vous essayez de me faire baisser ma garde ? Cela ne fonctionne pas. »

Trouver des failles. Mais Blanc n’aimait pas se montrer faible. Blanc ne pouvait pas accepter facilement sa faiblesse. En fin de compte, il fallut cinq autres batailles sanglantes avant qu’il ne se rende. Blanc réalisa quelque chose d'indéniable.

Le ciel au-dessus du ciel. Le vrai roi ! Il n’était pas un roi. Il était une bête qui suivait un roi.

Le vrai roi replaça son épée dans le fourreau.

Le Roiiiii !

Maintenant leurs positions avaient été déterminées.

Le Maître du Donjon lui dit.

« J’ai besoin de les utiliser comme des chiens de chasse. »

Je dressais un plan qui utilisait Blanc et les tigres à dents de sabre.

Il y avait une prolifération anormale, alors je devais garder leurs nombres aussi bas que possible. Ils seraient des chasseurs. Et un chef de file était nécessaire pour les chasseurs.

Les tigres à dents de Sabre étaient juste une des espèces qui proliféraient. Ce serait une tâche brutale. Cependant, il était nécessaire d’entretenir le donjon. Cela était indispensable pour l’écosystème.

‘ Insuffisant ‘

Mais leurs progrès ne parvenaient pas à suivre le rythme du taux de reproduction.

Il reçut un accomplissement au beau milieu, mais...


-Un excellent résultat !
Un Maître du Donjon qui ne suit aucune logique ! 2 000 créatures ont été abattus.

200 000 pts seront versés.
800 points d’accomplissement seront ajoutés.



Ces accomplissements mineurs n’étaient pas importants pour le moment. Je me tenais à un carrefour où le donjon pourrait être soit maintenu soit perdu.

Les tigres à dents de Sabre étaient connus comme étant les meilleurs chasseurs, mais leurs actions ne suffisaient pas.

‘ Je vais devoir utiliser le Cœur du Donjon pour créer une vague de monstre. ‘

Si je ne pouvais pas réparer l’intérieur alors je devais les exporter à l’extérieur.

Je devais agir rapidement.

Le nombre de créatures avait déjà atteint 7 000.

Les créatures sortirent hors du donjon. Elles avaient reçu un seul ordre. Elles pouvaient chasser tout ce qu’il y avait autour d’eux. En outre, les créatures des démons qui continuaient à surveiller le donjon seraient abattus. Mes créatures étaient à un niveau entièrement différent. Il y avait de nombreuses créatures de grade faible à intermédiaire.

Cependant, les humains ne furent pas en reste. Yoo Eun-hye et Edward Windsor étaient dans l’avant-garde.

« Je vais tuer chacun d'entre vous ! »

« Noona, laissez-le moi. »

Chacun d’eux s’était amélioré de beaucoup. Surtout Yoo Eun-hye qui s’était transformé pendant la bataille. Elle s’engagea dans une lutte acharnée au beau milieu des créatures. Edward avait aussi beaucoup de ressentiment envers les créatures et abattait facilement celles aux niveaux intermédiaires.

De plus... Les Éveillés dans les guildes progressaient rapidement.

L’ennemi de l’humanité. Une colère dirigée contre un ennemi commun ! Ils s’adaptaient grâce à ce leitmotiv.

Lors de la réunion suivante d’Heaven’s Will, Kim Yong-woo avait une grande épée à ses côtés.

« Nous pouvons gagner ! Nous allons gagner ! Ils ne nous vaincront pas ! »

« Cela » fut le point de départ.

Le Héros qui était mort. Il avait bloqué les créatures pour eux.

Cette véritable menace leur avait permis de changer. Le peuple de Corée du Sud, les Éveillés ne resteraient plus s’en rien faire et ne s’enfuiraient plus.







Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder jusqu'à 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime.

1 commentaire: