Sélection du message

Annonce

Bonjour ! Mon inscription sur UTIP a été acceptée, j’en profite donc pour vous donner des précisions sur comment cela fonctionne. UTIP ...

RPMI Chapitre 92


Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 92 : Titre en bas de page...






Tous ceux qui étaient témoins des actions de ce jeune homme pensaient que leurs yeux devaient les induire en erreur.

À l’origine, lorsqu’ils avaient vu la lumière grise tourner et s’envoler vers le groupe de la Secte des Sept Mystères, ils croyaient que le nain avait changé de but, souhaitant tout d’abord tuer ce qu’il restait des humbles disciples, et ensuite s’occuper de la personne vêtue de gris.

Qui aurait pu imaginer que la strie grise s’envolerait dans la foule et atterrirait dans la main d’un disciple apparemment ordinaire, qui la réceptionna sans effort. C’était beaucoup trop dur à croire !

Du côté de la Secte des Sept Mystères, y-compris le Chef de Secte Wang et l’homme vêtu de gris, tout le monde était agréablement surpris et soulagé de cette aide inattendue.

Wang Juechu était en extase, d’autant plus heureux qu’il ait eu la clairvoyance d’accepter que Han Li participe au combat à mort. Il savait que la survie des participants au combat à mort, ainsi que la survie de la Secte des Sept Mystères, dépendrait désormais entièrement du profondément mystérieux Docteur Han Li.

Li Feiyu avait compris ce que Han Li avait volé. À ce moment-là, sa bouche était grande ouverte et cela depuis un certain temps. Bien qu’il sût que son ami était pour le moins exceptionnel, qu’il soit en mesure de voler l’épée d’un cultivateur Immortel était le genre d’exploit que Li Feiyu ne pouvait que fantasmer, cela le dépassait complètement.

En fait, cela allait jusqu'à au point où Zhang Xiuer, l’Ancien Li et leur opposant Jia Tianlong restaient bouche bée et les yeux écarquillés. Chacune de leurs expressions faciales était un spectacle à ne pas manquer.

De nombreux regards pouvaient être décodés, on pouvait y voir de la peur, du doute et aussi ce qu’il paraissait être une agréable surprise, mais chacun d’eux était posé sur Han Li. Han Li avait une expression décontractée et il souriait naturellement. C’était comme s’il ne souciait pas le moins du monde des regards curieux des spectateurs.

Cependant, personne ne savait que derrière cette apparence calme, son esprit était en constante ébullition.

Seuls les Cieux savaient que Han Li ne voulait vraiment pas se montrer ! Son plan initial était d’attendre que le nain laisse négligemment tomber sa barrière dorée, pour ensuite lancer une attaque furtive. Jusqu’à ce moment-là, il serait resté cacher à l’arrière et aurait utilisé de très petites boules de feu afin de facilement tuer ses opposants.

Mais qui aurait pu penser que la volonté des Cieux allait supplanter celle des hommes ? Juste après que Han Li ait vu la strie grise, il se sentit mal à l’aise et utilisa inconsciemment une technique qu’il avait appris plus tôt en s’entraînant sans ménager ses efforts : « la Technique de Télékinésie ». Avec pour résultat, la capture facile de l’objet.

Une capture aussi simple était très inattendue. Han Li avait simplement projeté son pouvoir magique vers la strie grise et facilement effacé le pouvoir spirituel du nain, établissant un lien entre lui et la lumière grise.

D’une part, Han Li avait pris le contrôle du Trésor de l’adversaire sans difficulté et en était secrètement ravi. En revanche, il était maintenant obligé d’affronter le nain, ce qui ne le rassurait pas vraiment.

Il savait clairement qu’il n’était pas assez puissant pour briser la carapace de l’adversaire. La seule chose qui le réconfortait était que son pouvoir magique avait dépassé celui de son adversaire  de plusieurs degrés.

Bien sûr, on ne pouvait pas voir le moindre signe de malaise dans l’expression de Han Li. C’était parce qu’il était pleinement conscient que s’il tenait l’avantage psychologique, alors il posséderait un grand avantage dans une vraie confrontation et que cela augmenterait un peu ses chances de réussite à partir de rien. C’était une astuce qu’il avait apprise dans les manuels de l’Art de l’Épée Scintillante.

Ainsi, après avoir identifié que le nain était un ennemi imposant, Han Li montra le contraire et s’évertua plutôt à montrer qu’il avait une carte dans sa manche.

Il jouait tranquillement avec le Trésor qu’il venait de saisir en le faisant tourner dans ses mains. La traînée grise demeurait fougueuse, et sa longueur était indéterminée, car sa vraie forme restait inconnue.

