Annonce importante

Annonce

Bonjour ! Je vais essayer d’être concis, ce qui n’est pas mon fort, car j’ai une annonce à faire. Dès la semaine prochaine, je dois m’...

DH Chapitre 45

Dungeon Hunter
Chapitre 45 : Récit d’une attaque de donjon (1/3)







Le 6ème étage du donjon.

J’avais modifié le terrain en utilisant le Mode domestique. J’avais complété l’écologie jusqu’au 5ème étage, mais le 6ème étage était encore vide.

Je me préparais à élever des créatures spéciales à cet endroit.

Mais changer le terrain lui-même requérait des points. J’utilisais à peu près 100 000 points et transformais une grande partie du 6ème étage en champ de lave.

Kururung !

La transformation du 6ème étage du donjon commença.

Tout d’abord, le sol s’ouvrit. Des volcans se dressèrent par intermittence tous les 30 mètres. 5 volcans furent créés de cette façon et ils commencèrent à cracher de la lave.

La zone spécifique de lave fut achevée.

Bien sûr, ça ne pouvait pas se terminer comme ça.

Je plaçais la créature de Nv3 « la larve de Pyrock » dans la zone de lave.

La larve de pyrock était une créature qui coûtait 1 200 pts. C’était cher pour une larve de la taille d’une paume, mais j’en achetais 40. Je les achetais sans hésiter.

‘ Ils se multiplieront une fois qu’ils seront adultes. ‘

Une fois que les larves pyrock seront devenues adulte, elles pourront vivre à l’extérieur.

La larve rouge prendrait 3 fois sa taille avant de s’effilocher et de former une créature intermédiaire d’environ 1 mètre, avec une queue de dragon et des ailes de chauve-souris.

Mais les pyrocks de taille adulte n’étaient pas souvent vendus. C’était parce que 99 % des larves mourraient avant de devenir adulte.

Cela devait être géré de façon très stricte, alors les elfes et les nains avaient été appelés.

‘ Je dois trouver la source du pouvoir magique associée à la créature. ‘

Le pyrock était une créature qui vivait sur des pierres contenant la puissance magique du feu. Le volcan et la lave faisaient que la magie du feu pouvait être ressentie spontanément.

J’avais acheté les larves de pyrock pour les raisons précitées.

Yihi me regarda confuse.

« Maître. Il est très difficile d’élever les larves de pyrock. Les adultes sont très forts, mais Yihi sait qu’ils ne sont pas faciles à élever. Bien qu’ils aient déjà été achetés. »

« Je sais. »

« Le magasin ne vend pas des adultes ? Yihi pense que vous devriez juste prendre un pyrock adulte. J’en ai vu un très mignon. »

Yihi ne croyait pas en mes capacités. En outre, Yihi était curieuse de savoir pourquoi je les élevais.

Je voulais les pyrocks pour une raison spécifique.

‘ Le donjon contient 4 autels avec des propriétés magiques différentes. Je dois trouver l’autel du feu. ‘

C’était aussi une information qu'il avait acquise dans sa vie antérieure.

Si les 4 autels aux propriétés différentes étaient trouvés alors il était possible d’élever des créatures avancées plus puissantes.

Je voulais utiliser les pyrocks pour trouver l’autel. Ce serait bien s’ils trouvaient l’autel.

Dans ma vie antérieure, j’avais confirmé que cela rapportait des Accomplissements. Et ajouter plus de créatures avancées tuerait plus d’humains et ne me serait pas profitable.

Mais maintenant les choses étaient différentes.

Je me tenais au sommet des Éveillés de Corée du Sud. Une vague de monstre pourrait attiser les Éveillés, et ébranlerait le pays. Je me tenais au sommet, mais tout ça manquait de punch pour le moment. J’étais libre de lancer une vague de monstres si je le voulais.

Il y avait un effet évident.

Se tenir au sommet... une vague de monstres était une occasion en or pour être reconnu par les autres Éveillés et les civils.

Plus que toute autre chose.

« Les dirigeants de ce pays ne prennent pas assez au sérieux la situation. Après que les mouvements des créatures dans le donjon ont été identifiés, il n’y a seulement eu qu’une réponse timide. Je dois briser cette perception. »

La Corée du Sud.

La grande majorité des gens se raccrochait à des mesures de sécurité. Il y avait la question de la Corée du Nord mais ils tardaient à composer avec le donjon.

Il devait y avoir une réelle menace pour que le pays agisse.

Il était inévitable que les dirigeants du pays utilisent le donjon comme un outil de propagande. C’était quelque chose que j’avais vu dans ma vie antérieure.

