DH Chapitre 63

Dungeon Hunter
Chapitre 63 : Guerre de 15 jours (3/3)





...

...

La partie inférieure d’Edward était complètement écrasée. Ce n’était pas à un niveau que la médecine moderne maîtrisait. Une potion normale aussi ne fonctionnerait pas.

Mon équipe fut étonnée lorsque j’emmenais Edward.

« Un nouveau membre. »

Je dis sèchement. Ils savaient qu’ils ne pouvaient pas me questionner. Je les ignorais et portais Edward dans l’avion. L’Ambassadeur Britannique exprima ses remerciements à nouveau, mais je l’ignorais.

En fin de compte, nous avions arrêté la vague de monstre au Royaume Uni. Maintenant, on passait au tour suivant. Mon plan était d’empêcher autant que possible les démons d’obtenir des points.

Edward ne se réveilla pas.

C’était un jeune enfant qui souffrait d’un traumatisme violent.

Grâce à ses 34 d’intelligence, il échappait au contrôle de l’esprit des Ombres.

Yoo Eun-hye et Lee Ji-hye ressentirent de la pitié et commencèrent à soigner Edward. Elles essuyaient sa sueur quand il criait lors d’un cauchemar, et changeaient ses sous-vêtements quand il faisait pipi.

Edward fut inconscient pendant 3 jours avant de se réveiller.

« O-où ? Où est mon frère Rooney ? »

Edward demanda après son frère immédiatement après s’être réveillé.

Les membres portaient tous des outils magiques de traduction. Les items qui apparaissaient le plus souvent dans le donjon étaient ceux qui étaient enchantés avec la compétence de traduction.

Yoo Eun-hye pouvait comprendre les paroles d’Edward grâce à sa boucle d’oreille gauche. Les paroles de Yoo Eun-hye furent traduites automatiquement quand elles atteignirent les oreilles d’Edward.

« Salut, Edward ? Ton nom est Edward, non ? Ravi de te rencontrer. Je suis Yoo Eun-hye. »

« Où sont mes parents ? Qui êtes-vous... ? »

Edward regarda tout autour.

C’était un endroit inconnu. Il se sentait aussi un peu étourdi.

Yoo Eun-hye et Edward n’étaient pas les seuls dans ce lieu. D’autres personnes qu’il ne connaissait pas pouvaient être vues quand il tournait sa tête.

Yoo Eun-hye fit un mince sourire.

« Nous sommes le groupe de raid des Devil Hunters. Notre chef vous a sauvé. Tu t’en rappelles ? »

Edward trembla.

Il prit sa tête comme si il avait mal à la tête.

« Ah... ! A-alors ce n’était pas un rêve ? »

« Oui. Je voudrais aussi penser que c’est un rêve. Tu as vu beaucoup de choses. Maintenant, c’est fini. »

« Je ne crois pas. C’est la réalité... »

Edward essaya de tourner son corps.

Mais il fit une expression perplexe quand il comprit que la partie inférieure de son corps ne bougeait pas.

« Tout d’abord, il est urgent de te soigner avec une potion. Je voulais t’envoyer dans un grand hôpital avec de la médecine moderne, mais le capitaine-nim a donné un avis contraire... ah, ne t’inquiètes pas. Tout dépend de la volonté de chacun. Tu peux devenir meilleur si tu t’en donnes les moyens ! On trouvera un médecin et tu auras juste à me le dire si ça ne va pas. Huu ! »

Yoo Eun-hye soupira de pitié.

Elle avait connu quelque chose de similaire, alors elle pouvait comprendre.

Edward se réveilla après 3 jours et pendant ce temps-là, les Devil Hunters s’étaient occupés de la vague de monstre en Suède.

Les items nécessaires et un médecin étaient disponibles pour lui. Le docteur secoua la tête tout en regardant l’état d’Edward. Il y avait un manque d’installations, mais il s’était occupé de tout ce qui était urgent avec la trousse de premiers secours.

Bam !

La porte s’ouvrit et une nouvelle personne apparut.

Les yeux d’Edward s’élargirent.

C’était l’homme qui avait attrapé sa main pendant qu’il tombait d’une falaise et lui avait demandé « Veux-tu vivre ? » C’était comme si le diable lui offrait le pouvoir.

Maintenant, on ne pouvait pas vraiment appeler ça un rêve.

Cet homme ne serait pas dans le rêve d’Edward.

C’était la réalité. L’horrible réalité !

Yoo Eun-hye se leva.

« Capitaine-nim ! Ne laissez pas un patient dans l’avion. C’est un enfant de 10 ans. L’urgence est passée avec la potion, mais... l’aide psychologique... »

« Tu t’es réveillé. »

Dit l’homme.

Edward regarda l’homme.

Une présence écrasante. C’était une première. Il y avait une atmosphère étrangement irréelle autour de l’homme. Des questions sur sa présence ici tourbillonnaient dans sa tête.

Il paniquait intérieurement. Aucune douleur. Edward ne pouvait rien sentir alors son esprit tournait en surrégime. L’instinct d’Edward pouvait déterminer de quel type d’homme il s’agissait.

Mais il ne s’était jamais senti comme ça avant.

L’autre jour, il avait été très confus.

Le visage d’Edward se congestionna alors qu’il tentait de parler.

« Qui est ajusshi ? »

« Celui qui te donnera la force. »

Dit l’homme sans hésitation. Il parlait comme si c’était la vérité sans-équivoque.

Edward se souvint de ce jour-là.

« Les monstres... la force de les tuer ? »

« Si tu ne le souhaites pas alors dits le moi. Suicides-toi à l’instant. »

« Capitaine-nim ! »

Yoo Eun-hye était consternée.

Edward était dérouté. Il avait 10 ans. Même la pression de ses pairs avait peu d’effet. Il était trop tôt pour qu’il saisisse l’ensemble du tableau.

Et l’homme parla comme si ça ne l’intéressait pas.

« Je vais te montrer. La force que tu peux avoir. »

*     *     *

Athènes, Grèce.

Un donjon gouverné par un Comte. La population était de seulement 10 millions, mais le Comte appartenait à la faction d’un Grand-duc.

Je voulais couper les mains et les pieds d’Upa. Je m’en foutais de ce Comte.

Je passais à l’action sans hésiter dès que la demande de la Grèce fut reçue.

À Athènes, une vague de monstre composée de gargouilles, de harpies et de papillons de nuit de sommeil, était en plein essor.

À cause de ses limitations, la Grèce ne possédait pas une puissance militaire supérieure. Il y avait un grand nombre de créatures inférieures alors la situation pourrait être difficile à gérer.

« Se débarrasser des gargouilles est simple. Coupez leur la gorge. Elles ne pourront pas se régénérer et elles se transformeront instantanément en pierre. Les harpies ont un point faible aux articulations reliant leurs épaules. Tenez-en compte et ce sera utile pendant que vous combattrez. Les papillons de nuit de sommeil ne sont pas agressifs et attaquent rarement en premier. »

Ils faisaient un briefing pendant le vol. Mais je l’expliquais une fois de plus.

Edward me regardait d’un fauteuil roulant. Lee Ji-hye poussa le fauteuil roulant.

Yoo Eun-hye devait élever ses stats et acquérir un peu d’expérience.

Je regardais les visages des membres de l’équipe et dis.

« Balayez-les tous. »

« Allez ! »

L’équipe s’écria en cœur.

Ils commencèrent à se déplacer en équipes prédéterminées de deux.

Je travaillais seul. Même si quelqu'un me suivait, j’avais toujours l’habitude de travailler seul.

Au contraire, Krasla avait un tel rôle. Krasla remplissait ce rôle pour Yoo Eun-hye. Krasla pouvait soutenir Yoo Eun-hye adéquatement, pendant qu’elle se développait.

Je sortis Colère.

Puis je me dirigeais lentement vers les créatures qui s’approchaient.

Edward regardait de l’arrière, confus.

Les mouvements de l’homme.

Pendant que la bataille progressait, les corps des créatures étaient éparpillés tout autour de lui.

On pouvait parfois voir un magnifique spectacle.

L’homme balaya des centaines de créatures en 10 minutes.

Edward regardait uniquement cet homme.

« Puis-je obtenir cette force ? »

Edward n’arrivait pas à croire qu’un homme puisse se déplacer comme ça. Ça se déroulait juste devant ses yeux, mais il ne pouvait pas y croire.

Les Éveillés.

Des personnes qui étaient apparues récemment.

Leur nombre augmentait constamment, et on pouvait entendre beaucoup de choses à leur sujet. En raison de l’influence de ses parents, Edward avait l’habitude de regarder les nouvelles tous les soirs.

Des gens qui acquéraient un pouvoir soudainement pourraient provoquer beaucoup de crimes violents ?

Des dizaines d’actions contre la police ou cambrioler une banque... aux États-Unis, il y avait l’impression que les Éveillés n’étaient pas utiles.

Beaucoup d’Éveillés avaient été abattus ou arrêtés.

Les humains étaient des animaux sociaux et les Éveillés n’étaient pas différents. Ceux qui avaient des pouvoirs étaient forcés de vivre avec les humains ordinaires, donc il était normal qu’il y ait des « limitations ».

En fait, Edward avait vu quelques Éveillés. Ils étaient très forts. Ils pliaient de l’acier ou couraient le 100 mètres en quelques secondes.

Mais ils n’étaient rien en face de l’écrasante puissance de cet homme. Il était inégalé parmi ceux qui étaient rassemblés ici. Une existence qui n’avait besoin de personne. L’homme ne semblait avoir aucunes limites.

‘ Non. Mes jambes sont brisées. Je ne peux pas bouger comme ça. ‘

Edward sentit sa poitrine se serrer. Il était encore incertain à propos de la question de l’homme.

Certes, les mouvements de l’homme étaient incroyables. Cependant, il était sceptique quant à savoir s’il pouvait obtenir ce pouvoir. Edward était étonnamment imperturbable sur ce point.

C’était la réalité. Edward avait vu des choses irréalistes comme les créatures, mais il n’avait pas réalisé qu’il pourrait dépasser ses limites.

« Ah... »

L’homme se dirigea silencieusement vers Edward.

Edward ne disait pas un mot.

Il alla dans 5 pays de plus avec Edward. Il regardait toujours cet homme se battre depuis son fauteuil roulant. C’était comme si des yeux avaient été peints à l’arrière de sa tête.

Les ennemis qui avaient tué son frère. Ceux qui avaient provoqué la transformation de ses parents.

Il avait une haine farouche envers les créatures. Il se sentait misérable car il ne pouvait que seulement regarder.

L’homme ne disait rien à Edward.

Il ne faisait que démontrer.

Mais les murs d’Edward s’effondraient progressivement.

L’homme était une force immuable. Ça paraissait irréaliste, mais c’était comme si il pouvait réaliser l’impossible. Il voulait obtenir un pouvoir comme ça.

Après l’Europe, le Moyen-Orient et l’Arabie saoudite, Edward dit enfin.

« Capitaine-nim. Donnez-moi la force. La force de vaincre les monstres. »

Plutôt que ce soit l’homme qui lui impose son choix, Edward décida d’agir.

Finalement, les murs avaient craqué.

La guerre prit fin après 15 jours.

*     *     *

La méthode pour devenir plus fort était simple.

Ils devaient vouloir devenir plus fort.

Mais cela exigeait une grande implication.

La force motrice d’Edward était la colère. Le problème était d’avoir le courage de briser le mur lui-même. Il devait être prêt à dépasser ses limites.

Maintenant, il avait acquiescé. Un bon esprit plein d’enthousiasme.

Je laissais Edward. Il désirait profondément la force et travaillerait dur pour ça. Même s’il était un enfant, Edward Windsor était l’un des 10 futurs héros. Je savais qu’il ne me décevrait pas.

Edward Windsor recherchait le pouvoir.

Au même moment, je ressentis un sentiment étrange.

Malheureusement, Yoo Eun-hye ne faisait pas partie des 10 héros. Elle avait une force similaire mais c’était tout. En revanche, Edward Windsor était une personnalité que tout le monde reconnaissait.

Un tel Éveillé était passé entre les mains d’un démon.

Ce sentiment était proche de la béatitude.

Le sentiment de mettre la main sur un jouet coûteux. J’assemblerais le jouet de façon à ce qu’il s’adapte à mes gouts.

Les jambes ne seraient pas un problème. Un élixir suffisait pour le guérir.

L’un des 10 héros dans le futur...

Est-ce qu’il irait aussi loin sous mon influence ?

J’étais vraiment impatient de le découvrir.


-Dans 30 minutes, vous serez transféré à la Vente aux Enchères du Monde des Démons.
Vous pouvez être accompagné d’une créature.


Et aussi pour les Enchères du Monde des Démons.

Ça se déroulait comme je m’y attendais.

Je souriais pendant que je regardais le message flottant dans l’air au dernier étage du donjon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.