Annonce importante

Annonce

Bonjour ! Je vais essayer d’être concis, ce qui n’est pas mon fort, car j’ai une annonce à faire. Dès la semaine prochaine, je dois m’...

LMS Volume 12 Chapitre 3


The Legendary Moonlight Sculptor


L’enfer de Silmido
Volume 12, chapitre 3




Lee Hyun n’avait pas encore commencé la préparation du séminaire d’intégration.

‘ Je ne veux rien faire qui ne soit pas obligatoire.’

La voie de complaisance d’un samouraï était le plus facile et le meilleur choix.
Mais maintenant le groupe allait se réunir pour discuter et décider.
Seoyoon était aussi venue spécifiquement à l’école pour cette réunion qui était dirigé par Park Sunio en tant que leader du groupe.

« Tout d’abord que chacun partage les choses qu’il sait faire. Est-ce quelqu’un sait cuisiner ?»
« ……»

Un silence pesant s’installa après la question de Park Sunio.

« …bon c’est juste à manger, on devrait pouvoir s’en sortir. Ensuite est ce que l’un de vous a déjà installé une tente ?»
« ……»
« Est ce quelqu’un aime faire de la randonnée ou être à l’extérieur ? Cela serait bien si quelqu’un avait de l’expérience en sport de montagne.»
« ……»

Seoyoon avait toujours été silencieuse mais tous les autres avaient la tête baissée et restaient silencieux.
A part étudier à l’école, aucun n’avait d’autres expériences extra-scolaires.
Il semble que pendant leurs nombreux voyages, ils n’en avaient profité pour sortir des sentiers battus.
Les yeux de Lee Hyun se teintaient d’obscurité.

‘ Espèces d’imbéciles incompétents ! ’

Le front de Park Sunjo brillait à cause de la sueur qui coulait sans arrêt.
Cela allait être la première fois qu’ils font quelque chose comme ça et donc ne savaient pas quoi faire. 10 minutes passèrent, puis 20, la réunion allait nulle part.
Jusqu’à ce que Lee Jyun craque et fasse un commentaire.

« Si ça vous va, commençons par choisir ce qui est essentiel à notre voyage au vu de notre budget limité. Vu le temps qui nous reste, suggérons des choses et choisissons si c’est essentiel ou pas.»
« Bien pensé. Commençons par les choses qui nous semblent importantes.»

Comme Min Sura avait validé l’idée, un par un tout le monde commença à proposer des choses qui leur semblait utiles.

«  Une tente !»
« Si on va cuisiner les repas alors on aura besoin d’un réchaud et d’ustensiles.»
« On a besoin de viande et d’eau… On ne peut pas partir sans eau.»
« Comme on a besoin de dormir à l’extérieur, on va voir besoin de sacs de couchage.»
« On ne va pas avoir besoin de serviettes de toiletteDes serviettes de toilettes vont être utiles.»
« Une batterie portable.»
« Des produits de maquillage…et des bols, coupes, cuillères, baguettes.»
« J’allais oublier ! le summum des voyages est de voir les photos. Je vais ramener un appareil photo.»
Il semble que jeter des idées avait amélioré l’ambiance. Soudain le visage de Choi Sang-jung forma un rictus.
« Attendez avec tout ça, on doit tout acheter dans une limite de 50,000 Won par personne …de plus on va devoir tout porter. Comment on va porter tout ça?»

A nouveau le groupe allait dans le mur.

« l’argent va être un problème.»
« N’avoir que 50,000 Won c’est comme n’avoir rien du tout.»
« Comment les autres groups ont fait ?»
« Je suppose qu’on peut acheter une boîte de ramen et en manger tous les jours.»

Pourtant le séminaire allait être noté !
Tous étaient conscient que cette option était possible et que c’était l’option que de nombreux groupes avaient déjà choisi.
Tous les repas composés seulement de ramen ! Le front de Lee Yuu-Chong parla le front plissé, il ne pouvait pas s’en empêcher.

« Bon, je pense que ramen était la meilleure option. On rajoutera du Sulanju et du riz et ca sera assez.»

Park Sunjo donna son assentiment.

« Donc ok pour tout le monde pour le ramen?»

3 jours et 2 nuits !
Cela représenterait 6 repas composé principalement de ramen !
Alors que les défis qui les attendaient pendant le séminaire d’intégration n’étaient pas encore connus, il y avait un consensus que cela n’allait pas être facile.
La décision était presque prise de manger et de supporter des repas composés exclusivement de ramen.
Quelle autre alternative avons-nous…»

« Vous êtes sur ?»

Choi Sang-jung et Min Sura confirmèrent peu après.
A la fin Lee Hyun décida d’intervenir. Les autres lui confièrent la responsabilité de tout acheter, principalement parce que cela les arrangeait bien.

Vendredi matin.

Comme ils habitaient non loi du marché, Lee Yuu-Chong, Park Sunjo, and Choi Sangjung se joignirent à Lee Hyun.
Il était contre l’idée des ramen.

« Même moi je ne peux pas supporter de manger que ça pendant 3 jours.»

Ramen n’était pas un mauvais plat.
Au contraire, Lee Hyun le considérait comme la plus précieuse.
Lorsqu’il était au plus bas et qu’il ne pouvait pas se permettre d’acheter du riz, il avait du se rabattre sur le ramen.
Cela lui sauva la vie en combattant la faim dans ces moments de détresse.
Même aujourd’hui, avec sa grand-mère et sa sœur, ils cuisinaient du ramen et le manger avec du Kimchi en souvenir de ces périodes difficiles.

‘ Mais je ne peux pas manger que ça pendant 3 jours.’

Il en avait tellement mangé quand il était petit, il en connaissait tous les secrets mais maintenant il ne mangeait du ramen que très rarement.
En outre, manger pendant 6 repas de ramen n’était pas un régime alimentaire équilibré.

« Que ce soit de manger ou de dormir laissez-moi m’occuper de l’achat des nécessités.»

Il leur avait dit qu’il s’occuperait des préparatifs dans la limite du budget, mais ils restaient circonspects et était venu pour voir de leurs propres yeux.
Lee Hyun arriva exactement à l’heure, regarda ses camarades et acquiesça.

« Vous êtes tous là.»
« Yep.»
« Alors allons-y.»

Lee Hyun les emmena au marché des primeurs.
Dès leur entrée dans le marché, Lee Yuu-Chong lui posa une question.

« Les supermarchés sont plus pratiques, pourquoi est-on venu ici ?»

Il hocha de la tête. L’arrivée des supermarchés tuait peu à peu les marchés de producteur.
Lee Hyun ne voulait pas rentrer dans les détails. Il devait acheter beaucoup de choses ici et devait être concentré.

« Vous le verrez bien assez tôt. Et ce lieu n’est pas le marché de producteur habituel.»

A l’intérieur il y avait de nombreux types de vendeurs, des bouchers, des magasins de riz, épiciers…
Au moment où il jeta un oeil au tarif, Lee Yuu-Chong s’exclama de surprise.

« Impossible ! 100 grammes de porc pour 1,400 Won!»

Dans un supermarché c’était au minimum 2,200, deux fois plus cher ! Le riz, les légumes et les fruits étaient aussi à des tarifs compétitifs.

« Est ce que tous ces produits sont importés ?»

A la question de Lee Yuu-Chong, Lee Hyun secoua la tête.

« Il n’y a pas de trop de profit à faire sur le porc en revanche le poisson est importé mais c’est pareil partout.»
« Pourquoi est ce moins cher !»
« Ce sont des petits magasins. Cela fait au moins 10 ans qu’ils opérent et achètent directement aux producteurs.»

Lee Yuu-Chong appela sa mère pour vérifier auprès d’elle à quelle point la différence de prix était importante.
Les commerçants aperçurent Lee Hyun et eurent un éclat de rire.

« Jeune homme tu viens deux fois aujourd’hui ?»

Sa soeur était venue à l’aube pour faire les courses donc ils pensaient qu’il était venu une fois de plus pour la meme chose.

« Oui, bonjour. Je vais avec ces mecs à un séminaire d’intégration, j’ai donc besoin de beaucoup de choses.»
« Alors rapproches toi. Je vais te les vendre au bon prix tu peux en être sûr. Sont-ils tous à l’université ?»
« ……»

Lee Hyun commença à choisir la viande.

‘ Considérant notre budget je vais commencer par ce qui est le plus cher.’

Il choisit 2 kg de porc : côtes, cou et filet.
La viande achetée était pour 8 personnes pendant 3 jours donc la quantité était suffisante. Mais comme il voulait être sûr il acheta aussi un peu plus de morceaux de porc.

« Ce n’est pas énorme mais voici en plus du jambon, sur mon compte. »
« Merci.»

Le commerce qu’ils visitèrent ensuite fut l’épicier !
A ce propos, quand on cuisine, si les légumes ne sont pas frais alors les papilles gustatives ne se réveillent pas.
C’est le type de magasins où Choi Sang-jung et Park Sunjo se sentait perdus.
Etale à légumes 21.
Etale à légumes 19.
Il n’y avait presque aucun légume présenté, les seules qu’on pouvait apercevoir était encore dans leur boîte avec le dessus ouvert. Les boîtes s’entassaient les unes au-dessus des autres.
Lee Hyun choisit des cagettes de salade, oignon et de choux et demanda.

« Combien pour le tout ?»
« 3,000 Won pour la salade, 3000Won pour les oignons et 5000 Won pour le chou.»
« Donnez-moi aussi du radis, des poivrons, de l’ail, des patates et des poireaux aussi.»
« De combien en as-tu besoin ?»
« Beaucoup. Assez pour 8 personne pendant 3 jours et 2 nuits. »
« Pour des étudiants, je te vends le tout pour 90 000 !»

Le commerçant lui donna des boîtes l’une après l’autre et rajouta 8 patates douces en plus.

« Prix d’ami, 7000 pour les 8. »

Lee Hyun hésita un moment avant d’accepter.

« Si vous le vendez à ce prix c’est qu’ils vont bientôt pourrir… »
« Non c’est plutôt qu’en ce moment on en produit trop donc le prix de vente a baissé. Vas-y prends. »

Une fois que toutes les boîtes furent récupérées, Lee Hyun se tourna et demanda :

« Est ce que vous voulez aussi manger des fruits ?»
« Hein ? Oui. Je peux en manger s’il y en a.»

Lee Yuu-Chong gêné répondit de but en blanc.
Dans ce petit budget de 50000 Won par personne, même après en avoir discuté, il ne pensait pas qu’ils pourraient acheter tout ce qu’ils pouvaient.
En réalité ils n’avaient pas prévu d’acheter des fruits. Mais le budget étant suffisant ils se dirigèrent vers le vendeur de fruits.

« Tantine.»
« Tu es de retour, jeune homme.»
« Oui. Combien pour les fraises ?»
« 2 boîtes pour 4,000 Won. Je vais rassembler le tout pour 3000 .»
« S’il vous plaît donnez-m’en parmi les plus belles, pas cher !»
« Chut ! Voilà pour de beaux jeunes hommes comme vous. Pour juste 3,000 Won.»

Choi Sang-jung et Park Sunjo s’exclamèrent lourdement.

« Mais non !»
« Comment est-ce que les prix peuvent être si bas?»

Ils avaient l’impression d’être arrive dans un pays étranger. Tandis qu’ils poussaient un cadi dans le marché, ils ne comprenaient pas comment ce lieu était si secret.
Au grand étonnement du reste de l’équipe ils étaient loins d’atteindre leur budget limite.
Lee Yuu-Chong lui demanda excité :

« Ils ne restent donc plus que les tentes, les ustensiles de cuisine et le four et on aura tout ce dont on a besoin ?!»

Lee Hyun hacha la tête une fois.

« La préparation du séminaire d’intégration m’a été confié pour le groupe. Donc je vais m’occuper de tout.»
« On nous a ordonné de ne pas emprunter d’outils. »
« Je vais m’occuper de tout. En changeant de sujet, qui dans le groupe ne peut pas manger de porc pour savoir si je dois acheter autres choses ?»
« Même si c’est tout ce qu’on a cela ira mais …»

Lee Hyun continua le tour du marché pour acheter des crevettes, du tofu et des crustacés sans oublier de prendre aussi du piment, pâte de poids, du sel et des épices.

« Vous aimez le Poulet aussi ?»

Quand Lee Hyun leur demanda, Lee Yuu-Chong fatigué acquiesça simplement. Park Sunjo et Choi Sangjung, quant à eux, était devenu depuis un certain temps des porteurs silencieux.

« Je ramènerai un Poulet de la maison à un tarif de gros.»
« De la maison ?»
« Oui parce qu’on les élève dans le jardin. »
« Ah. Vous les élevez comme animaux de compagnie.»
« Non. Pour notre consommation personnelle. »
« ……»
« Je les eu poussin et maintenant quand ils ont des oeufs je les élève aussi.»
« Mais cela a du être dur d’élever des poulets, on peut pas en manger un. »
« Il n’y a pas de problème, on a 7 poulets à la maison. Le premier est Œuf à la coque, le second est œuf au plat...»
« Arrêtes, tu n’as pu les appeler comme ça ?! »
« Et si, la troisième s’appelle Mère du Poulailler parcequ’elle a élevé les autres. Ou devrais l’appeler la malchanceuse puisque c’est à elle de s’occuper de tous les nouveaux arrivants. Après le quatrème ils sont classifies par type de nourriture: Soupe, Fris et souce. Le septième est le plus jeune, Moité Sauce Moitié Frie. Le processus de denomination depend de la famille, mais le nom complet ne reste pas d’une génération à l’autre. »
« ……»

Ne vous attendez pas à ressentir de la compassion de la part de Lee Hyun même les poulets dont ils s’occupent sont destinés à être mangé !

*****

Au terminal du front de Mer d’Incheon, des étudiants ne discutaient que du séminaire d’intégration.

« Enfin c’est enfin le jour fatidique.»
« Je ne voulais pas qu’aujourd’hui arrive. »
« A quell point va-t-on soufrir.»

Les premières années et les étudiants des années supérieurs avaient déjà l’air défait.
Les générations d’étudiants qui avaient déjà fait un séminaire n’étaient pas rassurés.
Ils n’avaient pas confiance dans le theme de cette année.

« C’est sur la côte cette année au moins. C’est sur une petite et jolie île donc on ne s’en tire pas mal. »
« Maintenant que j’y pense, l’année dernière c’était dur parce qu’il fallait grimper en haut de la montagne. Cette fois cela ne va pas arriver. »
« Au fait qu’est-ce que vous avez amené à manger dans votre groupe ?»
« Des ramen instantanée. On a pris aussi 1 kilo of porc à manger.»
« Comme nous.»
« Avec un budget aussi bas jet e parie que tous les groupes ont fait pareil.»

Les nouveaux étudiants essayent d’en apprendre un maximum de leurs ainées.
Le but du séminaire d’intégration était de motiver les étudiants mais c’était aussi l’opportunité de rencontrer les étuidants des autres années supérieures !
Lee Hyun et son groupe se retrouvèrent.

« Qu’est ce que c’est que ça?»

Les membres du groupe n’avait pas l’intention de montrer ce que Lee Hyun avait préparé.
Dans des sacs en vinyls noires étaient contenus de nombreuses choses secrètes !
Cela n’avait pas l’air d’outils normaux comme des tentes et des ustensiles de cuisine.
Il y avait même un sac percé de trous à l’intérieur duquel on entendait un flappement d’ailes.
*Cot Cot Cot!*
« Chut !»

Après le cri de Lee Hyun, le son venant du sac s’arrêta.

« ……»
« Il n’est pas sérieux…»
A la surprise général du groupe, les yeux froids de Lee Hyun leur répondirent.
« Il y a moins de gout dans de la viande gelée. »

Lee Hyun n’avait pas emmené de boîte de congélation.
C’était lourd et cher donc il n’en avait pas vu l’intérêt.
A la place le porc congelé avait été mis dans une boîte en polystyrène.
Il avait ensuite mis des sacs de glace à l’intérieur et avait fermé la boîte hermétiquement avec du scotch.
La viande devrait rester au frais pendant 23 jours.
Mais il n’y avait aucune raison de faire de même avec le poulet.
Il y avait une légère différence de gout entre le viande fraiche et la viande congelée.
C’est pour cette raison que le prix de vente était différent.
Donc Lee Hyun avait préféré prendre le Poulet mi-sauce mi-fri vivant que mort.
Lee Hyun avait une unique manière de penser !
Après un temps d’attente le moment arriva enfin d’embarquer sur le ferry.

« Et bien, que tout le monde embarque. Le bateau va partir. »

Les professeurs embarquèrent en premier puis les étudiants suivirent.
Les étudiants n’avaient pas l’intention de regarder la mère du pont supérieur.
Les vagues roulaient doucement tandis que les mouettes volaient au-dessus.
Pour les étudiants à qui c’était la première fois sur un bateau, cela leur paraissait une expérience étrange.

« Le bateau bouge.»
« TU vois c’est ç a le volleyball.»

Les garçons se rapprochaient des filles qu’ils aimaient bien et tentaient d’avoir une conversation avec elle.
Un court moment de joie et de paix.
Au côté de Lee Hyun se tenait Seoyoon.
Depuis le départ de Incheon elle avait choisit d'être juste à côté de Lee Hyun.
Il était le seul ami en qui elle avait confiance et ne voulait pas se séparer de lui.

‘ Tu cherches à me faire stresser pendant tout le trajet.' pensa Lee Hyun

Même si Lee Hyun tremblait de peur, il ne voulait pas non plus manquer l'opportunité de voir le visage de Seoyoon d'aussi prêt.

‘ Je veux capter tous les détails de ton visage pour faire la meilleure sculpture.’

Se tenant debout à côté d'elle, il pouvait à cette distance voir le moindre aspect de son visage.
Suite à une brise, ses cheveux ébènes se soulevèrent délicatement.
Au village de Baran, dans le nord et à chaque fois qu'il l'eut fait, il avait sculpté Seoyoon d'après ses sentiments et non ses souvenirs.
Il voulait maintenant se rapprocher de plus en plus de sa beauté réelle dans ses sculptures et se faisant il avait besoin d'imprimer une photo dans son esprit.
Pour Lee Hyun ce fut la première fois qu'il ressentait ça.

‘ J'ai besoin d'une photo d'elle, cela ne sert à rien de travailler de mémoire si je ne peux pas le faire à tout moment…’

Il avait l'impression que l'océan lui-même se noyait dans son sillage.
La beauté de Seoyoon avait ce type d'impact.
Soudain les coins de sa bouche se soulevèrent légérement !
S'il n'avait pas été si prêt il n'aurait jamais pu voir le changement dans l'expression de son visage.

‘ Ca lui va bien.’

Même si Lee Hyun avait observé l'expression de Seoyoon il ne savait pas ce qu'elle ressentait.
Seoyoon était heureuse mais ne le montrait pas par un sourire plus grand.
En fait le voyage en bateau lui plaisait de plus en plus.
Les professeurs choisirent ce moment pour sortir sur le pont et enlevèrent leur manteau.
Ils portaient des uniformes de marins !

« Il est maintenant temps de vous parler du séminaire d'intégration.»

La phrase fut prononcé par professeur Ju Jonghun.
Les étudiants se rassemblèrent sur le pont pour écouter la suite.

« Comme vous le savez tous, originellement nous avions prévu de faire le sémainire d'intégration sur l'île de Seung Bong Do. On va le faire sur Sil... non je ne vous dis rien. C'est une île magnifique. Mais il nous est paru clair que le but de ce voyage étant de vivre une expérience dans un environnement sauvage, ce n'était pas le bon choix; Donc nous l'avons annulé. Il est préférable que vous visitiez Seung Bong Do à un autre moment. »

Ju Jonghun prononca ces derniers moments un grand sourire au lèvre.

« Cela aurait été bien de nosu prévenir que nous n'allions pas à Seung Bong Do.»
« Alors où est ce que le séminaire d'intégration va se dérouler professeur? » demandaient des étudiants.

Mais le professeur choisissa de ne rien révéler.

« Vous le saurez bien assez tôt. Pendant ce temps ne vous inquiétez pas outre mesure. L'île choisie avait plus de sens, c'est vraiment sauvage et on s'y sent vraiment perdu, c'est le meilleur endroit pour cultiver une camaraderie! »

Suite au discours nombres étudiants se prirent au jeu des hyptohèses.

« Ou allons nous... cela aurait un sens si c'était une île de la mer jaune.»
« Mais non pas dans cette zone.»

Il y avait de nombreuses îles appartenant à la Corée du Sud en Mer Jaune. Les pêcheurs partaient en mer tandis que leurs familles restaient travailler les champs.
Les étudiants en première année continuaient de chercher le nom de l'ile et n'avaient aucune intention d'abandonner.
Alors que les étudiants plus âgés étaient déçus et regardaient en direction du port d'Incheon.

« Je n'aurai jamais du venir au séminaire d'intégration.»
« Avec tous ces nouveaux étudiants, je pensais que ce serait une bonne occasion de rencontrer des filles.»

Lee Hyun lui-aussi avait ses propres raisons pour venir au séminaire. L'une d'elle était son envie d'intégration avec ses camarades de promotion et de montrer qu'il n'était pas un redoublant.
Sinon il risquait de passer toute sa scolarité seul et en dépression.
Avec cet objectif en esprit, il avait l'intention de faire son maximum pendant le séminaire.

« Pourquoi ont ils choisi cet endroit.»
« Hou ne m'en parle pas…»
« Donnez moi un gilet de sauvetage pour que je nage loin d'ici.»

Les étudiants des promotions précédents avaient déjà deviné le lieu du séminaire.
L'erreur du professeur leur avait donné l'information don’t ils avaient besoin pour deviner le nom de l'île. ‘Sil’ était le déclencheur.
Le nom de l'île était aussi le titre d'un film qui avait réalisé une audience non négligeable de 10 millions de ticket et qui avait rendu cette île célèbre.
De nos jours peu de gens connaissaient vraiment l'île donc c'est le film qui avait mis la puce à l'oreille des étudiants.

« Silmido.»
« Keoheuk!»
« Mais pourquoi avoir choisi cette île...»

*****

Ce fut bien l'île que les étudiants avaient deviné.
Au Sud Est du port d'Incheon se trouvait Silmida où s'arrima le bateau!
Ils arrivèrent sur une plage de sable où leurs difficultés ne faisaient que commencer.

« Voici le programme de ce séminaire d'intégration. Merci à tous de bien le regarder. Avec un peu de chance nous allons réussir à le respecter à la lettre.»

————————————————————————————————
[Votre programme jour par jour]
————————————————————————————————
Jour 1 – Arrivée à 11h
12:00 Déjeuner
Vous ne pouvez pas utiliser de briquets ni d'allumettes.
Comme nos ancêtres allumer un feu par vos propres moyens.
Dès que le feu est allumé vous pourrez commencer à cuisiner.
14:00 l'entrainemment de l'enfer #1:
Faites un tour autour de l'île en suivant la côte, point de bonus pour les 30 premiers.
Tous ceux qui arriveront après devront faire un tour de plus.
Cependant si vous ne pouvez pas le faire un autre membre du groupe peut courir un tour à votre place.
Le groupe devra finir avant l'heure du dîner. Si les tours ne sont pas finis d'ici là, les membres du groupe ne peuvent pas dîner.
17:00 Dîner et repos.
20:00 Test de courage:
Chaque groupe aura une cible à récupérer dans la montagne.
Le groupe qui obtient le plus de cibles aura un avantage.
23:00 Au lit.
————————————————————————————————
————————————————————————————————
Jour 2 – Réveil à 6:00 - Douche.
07:00 Petit déjeuner.
08:00 Entraînement de l'enfer #2:
300 mètres de natation puis faire le tour de l'île en canoé.
12:00 Déjeuner en groupe.
13:00 Compétition sportive.
Sports: Football(soccer), Lutte, combat de pont …
Participation obligatoire.
Des souvenirs seront distribués selon les performances.
17:00 Pause.
Moment de partage entre les promotions autour de boissons, spectacle de talent
22:00 Temps libre.
Si vous voulez vous pouvez aller directement au lit.
————————————————————————————————
Jour 3 – Réveil à 8:00, douche.
09:00 Repas:
Chaque groupe peut cuisiner et le partager avec d'autres groupes.
10:00 Nettoyage.
11:00 Tour de l'île.
13:00 Retour en bateau.
————————————————————————————————
Un programme infernal !
Si c'était comme les séminaires précédents, ils seraient déjà en train de manger et de jouer.
Les professeurs avaient réussi leur pari, les étudiants juraient.

« Une vraie expérience sauvage ! Et des entraînements de l'enfer !»

Les groupes devaient à la fois préparer la cuisine et participaient aux activités. L'intensité du séminaire avaient atteint de nouveaux sommets.
Après avoir dévoilé le programme les professeurs étaient contents d'eux.

« Maintenant que le programme est dévoilé, nous pouvons rentrer. »
« C'est très important que vous respectiez le programme. »
« On a déjà donné beaucoup dans ce programme donc ne nous en demandez pas plus. »
« Jamais !»

Les profs avaient encore en travers de la gorge la Fête des Professeurs de l'année précédente.
Ils n'avaient pas reçu une seule fleur ou cadeau d'étudiants !
Masi ce n'était pas une vengeance.
Certainement pas une vengeance.
*****

Le programme n'avait pas vraiment fait l'unanimité.

« Est-ce qu'ils vont vraiment nous demander de faire tout ça?»
« C'est une blague.»

Ils étaient tous pris de déni de réalité !
Même s'ils étaient quelque peu circonspects, tous déposèrent leur bagage sur le sable.

« Bon à nous maintenant de faire le campement.»

Au lieu de préparer le déjeuner, ils commencèrent à installer le campement.
Tous les groupes voulaient finir avant la nuit tombée donc ils sortirent des sacs l'équipement pour monter les tentes.
La plupart des groupes avaient acheter une tente où 8 personnes personnes pouvaient dormir.
Ce genre de tente coûtait presque la totalité du budget alloué.
Tandis que Lee Hyun fit un autre choix.

« A nous maintenant d'installer le camp.»

Les choses qu'il commença à sortir du sac était des barres en aluminium, du film plastique (vinyle) et de la mousse utilisée pour construire des bâtiments

« C'est ça la tente ?»

Les membres du groupe étaient surpris.
Comme Lee Hyun portait la plupart du matériel, ils ne savaient pas ce qu'il avait apporter.

« Nous n'allons pas monter une tente, nous allons créer un lieu temporaire où vivre.»
« ……»

Park Sunjo demanda prudemment:

« Mais il nous manque pas mal de matériaux de construction.»

Lee Hyun avaient seulement emmené 8 barres.
Le plastique et la mousse avaient seulement rempli un petit sac à dos...

« Je sais. Sans le reste on ne va pas faire grand chose.»
« Alors comment…»
« On va se fournir localement ! Je vais chercher du matériel pour faire les piliers et le toit, vous n'avez qu'à m'attendre ici.»

Lee Hyun sortit un scie de sa boîte à outils et se diriga vers la forêt avoisinnante.
Les membres du groupe furent alors complétement abasourdis. Cette île n'avait pas de forêt très importante , cette attitude les poussa dans un état de panique.
Et pourtant Lee Hyun revint assez vite.
A l'aide de la scie, il avait coupé un arbre. L'arbre présentait de nombreuses branches collées au tronc.
Il ramenait l'arbre derrière lui en le tirant par le tronc.
Les muscles des bras et des épaules se tendaient sous la tension de l'effort.
Après avoir subi tant de difficultés il provoquait maintenant une certaine attirance physique.
Ce n'était pas une exagération de dire qu'il avait été un déchet mais depuis son entrainement au Dojang, son corps avait bien évolué

‘ Regarde son buste et son avant bras.’
‘ Ses abdominaux ont l'air durs.’

La plupart des filles avaient des yeux brillants.
Les membres des autres groupes parlaient aussi discrètement de Lee Hyun.
Les profs eux-mêmes regardèrent dans sa direction.

« Maintenant qu'il y a tout ce qu'il faut, je vais contruire une maison.»

Lee Hyun enfonça profondément les barres en aluminium.
Et sur le toit il mit les nombreuses branches de l'arbre.
Choi Sang-jung n'aimait pas beaucoup le toit.

« S'il pleut, cela va traverser et éteindre le feu.»

Les branches étaient bien entrelacées mais s'il y avait quelques trous les gouttes de pluies pouvaient traverser.
Même s'il y avait peu de chance qu'ils pleuvent.
Comme Choi Sang-jung n'avait rien fait pour aider, il ne trouva rien de mieux que de critiquer l'installation.
Mais il n'était pas le seul, d'autres membres étaient inquiets.
S'il pleut pendant la nuit cela peut être un gros problème.

« Je n'ai pas encore fini.»

Lee Hyun soulagea les membres.
Le toit fut alors couvert d'un plastique transparent.
Trois à quatres couches étaient attachés avec des cordes pour compléter ce toit parfait.
Les murs étaient construits à l'aide du vinyle transparent autour des barres en aluminium. Le mur et le toit pouvaient tenir une grosse tempête.
En comparaison des autres tentes, leur maison était deux fois plus spacieuse.

« Est-ce que vous pensez que l'entrée doit être côté mer ?»

Lee Hyun demanda au groupe son opinion mais les autres se contentèrent d'acquiescer tellement ils étaient sous le choc.
Lee Hyun attacha le tout à coup de marteau "pam pam pam".
A chaque coup la maison se rapprochait de la fin de sa construction.
Snas l'ombre d'une hésitation il faisait œuvre de main de maître et finit le tout.
Lee Hyun ouvrit l'entrée vers la mer.
Après avoir coupé les différentes épaisseurs de plastique et installé un zip, c'était fini.
Lorsqu'on dort dans une tente on ne voit pas la mer.
Alors qu'avec cette maison, que ce soit le mur, le toit ou l'entrée , tout était fait de vinyl transparent donc on pouvait voir les étoiles du ciel.
La maison de vinyle au clair de lune !
En rajoutant le son de la mer, l'atmosphère endormirait quiconque.

 Construire une maison est facile; en tout cas beaucoup plus que de sculpter.’

Créer une multitude de sculptures demandait beaucoup d'imagination.
La base de la sculpture était de trouver une harmonie avec l'environnement autour de l'oeuvre.
Pour Lee Hyun, construire une maison fait pour la plage n'était pas un défi.
Il prit le temps aussi de durcir le sol.
Cela lui prit peu de temps et il rajouta au dessus l'isolant de construction.
Ce n'était pas compliqué d'utiliser ces matériaux de construction pour faire ce genre de choses et que cela tienne quelques jours.
Si ce n'était pas un aussi gros groupe cela aurait pu même être une maison pour un mois.
Si une vraie tempête était prévu il aurait du rajouter des matériaux; mais ce n'était pas la saison donc il n'y avait aucune raison de s'inquiéter.

« C'est fait. Vous pouvez mettre les bagages à l'intérieur. »

Lee Hyun les conduisit à l'intérieur. Dedans les membres du groupe regardèrent autour.
C'était agréable et grand. Même le sol paraissait mou.

« C'est génial.»
« Vraiment confortable en tout cas bien plus que dans une tente c'est sur.»

Hong Seonye et Jung Eunhee étaient contentes et le faisaient sentir.
Les autres groupes étaient encore en train de monter leurs tentes tandis qu'ils étaient les seuls qui avait une maison confortable finie en un clin d'oeil.
Alors que jusqu'à maintenant, Hong Seonye n'avait montré aucun intérêt pour Lee Hyun, il se rapprocha de lui.

« Je ne savais pas que tu étais intéressé par l'achitecture et la décoration d'intérieure. Je pense que ce genre d'homme est idéal.»

C'était évident que Lee Hyun lui avait fait une bonne impression.
Lee Hyun répondit honnêtement:

« Tout le monde peut faire de même s'ils ont passé trois mois à travailler comme ouvrier de construction.»
« Tu as un sacré sens de l'humour.»

Hong Seonye prit sa réponse comme une blague et en rigola.
Seoyoon regarda aussi la maison temporaire et son visage montrait des signes de contentement.
Elle n'était pas quelqu'un de sociable et elle avait beaucoup de mal à s'endormir la nuit.
C'était un des éléments qui l'avait inquiété à propos du séminaire d'intégration mais fut rassuré par l'état général de la maison.
Cela prit au groupe de Lee Hyun la moitié du temps des autres groupes pour installer le camp.
Même si ce la n'était que positif, Lee Hyun était gêné d'avoir fini aussi vite.

« Il est temps de cuisiner.»

Lee Hyun sortit les ustensiles et les ingrédients pour préparer lui-même le repas.
Comme d'habitude la seule raison était qu'aucun autre ne savait le faire.
Il lava le riz dans une casserole et posa le tout sur des cailloux.
Ensuite il prit la casserole et l'emmena sous les arbres.

« Au fait pour le feu tu vas faire comment ?» Lee Yuu-Chong et Min Sura voulait voir comme il allait faire.

Il n'y avait aucuns doutes à leurs yeux qu'il avait redoublé.
Pourtant elles étaient contentes parcequ'il aviat facilement construit une maison.

« Je vais l'allumer pourquoi ?»
« Comment?»
« Je me demande si j'ai quelque chose pour l'allumer…»

Lee Hyun réfléchit un moment.
S'il avait une loupe il aurait pu utilisé les rayons du soleil pour allumer un morceau de papier.
C'était de loin la méthode la plus simple.

‘ Je n'ai pas de loupe mais j'ai quelque chose qui s'en rapproche.’

Il avait emmné le vinyle pour construire la maison.
Il pouvait aussi remplir le plastique d'eau pour créer une loupe.
Cela allait être compliqué et il allait devoir arracher une partie du mur.

« Maintenant il ne me manque plus que le bois.»

Lee Hyun partit à la recherche de branches mortes.
Au-dessus du bois sec, il mit un peu d'herbes sèches puis à l'aide d'une branche plantée dans l'herbe il frotta et la tourna de plus en plus vite.
Il n'oublia pas non plus de soufler de l'air sur le tout.
*Wooooofffff*
Peu après une légère fumée apparut avant de se transformer en flammes.
Vu comme ça cela paraissait simple mais sans expérience c'était une tâche très difficile.

‘ Je l'ai fait très souvent dans Royal Road c'est tout.’

Lorsqu'il était débutant, il n'avait pas d'argent pour acheter du silex, il avait donc frotter de nombreuses branches pour faire du feu.
Tout est bon pour économiser de l'argent !
Plus tard dans le monde réel il avait essayé de faire la même chose.
Il était un Sculpteur dans Royal Road.
Dans le monde réél, une fois lorsqu'il coupait du bois pour le chauffage il fut soudain pris de l'envie d'allumer un feu.
Les premières fois il avait échoué mais après quelques heures il avait finalement réussi à faire du feu.
La classe Sculpteur lui apportait de nombreux expériences !
Il utilisait ces expériences pour allumer un feu.

« Wow!»

Les membres du groupe étaient encore surpris en regardant le feu.
L'utilisation du briquet a rendu l'allumage d'un feu bénin mais le fait de créer un feu à partir de rien leur donnait un atmosphère différent.
Lee Hyun utilisa le feu pour cuisiner le repas.
Le temps du déjeuner était de deux heures pour laisser le temps d'allumer un feu.
Avec le temps devant lui il prit le temps de tranquillement préparer le porc.
Ils auraient pu aussi bouillir le jambon pour le manger.

« Ah, j'ai faim »
« Allez vite !»

Les autres groupes sortirent les réchauds et les sasseroles pour faire bouillir de l'eau.
Malheureusement ils devaient d'abord faire une chose.
Ils étaient encore à se torturer les mains en frottant des sarments.

« Je ne peux pas, c'est trop dur…»
« Fais comme eux là-bas.»

Au final certains groupes réussirent à l'aide de lentille d'appareil photo ou équivalent à allumer un feu et cuire des ramen mais beaucoup d'autres groupes ne purent pas manger.
Il était hélas temps de passer à l'entrainement de l'enfer #1.

7 commentaires:

  1. marci pour le chapitre par contre faudrai penser a découper le texte c'est assez indigeste le gros pavé. J'ai essayer de lire la version english mais rien a faire c'est très mal traduit et les phrases sont très mal construite j'ai laisser tomber surtout que c'est pas de petit chapitre. Bien du courage ogy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du commentaire je vais faire un peu plus attention pour les prochains chapitres. Si vous trouvez des chapitres traduits en anglais un peu propre je suis preneur...

      Supprimer
    2. on s'est peut être mal compris ou bien non, quand je parle de trad je disais que j'avais essayer moi même de lire celle en anglais que je trouvais indigeste. Pour la tienne or le format pavé tu fais du beau travail.

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.