Sélection du message

Annonce

Bonjour ! Mon inscription sur UTIP a été acceptée, j’en profite donc pour vous donner des précisions sur comment cela fonctionne. UTIP ...

RPMI Chapitre 96


Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 96 : Tare





Tout en entraînant son contrôle sur le vol du talisman, Han Li découvrit qu’utiliser la Technique de Télékinésie pour propulser le talisman le faisait se transformer en une traînée de lumière grise. Bien qu’il soit incomparablement tranchant, il y avait d’importantes limitations quand il était poussé à son maximum, même s’il pouvait couper à peu près tout et attaquer selon ses désirs.

Tout d’abord, propulser cette lumière grise demandait beaucoup trop d’énergie magique !

Depuis que Han Li avait cultivé jusqu’à la huitième couche des Arts de l’Éternel Printemps, il pouvait utiliser la Technique de Boule de Feu une centaine de fois à la suite. Toutefois, lorsqu’il contrôlait la lumière grise, son pouvoir magique ne pouvait persister que pendant un petit quart d’heure avant d’être complètement épuisé.

En fait, il se souvenait que plus tôt, le Moine Lumière Dorée n’avait pas immédiatement fait usage de la strie grise. Son pouvoir magique était beaucoup trop limité et il ne pouvait contrôler le talisman que pendant un temps pitoyablement court.

Cela expliquait pourquoi il avait aussi peu résisté quand Han Li avait pris possession de la strie grise. Pendant que le nain contrôlait la strie grise, il avait probablement dépensé plus de la moitié de son pouvoir magique. De plus, le pouvoir magique de Han Li était initialement bien supérieur à celui du nain. Quand il avait affronté le nain en termes de pouvoir magique, il était naturel que le nain soit complètement et totalement vaincu.

En outre, un autre problème avec la strie gris était que la portée de ses attaques était assez limitée. La strie grise ne pouvait être contrôlée avec précision que dans un rayon d’environ soixante-dix mètres. Au-delà de cette distance, son contrôle devenait rigide et peu précis. Occasionnellement, il pouvait même perdre le contrôle. Lorsqu’il volait au-delà d’une distance d’environ une centaine de mètres, la strie reprenait sa vraie forme de talisman et tombait au sol.

En ce qui concernait ces deux défauts, Han Li pensait qu’une fois son pouvoir magique aurait augmenté, ces problèmes s’atténueraient progressivement. Cependant, il y avait un dernier problème : le défaut fatal du talisman.

Après avoir utilisé le talisman plusieurs fois, Han Li remarqua que la lumière froide qui était émise par le dessin de la petite épée grise devenait lentement de plus en plus faible, et ce, à chaque fois qu’il s’en servait. Il semblait que sa durée de vie se réduisait progressivement. En d’autres termes, ce talisman avait un nombre limité d’utilisations. Lorsqu’il sera utilisé au-delà de ses limites, il serait complètement épuisé et n’aurait plus aucune utilité.

Une fois que Han Li eut un peu appris à contrôler cette lumière grise, il cessa immédiatement de pratiquer. Après tout, il voulait pouvoir utiliser ce talisman lorsqu’il rencontrerait des situations cruciales et dangereuses. Peut-être que plus tard, cet objet pourrait sauver sa misérable vie.

De la même façon, Han Li pensait que le talisman doré qui pouvait se transformer en une barrière dorée avait également une restriction similaire. Toutefois, pour le moment, il ne connaissait pas l’incantation qui permettait de l’utiliser. Il ne pouvait que le ranger et le tenir prêt pour une utilisation ultérieure.

Après que Han Li se soit reposé, il étudia le médaillon de commandement triangulaire et le manuel du Clan Qin. Malheureusement, il n’obtint rien de ces objets.

Cinq jours passèrent de cette façon. Au moment où Han Li enleva le panneau indiquant qu’il ne verrait personne, Li Feiyu se précipita comme un pet dans l’air. Quand il vit Han Li, il lui parla de la rumeur de sa transformation en démon.

Ces rumeurs laissèrent Han Li bouche bée, ne sachant pas s’il fallait rire ou pleurer. Il pouvait seulement durcir son expression et fixer Li Feiyu avec un regard mécontent. Li Feiyu était évidemment en train de se moquer de lui.

Li Feiyu cessa enfin de rire de tout son plein et se mit lentement à arrêter de sourire. Il dit à Han Li d’une voix solennelle, « Tu devrais être capable de deviner la raison pour laquelle je suis venu ici. »

« En ! Ne serait-ce pas parce que beaucoup d’aînés de la secte ne sont pas rassurés par ma personne et t’envoient en éclaireur pour connaitre ce que je veux ? » Répondit Han Li avec indifférence et sans se presser.

« Hé hé ! Tant que tu t’en rends compte. » Comme s’il était accablé par la grande confiance des anciens, Li Feiyu poussa un soupir.

« Cependant, que souhaites-tu que moi, ton ami proche, rapporte à ces camarades ? Afin de me soudoyer, ils ont déjà promis de me donner de l’avancement et de me promouvoir Chef de Division de la Division de la Lame Externe. » Li Feiyu se mit immédiatement à sourire malicieusement une fois de plus.

Han Li fronça les sourcils. Après y avoir réfléchi, il dit doucement : « Il semble que le grand Chef de Secte Wang et ces aînés dont nous avons précédemment parlés sont mal à l’aise. Nous allons leur apporter un éclairage ; dans le cas contraire, ils ne pourront pas être sereins. »

« Bien, on fera comme ça ! Repart et dis au Chef de Secte Wang que demain à midi, je viendrai personnellement sur le Sommet du Soleil Couchant afin de le rencontrer. Dis-lui qu’il n’a aucune raison de s’inquiéter. » Dit Han Li tout en souriant.

« Bien ! Avec ce que tu viens de dire, j'ai quelque chose à leur rapporter. » Li Feiyu haussa les épaules et décida de donner une réponse qui n’engageait à rien.

Après cela, Han Li et Li Feiyu bavardèrent de tout et de rien pendant un moment. Cela alla même jusqu’au point où Han Li montra à Li Feiyu la Technique de Boule de Feu de tout prêt, ce qui ouvra de nouvelles perspectives à Li Feiyu et le laissa jaloux pour le reste de la journée.

Cela continua pendant un court moment avant que Li Feiyu ne prenne congé et quitte la vallée pour rendre compte à Wang Juechu.

Han Li se tenait à la porte de la pièce et regardait la silhouette de Li Feiyu s’éloigner, perdu dans ses pensées pendant un long moment. Tout à coup, il se mit à sourire mystérieusement et entra dans la chambre, refermant la porte derrière lui.

Le lendemain matin, alors que le ciel devenait de plus en plus lumineux, Han Li grimpa le Sommet du Soleil Couchant dans le plus grand secret. Il continua à progresser furtivement jusqu'à ce qu’il soit entré dans la chambre du Chef de Secte Wang.

Lorsque Wang Juechu se réveilla, il vit la silhouette d’une personne debout à côté de son lit. Son teint vira au vert, mais il réussit à produire un sourire figé. D’une façon un peu artificielle, il demanda : « Docteur Han Li, pourquoi êtes-vous venu jusqu’ici ? J’espère que vous me pardonnerez de ne pas être venu vous accueillir ! Mais n’avions-nous pas convenu de nous rencontrer à midi ? Pourquoi être venu si tôt, mon vénérable ami ? »

Han Li regarda froidement le Chef de Secte Wang. Ce regard fit dresser tous les poils sur le corps de Wang Juechu. Le visage du Chef de Secte Wang pouvait laisser croire qu’il souffrait d’avoir été poignardé avec un couteau.

Voyant le regard effrayé de Wang Juechu, Han Li ne put pas s’empêcher de se sentir secrètement satisfait de lui-même. Il regardait Wang Juechu après avoir activé la Technique de l’Œil Céleste, ce qui apportait des effets particuliers. Quelques jours plus tôt, pendant ses recherches, il avait découvert un nouvel usage pour la Technique de l’Œil Céleste : il pouvait utiliser la Technique de l’Œil Céleste pour provoquer de la crainte dans les esprits du commun des mortels.

« Il n’y a aucune raison particulière. J’ai simplement senti que si je devais venir plus tôt, les esprits de tout le monde pourraient être un peu plus lucides. De cette façon, ils ne pourraient pas forcer l’autre parti à engager des actions radicales. » On ne pouvait pas discerner la moindre expression sur le visage de Han Li, bien que son ton semblât un peu mal intentionné.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire