RPMI Chapitre 33

Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 33 : Accord Secret



 
Han Li harnacha une corde attachée à un seau et jeta celui-ci dans la source de montagne. Une fois que le seau fut rempli à ras bord avec l’eau de source, il le ressortit.

Sans forcer, Han Li leva facilement le seau en bois au-dessus de sa tête, et d’une simple chiquenaude de son poignet, le son « Hua » retentit et l’eau du seau coula sur sa tête, le trempant jusqu’aux orteils.

« Comme c’est rafraîchissant ! »

« C’est agréable ! » 

S’exclamèrent de plaisir Han Li et un autre jeune. L’eau avait un effet apaisant dans la chaleur de l’été. La chaleur était insupportablement torride, alors quand ils versaient l’eau de source sur leur corps, ils frissonnaient de joie.

« Hé hé ! Disciple Junior Han, tu as vraiment trouvé un bon endroit. Ce ravin était vraiment bien caché, et pourtant tu as quand même réussi à le découvrir. » Déclara soudainement le jeune au regard ferme.

« Ce n’est rien. Il y a des endroits encore plus reculés qui sont plus difficiles à découvrir. J’ai seulement réussi à en trouver quelques uns, mais c’est dommage qu’aucun des endroits que j’ai trouvé n’avait une aussi magnifique source que celle-ci. » Répondit directement l’autre jeune.

Le jeune qui avait répondu était Han Li, et celui avec l’expression cynique était nul autre que Li Feiyu.

Depuis que Li Feiyu avait obtenu la première fournée de médicaments analgésiques de Han Li, et les avait testés, il avait trouvé que leur efficacité était très bonne. Une seule dose diminuait grandement le contrecoup causé par la Pilule d’Extraction d’Essence.

Après avoir fait l’expérience des médicaments analgésiques de Han Li, Li Feiyu ne pouvait plus vivre sans eux. À chaque fois qu’il n’utilisait pas le médicament, il subissait un contrecoup douloureux à cause de la Pilule d’Extraction d’Essence. Bien que Han Li lui ait donné l’équivalent d’un an de traitement, Li Feiyu avait totalement épuisé sa réserve en quelques mois.

Face à la souffrance des contrecoups qui allaient presque au-delà de ses limites, Li Feiyu n’avait pas d’autre choix que de ranger sa fierté et de demander de l’aide à Han Li. Pour le moment, Han Li voulait augmenter sa propre force, alors il utilisait les besoins de Li Feiyu à son propre avantage. Après avoir appris que Li Feiyu avait été sélectionné pour entrer dans la Division des Sept Suprêmes, Han Li lui demanda des compétences secrètes gardées dans la Division en échange de médicaments analgésiques.

Li Feiyu habituellement discret accepta immédiatement après avoir entendu la requête d’Han Li.

Afin de ne pas laisser d’autres découvrir l’accord secret qu’il y avait entre lui et Li Feiyu, Han Li avait décidé d’explorer la Montagne de l’Arc-en-ciel Céleste pour trouver un emplacement isolé où ils pouvaient faire leurs affaires en privé.

Ils avaient décidé de se retrouver secrètement à certains moments. Dans leur lieu secret, Han Li remettaient la médecine antidouleur à Li Feiyu, et Li Feiyu enseignait à Han Li plusieurs arts secrets qu’il avait acquis auprès de la Division des Sept Suprêmes.

Juste ainsi, ils étaient tous deux très satisfaits de leur accord, qui durait depuis une demi-année.

Li Feiyu et Han Li s’étaient serrés les coudes au cours de ce semestre. Sans s’en rendre compte, ils étaient devenus des amis proches qui pouvaient se dire absolument tout.

Li Feiyu était très satisfait de l’emplacement que Han Li avait trouvé, et plus particulièrement du petit cours d’eau qui s’y trouvait. Ils se trouvaient dans une dépression pas très grande, entourée de hauts sommets. Pour y accéder, ils devaient ramper et s’aider de leurs mains et pieds pour passer à travers un tunnel très étroit.

Plus important encore, il y avait une source qui y coulait, une source à laquelle ils avaient accès pendant cet insupportable été caniculaire !

Après s’être exercés et baignés dans la fraiche eau de source montagneuse, ils ressentaient un sentiment incomparable de confort et de satisfaction.

Une fois qu’ils eurent fini de se baigner, Han Li regarda Li Feiyu et demanda : « Plus tôt, tu m’as appris la Frappe Féroce Serpentine. Bien que ce soit une technique redoutable, elle est trop vicieuse, donc je ne pense pas qu’elle me convienne. Y a-t-il d’autres techniques qui sont plus calmes ? »

« Disciple Junior Han, penses-tu vraiment que je suis le seul disciple de la Division des Sept Suprêmes et que je peux apprendre tout ce que je souhaite ? Je peux seulement choisir une petite quantité de techniques à étudier. Sans oublier que mes arts martiaux ont toujours été dominateurs de nature, alors bien sûr que je choisirais une formidable et « rude » technique.» Expliqua Li Feiyu à Han Li, exaspéré par sa demande.

« Disciple Senior Li est le leader parmi tous les disciples. Comment pourrait-on te comparer aux disciples normaux de la Division des Sept Suprêmes ? »

Remarquant les relents de colère, Han Li commença à faire sans vergogne l’éloge de Li Feiyu.

« Ce n’est pas si simple, mais de penser que j’ai réussi à faire chanter des chants de louanges à notre ‘ grand génie Han ‘. » Li Feiyu souriait en taquinant Han Li.

« Quel génie ? Tu arrives toujours à me battre après quelques passes. »

« Heng ! C’est parce que j’ai utilisé mon Vrai Qi afin d’exécuter mes techniques. Il n’y a pas de quoi se vanter. Si je n’avais pas utilisé mon Vrai Qi, j’ai bien peur que j’aurais fini par perdre au bout d’une centaine de coups. »

« Y a-t-il encore quelqu'un qui n’utilise pas son Vrai Qi lorsque qu’il combat ? Disciple Senior Li est trop humble. »

« Humble ? Je ne suis pas humble du tout ! Tu n’as commencé à apprendre les arts martiaux que récemment, et tu n’avais jamais fait de combat d’entrainement avec quelqu'un auparavant. La seule chose que tu as apprise est une formule oraculaire inutile. De voir que dans un laps de temps aussi court, tu as déjà compris les subtilités de chaque technique martiale que je t’ai enseignée. Si tu n’es pas un génie, qui peut l’être alors ? Cette formule oraculaire semble n’avoir aucun effet pour augmenter ta force, alors pourquoi continues-tu toujours à la pratiquer assidûment chaque jour ? »

Han Li souriait amèrement pendant qu’il pensait. « Tu penses vraiment que je veux apprendre ça ? En ce moment, c’est comme si je chevauchais un tigre. Même si je voulais arrêter de pratiquer, le Docteur Mo ne me laisserait pas faire. »

« Disciple Junior Han, je ne dis pas cela juste pour le plaisir de parler. En me basant sur le talent que tu as montré en une demi-année, je sais que tu as beaucoup de potentiel. Je demande avec insistance que tu balances cette stupide formule oraculaire et que tu te concentres sur l’apprentissage des techniques d’arts martiaux avec moi. J’ose assurer que tu aurais seulement besoin d’une période de deux ans pour être aussi fort que n’importe qui. Je n’ai aucun doute que dans deux ans, toi et moi nous dominerons la Secte des Sept Mystères ! » Li Feiyu essayait de le persuader.

Han Li se sentit quelque peu touché en son cœur. Bien que Li Feiyu eut répété ces paroles à maintes reprises, jusqu’à en irriter Han Li, le disciple senior avait quelques bons arguments. Non seulement cela, Li Feiyu s’inquiétait aussi sincèrement de l’avenir de Han Li.

Han Li secoua la tête, montrant son rejet de l’idée et changea rapidement de sujet.

« Dans la Division des Sept Suprêmes, y-a-t-il des techniques suprêmes d’arts martiaux efficaces contre des adversaires sans avoir à consommer de Vrai Qi ? »

Voyant la vitesse à laquelle Han Li avait changé de sujet, Li Feiyu arrêta d’essayer de le persuader. Il ne voulait pas forcer Han Li, car il savait que Han Li était comme lui : le gardien d’un secret qu’il  voulait garder caché.

Li Feiyu baissa la tête pour réfléchir avant de dire. « Il y a effectivement une technique étrange d’épée qui ne nécessite pas de Vrai Qi pour l’exécuter, mais... »

« Mais quoi ? » Au moment où Han Li entendit qu’il y avait une technique qu’il pouvait utiliser, il fut ravi et demanda rapidement plus d’informations.

« Cet ensemble particulier de techniques d’épée est transmis au sein de la Division des Sept Suprêmes depuis plus de cent ans, mais il n’y a jamais eu de disciple qui ait réussi à l’apprendre. Même l’Ancien qui avait créé cette technique est mort avant de la maîtriser. Cette technique est connue sous le nom d’Art de l’Épée Scintillante. Tu ne trouves pas que le nom de cette technique est bizarre ? »
https://ssl.microsofttranslator.com/static/25157698/img/tooltip_logo.gifhttps://ssl.microsofttranslator.com/static/25157698/img/tooltip_close.gif
Original
“How refreshing!”



3 commentaires:

  1. Bonjour ! Une mauvaise nouvelle à annoncer en même temps que ce chapitre.
    Rien d’officiel, mais j’ai lu sur un site que l’animation prévue pour RPMI ne sortira qu’à l’automne…2019…

    Apparemment, ce sera un film d’animation d’environ 2h mais je n’ai rien trouvé concernant le scénario, à savoir jusqu’à quel arc l’histoire ira.

    RépondreSupprimer
  2. A c dommage merci pour l info

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.