Annonce importante

Annonce

Bonjour ! Je vais essayer d’être concis, ce qui n’est pas mon fort, car j’ai une annonce à faire. Dès la semaine prochaine, je dois m’...

RPMI Chapitre 7

Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 7 : Les Difficultés de la Cultivation




Han Li transféra lentement l’énergie de ses méridiens vers son Dantian. Il avait réussi à atteindre le 7ème cycle de circulation du Qi aujourd'hui, et Han Li savait que son corps avait déjà atteint la limite de ce qu’il pouvait endurer. S’il devait essayer de faire un autre cycle, tous ses méridiens se rompraient complètement, induisant une douleur pire que la mort. Même s’il était quelqu’un de courageux, Han Li ne pouvait pas s’empêcher de se faire des sueurs froides à l’idée de cette douleur.

Ça faisait déjà une demi-année qu’Han Li avait rejoint la secte, et l’examen formel de Disciple Officieux avait pris fin il y a un peu plus de deux mois.

Seule une petite partie des Disciples Officieux fut officiellement promue dans la Branche Interne. La plupart des Disciples Officieux ne furent pas en mesure de passer ce point et n’avait aucun autre choix que d’emballer leurs biens et de devenir disciple de la Branche Externe.

Les enfants qui ne réussissaient pas entreraient généralement dans la Division de Chercheurs de Trésor ou la Division des Oiseaux Volants. Pour ceux qui avaient montré des performances remarquables, ils iraient un peu plus loin dans leur formation et auraient alors l’opportunité de rejoindre la plus respectée Division de Lame. Bien sûr, il était normal que la Division des Quatre Mers fût la plus respectée des quatre Divisions, mais malheureusement, ils acceptaient seulement ceux qui s’étaient faits un nom grâce à leurs arts martiaux. Si on n’avait pas un certain niveau d’expertise dans les arts martiaux, il était inutile de même rêver à rejoindre la Division des Quatre Mers ; ces enfants immatures et inexpérimentés étaient encore moins dignes d’être mentionnés.

Quand Han Li se rappela les détails de l’examen d’il y a deux mois, il ne put pas s’empêcher de se sentir un peu effrayé.

A quelques dizaines de miles de la montagne de l’Arc-en-ciel Céleste se tenait une montagne déserte voisine, où un groupe de personnes se combattait à l’entrainement. Il y avait quelques disciples seniors qui excellaient dans les arts martiaux et étaient acharnés au combat. Avec chaque test, Han Li ne pouvait pas s’empêcher de ressentir un peu de joie face à la misère des autres.

Durant tout leur séjour dans la Secte des Sept Mystères, Han Li et Zhang Tie n’avaient jamais eu un test aussi terrifiant avant. Docteur Mo avait dit que son examen les testerait uniquement sur le chant de cultivation, mais Han Li ne croyait pas que le test serait aussi facile qu’il paraissait. En regardant en arrière, Han Li se souvenait clairement des efforts intenses qu’il avait dû mettre dans sa cultivation.

Selon le docteur Mo, ce chant oraculaire était seulement une petite partie d’un ensemble. Au bout d’une demi-année, Han Li et Zhang Tie avaient compris avec succès la première partie du chant de cultivation que le Docteur Mo allait examiner. Si les deux étaient en mesure de combler les attentes du Docteur Mo, ils pourraient devenir les disciples personnels du Docteur Mo et même avoir les mêmes avantages que les Disciples Internes.

Pour ne pas mentionner qu’Han Li avait également entendu des autres que le traitement que les Disciples Internes et les Disciples Externes recevaient était si différent qu’il en disait long sur la différence énorme entre les deux. Il réalisa alors combien il avait été ignorant et rejeta toute pensée de devenir un Disciple Interne. Han Li serait satisfait juste en rejoignant la Secte des Sept Mystères et en recevant quelques pièces d’argent à renvoyer à sa famille. Tout le reste ne semblait pas pertinent car, avant toute chose, il voulait vraiment aider sa pauvre famille. Son seul but était d’être capable de ramener de l’argent chez lui afin qu’il puisse donner à sa famille une vie meilleure.

Après avoir appris le chant du Docteur Mo, Han Li n’avait pas cessé une seule fois de le cultiver. Il avait passé chaque instant possible du jour et de la nuit à pratiquer le chant sans relâche. Parce que le Docteur Mo n’avait donné aucune indication sur la façon de cultiver, Han Li pouvait seulement théoriser par lui-même. Après avoir discuté avec d’autres jeunes cultivateurs, il découvrit qu’ils utilisaient l’« Énergie Yang Positive » de la Secte des Sept Mystères, une méthode de cultivation autonome méditée.

