Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

LMS Volume 13 Chapitre 6 - Partie 2

The Legendary Moonlight Sculptor

La Sculpture d’une Fille
Volume 13, Chapitre 6
Partie 2

Weed visita secrètement les bâtiments nouvellement construits.
La Taverne!

“Kyaa ! Trop bon.”
“En arrivant dans le Nord je ne pensais pas trouver d’aussi bonnes boissons.”
“C’est génial de pouvoir boire librement de l’alcool à Morata.”

Il y avait beaucoup d’assoiffés parmis les touristes.
Les Mercenaires et les Aventuriers étanchaient aussi leur soif avec des boissons plus simples.
Pristine la serveuse de la Taverne apportait à boire et à manger aux clients.

‘Excellent.’

Weed approuvait.
Une taverne était un bâtiment essentiel dans le développement de Morata.
Le Marché, le Centre d’échanges et le panneau d’information de voyage n’étaient nécessaires. Mais avec la taxe de 60% appliquée sur l’alcool, la Taverne apportait d'énormes profits.
Weed utilisa une commande réservée au Seigneur.

“Fenêtre de Gestion de la Taverne !”

Le Paradis des Aventuriers (Taverne)

La seule Taverne située sur la place de Morata. Elle fut bâtie rapidement après la purge de la région. Large espace intérieur, plus de 500 places assises, possible d’obtenir de l’alcool et de quoi manger à des prix raisonnables.
En vente
Encas basiques
Jus de fruits fermentés
Alcool d’Orge bouillie
Bière
Salariés
Le Chef Jenna, Mia et 10 résidents
Coût de maintenance et de gestion
600 pièces d’or
Visites journalières
Environ 7200 Clients
Revenus net de la semaine précédente
2642 pièces d’Or 43 d’Argent 56 de Cuivre

C’était le seul bar de Morata.
C’était peut être même la seule Taverne de tout le Nord du Continent.
Dans les cités portuaire du Continent Central, elles servaient principalement de l’Aquavit, elles ne vendaient pas de boissons alcoolisés, ou de jus fermentés ou distillés, ni de bières. Néanmoins elles avaient profités du boom économique provoqué par leur exclusivité.
Les places à l’intérieur ne suffisaient pas à accueillir tous les clients qui se voyaient refuser l’entrée et étaient forcés d’attendre.
Continuant son tour, Weed se tourna vers l’Auberge.
Ici aussi, il y avait beaucoup de monde qui y entrait et en sortait.
Aucun autre village du Nord n’avait d’Auberge aussi grande que celle de Morata. Il était difficile d’en trouver avec autant de chambre, l’Auberge de Morata en comptait 300.
Et il était possible d’y acheter des chambres avec la formule premium.
Les chambres permettaient aux clients de totalement récupérer leur Fatigue et leurs capacités physiques. Après une nuit à l’Auberge, le taux de récupération de la Fatigue était augmenté et grâce à la bonne cuisine qui y était servie, personne ne voulait aller dans une autre Auberge.
Les revenu hebdomadaire net de l’Auberge étaient de plus de 4000 pièces d’Or.
Et c’était en grande partie grâce aux ventes de repas.
La nourriture de l’Auberge était plus simple à digérer qu’à la Taverne, et on y trouvait des repas qui augmentait facilement la Satiété.

“Plus tard, je ferais un Restaurant. Ca devrait me rapporter encore plus d’argent.”

Il semblait ravi de voir de nouveaux bâtiments se construire dans le village.
En tirant avantages des habitants et des Joueurs, il pouvait planter des graines et attendre le bon moment pour récolter ses profits.
Les Aventures et les Quêtes semblaient être les activités principales du Continent de Versailles, mais pour un Seigneur il existait quelque chose de beaucoup plus satisfaisant.
L’honneur de régner sur un endroit sur le Continent de Versailles !
En ayant un contrôle total sur la gestion de la ville et du château, il était possible de faire tout ce que l’on voulait.
Ensuite, Weed se dirigea vers la Ferme et le Grenier.
Les terres aux alentours de Morata avaient été nettoyées et du blé y était cultivé. Dans la Grange, des sacs de blé étaient empilés les uns sur les autres, et les fermiers travaillaient aux champs.
Comme les récoltes étaient directement collectés par les habitants, les prix de la nourriture au village était facilement contrôlable, et les excès de nourriture étaient expédiés par les Marchands et leurs caravanes vers les autres villages frontaliers pour y être vendu à prix d’or.
L’augmentation de Foi en l’Eglise de Freya avait aussi augmentée la production de récolte pour l’année.

Entrepôt à Grains

Un entrepôt servant à stocker les céréals récoltés.
Les stocks de Blé et d’Orge sont réservés.
Inventaire
32000 Tonnes de Blé
19000 Tonnes d’Orge

Morata possédait 197000 pyeong (651240 m²) de terres agricoles !
Pour réduire les risques de famines, une politique d’expansion des terres agricoles était en place.
Comme la terre était autrefois recouverte par une épaisse couche de glace, elle était devenue très fertile en absorbant l’eau de la fonte. Comme les habitants et les nouveaux arrivants pouvaient cultiver leurs champs en paix, la taille des terres cultivable augmentait rapidement.

“L’Orge va rapidement atteindre les 1 000 000 de Tonnes.”

C'était un constat loin d’être pénible.
Mais ça apportait aussi son lot de problèmes.
Le nombre d’immigrants à Morata augmentait rapidement.
Les murs de Morata ne pouvaient protéger que 5400 maisons !
Actuellement le village comptait plus de 60 000 habitants.
Et parmis ces habitants, on trouvait 100 Joueurs non enregistrés.
Le nombre d’habitants était énorme. En excluant les résidents originaires de Morata, on arrivait à un total de 53 000 personnes.
Tout en cultivant confortable du blé, ils s’étaient construit de petites maisons de pailles à l’extérieur du village.
Et ainsi un bidonville s’était formé sur les terres à l’extérieur de Morata.

“Fenêtre de Répartition des Logements.”

Répartition des Logements de Morata

Château de Morata
1
Maisons en bois
960
Pauvres chaumières
12953

Avec la faible hygiène au sein des Pauvres chaumières, le risque d’épidémie était important.
Quand le temps allait se refroidir en Hiver, plus de la moitié de ces personnes allaient mourir en raison du froid.
Comme Morata n’avait pas de Sécurité Publique, ils étaient aussi très vulnérables aux attaques de monstres.

En cas de horde de monstres, les Paladins de Freya les intercepteraient pour assurer la sécurité des habitants. Mais il restait encore beaucoup de choses inconnues au Nord, si les monstres arrivaient à rassembler une hordes de grande envergure, ils seraient forcément vulnérables.

“Fenêtre d’Informations Régionales !”

Ding !

Province de Morata

Une province ayant appartenue autrefois à l’Empire de Nippleheim.
Par le passé, c’était un endroit de détente et de repos pour l’Impératrice.
A la chute de l’Empire, les Vampires en prirent possession.
Rassemblant aujourd’hui des Mercenaires et des Aventuriers, elle est protégé par l’Eglise de Freya. Ses habitants travaillent main dans la mains pour lui redonner sa gloire de jadis.
Militaire
22
Economie
260
Culture
570
Technologie
190
Influence Religieuse
83


Politique Locale
6
Influence sur les Alentours
83
Influence de L’Empire de Nippleheim*
2%
Urbanisation
97
Hygiène
36
Sécurité
72%

  • Des craintes étaient apparues récemment suite aux fréquents raids de monstres sur le village, mais les habitants sont aujourd’hui en sécurité grâce à la Statue de Freya
  • Manque d’accès à l’eau potable et à des logements pour les habitants.
  • Beaucoup de personnes se souviennent des festivals qui avaient lieu il y a longtemps.
  • La Joie des habitants peut être augmenté en ajoutant plus de sculptures dans les rues.
  • L’élégance du village a augmentée grâce à la confiance et support offert aux Artistes.
  • Bien que les habitants soient heureux d’avoir plus d’oeuvres d’art que les villages voisins, ils espèrent quand même un accès à une plus grande variété culturelle.
  • Les techniques Industrielles de Couture du passé évoluent progressivement.
  • Les techniques du travail du Fer sont rudimentaires, la fabrication d’armes et d’armures par le Forgeron est de faible niveau.
  • La population locale croit en Freya. La Foi des habitants est une bonne et sera difficilement remplacée.
  • La présence de l'Église de Freya à les impacts suivants : l’amour est abondant, les habitants sont travailleurs.
Activités
Cuirs et Tissus
Population Totale de la Province
61689
Revenus Mensuelle dû aux Taxes
27860 Pièces d’Or
Dépenses du Village
Militaire                                                    2%
Développement Économique                 34%
Culture                                                    12%
Récompenses des Quêtes de Chasse 15%
Entretien du Village                                 22%
Offrande à l’Eglise de Freya                   15%

*L’Influence affecte les domaines Militaire, Économique, Culturelle, Technologique, Religieux, Population, Quêtes.

***

Même aujourd’hui encore quelques problèmes subsistaient, Morata n’était plus la même.

‘Investissements en Culture ? C’est quoi ça ? Je n’ai jamais investi la dedans.’

Weed se promenait aux alentours de la Porte Sud du village, perdu dans ses pensées. C’est alors qu’un homme ressemblant à un bandit, au corps musculeux et une barbe bien fournie, s’approcha de lui.

“Excusez moi, êtes vous un Sculpteur ?”

Weed scanna l’homme de la tête aux pieds.
Des Bottes en Mithril !
D’un autre côté, il portait des vêtements en cuir et une cape peu adaptés aux voyages et couvert de poussières.

‘En général, les gens n’aiment pas attirer l’attention, c’est pourquoi ils utilisent des vêtements communs en ville pour cacher leur niveau.’

En plus d’avoir gardé ses Bottes en Mithril, l’homme n’avait pas cherché à dissimuler son apparence. Si les Bottes de Mithril avaient un bonus en Vitesse de Déplacement elles pouvaient facilement valoir 3 000 000 Won (2244 €)!
Après avoir terminé sa rapide analyse de l’homme, Weed répondit prudemment.

“Oui je le suis.”

Plusieurs détails lui disaient de rester prudent. Néanmoins, il se devait de lui répondre pour une raison, l’homme lui avait demandé s’il était Sculpteur. Comme il s’agissait simplement de savoir si Weed était ou non un Sculpteur, la requête de l’homme allait surement concernée la sculpture.
Weed ne pouvait s’empêcher de profiter des autres pour essayer de s’enrichir.

‘Peut être que je l’ai arnaqué une fois ? Ou alors un client mécontent ? Si ce n’est pas ça, alors que peut-il bien me vouloir ?’

L’homme ressemblant à un bandit lâcha un soupir de soulagement, surement dû à l’attitude tendu de Weed qui cherchait à connaître ses intentions.

“Enfin, j’ai cherché un Sculpteur dans tout le village. Je vous ai cherché après avoir vu une vidéo de la sculpture de la Statue de Freya. J’ai une faveur à vous demander. Si vous êtes vraiment Weed le Sculpteur, j’aimerais vraiment que vous fassiez une sculpture pour moi.”

Weed prit un air désolé et secoua la tête.

“Je suis flatté que vous m’ayez cherché, mais je ne prévois pas de réaliser de sculpture prochainement.”

Comme l’homme en face de lui semblait de haut niveau, il aurait pu en profiter pour lui prendre quelques pièces d’or, mais il était difficile pour lui de réaliser des sculpture actuellement et c’est pourquoi il avait refusé.
L’homme agrippa alors le poignet de Weed et l’implora.

“C’est une question de vie ou de mort. S’il vous plaît, sculptez ma fille.”
“Votre fille ?”

Weed fronça les sourcils.
Il existait un grand nombre de sujets à sculpter, mais sculpter des membres d’une famille était difficile.

‘Si c’est trop beau ils n’aiment pas, et si ce n’est pas aussi beau que dans la vraie vie ils deviennent fou de rage.’

Quand il était question de leurs enfants, les parents n’étaient jamais tendre.
Demander la meilleur nourriture, ou harceler un tailleur pour avoir les vêtements les plus confortables et beaux.

“Oui c’est ça. Ma fille, sculptez la pour moi.”

Hurla l’homme désespéré.

“Je comprends.”

Weed n’était pas très enthousiaste, mais il se résigna. Il pouvait voir le désespoir de l’homme. De plus l’Ancien du Village n’était pas encore revenu.
Et les Joueurs alentours ne machaient pas leurs mots.

“J’ai pitié de cette homme.”
“Ce Sculpteur ne travail que pour l’argent...”
“Une seule erreur et cet homme pourra t’écraser comme un insect.”

Beaucoup de Joueurs de Morata avait la même idée que Weed sur cet homme. Ils pensaient eux aussi qu’il était un Joueur de haut niveau grâce à ses bottes.

‘Je peux demander à Alberone de me retirer les malédictions de toute façon.’

Weed reprit ses esprits et dit.

“Bien, faites venir votre fille alors.”

L’homme secoua la tête découragé.

“C’est impossible.”
"Alors avez vous une image d’elle ?”
“Il n’en existe aucune.”
“Alors, pouvez vous me décrire l’enfant ?”

Weed sorti une belle pièce de bois. Il voulait essayer d’avoir une image concrète de la fille qu’il allait devoir sculpter.
C’était une chose impossible si vous n’aviez pas déjà réalisé des centaines de demandes de ce genre !
A cause des caractéristiques de la Sculpture en tant que telle, il devait réaliser un premier jet grossier de l’oeuvre avant de pouvoir travailler les détails par la suite.

‘Je ne pourrais pas faire les yeux, le nez, et la bouche s’il n’en parle pas.

On pouvait dire que c’était la malédiction de ce type de sculptures.
S’inspirer uniquement de la description de l’homme ne serait pas suffisant, il devrait forcément faire des concessions.

‘Il va essayer de rendre la chose le plus difficile possible, il faudra donc faire bien attention à tout.’

Cependant, au lieu de décrire l’aspect de la fille, l’homme à l’apparence de bandit commença à parler.

“La mère de cet enfant est vraiment magnifique. Ses yeux sont très clair, comme… ceux d’une femme… vraiment trop parfaite pour moi.”
“……”
“C’est arrivé après cinq ans de mariage. Bien qu’elle arriva tard, la grossesse tant attendue était là, nous avions une date d’arrivé et tout était prêt. Mais...”
“Mais ?”
“Nous nous sommes rendu à l'hôpital pour échographie, et nous avons découvert que sa mère était malade.”

L’homme éclata en sanglots.

“Elle a subit une opération pour être soignée, mais l’enfant n’a pas survécu. Suite au choc de cette perte, la mère ne put plus donner naissance à d’autres enfants.”
“……”
“S’il vous plaît, sculptez la pour moi. Comme ça elle pourra enfin avoir un enfant. Notre fille, notre fille bien aimée. Un simple regard vers ma fille fera de moi l’homme le plus heureux… Sculptez la pour moi. Euheoheoheoheong!”

L’homme pris son visage dans ses mains et pleura.
Les Joueurs qui l’écoutaient au milieu de la rue étaient eux aussi émus aux larmes.

“M, Min, Mince !”
“Je vais aller chasser le plus possible.”
“Maudits monstres, je vais tous vous tuer !”

Submergés par tant d’émotions, ils voulaient se défouler sur les monstres.
Le visage de Weed devient pâle et grave.

“Ma sculpture… Allez vous la garder pour vous ? Ou allez vous la montrer à votre tendre épouse ?”
“Je lui montrerai.”
“Donc elle est sur Royal Road...”

L’homme sécha ses larmes avec ses manches.

“Oui, elle y est avec moi. Et je suis venu ici en entendant les histoires vous concernant. Mais nous… Ne vous inquiétez pas pour nous. Nous ne sommes pas fou. Nous voulons juste avoir notre fille chérie avec nous dans ce monde virtuel pour que nous puissions au moins lui faire nos adieux. Comme ceci nous pourrons aller de l’avant tout en gardant un souvenir inoubliable… de notre fille. Nous voulons la voir pour la première et dernière fois. Je sais que c’est une demande stupide et bizarre. Je le sais, mais… mais...”

L’homme se ressaisit une fois encore.

“Que voulez vous en échange de la sculpture de ma fille ? Je vous donnerai la somme que vous souhaitez, s’il vous plaît sculptez la.”

A nouveau, l’homme explosa en sanglot alors qu’il suppliait Weed.
Weed parla en soupirant.

“Je ne vais pas faire votre sculpture maintenant.”
“J’ai de l’argent. Est-ce à cause de l’argent ? Je vous payerais 10, non, 20 fois plus que les autres.”
“Ce n’est pas ce que je veux dire. Je ne suis pas encore prêt pour ça. Et je ne pense pas qu’un simple bout de bois sera suffisant pour votre fille.”
“Alors...”

Weed avait un jour réalisé une sculpture de glace. Elle était entièrement en glace, lisse et belle, mais froide. Sa froideur l’avait pétrifiée.
C’est à ce moment qu’il avait réalisé que le matériau utilisé influençait l'atmosphère qui se dégageait de l’oeuvre.

“Une morceau de bois sans vie est une chose dure qui ne dégage aucune chaleur. Même si ce n’est que pour un instant, cette sculpture doit représenter les liens de la famille. C’est pourquoi une oeuvre en bois ne sera pas suffisante...”

Weed continua sûr de lui.

“Quelque chose qui n’est pas froid… Quelque chose qui dégage la chaleur de la vie… Pas un quelconque matériau durci. De cette manière, pour vous deux, cette oeuvre pourra devenir votre fille bien aimée. Il faut que je me prépare. Je vais faire de mon mieux, mais je ne peux pas vous donner une date de fin.”

L’homme soupira dramatiquement.
La situation était bien différente de ce qu’il avait imaginé, mais il pouvait voir que Weed n’avait pas dit tout ça pour éviter de réaliser la sculpture.
Il avait sincèrement l’envie de sculpter la fille tant attendue par l’homme et ça femme.

“Merci beaucoup. Ma femme et moi vous attendrons à Selchium du Royaume de Ritten. Et mon nom est Mandol.”
“Je suis Weed. Une fois la sculpture de votre fille terminée, je l’apporterais à Selchium.”
“Même si vous ne l’apportez pas, je ne vous en voudrais pas. Cependant, quel prix en demandez vous ?”

Mandol demanda nerveusement.
Weed répondit avec un doux sourire.

“Ca fera 1 Pièce de Cuivre.”

1 commentaire: