Sélection du message

Annonce

Bonjour ! Mon inscription sur UTIP a été acceptée, j’en profite donc pour vous donner des précisions sur comment cela fonctionne. UTIP ...

RPMI Chapitre 97

Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 97 : Titre en bas de page...





Dès que le Chef de Secte Wang entendit cela, son cœur ne put s’empêcher de battre comme un tambour.

Hier, lui et les autres Anciens avaient reçu le message de Han Li transmit par Li Feiyu, et qui disait qu’il se rendrait sur le Sommet du Soleil Couchant le lendemain à midi. Certaines de ces personnes avaient tout de suite affirmées que Han Li était beaucoup trop dangereux et ils firent fi de toute rationalité, proposant d’agir au cours de la rencontre afin de saisir cette occasion pour tuer Han Li.

Toutefois, cette proposition avait essuyé une farouche opposition de la part d’un groupe différent. Ils pouvaient voir que de telles actions étaient beaucoup trop dangereuses, et qu’ils étaient susceptibles de subir d’importantes représailles s’ils devaient échouer.

Ceux qui voulaient agir immédiatement divulguèrent des rumeurs pendant un certain temps, et inventèrent plusieurs justifications tout au long de la nuit dans le but de modifier leurs opinions.

En fait, tous ces gens étaient bien conscients qu’accuser Han Li d’être beaucoup trop dangereux était juste un prétexte. Il y avait plusieurs personnes qui enviaient sa technique de cultivation et avaient prévu de conspirer contre le Docteur Han Li afin d’en récolter quelques bénéfices. Peut-être même que ceux qui s’opposaient aux accusations avaient des intentions similaires. C’était juste qu’ils prévoyaient d’utiliser des méthodes plus douces et plus discrètes que celles des gens qui conspiraient contre Han Li au grand jour.

Sous le regard du Chef de Secte Wang, ces deux groupes se querellèrent tout en épanchant leur colère et leur agitation. Du début de la séance à sa dispersion rapide, aucun côté n’avait vraiment convaincu l’autre. Et ainsi, ils continuèrent à argumenter leur point de vue de façon volubile.

Finalement, quand le dernier oncle martial survivant, l’homme vêtu de gris, vit que le conflit ne montrait pas le moindre signe d’apaisement, il dit froidement quelques mots afin de calmer tout le monde immédiatement.

« Ce pourrait-il que vous n’ayez pas peur que ses aînés viennent le rechercher après qu’il ait été tué ? » Les paroles de l’homme vêtu de gris furent comme un seau d’eau froide, refroidissant immédiatement les esprits fiévreux de ces Anciens.

« C’est vrai ! Han Li est si jeune, mais il est déjà si féroce. Il doit certainement avoir un aîné Immortel derrière lui. Même si nous dissimulons la nature de sa mort, quand ses aînés viendront, tout le monde ici pourrait connaitre une mort tragique ? »

Quand ils comprirent que tuer le Docteur Han équivalait à se tuer eux-mêmes, ceux qui à l’origine prônaient une tentative d’empoisonnement, avaient complètement changé d’idée. Toutefois, un ou deux d'entre eux qui étaient toujours aveuglés par la cupidité, persistaient, bien qu’ils proposassent maintenant des méthodes plus modérées.

Le Chef de Secte Wang venait d’entendre Han Li dire des paroles plutôt profondes. Il se sentait un peu coupable et croyait que Han Li possédait de grand pouvoir magique. Comme Wang Juechu ne savait pas comment Han Li avait appris les détails du conflit qui avait eu lieu la veille, il devint encore plus prudent.

Cependant, Wang Juechu était le Chef de la Secte depuis de nombreuses années, donc son expérience et sa perspicacité étaient extraordinaires. Rapidement, il se remit des effets de la Technique de l’Œil Céleste et reprit une constance normale.

« Dieu de la Médecine Han Li, pourquoi ces paroles ? La secte toute entière ne saurait trouver la façon adéquate de vous remercier suffisamment. » Après que Wang Juechu eut analysé la situation, il décida d’explorer le sens caché des paroles d’Han Li.

« Alors pourquoi ai-je entendu qu’il y a des gens qui veulent me faire du mal ? » Déclara Han Li d’un ton terne tout en riant de façon sinistre.

Quand le Chef de Secte Wang entendit ceci, il fut tout d’abord apeuré, mais après avoir observé les signes de colère montrés par Han Li, il finit par se calmer un peu. Comme Han Li ne parlait pas sur un ton colérique et était venu le voir de sa propre initiative, il était possible qu’il ait simplement entendu quelques rumeurs sans connaître les détails spécifiques. Au sens de Wang Juechu, il avait encore une certaine marge de manœuvre qui lui permettrait de réconcilier Han Li et la Secte des Sept Mystères.

« Dieu de la Médecine Han Li pourrait avoir mal compris. Hier, quelques dégénérés se sont en effet démarqués de la secte pour tenter d’oublier les faveurs et bafouer la justice. Toutefois, vous pouvez être rassuré. Ces personnes ont vite été capturées et sont placées sous une surveillance stricte. La grande majorité de la secte est néanmoins reconnaissante envers vous, Docteur Han. Nous ne prendrons, sous aucun prétexte, des mesures qui pourraient nuire à nos amis et profiter à nos ennemis. » Après avoir réfléchi pendant un moment, Wang Juechu lança ses paroles tout en montrant une incroyable volonté de justice.

En entendant cela, Han Li se mit à rire sinistrement dans son cœur. Depuis qu’il avait révélé sa force et aidé la Secte des Sept Mystères à dépasser cette calamité, il s’était rappelé à lui-même d’être prudent et de se rappeler des proverbes « les oiseaux sont morts, l’arc est rangé. »* et « détruire le pont après avoir traversé la rivière ». Il ne croyait pas que les autres lui montreraient de la gentillesse et lui seraient reconnaissants, car le cœur des hommes était vraiment difficile à cerner. Il s’appuyait sur des paroles que de grands hommes avaient dites auparavant : tant qu’il y a des avantages, oublier les faveurs pour bafouer la justice et renier sa famille sont aussi fréquents que boire de l’eau.

C’était aussi une des raisons pour laquelle il avait refusé de rencontrer les conspirateurs après qu’il soit rentré dans la vallée. Il avait délibérément fait attendre ces Anciens afin qu’ils refroidissent leurs ardeurs ; sinon, le flambeau de la cupidité aurait complètement désintégré leur raison.

Bien qu’il eût dit à Li Feiyu de délivrer le message qu’il s’entretiendrait avec les Anciens, Han Li ne prévoyait pas de les rencontrer à l’heure dite.

Même si sa force actuelle était très supérieure à celle d’un expert ordinaire du Jiang Hu, si les Anciens devaient adopter quelques mesures avilissantes, il y aurait beaucoup trop de méthodes capables de tuer.

En conséquence, il était intentionnellement arrivé une demi-journée plus tôt pour des raisons de sécurité, et rencontrait furtivement le Chef de Secte Wang à son initiative.

Tout à l’heure, il avait simplement un peu sondé Wang Juechu. Ce grand Chef de Secte Wang avait révélé tout ce qu’il souhaitait initialement cacher. Il semblait que ces Anciens de la Secte des Sept Mystères y avaient vraiment pensé et avaient voulu agir contre lui.

Toutefois, cela n’avait aucune importance ! Même si l’autre parti voulait vraiment agir contre lui, ou envisageait juste de le faire, ils ne parviendraient pas à provoquer la moindre colère chez lui. Au moment où il aurait terminé ses affaires avec le numéro un de la Secte des Sept de Mystères, il serait déjà très loin. Ainsi, il n’aurait plus aucune relation avec eux.

Après avoir regardé Wang Juechu pendant un moment, il dit mystérieusement, « Assez de balivernes ! Je ne vais rien vous cacher, Chef de Secte Wang. Après cette rencontre entre votre vénérable personne et moi-même, je partirai de cet endroit et m’en irai vers un pays lointain. Il est très probable que je ne reviendrai pas dans les Montagnes de l’Arc-en-ciel Céleste. Avant mon départ, je tiens à conclure un accord avec le Chef de Secte qui serait bénéfique pour nous deux. »

« Un accord ? » Après avoir entendu que Han Li allait partir, le Chef de Secte Wang fut stupéfait. Cependant, après avoir appris qu’il voulait conclure un accord avec lui, il était encore plus perplexe.

« Quel genre d’accord puis-je faire avec le dieu de la médecine Han Li ? » Il ne pouvait pas s’empêcher d’être un peu confus.

...

Lorsque midi arriva, Han Li n’apparut pas dans le Hall du Sommet du Soleil Couchant de la secte à l’heure initialement prévue. Au lieu de cela, le Chef de Secte Wang arriva le dernier à l’emplacement de la rencontre, tremblant d’excitation.

Le grand Chef de Secte Wang proclama directement qu’ils n’avaient pas à attendre Han Li parce que celui-ci avait déjà quitté les Montagnes de l’Arc-en-ciel Céleste. Il ne savait pas où il était parti, mais il supposait que Han Li avait quitté la Province de Jing et aussi l’État de Yue. En conséquence, tous leurs problèmes avaient déjà disparu.

Lorsque ceux qui étaient présents entendirent ces paroles, leurs yeux s’écarquillèrent et ils se regardèrent abasourdis. La salle entière était totalement silencieuse. « Il n’est plus ici ? Alors nos plans ne sont que de la foutaise ? Pourquoi, pourquoi est-il parti ?! » Ces personnes avaient des sentiments d’impuissance qui circulaient dans leurs têtes.

*(Ndt: « les oiseaux sont morts, l’arc est rangé » : se débarrasser d’une personne une fois qu’il a atteint ses objectifs.)


Chapitre 97 : Une Transaction en Catimini






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire