DH Chapitre 46

Dungeon Hunter
Chapitre 46 : Récit d’une attaque de donjon (2/3)






...

... 

Tang ! Tatang !

Des coups de feu retentirent un peu partout dans la montagne.

L’odeur de la poudre à Canon et du sang emplissait l’air.

« Fils de pute ! »

Dududududu !

Les blindés tiraient sans discontinuer à la mitrailleuse sur les gobelins.

Quelques gobelins distraits furent tués.

Les créatures ne craignaient pas la mort.

Les soldats au front connurent tous le même sort.

Les gobelins attaquaient sans se préoccuper de leur vie.

« Kkack ! »

En un éclair.

Les visages des soldats étaient immédiatement déchirés en deux par les dents acérées des Gobelins. Les soldats étaient tués instantanément. C’était un spectacle sanglant, mais au moins ils n’auraient pas à souffrir d’être dévorés vivants.

Kieeek !

Quelque chose pénétra le front du gobelin qui mangeait le cou du soldat.

Le gobelin était criblé de centaines d’impacts de balles.

Les soldats près du corps ouvrirent le feu.

« Crève ordure ! »

Les soldats froncèrent les sourcils à cette vue.

Il y avait des restes de vomi dans les commissures de leurs bouches. Ce spectacle était très fréquent ici.

Les créatures ne craignaient pas la mort, mais les soldats certainement !

Le poste permanent du Mont Bukhan avait essuyé une embuscade surprise. Il n’y avait aucun contact radio possible dans des conditions comme celles-ci.

Les soldats utilisaient les balles et les grenades de leur arsenal et survivaient à peine.

Il y avait déjà une fusillade contre les créatures à l’intérieur de la garnison. Des 150 soldats, seulement 10 à peine survécurent.

Leurs visages s’étaient déjà assombris.

« Capitaine-nim, vous allez bien ? »

« Merde ! Est-ce que j’ai l’air d’aller bien ? Toutes les personnes blessées, suivez-moi ! Bouger ! »

Ils ne savaient pas.

Il pourrait y avoir plus de créatures dans les environs.

Les troupes n’auraient aucun avenir s’ils rencontraient les Orcs.

Les soldats blessés commencèrent à se déplacer.

Mais qui aurait pu savoir ?

Que ça se passerait comme il l’avait pensé...

Chwiik. Chwiiik.

« Merde... »

Le capitaine jura quand il entendit la familière respiration rauque d’un Orc.

*     *     *

Dans le 7-Eleven (Ndt : google it ;) ) près de la montagne Buksan.

Ce jour, un travailleur dépanneur nommé Kim Gun-san se mit à déglutir quand une femme légèrement vêtue, portant une belle blouse argentée et un court short sexy entra.

« Bienvenue ~ »

La femme l’ignora et alla jusqu'à l’angle où étaient disposés les tampons. Kim Gun-sam l’admirait secrètement tout en buvant.

' Hya ! Regardez ce derrière. ‘

La courbe de ses fesses était soulignée par le short sexy. Il était normal que les yeux soient attirés à ce niveau.

‘ Quelqu’un qui travaille dans le milieu des noctambules ? Je vois souvent des femmes comme ça dans le quartier des lanternes rouges. Hé... ‘

La valeur de la terre autour de la montagne Bukhan avait chuté à cause du donjon.

Il était dangereux de travailler près d’un donjon, mais il avait accepté à contrecœur le travail chez le dépanneur.

Il avait travaillé à temps partiel pendant quelques jours.

Son esprit s’était mu en une oasis.

Il y avait beaucoup de divertissement à bon marché près du dépanneur.

La femme qui plaçait des objets sur le comptoir avait cette « bonne disposition ».

Kim Gun-sam regarda les bourrasques de vent froid à l’extérieur.

‘ Elle doit être frigorifiée. ‘

Elle était sexy mais il y avait des inconvénients à cela.

Kim Gun-sam toussa et dit.

« Hmm ! 8 800 wons. Vous voulez une enveloppe ? »

« On devrait aussi compter ça dans le prix. »

« Hein ? »

« Mon cul, n’étiez-vous pas en train de le fixer ? »

« Je ne sais pas de quoi vous voulez parler cliente-nim. »

Dit précipitamment Kim Gun-sam avec embarras.

Et comment cette femme pouvait savoir alors qu’elle n’avait même pas tournée la tête ?

Il en avait pris un coup, mais il se devait de le nier.

La femme regarda vers Kim Gun-sam.

« Devrions nous vérifions sur la CCTV ? Vous étiez certainement en train de mater mon cul ! »

Comment cette femme savait qu’il regardait ?

‘ Cette journée ? ‘

Kim Gun-sam s’apprêtait à protester quand il vit quelque chose à travers les vitres des fenêtres.

« Regarder ! »

« C-c... »

« Quoi ? »

Eobobo. Le doigt que Kim Gun-sam pointait vers l’extérieur tremblait.

La femme se retourna avec un froncement de sourcils, mais elle montra vite la même réaction que Kim Gun-sam.

« Ah … »

« Les créatures ! »

Tous deux regardaient vers le même endroit.

Des centaines de créatures se déplaçaient à pied.

*     *     *

Vague de monstre.

Le phénomène qui impliquait que des créatures sortent du donjon.

Cela était déjà arrivé à plusieurs reprises dans d’autres pays, mais la Corée du Sud connaissait officiellement la 5e vague de monstre.

Les soldats stationnés à proximité du donjon se sacrifièrent mais ne furent pas en mesure de repousser l’avancée des créatures.

Les créatures qui étaient descendues du Mont Bukhan attaquèrent immédiatement Gangbuk-gu et Eunpyeong-gu (gu = district).

Les résidents furent évacués après que l’existence des créatures fut remarquée, mais Ui-dong, Suyu-dong et Galhyeon-dong (dong = quartiers dans les districts. UI-dong & Suyu-dong = Gangbuk-gu. Galhyeon-Dong = Eunpyeong-gu) furent détruits.

En fait, beaucoup de gens était déjà concernés.

Il était connu qu’une vague monstre ravagerait les villes à proximité de la zone.

Mais les médias et le gouvernement parlaient des soldats stationnés là, alors les gens croyaient que les créatures resteraient cantonnées au donjon.

Toutefois, la réaction de l’armée était terne.

L’économie, la culture et les transports du centre de Séoul ne pouvaient pas y faire face.

En conséquence, le nombre de victimes atteignit 1 732 personnes.

En incluant les blessés, il atteignait plus de 2.000 personnes.

Ils avaient réussi à repousser les créatures qui avaient émergé du cachot, mais cela leur avait causé un énorme mal de tête.

*     *     *

‘ Alors ils essaient de frapper le donjon. ‘

Je regardais la scène tout en me relaxant depuis le dernier étage du donjon.

Le Cœur du donjon montrait tout ça au travers d’un hologramme alors j’en profitais.

La fierté de l’armée aurait pu être écrasée si les Éveillés ne s’étaient pas joints à eux. C’est la réponse parfaite de la part d’un idiot.

Il y avait une vague intense de pouvoir magique à l’intérieur de la tour.

Qu’est-ce qu’était la puissance magique ? Initialement, c’était le pouvoir fondamental.

C’était la source de la civilisation moderne dans des mains humaines. Ils rongeaient la source au lieu de l’utiliser correctement. Même si cela fonctionnait, ça ne me troublait pas.

Les Éveillés pouvaient se servir de la puissance magique afin d’utiliser plus efficacement les armes modernes.

Mais une armée composée d’humains normaux essayait d’envahir mon donjon ?

Je commençais à rire.

« Tuer des gens ordinaires ne rapportera aucun point mais... »

Seules les vies des Éveillés rapportaient des points. Les autres créatures de donjon et les démons donnaient aussi des points mais des humains normaux ne valaient rien.

Bien sûr, un massacre public lui rapporterait quelques accomplissements.

Contribuer à la destruction de la terre.

Et si je tuais 100 millions de personnes, je pouvais obtenir un titre et un accomplissement.

Je recevrais plutôt les contributions pour tuer les démons. Tuer tout le monde en Corée du Sud serait insuffisant pour atteindre les 100 millions. C’était un travail très fastidieux.

Il était préférable d’utiliser les démons.

‘ Je voudrais offrir un cadeau à Chrisley. Le livre associé à la Fabrication des morts-vivants sera plaisant. ‘

Je souriais en décidant de l’avenir de ceux qui entraient dans le donjon.

Quoi qu’il en soit, utiliser la compétence de Fabrication des morts-vivants augmenterait l’habilité.

Une façon de recycler.

‘ Mais... ça ne fait pas bon effet de voir mon donjon ignoré. ‘

Avant que la vague monstre n’arrive, l’armée m’avait ignoré au profit de la Corée du Nord. Qu’est-ce que cela signifiait ?

Ils semblaient me sous-estimer.

Mon armée se composait seulement de 5 000 créatures de bas niveau mais...

‘ Je les accueillerais comme le ferait le Maître du donjon. ‘

Bien sûr, je ne voulais pas les saluer directement.

Je n’allais pas révéler ma véritable apparence.

Une armée d’êtres humains rencontrant le Maître du donjon ?

Et puis quoi encore.

C’était différent pour les Éveillés entrant en grand nombre. Même dans ce cas, quelques créatures seulement s’occuperaient d’eux.

Après avoir organisé mes pensées, je dis à Krasla de rassembler les elfes noirs.

Les nains furent mis à l’écart. Pour le moment, ils devaient prendre soin des pyrocks.

Et les harpies qui se multipliaient étaient en charge des 20 golems de boue et des 30 marionnettes au 5ème étage.

*     *     *

Kuong.

Kuong.

Les 20 golems qui faisaient 4 mètres de hauts et pesaient 2 tonnes étaient alignés en rang.

Ils étaient faits de boue durcie et raffinés grâce à l’alchimie et la magie.

Parmi les créatures intermédiaires, ils n’étaient inférieurs à aucune autre.

À côté d’eux il y avait les 30 marionnettes sous la forme d’êtres humains fabriquées à partir de métal .
Les elfes noirs avaient grimpé un à un sur les deux épaules du Golem de boue. Ils étaient armés avec un arc et une épée courte.

Les elfes noirs pouvaient tirer des flèches dans l’obscurité et se servir de leur couteau rapidement à la façon d’un assassin.

En outre, la synergie avec le donjon faisait que les elfes noirs étaient invincibles contre les humains.

Leur nombre atteignait 40.

Le nombre total de 120 ne représentait pas une grande quantité.

« Stop ! »

Hwaruruk !

Le cheval de feu, Inferno !

Krasla était assis sur Inferno.

Les boucles d’oreilles magiques avaient été retirées et son aspect d’origine avait été rétabli.

En plus, il y avait un regard extrêmement déterminé dans ses yeux.

‘ Inferno m’a été confié. En d’autres termes, je dois lancer une force écrasante qui dévastera l’ennemi ! ‘

Maître du donjon.

Je lui avais directement prêté Inferno.

Il était un général et son ennemi était un pays.

Peu importe que ce soit bref, Krasla avait l’expérience et savait à quel point leur armée était faible. Ils ne pouvaient pas utiliser leurs outils et seraient facilement battus.

Tactiques ? Stratégie ?

Cela n’était pas nécessaire.

Une attaque frontale !

Alors je les briserai complètement.

Krasla et ses troupes étaient au 1er étage. Les éclaireurs avaient confirmé que l’ennemi était à 500 mètres en face d’eux.

Krasla leva sa lance rouge.

« Les ennemis sont en face. Les sales humains doivent retourner sur leurs pas. Leur nombre est abondant, mais ils sont faibles ! Nous les piétinerons pour le Maître ! »

La joie emplit les yeux des elfes noirs.

Ils arrivaient du monde des démons. Un monde où les forts gouvernaient. Il était naturel pour les faibles d’être piétinés.

Les elfes noirs pouvaient être faibles en puissance mais ils avaient une chance de prouver leur valeur.

Ils étaient heureux !

Krasla tendit sa lance et talonna Inferno pour qu’il avance.

Ihihing !

Inferno commença à galoper.

Krasla cria d’une voix forte.

« Balayer ces gars sans laisser un seul d’entre eux vivant ! »

*     *     *
...

...

_________________________________________________________________________________
Chapitre non-sponsorisé de la semaine ! Bonne lecture !


1 commentaire:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.