DH Chapitre 62

Dungeon Hunter
Chapitre 62 : Guerre de 15 jours (2/3)





...

...

Les cris de douleur et de désespoir se propageaient dans toute la ville.

Les gens étaient devenus fous à cause des Ombres et ils s’étaient équipés de couteaux, provoquant une terrible tragédie en se tuant les uns les autres.

« Kuahaha ! »

« Meurs ! Crève ! »

Les adultes et les enfants devenaient fous.

Un enfant poignarda un vieil homme à la jambe pendant qu’un homme adulte défonçait la tête d’un enfant avec un tuyau. Une femme brisait le cou d’un homme.

Un carnage.

Etait-ce l’enfer ?

Les Ombres étaient des créatures parasitaires des ténèbres qui rongeaient l’esprit humain. C’était une créature intermédiaire que l’on pouvait désigner comme l’ennemi naturel des êtres humains.

« P-pourquoi ? Pourquoi tout le monde agit soudainement de cette façon ? »

Mais tout le monde n’était pas contrôlé par les Ombres. Les Éveillés avec une mentalité forte ou un certain niveau d’intelligence pouvaient s’en prémunir.

Puis les Pécheurs de l’Ombre arrivèrent.

Le bruit des fers pouvait être entendu au loin. Les Pécheurs de l’ombre étaient les formes évoluées des Ombres.

Mais les Pécheurs de l’ombre pouvaient porter de puissants coups tangibles aux corps de ceux qui s’étaient libérés du contrôle de leur esprit.

La sphère de fer qu'ils faisaient tournoyer détruisait tout ce qu’elle touchait. Un homme qui avait un air vraiment hagard arpentait les rues.

Les Pécheurs de l’ombre arrivaient à viser avec précision en dépit d’être à des centaines de mètres.

Les sphères de fer reliées aux chaînes de fer furent lancées... et kung ! L’homme fut écrabouillé et il prit une forme méconnaissable.

Kwang ! Kwang Kwa !

Comme si cela avait donné le signal de départ, des dizaines d’avions de chasse apparurent dans le ciel avec des missiles. Toutefois, les Pécheurs de l’ombre n’avaient techniquement qu’une moitié de corps. Des attaques sans pouvoir magique ne fonctionneraient pas.

Hwiririk !

Les Pécheurs de l’ombre possédaient une autre caractéristique importante. Ils pouvaient voir ce qui avait de grande chance d’arriver dans un intervalle d’une seconde.

Ils utilisaient sans vergogne ce pouvoir quand ils lançaient leurs sphères de fer vers les avions de chasse. Les Pécheurs de l’ombre de grade avancé n’étaient pas du tout menacés par les avions de chasse. Leur perception était loin d’être normale.

« Ces monstres ! »

C’était la dernière charge des pilotes de chasse.

Le combat semblait violent à première vue.

Les Pécheurs de l’ombre pouvaient voir 1 seconde en avance avec une grande probabilité, mais rien ne garantissait que les sphères de fer touchent leur cible. Et la longueur des chaînes de fer était seulement de 500 mètres. Les Pécheurs de l’ombre ne pouvaient pas répondre facilement aux attaques qui arrivaient d’au-delà de cette distance.

Quelques pilotes de chasse réussirent à déterminer cette distance. Mais il était difficile de s’échapper en dehors de cette portée.

Les Pécheurs de l’ombre et les Ombres étaient la meilleure combinaison possible pour faire face à la puissance de feu des humains.

Les Ombres affectaient les pilotes qui tentaient de s’enfuir de la portée des Pécheurs de l’ombre. Après qu’ils aient utilisé leur contrôle mental qui rendait fou, les pilotes infectés commençaient à attaquer leurs alliés.

La bataille se transforma rapidement en combat aérien.

On ne pouvait plus rien y faire.

Les pilotes qui volaient dans le ciel de façon chaotique furent fracassés par les sphères de fer.

Leur nombre diminuait fortement au fil du temps. En fin de compte, les pilotes de chasse étaient devenus inutiles. Les troupes au sol étaient engagées dans le combat, mais furent bientôt capturés par les Ombres.

« Ah... si Dieu le veut ! »

Ceux qui avaient eu leur esprit brisé tombaient à genoux et priaient Dieu.

Ils fermaient les yeux et espéraient que ce ne soit qu’un rêve.

Cependant, il ne leur fallait pas longtemps pour réaliser que les créatures étaient réelles. Elles utilisaient une « Douleur intense » pour ramener les humains à la réalité.

Tout le monde criait pendant qu’ils étaient forcés à revenir dans la réalité.

Puis un groupe portant des masques de crâne noir apparut.

Un lieu où la folie, la colère et le désespoir étaient en pleine effervescence.

J’admirais cette vision.

Le Duc Suguph de la faction d’Upa connaissait les vraies faiblesses des humains.

Il avait eu l’idée d’utiliser les Ombres.

Les Ombres étaient terriblement efficaces contre les humains normaux. Les créatures intermédiaires revenaient chers à entretenir, mais Suguph les considérait comme un achat de luxe.

‘ Pécheurs de l’Ombre... ‘

Les créatures avancées avaient même été envoyées se battre contre les Éveillés.

Des Créatures coûteuses de Nv3  avancé qui coûtaient 150 000 pts.

En voyant cette configuration je pouvais dire qu’il avait utilisé plus de 500 000 points pour la vague de monstre.

Il les avait acheté en pensant à gagner des points sur le long terme grâce aux Éveillés. Ce degré de puissance de frappe contre des humains normaux pouvait également être considéré comme une sorte d’investissement.

Les Ombres et les Pécheurs de l’ombre pourraient servir à engranger des points à cet emplacement pendant quelques années.

Mais si le plan de Suguph s’effondrait dès le départ alors les dommages seraient énormes. En ce sens, Suguph n’avait pas de chance.

« Les Ombres sont des ombres parasitaires. Ils provoquent de la confusion chez les personnes qui ont une intelligence inférieure à 30. Ceux qui en possèdent moins que ça devraient se tenir à l’écart. »

« Qu’en est-il de ceux qui jettent des sphères de fer ? »

Je secouais la tête.

« Je me chargerai d’eux. »

« Vous vous en sortirez ? »

Les deux types de créatures semblaient puissants.

Les créatures de rang plus élevés seraient imprévisibles.

« Ne devrions nous pas faire confiance au capitaine-nim ? Ahyu ! C’est à ça qu’on voit les nouvelles recrues. »

Yoo Eun-hye claqua sa langue.

Depuis que le courant qui circulait dans son corps avait disparu, Yoo Eun-hye montrait une personnalité plus directe.

Je regardais la zone qui ressemblait à l’enfer.

« Arrêtez-les avant qu’il n’y ait plus de dégâts. Allez, en avant ! »

*     *     *

Edward, 10 ans, était couché sous un tas de gravats.

Ses parents avaient commencé à montrer des symptômes de démence sans prévenir. Il avait attrapé son frère nouveau-né et il s’était enfermé tous deux dans une chambre lorsque le bâtiment s’était effondré.

La poussière retombait. Mais il s’était réveillé avec une douleur intense.

« Rooney ? Rooney, où es-tu ? »

Il appela son frère Rooney mais il ne pouvait même pas entendre un gémissement. Les lèvres d’Edward étaient gercées et il tentait de déplacer son corps.

Cependant, il ne pouvait pas bouger. Ses jambes. Elles ne faisaient pas mal. Il était toujours terrifié. Une peur écrasante. Edward bougea sa tête et essaya de trouver où était son frère Rooney.

« S’il te plaît. Rooney... tu te caches parce que tu as peur de maman et papa ? Ils sont à l’origine de bonnes personnes. C’est juste difficile parce qu’ils doivent travailler dur. Alors s’il te plaît... »

Edward avait élevé Rooney.

Ses parents étaient toujours occupés alors Edward lui donnait ses médicaments, lui changeait les couches et le réconfortait quand il pleurait.

En plus, il y avait des fois où Edward restait seul à la maison avec Rooney. Quelqu'un d’autre aurait pu ne pas aimer devoir prendre soin d’un enfant, mais Edward non. S’occuper de Rooney sonnait plutôt comme une récompense.

Puis il découvrit des petites mains parmi les débris d’immeubles brisés.

« Oh... Rooney ! »

Mais il n’arrivait pas à bouger son corps. Edward ne perdit pas espoir et se mit à dire.

« Attend un peu. Des gens viendront pour nous sauver. »

Edward tourna précipitamment sa tête. Il pouvait voir des gens qui se battaient entre eux. Des monstres qui brandissaient des sphères de fer. Des bâtiments qui s’écroulaient et il y avait des cadavres partout.

Edward était jeune, alors il n’avait pas encore une idée concrète de la mort. Il pensait qu’ils étaient juste malades et qu’ils se reposaient.

‘ Aucun d’eux n’est sain d’esprit. ‘

Mais il pouvait deviner que les gens n’étaient pas dans un état normal.

Un soldat en uniforme s’approchait. Edward agita ses mains et commença à crier.

« Hé ! Aidez-nous ! »

Mais les yeux du soldat étaient vides. Il regarda Edward et le visa avec son arme.

« Kuhuhu... »

« Qu’est-ce que vous faites ? Aidez-nous. S’il vous plaît aidez Rooney d’abord. S’il vous plaît. Il est encore petit alors il ne peut pas s’échapper. »

Le soldat se mit à rire et continua à viser Edward avec son arme. Mais au moment où il tenta d’appuyer sur la gâchette.

Kuong !

Quelque chose avait volé vers le corps du soldat d’un peu plus loin. Il s’était fait écraser et du sang était éparpillé partout.

Les yeux d’Edward s’agrandirent.

Les monstres qui brandissaient des sphères de fer. Un monstre était arrivé en tombant du ciel.

Alors que le monstre essayait de se relever du sol.

« Résistant l’enfoiré. »

Un homme masqué d’un crâne noir apparut soudainement comme s’il s’était téléporté. L’homme tenait une étrange épée à la main.

Chwaruk !

Puis le monstre et la sphère de fer furent coupés en deux. Le monstre criait bruyamment pendant qu’il se faisait découper.

Après 10 secondes, le monstre disparut sans laisser de trace.

Edward regarda la scène sans comprendre avant de crier.

« Ah ! Ajusshi, s’il vous plaît aidez-moi. Non, s’il vous plaît aidez mon frère. Son nom est Rooney. Il est jeune et il ne peut pas s’échapper.»

L’homme regarda Edward et dit.

« Tu ne ressens pas la douleur ? »

« Hein ? Ahh. Un médecin m’a dit que je ne ressens aucune douleur. Mais ce n’est pas important maintenant. Mon frère Rooney... »

« Ton frère est mort. »

« Hein ? »

Edward connaissait la signification du mot mort. Cependant, il n’avait pas de représentation précise de la mort.

L’homme comprit et lui expliqua brutalement.

« Cela signifie qu’il ne sera plus capable de bouger. Pour toujours. »

Je m’étais occupé de 2 Pécheurs de l’ombre en 30 minutes environ.

Bien sûr, si j’utilisais ma puissance alors 10 minutes suffiraient. Mes stats totales allaient jusqu'à 410. Les Pécheurs de l’ombre avaient seulement 340 de stats, et ne seraient même pas capables d’attraper ma cheville. Cependant, je faisais semblant d’être un Éveillé donc il y avait quelques contraintes.

Je combattais deux Pécheurs de l’ombre et avais vu le jeune garçon.

Sa partie inférieure était complètement écrasée par le bâtiment. Au début, je pensais qu’il était engourdi mais le visage de l’enfant ne montrait aucun signe de douleur. J’avais été curieux et ouvert Œil de l’esprit.


Nom : Edward Windsor

Occupation

Guerrier (héros)

Titre

Aucun

Stats

Force

14

Intelligence

34

Agilité

15

Endurance

17

Pouvoir magique

32

Potentiel : (112/441)

Singularité : Aucun

Compétence : Analgésie Congénitale (Ex R)


Grand potentiel.

Il avait environ 20 points de plus que Yoo Eun-hye, et était parmi les plus élevés que j’avais vu parmi les humains.

Mais j’étais encore plus surpris par le nom de l’enfant.

' Edward Windsor ? Un des 10 Héros, Edward Windsor ? '

Edward Windsor. Le tueur de Duc !

Il était la cause directe de la mort brutale de 10 des Ducs du Grand-duc Pandémonium. Bien que ses groupes de raid aient été anéantis, il avait réussi à survivre et obtenir 10 Cœurs de donjon.

(Ndt : au fait, Pandémonium est un synonyme de ‘chaos’ en anglais. En français, c’est la capitale imaginaire des enfers ; mot qui nous vient du grec ‘daimôn’ : lieux où règne une agitation infernale, la corruption. Mais pour plus de précision et garder une démarche philologique envers notre belle langue, je vous invite à regarder le mot grec ‘daimôn’ dans l’encyclopedia universalis.)

Mais je n’avais jamais entendu dire qu’il était paraplégique.

Peut-être qu’il l’avait surmonté avec une compétence... en ce moment il avait encore le visage d’un garçon naïf.

Se rencontrer de cette façon. Coïncidence ou destin ?

Edward me demanda.

« V-vraiment? Rooney venait de naître... »

Je fus inquiet pendant un bref moment.

On pouvait voir qu’il tenait beaucoup à son frère.

Je pourrais utiliser la résurrection en mort-vivant de Chrisley et une compétence de doppelganger pour le tromper. Cela me permettrait d’utiliser pleinement un des 10 puissants héros.

Cependant, les conséquences seraient terribles s’il découvrait la vérité.

Edward Windsor. Un talent sur lequel on pouvait miser.

Je décidais de le manipuler un peu.

« La mort peut venir à n’importe qui, qu’importe l’âge. Cependant, ton frère est mort à cause des créatures. Ces gars-là, ceux qui rendent les gens fous sont ceux qui ont tué ton frère. »

« Ah... »

Des larmes gonflaient dans les yeux d’Edward.

« Alors maintenant Rooney ne bougera plus ? »

« Oui. »

« Pour toujours ?  »

« Pour toujours. »

« Ah... ! »

Edward cria et des larmes tombèrent de ses joues.

Juste à ce moment, la pluie tomba du ciel comme dans un conte de fée. Les nuages noirs semblaient représenter les sentiments d’Edward.

Il pleurait seul. Et quand les pleurs d’Edward se calmèrent, je pris la parole.

« Veux-tu te venger ? Combattre contre les monstres qui ont tué ton frère et tes parents. Si oui, hoche la tête. Je te donnerai la force. »

« Force... »

« Un pouvoir qui pourrait tuer les monstres. Le pouvoir de la vengeance ! Le veux-tu ? »

« M-monstres... J’ai envie de tuer. »

Edward hocha la tête.

Puis il s’effondra. Il était groggy.

Je le regardais et me mis à rire.

« Bienvenue chez les Devil Hunters. Edward Windsor. »

Le destin suivait vraiment un chemin.

Edward ne savait pas.

Les monstres qui avaient tué son frère et sa famille.

Je me tenais au milieu de ces monstres.

Et j’étais la seule anomalie !


*     *     *

...

...


4 commentaires:

  1. Bonjour ! Comme je n’aurai pas le temps de le publier demain, voici le chapitre de la semaine un peu en avance.

    Merci pour les encouragements ! Et merci à vous, les plus de 600 lecteurs, qui suivez cette histoire semaine après semaine !
    Pour rappel, je traduis de l’anglais. Donc c’est la traduction d’une traduction. Et la traduction anglaise est principalement réalisée avec un logiciel de traduction. Je me prends souvent la tête face à des incohérences que j’essaie de corriger mais je ne peux pas non plus faire de miracle.

    Je ne sais pas si vous avez remarqué mais on a une nouvelle Relectrice depuis quelques chapitres, Emaleth.
    Et je trouve qu’elle fait un travail remarquable car elle apporte bon nombre de correction à mes traductions de DH, fautes d’orthographe et surtout les problèmes de syntaxe.
    Je compte sur vous pour l’encourager et faire en sorte qu’elle poursuive sa contribution le plus longtemps possible !!

    Bon weekend à toutes et tous ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre travaille d'équipe est super, continuer comme ça :)

      Merci pour le chapitre un jours en avance :)

      Supprimer
  2. Merci pour le chapitre aussi !
    Merci à vous deux pour ce travail !

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.