RPMI Chapitre 8

Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 8 : Admission comme Disciple dans la Secte




 Après une demi-année de cultivation implacable, Han Li allait enfin passer le test du Docteur Mo.

Zhang Tie s’agitait à coté de Han Li. Son comportement n’avait rien d’étrange. Zhang Tie avait dit à Han Li que durant les six derniers mois, il n’avait fait aucun progrès sur le chant oraculaire donné par le Docteur Mo.

Han Li savait que les efforts de Zhang Tie dans la cultivation du chant oraculaire étaient non moins intenses que les siens. Bien que Zhang Tie n’agisse pas comme Han Li, qui pratiquait comme un fou, les efforts qu’il déployait pouvaient quand même être considérés comme consciencieux et assidus !

Étrangement, le chant oraculaire semblait inutile pour Zhang Tie. Peu importe combien d’efforts il y mettait, il n’arrivait pas à produire le moindre petit effet. Il semblait que Zhang Tie ne parviendrait jamais à cultiver le chant oraculaire avec succès.

L’esprit de Han Li était incertain. Il savait que Zhang Tie échouerait probablement au test. Même si Han Li avait plus ou moins réussi à apprendre le chant oraculaire, il n’était d’aucune façon plus fort que Zhang Tie, il y avait donc de fortes chances qu’ils ratent tous deux le test du Docteur Mo.

Craignant le pire, Han Li cultiva assidûment. Au moment de l’examen, l’étrange énergie qui circulait dans son corps avait augmenté un peu. Alors qu’avant l’énergie était aussi mince qu’une mèche de cheveux, elle était maintenant un peu plus épaisse, ressemblant à un fil de coton. Malgré tout, cela ne rassurait pas Han Li, qui craignait qu’il ne pourrait pas réussir le test du Docteur Mo.

« Vous êtes prêts les gars ? Laissez-moi jeter un œil sur les fruits de votre cultivation. » Docteur Mo fit tourner ses yeux tout en s’asseyant et en regardant froidement les deux.

« Nous sommes prêts ! » Han Li et Zhang Tie ne pouvaient qu’afficher un visage résolu, et accepter.

Le Docteur Mo s’éleva lentement de sa chaise et se leva. Il posa le livre qui semblait toujours être à proximité sur la table.

« Tend ta main. »

« Fais circuler ton Qi pour que je le vois. »

Docteur Mo tenait le poignet droit de Zhang Tie d’une main et avait son autre main au dessus du Dantian de Zhang Tie.

Après le temps qu'il fallait pour infuser une tasse de thé, Docteur Mo rétracta ses mains et évalua attentivement Zhang Tie.

Le visage de Zhang Tie se renfrogna pendant qu’il mit nerveusement ses mains derrière son dos, baissant sa tête n’osant pas regarder Docteur Mo dans les yeux. Il savait que le Docteur Mo avait certainement découvert qu’il n’avait fait aucun progrès dans le chant oraculaire, et qu’il le punirait probablement pour leur donner une leçon à  tous les deux.

« C’est ton tour. »

À leur grande surprise, Docteur Mo n’avait même pas feint la moindre indication qu’il punirait Zhang Tie. Les quelques légers flash de déception qui avaient clignotés dans les yeux du Docteur Mo avaient été ses seules réactions. Après avoir examiné Zhang Tie, il se tourna vers Han Li et lui fit signe de s’approcher. Il teint alors le poignet de Han Li et commença l’inspection.

« Son contact sent juste comme de la glace. Ça ne ressemble pas au contact d’un être vivant. » Se disait Han Li dans son esprit.

La peau sur la main du Docteur Mo était sèche et pleine de corne. Pendant qu’il tenait la main de Han Li, celui-ci pouvait sentir de légères vagues de douleur aiguë.

C’était peut-être parce que l’ingérence extérieure agitait l’énergie à l’intérieur du corps de Han Li, mais le flux étrange d’énergie commença effectivement à circuler par lui-même. Il s’écoulait à travers ses méridiens et ses canaux d’énergie, passait tous ses points d’acupuncture de son Dantian à sa tête, avant d’aller vers ses quatre membres. Il achevait un cycle complet avant de se jeter à nouveau dans son Dantian. Au moment où le flux étrange d’énergie circula dans son corps tout entier, la douleur qu’Han Li ressentait de par le contact du Docteur Mo se dissipa immédiatement.

« Ai ! » Docteur Mo laissa involontairement sortir un son de surprise ; Il s’avérait qu’il avait découvert l’étrange flux d’énergie dans le corps de Han Li.

« Vite, fait circuler une fois de plus ton énergie conformément à ce chant que je t’ai enseigné. » Bien que le Docteur Mo fasse de son mieux pour supprimer son exaltation, des traces de folie et d’excitation flashaient toujours à travers ses yeux, ce qui alarma secrètement Han Li.

« Doucement, lentement... laisse moi bien voir. » ajouta le Docteur Mo pendant que son ton de voix généralement froid se précipitait, et tout en plaçant son autre main sur le Dantian de Han Li.

Han Li pouvait sentir les deux mains du docteur Mo trembler légèrement. Pendant qu’Han Li faisait circuler l’étrange énergie, le Docteur Mo s’agitait encore plus.

« Pas mal ! Pas mal ! Cette sensation... c’est la sensation que je cherchais. Je ne me trompe pas, je ne me trompe pas ! Hahaha ! »

Après un examen approfondi, le Docteur Mo ne put plus se retenir et commença à rire comme un maniaque, ses deux mains fermement agrippées sur les épaules de Han Li. Même ses yeux qui normalement louchaient, s’élargirent pendant qu’il regardait Han Li avec intensité. C’était comme s’il avait vu un trésor rare et précieux, ses yeux clignotants avec de faibles traces de folie.

Les oreilles de Han Li sonnaient à cause du rire ininterrompu du Docteur Mo et il ressentait une légère douleur sur son épaule. En voyant la folie dans les yeux du Docteur Mo, Han Li ne pouvait pas s’empêcher de ressentir de la terreur dans son cœur.

« Bien, très bien. » De l’expression sur le visage de Han Li, le Docteur Mo pouvait savoir qu’il était terrifié. Alors seulement, le Docteur Mo se rendit compte qu’il avait été trop zélé ; ainsi, il reprit son contrôle et retrouva son calme.

« Dans l’avenir, tu devras travailler aussi dur que tu travailles en ce moment. Dès ce jour, tu es promu en tant que mon disciple personnel. » Après avoir dit ça, le Docteur Mo relâcha sa prise sur l’épaule de Han Li et commença à lui de donner de petites tapes pour l’encourager.

Docteur Mo retrouva son air calme habituel, presque comme si sa perte de contrôle n’était jamais arrivée. Mais on pouvait comprendre qu’il était toujours extrêmement excité à ses regards occasionnels vers Han Li.

« Quant à toi... » Le Docteur Mo déplaça enfin son regard sur Zhang Tie.

Zhang Tie était stupéfié par les événements qui s’étaient déroulés plus tôt. Voyant que le Docteur Mo avait déplacé son attention sur lui, Zhang Tie se réveilla de son hébétude en sursaut.

Le simple fait de penser qu’il avait échoué à l’évaluation et qu’on lui demanderait de quitter la montagne, provoquait l’apparition de traces d’amertume sur le visage de Zhang Tie pendant qu’il regardait le Docteur Mo.

« Ton talent est discutable. Malgré une aussi longue période de temps, tu n’arrives toujours pas à produire la moindre petite trace d’énergie. T’accepter comme mon disciple personnel serait trop exagéré. » Docteur Mo secoua la tête à plusieurs reprises.

Le cœur de Zhang Tie chuta au fin fond d’un abîme après avoir vu le Docteur Mo secouer la tête.

Mais le Docteur Mo sembla penser soudainement à quelque chose d’intéressant, car il regarda Zhang Tie avec une expression étrange dans ses yeux.

« Au regard de ta structure osseuse, j’ai peut-être une technique appropriée pour toi. Je me demande simplement si tu es prêt à apprendre de moi... » Le changement soudain de conversation de la part du Docteur Mo prit tout le monde par surprise. C’était comme si le Docteur Mo voulait permettre à Zhang Tie de réussir le test.

Comment pourrait-il rejeter l’offre du Docteur Mo après l’avoir entendue ? Il donna immédiatement son accord et dit qu’il était disposé à apprendre du Docteur Mo.

« Excellent ! Vous pouvez partir tous les deux. Demain, je vous remettrai à chacun de nouvelles techniques de cultivation. » On pouvait voir que l’état d’esprit du Docteur Mo était excellent !

Han Li et Zhang Tie se regardèrent tous deux, et sentirent que le test de ce jour avait été plein de rebondissements. Après tout, ils avaient tous les deux réussis, ce qui les rendaient à la fois satisfaits et heureux.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.