En s’appuyant à la fois sur le chant et l’Énergie Yang Positive, il se cultiva assidûment pendant 3 mois, mais Han Li fut choqué de se rendre compte que sa progression était extrêmement lente ! Il s’était donné beaucoup d’effort et pourtant il n’était récompensé qu’avec un petit fil d’énergie fraiche à l’intérieur de son corps. L’énergie était tellement infime qu’il pouvait à peine remarqué qu’elle était présente. S’il n’avait pas vérifié son corps soigneusement pour vérifier les résultats, il n’aurait pas remarqué le brin d’énergie.

Cela pouvait-il être le célèbre Qi véritable dont les instructeurs avaient parlé ? Han Li arriva soudainement à cette réalisation.

Les autres disciples qui cultivaient l’Énergie Yang Positive lui avaient dit qu’il y avait un écoulement distinct de l’énergie chaude et du Qi générés au sein de leur corps. Toutefois, le brin d’énergie dans le corps de Han Li était extrêmement froid, complètement à l’opposé de l’énergie acquise en cultivant l’Énergie Yang Positive ! En regardant les résultats, il était évident que Han Li était très loin derrière les autres disciples.

Ceux qui utilisaient le Qi véritable de la culture de l’Énergie Yang Positive pouvaient percer un trou de la taille du poing dans un petit tronc d’arbre, et sauter à trois mètres dans les airs. Han Li, cependant, après avoir fait circuler le Qi étrange dans son corps, ne ressentait pratiquement aucune différence de son état normal. La seule différence qu'il pouvait voir était que son esprit était plus vigoureux, et que son appétit était encore plus féroce qu’avant son arrivée sur la montagne. Mais quelle était l’utilité ? Voyant que les autres enfants sur les montagnes gagnaient des pouvoirs incroyables, Han Li ne pouvait pas empêcher de se sentir déprimé.

Après avoir réalisé qu’il avait à peine fait quelques progrès, Han Li avait presque tiré un trait sur ses quelques mois de dur labeur. Il pensait qu’avec un fossé aussi énorme entre lui et les autres, il n’aurait pas une chance de rattraper les autres enfants dans le laps de temps avant le test du Docteur Mo, et de le réussir avec succès. Il serait préférable de planifier son voyage de retour à la maison à la place.

Accidentellement, Han Li tomba un jour sur Zhang Tie qui se cultivait et réalisa quelque chose. Depuis que Zhang Tie avait commencé sa cultivation avec ce chant mystérieux de formule oraculaire, son corps n’avait montré aucun changement. Il n’y avait pas d’effet ; pas même une petite quantité de vrai Qi ne pouvait être vue !

Sachant qu’il avait au moins réussi à former un brin de vrai Qi, Han Li regagna la confiance qu’il avait écartée plus tôt. Avec le temps qui restait, il essaya furieusement de cultiver le chant oraculaire.

Il travailla encore plus dur qu’auparavant, s’entrainant comme un fou.

Han Li commença à utiliser chaque seconde pour méditer et se cultiver. Même quand il dormait, il gardait son corps debout dans une position de méditation dans l’espoir d’avoir même une légère percée. Bien sûr, cette méthode de formation intensive ne pouvait pas être maintenue pendant plus de quelques jours. S’il se forçait à aller de lui-même au-delà de ses limites, son manque de sommeil le rendrait incapable de se cultiver de manière efficace.

Ce qui intriguait le plus Han Li, c’était qu’après que Docteur Mo leur eut transmis le chant oraculaire à chacun d'entre eux, il arrêta d’interagir avec eux. Même leurs questions sur la cultivation avaient été ignorées par lui comme s’il n’avait même pas remarqué leur existence.

Chaque jour, Docteur Mo ressortait le livre avec les trois caractères noirs écrits sur la couverture arrière et l’étudiait, le regardant fixement comme si les lignes du texte décrivaient l’image d’une belle femme et que la couverture était faite d’or pur. Au début, Han Li et Zhang Tie pensaient que le Docteur Mo ne voulait plus être un docteur en médecine, mais plutôt qu’il étudiait durement pour passer un examen impérial. Après que les deux enfants eurent appris à lire, cependant, ils reconnurent les trois mots sur la couverture arrière, qui se lisait « Écrit sur la longévité. » Docteur Mo lisait un livre sur la façon de se cultiver jusqu’au point de prolonger sa durée de vie.

À ce moment là, les deux enfants réalisèrent soudainement que le Docteur Mo n’essayait pas de passer l’examen impérial ; Il essayait de vivre des milliers d’années comme une tortue.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.