‘ Les Éveillés doivent être plus désespérés pour se développer. Un environnement stimulant. Et... si je devenais un symbole, alors ça apporterait un véritable avantage lorsque nous attaquerons les autres donjons. ‘

C’était un choix que je ferais en préparation des événements à venir.

De plus, les Éveillés se sensibiliseraient en protégeant les civils, et ils combattraient désespérément afin de devenir plus forts pour leur survie.

Ceux qui possédaient un sens du devoir l’utiliseraient comme une force motrice au lieu de s’appuyer sur leur abjection. Je serais alors en mesure de séparer les plus corrompus.

Il y avait une autre raison.

C’était l’opportunité de lancer Chrisley. J’avais l’intention de la faire apparaître comme le Maître du donjon.

Le but de mon plan !

Cela prendrait un certain temps avant que les créatures puissent trouver l’autel.

Mes points étaient peu nombreux, donc je ne pouvais pas les utiliser pour le moment.

« Maître ? » 

Yihi parla d’un ton embarrassé.

Je commençais à parler de façon détendue.

« Yihi. Est-ce que les elfes et les nains se sont réunis ? »

« Ils se sont rassemblés il y a déjà un moment. Voulez-vous que Yihi les appelle ? »

« Oui. »

J’acquiesçais et Yihi battit ses ailes rapidement.

*     *     *

« Heureux de voir le maître du donjon ! » 

« Heureux de voir le maître du donjon ! » 

Les elfes et les nains.

Ils s’agenouillaient devant moi.

Chrisley se tenait parmi les elfes noirs. En plus, elle semblait encore plus belle. Elle était au niveau d’une déesse de la beauté, et même moi j’étais obligé de l’admirer.

Il m’en fallait beaucoup pour succomber de désir envers une femme mais là...

J’ouvris Œil de l’esprit.

Je voulais apprécier les résultats après un mois.


Nom : Chrisley




Occupation



Aucune



Titre

* Personne avec le sang d’un vrai Dragon démoniaque (Épique, Intelligence + 6, magie + 6)

* Bénie par la lune (Ex U, puissance magique + 8)

Stats


Force


26

Intelligence

94 (+ 6)

Agilité


28

Endurance

32

Pouvoir magique


55 (+ 18)

Potentiel : (235 + 24/478)

Singularité : Une personne qui possède le sang du vrai dragon démoniaque Aojin et de l’elfe noire Shilla, la limite de son potentiel n’est pas visible.

Compétences : Contrôle des corps (R), Fabrication de morts-vivants (U)



[Comparaison avant et après]

Force 23 Intelligence 100 Agilité 21 Endurance 27 Magie 60
Potentiel (211 + 20/478)

Force 26 Intelligence 100 Agilité 28 Endurance 32 Magie 73
Potentiel (235 + 24/478)


La Baguette de la mort donnait 4 pts supplémentaires à la puissance magique.

Après que sa santé se soit rétablie, ses stats s’étaient élevés rapidement.

Mais j’étais surpris de voir que Contrôle des corps s’était transformé en une compétence Rare.

Cela faisait seulement un mois.

Contrôle des corps était passé du grade Normal à Rare.

‘ Ha. ‘

Est-ce la puissance d’une Intelligence à 100 ?

La croissance était incroyable.

Après quelques mois, il ne semblait pas impossible que Contrôle des corps puisse atteindre le grade Unique. C’était aussi possible pour Fabrication de morts-vivants.

De toute façon, il était bon que quelqu'un sous mes ordres se soit développé.

Je secouais la tête et pris la parole.

« Est-ce que certains d'entre vous ont déjà commandés une armée ? »

Deux personnes levèrent leurs mains.

L’Elfe noir Julliom, et Stein, le nain.

Chacun d’eux était chefs de leur village.

« Seulement deux ? »

« Cela dépend de vos critères pour l’armée, Maître du donjon. »

Julliom exprima prudemment son opinion.

« Savoir diriger plus de 500 unités serait bien. »

« Alors il y a deux personnes supplémentaires. »

Trois elfes noirs.

Je déplaçais mon regard.

« Les Nains ? » 

« Un de plus. »

« Un total de cinq. Cela devrait être suffisant. »

Je ne pouvais pas lancer la vague de monstre au petit bonheur. Une figure dominante était nécessaire pour les diriger.

« Avancer, vous cinq. Chrisley est autorisée à s’avancer de deux pas. »

Chrisley s’avança avec les cinq personnes derrière elle.

Les elfes et les nains se réunirent ensemble. Chrisley se tenait à deux pas de là.

« Dans une semaine, la 1ere vague de monstre aura lieu. Elle se composera de 5 000 Orcs, kobolds et gobelins, et se focalisera à provoquer des troubles aux humains. »

« Maître du donjon. La première ? »

Julliom avait posé une question appropriée.

« La 1ere vague de monstre est juste un dispositif destiné à éveiller la conscience des humains. À l’exception de Chrisley, vous cinq devrez sortir. Il importe peu que les créatures soient perdues, mais chacun des leaders doit revenir sain et sauf. La prochaine vague de monstre interviendra deux mois plus tard. A ce moment, Chrisley sera responsable de la mission. En supplément, la qualité des créatures changera. »

La 1ere vague serait juste un teaser.

Je serrais mes poings avec force et dis.

« Le temps court. Tout d’abord, j’assignerai 1 000 créatures à chaque commandant. Vous avez une semaine pour leur apprendre les bases. Sortez du donjon, et dévaster les humains ! »

« À vos ordres ! »

« À vos ordres ! »

Les six commandants dont Chrisley inclinèrent plus profondément leurs têtes.

« Les autres elfes et nains auront une tâche distincte. Ils s’occuperont des larves de pyrock que j’ai relâchée au 6ème étage. Après que les larves de pyrock seront sorties du sol, laissez-les se reposer pendant 30 minutes, ce sera bien suffisant. Il y a un endroit sans lave alors construisez des maisons afin de vivre à proximité. »

Je leur donnais rapidement leurs rôles.

La 1ère vague qui aurait lieu dans une semaine !

J’étais occupé à préparer l’action.

*     *     *

Les 3ème et 4ème étages comptaient 500 Orcs.

4 500 kobolds et gobelins.

Il y avait 20 harpies supplémentaires, et des bosses gobelins et kobolds qui participeraient à la 1ère vague.

Une armée qui pourrait mettre les humains en échec.

Il n’y avait pas d’armes nucléaires. C’était différent avec des chars et des avions de combat, mais l’infanterie régulière trouverait difficile d’affronter les créatures.

Même s’ils étaient équipés d’armes modernes, il n’existait pas d’homme qui n’ait pas peur de la mort.

Kung ! Kung !

Les pas des créatures résonnaient à travers le donjon.

Les créatures étaient soigneusement alignées au 1er étage du donjon.

Je levais ma main droite tout en allant lentement en avant.

« Allons-y. »

« Allons-y ! »

Kung ! Kung !

L’armée de 5 000 créatures quitta le donjon sous la direction des 5 commandants.

*     *     *

Les troupes sud-coréennes positionnées près de la montagne Bukhan.

Un certain nombre de soldats avait été déployé au cas où les créatures sortiraient du donjon.

Il n’était pas facile pour les civils de venir ici, et ils étaient positionnés dans un endroit d’où ils pouvaient observer l’entrée.

Mais cela faisait plus d’un an et les créatures n’avaient pas quitté le donjon.

La discipline avait été négligée, et maintenant c’était juste une patrouille de routine.

Les troupes stationnées à proximité du donjon avaient ramené de quoi s’occuper comme un jeu de cartes.

« Et de cinq. »

« Je suis désolé. J’en ai aussi un. »

Ils jouaient sur la table utilisée initialement pour la planification des opérations. Ils dilapidaient leur argent et il ne restait plus que deux personnes.

Mais cela semblait tirer sur la fin.

Le soldat qui avait perdu de l’argent avait un visage déprimé.

« C’est notre capitaine-nim. Ça reste acceptable. Ha ! Aujourd'hui capitaine-nim devrait acheter du poulet pour les enfants de mon escadron. »

Le capitaine réprimanda ses hommes.

« Bandes de gredins, vous pensez que je devrais acheter du poulet pour les enfants ? Je vais utiliser l’argent pour aller voir Madame Jeong. »

À ce moment-là.

Au moment où l’argent était en train d’être ramassé ! La porte s’ouvrit et quelqu'un entra.

Le capitaine fronça les sourcils.

« Vous devriez frapper avant d’entrer... »

« Capitaine-nim ! C-c’est grave ! Une vague de monstre ! »

Le capitaine se mit à rire.

« T’es défoncé ? »

« Il doit halluciner ou quelque chose dans le genre. »

« Les paroles de notre ami sont un peu étranges. »

Les autres soldats aussi se mirent à rire.

Bang !

Mais plus de soldats en patrouilles continuaient à entrer par la porte et l’atmosphère changea.

« Une vague de m-monstre ! »

« Un nombre estimé à plus de 4000 ! Les créatures sortent du donjon ! »


*     *     *
...

...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.