RPMI Chapitre 29

Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 29 : Apparition d’un Conflit





Le visage du Docteur Mo ne montrait aucune émotion. Ses yeux se plissèrent tandis que sa main enveloppait fermement le poignet d’Han Li.

Son attention était complètement centrée sur le vrai Qi dans le corps de Han Li. Il resta silencieux pendant un certain temps.

Après le temps qu’il faut pour préparer une tasse de thé, le Docteur Mo laissa échapper une profonde expiration, comme si il relâchait tous les tracas de son esprit, et ouvrit les yeux. Un éclat puissant s’échappait de son regard troublé, rendant tout homme incapable de lui faire face.

Son expression était sombre. Han Li voyait de façon évidente qu’il était insatisfait, mais le Docteur Mo ne prononça aucune critique sévère.

Il bougea ses bras indifféremment, montrant à Han Li qu’il s’apprêtait à partir.

Avisé, Han Li le suivit de près. Bien qu’il était très curieux de connaître le mystérieux homme à ses côtés, Han Li savait que ce n’était pas le moment de l’interroger comme il le souhaitait.

Après être entré dans la pièce, le Docteur Mo, quelque peu fatigué, s’assit dans le fauteuil et s’y reposa, moitié assis, moitié allongé. L’éclat vigoureux s’était déjà dispersé, révélant sa vieille apparence maladive.

L’homme mystérieux avait suivi de près dès le début. Lorsque le Docteur Mo s’était assis, il s’était tînt derrière sa chaise, droit debout et immobile.

Han Li savait que le Docteur Mo était actuellement insatisfait, mais il n’était pas disposé à ouvrir la bouche et attiser la mauvaise humeur du Docteur Mo. Imitant l’homme mystérieux, il se dirigea vers le milieu de la pièce et abaissa la tête en direction du Docteur Mo, restant gentiment immobile. Il attendait que le Docteur Mo commence son interrogatoire.

Pendant longtemps, personne ne parla. Han Li était un peu dérouté et perdait patience. Il pensait tranquillement à relever sa tête et à jeter un coup d’œil vers le Docteur Mo.

« Si tu veux regarder, regarde. Pourquoi le faire sournoisement ? » Au moment où il levait sa tête à mi-hauteur, la froide et sévère voix du Docteur Mo l’atteignit.

Han Li sursauta l’espace d’une seconde, puis, il souleva docilement sa tête. Son regard balaya le visage du Docteur Mo et se retira immédiatement.

Le visage de Han Li avait une expression inhabituelle. Son cœur s’emballait comme s’il était dans une situation périlleuse, battant furieusement dans sa poitrine.

Pourquoi le visage du Docteur Mo était soudainement devenu si étrange ? Sur son visage gris et flétri, il y avait une légère couche de Qi noir. C’était comme si le Qi noir était en vie, étendant une quantité innombrables de minuscules tentacules et se déplaçant de façon menaçante sur son visage. Cela déclenchait encore plus de peur chez Han Li. Le Docteur Mo avait remplacé son habituelle expression rigide avec une expression de résolution féroce. Il regardait Han Li attentivement avec un regard vraiment malicieux. Le coin de sa bouche révélait un léger ricanement moqueur.

Han Li sentit que la situation ne lui était pas favorable. Des pensées quelque peu agitées tournaient dans sa tête alors qu’une atmosphère sinistre commençait à se répandre franchement dans la pièce.

Par prudence, il décida de reculer d’un demi-pas tout en restant sur ses gardes. Il retira un cylindre de sa manche, permettant à son état de stress de se relâcher un peu. À ce moment là, il entendit soudainement le ton sarcastique du Docteur Mo.

« Un sauf-conduit ? Tu oses même le sortir et l’afficher ? »

Le corps du Docteur Mo se mut. Il se redressa de sa position à moitié inclinée dans une étrange impulsion. « Hé hé. » Avec un sourire, son corps oscilla vers Han Li comme s’il était un spectre avant de partir d’un rire froid.

L’expression de Han Li se transforma du tout au tout. Il savait que cette tournure des événements était loin d’être bonne et il leva hâtivement son bras. Toutefois, son corps tout entier était engourdi, et il était incapable de bouger, même d’un pas.

Ce ne fut seulement qu'à ce moment qu’il vit le doigt du Docteur Mo ressortir du point d’acupuncture sur sa poitrine.

Le Docteur Mo était vraiment trop rapide. À la surprise d’Han Li, il n’avait même pas pu percevoir le moins du monde l’instant où le Docteur Mo avait frappé.

« Vénérable Senior Mo, qu’allez-vous faire ? Ce disciple a-t-il fait quelque chose de mal ? Comme le gentleman que vous êtes, vous avez toujours parlé sans hésiter. Était-il nécessaire de presser le point d’acupuncture de ce disciple ? » À ce moment Han Li n’était plus capable de garder son calme. Il avait parlé au Docteur Mo en gardant un sourire forcé.

Le Docteur Mo ne répondit pas du tout. Il se frappa plusieurs fois le dos et toussota. Son apparence était semblable à celle d’une personne âgée sénile, trop faible pour résister au vent.

Han Li venait de voir le Docteur Mo adopter un comportement décisif et violent. Comment Han Li pourrait-il même oser le considérer comme n’importe quel vieillard malade ? Au lieu de cela, Han Li accorda à la fragilité artificielle du Docteur Mo encore plus d’importance.

« Docteur Mo, qu’en est-il de votre statut ? Il n’y a pas besoin de vous abaisser au niveau de ce disciple. Quel désavantage auriez-vous à défaire le point d’acupuncture de ce disciple ? Ce disciple en assumera la responsabilité et oubliera tout à ce sujet. »

...

Han Li avait continué à sortir beaucoup d’agréables, et flatteuses phrases.

Cependant, le Docteur Mo ne faisait pas attention à lui, et au lieu de cela il fouilla dans la manche de Han Li et en retira le cylindre caché. Puis, il regarda Han Li avec un regard plein de dérision et de mépris.

En voyant cette situation, le cœur de Han Li sombra soudainement dans ses plus grands tréfonds. Il avait initialement eu l’intention d’utiliser la parole pour susciter la sympathie du Docteur Mo, mais son plan avait complètement échoué.

Il apparaissait que le Docteur Mo ne donnerait pas la moindre occasion d’agir à Han Li.

Han Li sombra peu à peu dans le silence. Son visage devint étrangement calme, et il se retourna vers le Docteur Mo avec un regard sans même la moindre trace d’émotion.

Tout à coup, la pièce entière sembla s’être figée entièrement. Il y avait un silence absolu, comme le calme avant la tempête.

« Bien ! Bien ! Bien ! » Le Docteur Mo avait soudainement laissé sortir trois « Bien ».

« Tu es digne d’être une personne que moi, Mo Juren, a remarqué. Donc tu peux garder un visage impassible même en ce moment, rester calme en cet instant périlleux. Il semble que l’avantage que j’ai gagné en appuyant sur ton point d’acupuncture n’était pas vain. » Le Docteur Mo fit soudainement l’éloge d’Han Li.

« Alors comment comptez-vous vous occuper de moi ? » Han Li ne répondit pas aux paroles du Docteur Mo et posa plutôt une question.

« Hé hé ! Comment je vais m’occuper de toi ? » Le Docteur Mo répéta la question de Han Li, refusant de répondre.

« Comment je vais te traiter ? Cela dépendra de tes propres performances. »

« Que voulez-vous dire ? » Le front de Han Li se rida, devinant vaguement quelques-unes des intentions du Docteur Mo.

« Je ne le dirai pas. Utilise tes méninges. Tu devrais être capable de comprendre un peu, n’est ce pas ? »

« Je ne peux qu’en deviner une partie, mais je ne comprends pas les détails exacts de votre plan. » Han Li ne le nia pas, et avait déclaré franchement.

« Très bien, c’est la manière correcte. Tu peux me poser toutes tes questions, ne les garde pas pour toi. » Le visage du Docteur Mo arborait un sourire sinistre. Le Qi sombre sur son visage s’épaissit sur plusieurs couches, rendant son apparence encore plus malveillante.

« Je sais que tu t’es toujours gardé de ma personne, et ne me voyait pas vraiment comme ton maître. Mais peu importe, cela n’a pas d’importance. De même, je ne te vois pas vraiment comme mon disciple. » Le Docteur Mo conclut cela avec un léger soupir.



2 commentaires:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.