Han Li leva la tête pour jeter un coup d’œil sur le nain un peu pâle, et partit d’un léger sourire. Il frotta légèrement la traînée grise entre ses mains. Le brillant de la traînée grise fut immédiatement rompu, révélant sa véritable apparence. C’était en réalité un talisman de papier taoïste. En outre, l’image d’une petite épée grise était dessinée sur ce talisman pour le moins particulier.

La petite épée grise sur le talisman de papier était dessinée de façon vivante et réaliste, comme si elle était tangible. De plus, il n’y avait aucun pouvoir magique qui permettrait à la petite épée de se mouvoir, et pourtant elle émettait une faible lumière qui pulsait d’elle-même, comme si cette épée était exceptionnellement puissante. Son aura glaciale était menaçante.

Toutefois, il avait des doutes concernant ce talisman taoïste. Se rappelant l’impressionnant spectacle de son exceptionnel et mystérieux pouvoir, il se sentait assez satisfait. Après tout, il avait vu sa férocité de ses propres yeux ; il était sûr qu’il serait très utile par la suite.

Han Li empocha facilement le talisman dans son encolure. Il n’osait pas utiliser nonchalamment cet objet face à son ancien propriétaire. Qui sait quelles ruses l’adversaire pourrait utiliser avec le talisman ? En outre, il était assez peu familier avec la Technique de Télékinésie, ne l’ayant jamais pratiqué sur un objet compatible. Il pensait que s’il devait utiliser cet objet maintenant, il lui serait très difficile de blesser son adversaire avec.

En face de lui, le Moine Lumière Dorée regardait impuissant Han Li ranger le Trésor qu’il lui avait pris. Il ne pouvait pas s’empêcher d’être furieux, mais il n’avait pas le courage de s’avancer et de lui arracher. Il était évident que puisque son adversaire avait pu facilement effacer son pouvoir spirituel du talisman, son pouvoir magique devrait être plusieurs fois plus profond que le sien. Il n’avait vraiment pas le courage de se dresser contre lui.

Han Li vit que le nain était tendu. Le Moine Lumière Dorée était clairement en colère, mais il n’osait pas parler, sachant qu’il était déjà dominé par son adversaire. Ne sachant pas qui était le plus fort, Han Li ne pouvait pas s’empêcher de vouloir régler cette affaire encore plus rapidement.

Enfin, décidant d’être un renard se faisant passer pour un tigre, Han Li activa la Technique de Vol Impérial sur son corps ; sa silhouette flasha à plusieurs reprises avant qu’il n’arrive devant le nain.

Voyant Han Li se déplacer de la même façon que les dieux apparaissaient et les démons disparaissaient, le Moine Lumière Dorée devint encore plus craintif. Il ne put pas s’empêcher de reculer de plusieurs pas, avant de timidement dire d’une voix douce, « Qu’allez-vous faire ? Je ne vais pas m’accaparer les ressources de cette région, et je n’ai pas non plus pris d’herbes spirituelles ou des élixirs immortels. Je n’ai seulement reçu que quelques pièces d’or de ces mortels, rien de plus. Par ailleurs, je ne suis pas allé à l’encontre des intérêts de votre clan au niveau local. Vous n’avez aucune raison de me tuer. »

En entendant ces paroles, Han Li fut secrètement ravi. Il savait que l’adversaire l’avait pris pour le représentant d’un clan qui cultivait l’immortalité. Il prit soudainement un peu plus confiance. Il partit délibérément d’un léger sourire et peu de temps après, il feignit une identité mystérieuse et demanda doucement, « Je ne sais pas qui est Son Excellence. Pourquoi avez-vous pris l’initiative de participer aux affaires des mortels et ainsi perturber l’ordre local du monde séculaire ? Cela met mon clan dans une position difficile ! »

En entendant les affirmations de l’adversaire et en pensant que Han Li n’avait pas l’intention de disposer de lui, le nain fut immédiatement revigoré. Ses deux petits yeux firent plusieurs cercles, puis il dit hâtivement de manière évasive, « Je suis un disciple du Clan Ye, de la chaîne de montagnes de Qin Ye. Je passais simplement par là. Comme je suis un vieil ami du Commandant du Gang des Loups Sauvages, je n’ai pas pu résister à leur appel et j’ai décidé de les aider. En aucun cas je n’ai eu l’intention d’offenser délibérément votre clan. Mon Frère, j’espère que vous pourrez me pardonner. Quel est le nom de votre noble clan ? Plus tard, cet humble homme rendra certainement visite à votre clan afin de présenter des excuses pour cette offense. »


Chapitre 92 : Talisman d'Épée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire