Sélection du message

Annonce

Bonjour ! Mon inscription sur UTIP a été acceptée, j’en profite donc pour vous donner des précisions sur comment cela fonctionne. UTIP ...

RPMI Chapitre 94


Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 94 : Titre en bas de page...






Bien qu’il eût obtenu ces trois objets, il n’était pas capable de les utiliser sur le champ, et cela valait pour chacun d'entre eux. Cependant, Han Li les prit quand même sans montrer la moindre politesse.

Puis il se leva et épousseta la poussière sur son corps. Arborant un sourire qui n’en n’était pas vraiment un, il regarda en direction de Jia Tianlong et du reste du Gang des Loups Sauvages.

« Avez-vous l’intention de briser vos méridiens de vous-même ou préféreriez-vous que je m’occupe personnellement de vous ? » Le ton d’Han Li était très poli, mais le sens de ses paroles ne donnait aucune marge de manœuvre au Gang des Loups Sauvages.

En entendant ces paroles, Jia Tianlong ressentit une extraordinaire sensation de froid imprégner tout son corps et rigidifier son visage.

Il se rappelait constamment à lui-même de rester calme et qu’il y aurait une façon de s’arranger avec cet homme. Toutefois, il ne put pas s’empêcher de passer une main sur son front qui était recouvert par une couche de sueurs froides. Jia Tianlong força un sourire amer, sachant qu’il n’avait pas besoin d’un miroir pour savoir que son expression actuelle était, sans aucun doute, vraiment pas belle à voir.

En fournissant un grand effort, il tourna la tête pour regarder toutes les personnes du Gang des Loups Sauvages, pour constater que leurs teints étaient aussi pâles que le sien. Ils étaient tous effrayés et arboraient des expressions qui laissaient deviner l’arrivée imminente d’une grande catastrophe. Ces personnes étaient décontenancées, ne sachant plus quoi faire. On ne pouvait pas voir le moindre esprit combatif dans leurs yeux affolés.

Jia Tianlong était découragé. Faisant face à la Secte des Sept Mystères, il regarda son ennemi juré, Wang Juechu, qui le contemplait froidement en retour avec un regard qui pouvait tuer. La plupart des autres personnes dans la foule avaient des expressions haineuses et une soif de vengeance.

Jia Tianlong était perdu. Alors qu’il se mit à regarder inconsciemment vers l’extérieur de l’arène du combat à mort, son regard tomba sur ses subordonnés initialement loyaux et dévoués. Ce qu’ils avaient ressenti précédemment et ce que leurs expressions exprimaient actuellement étaient totalement différents. Il y en avait certains qui étaient anxieux et d’autres qui étaient distants, mais bizarrement, la majorité d'entre eux arborait des expressions de joie. Ils étaient tous en train de chuchoter dans les oreilles de leur voisin, et on pouvait voir clairement qu’ils éprouvaient un certain plaisir face à la malchance de Jia Tianlong.

« Certainement pas ! Nous, et nous-seuls, déciderons si oui ou non nous mourrons ici ! Nous survivrons et continuerons à asseoir notre domination ! » Sans qu’on sache exactement quelle expression avait énervé Jia Tianlong, on put voir du fanatisme traverser soudainement son regard.

« Hommes, venez ! Gardes de Fer, avancez-vous et préparez vos arbalètes ! Le reste d'entre vous, attendez les ordres ! » Hurla tout à coup Jia Tianlong de toutes ses forces.

Jia Tianlong était digne d’être un commandant. Même si les hommes qui participaient au combat à mort étaient antérieurement au bout du bout, son rugissement agrémenté de sa force interne réveilla tous les esprits, et ces hommes avaient maintenant l’air de se réveiller à l’instant d’un rêve. Qu’ils soient du Gang des Loups Sauvages ou des experts d’une petite faction, ils avaient tous des piliers pour les soutenir. L’un après l’autre, ils saisirent leurs poings serrés et frottèrent leurs paumes l’une contre l’autre, se préparant à combattre avec détermination jusqu'à la mort.

Han Li fronça légèrement et partit d’un léger soupir. Avec ses mains derrière son dos, il se dirigea lentement vers Jia Tianlong.

« Il semble que je vais encore devoir me forcer à faire quelques mouvements de plus ! » Pensa Han Li en riant intérieurement.

« Arbalètes, feu ! » Voyant son adversaire arriver à portée de feu, Jia Tianlong passa sa langue sur ses lèvres desséchées et donna l’ordre sans hésiter.

Immédiatement, des centaines de flèches d’acier vert d’arbalète furent lancées farouchement en direction d’Han Li. Elles formaient une grande masse juste en face de Han Li, empêchant même le vent et la pluie de passer.

Une scène étonnante se déroula. Quand Jia Tianlong regarda Han Li en face de lui faire face aux flèches d’arbalète, ce jeune ne montrait pas le moindre soupçon de peur. Au lieu de cela, il fit un sourire étrange à Jia Tianlong, avant que son corps ne commence à s’estomper. Ces flèches d’arbalète qui s’approchaient passèrent à travers la silhouette d’Han Li sans rencontrer la moindre résistance et s’envolèrent au loin. Pendant cette fraction de seconde, c’était comme si son corps avait été incorporel. Peu après, sous la pleine lueur du jour, son corps trembla à plusieurs reprises et disparut sans laisser de trace.

L’expression de Jia Tianlong se congestionna. Juste au moment où il ordonnait à ses subordonnés de se montrer prudent, Han Li apparut soudainement à seulement quelques dizaines de pas d’eux.

Sans attendre l’ordre de Jia Tianlong, les Gardes de Fer tirèrent une fois de plus des flèches de leurs arbalètes sans se coordonner. Cette fois-ci, les flèches étaient accompagnées de couteaux volants, de flèches dissimulées dans les manches et d’un certain nombre d’autres armes dérobées. Combinées, elles étaient comme un essaim d’abeilles s’élançant vers Han Li. Après l’attaque, toutes ces personnes se regardaient avec consternation. Leur adversaire n’était plus visible, il avait disparu sans laisser de trace.

Alors que Jia Tianlong commençait à s’alarmer, il entendit tout à coup deux cris misérables derrière lui. Il fut pris de court et se retourna immédiatement.

Il vit deux Gardes de Fer près de lui se transformer en boules de feu humaines. Il vit aussi que le jeune qui avait disparu plus tôt avait maintenant ses paumes pressées contre le corps des gardes. À l’instant où sa paume quittait leur corps, les deux Gardes de Fer avait déjà été réduits en cendres. Au moment où les paumes de l’adolescent se séparèrent des corps, Jia Tianlong vit vaguement un feu rouge scintiller au centre de ses mains, mais il ne savait pas quelle technique étonnante Han Li avait utilisée.

Ce que Jia Tianlong avait vu était une panoplie de techniques magiques et d’arts martiaux parfaitement utilisés simultanément. Un feu rouge brillait dans chacune de ses mains ; chaque lumière rougeoyante était une petite boule de feu de la Technique de Boule de Feu.

Han Li fit lentement circuler le pouvoir magique dans son corps, rendant aux petites boules de feu leur taille d’origine. Puis, sa silhouette disparut une fois de plus et réapparut immédiatement à l’autre bout de la foule. Une fois de plus, un autre membre du Gang des Loups Sauvages fut transformé en une boule de feu flamboyante.

De cette manière, Han Li disparaissait et réapparaissait par intermittence dans la foule. À chaque fois qu’il apparaissait, il y avait une victime. Peu importe à quel endroit sa main touchait la victime, cette personne brûlait immédiatement et disparaissait complètement de ce monde.

Jia Tianlong regardait ébahi, et ses yeux était complètement éteints. Son teint devint gris-cendre, comme celui d’un cadavre.

Pendant ce court instant, plus de la moitié de la foule était morte sous la main de Han Li. Ceux qui restaient se sentaient en danger, et l’un après l’autre, ils commencèrent à fuir dans tous les sens. Cependant, face à la technique de mouvements fantomatiques de l’adversaire, ces personnes furent réduites en cendre, l’une après l’autre.

Au moment où son dernier subordonné tombait, l’esprit fougueux de Jia Tianlong était déjà asphyxié. Le Commandant du Gang des Loups Sauvages était complètement léthargique.

Il savait que le fait qu’il n’ait pas été touché par Han Li jusqu'à présent était juste une façade sans signification, délibérément maintenue par son adversaire. Cependant, il était le seul qui restait maintenant, alors il estimait que tôt ou tard ce feu mortel allait finalement s’abattre sur sa propre tête.

Han Li ne laissa pas le Commandant Jia Tianlong attendre plus longtemps. Après qu’il se soit débarrassé du dernier subalterne du Commandant, Han Li ne montra pas la moindre hésitation et apparut immédiatement derrière Jia Tianlong. Han Li accorda un traitement préférentiel à Jia Tianlong en l’éliminant avec une boule de feu complète.

Après que le grand Jia Tianlong fut envoyé vers l’autre monde, Han Li frappa dans ses mains et se dit lentement à lui-même : « Il semble que tuer autant de gens n’est pas trop difficile à gérer. Je vous avais dit de régler cela de vous-mêmes. Cela aurait été beaucoup mieux ! Cela aurait aussi été moins douloureux, mais tu m’as fait agir personnellement. La sensation d’être en feu a certainement dû être déplaisante ! »

(Ndt : « envoyé vers l’autre monde » : 归西 en chinois signifie littéralement « retourner vers l’ouest » ; il s’agit d’un euphémisme pour mourir, mais cela implique qu’une personne est repartie au Paradis de l’Ouest, une référence au bouddhisme.)



Chapitre 94 : Victoire Totale



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire