Sélection du message

Annonce

Bonjour ! Mon inscription sur UTIP a été acceptée, j’en profite donc pour vous donner des précisions sur comment cela fonctionne. UTIP ...

RPMI Chapitre 89


Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 89 : La Lance et le Bouclier






Han Li tourna la tête pour regarder le Chef de Secte Wang, qui dégageait une aura sombre. À ce moment-là, les trois hommes à côté du Chef de Secte Wang avaient totalement changé de contenance et commençaient à discuter entre eux. Il semblait que la lumière dorée émise par le nain n’était pas quelque chose à prendre à la légère.

Couvert par la lumière dorée, le nain se mit à rire la tête dirigée vers le ciel. Peu après, il cria d’un air supérieur, « Ce vénérable Maître restera debout ici sans bouger, et vous permettra d’attaquer comme il vous plaira. S’il n’y a personne ici capable de briser la Barrière d’Or de ce Moine, alors aucune de vos vies insignifiantes ne sera épargnée. » Après que cela fut dit, il afficha un rictus arrogant.

Le discours du Moine Lumière Dorée avait complètement transformé l’appréhension des disciples de la Secte des Sept Mystères en rage. Sur le moment, de nombreux vaillants artistes martiaux voulurent se précipiter hors de la foule et charger droit sur le nain. Cependant, le Chef de Secte Wang les en empêcha.

Wang Juechu agita son bras, signalant au Protecteur au-devant de revenir. Puis, il dit quelques mots à l’homme grand et robuste, qui hocha la tête et se dirigea pas à pas vers le nain, fier et sans peur.

Quand le nain vit l’homme à la barbe bien fournie marcher vers lui, un regard malicieux flasha dans ses yeux.

Comme son corps était déformé, il avait été ridiculisé depuis son plus jeune âge. Ainsi, il détestait par-dessus tous les individus courageux qui s’imposaient avec leur stature et carrure. L’homme devant lui ne pouvait qu’éveiller son ressentiment. Il réfléchissait déjà à quelle méthode cruelle il allait utiliser pour le tourmenter.

L’homme torse nu était l’un des trois oncles martiaux de Wang Juechu. Si on ne voyait pas son visage recouvert de barbe, on pourrait penser qu’il n’était qu’un lourdaud. Cependant, son âge véritable avait déjà passé un cycle de soixante années. Dans la Secte des Sept Mystères, il était connu pour être un individu valeureux et courageux, qui avait tué d’innombrables ennemis pour le bien de la secte. Face à cette étrange barrière dorée, il n’allait naturellement pas agir inconsidérément.

Cette personne examina la barrière et regarda le Moine Lumière Dorée protégé à l’intérieur. Il partit d’un sourire, et avec deux doigts tendus, il tapota la barrière d’or, ce qui fit résonner le son « Dang ».

Cet acte frivole avait inquiété le Moine Lumière Dorée. Il dit sinistrement, « Souhaitez-vous que ce Maître Immortel vous envoie plus tôt que prévu vers votre prochaine réincarnation ?! »

Quand l’oncle martial entendit ces paroles, son expression changea. Il fit subitement un unique pas en avant, arrivant au côté du nain. Levant sa jambe une fois de plus, il apparut derrière le nain.

Afin de brouiller l’esprit du Moine Lumière Dorée, l’oncle martial tournoya autour de lui à grandes enjambées et en faisant des révolutions de plus en plus rapides. En un clin d’œil, sa silhouette devint indistincte ; Le Moine Lumière Dorée était incapable de le voir distinctement.

Le Moine Lumière Dorée fut étourdi par les rotations continues de son adversaire, ce qui ne fit qu’intensifier la fureur dans son cœur. Sans même prendre le temps de réfléchir, il glissa une main à l’intérieur de sa robe, apparemment avec l’intention d’y prendre quelque chose.

À ce moment-là, l’homme barbu en pleine rotation remarqua naturellement les actions de son adversaire.

Soudain, il laissa échapper un long sifflement qui ressemblait au cri d’un dragon et au feulement d’un tigre. Le feulement était long et puissant. Il ébranlait l’ouïe de toutes les personnes présentes sur le Sommet du Soleil Couchant avec son bourdonnement qui affectait également les feuilles et les branches des arbres à proximité.

Après que le Moine Lumière Dorée entendit le sifflement, ses mains tremblantes étaient devenues impuissantes. Sa main était tendue vers sa poitrine, mais contre toute attente, il ne la rétractait pas.

Soudain, des sons perçants et puissants d’articulations qui craquaient provinrent de l’homme barbu. Ils accéléraient de plus en plus jusqu'à ce qu’ils rappellent le bruit du vent et de la pluie d’un orage torrentiel. Les sons avaient même recouvert le sifflement.

L’homme barbu tourna au-devant du nain et s’arrêta. Il arrêta alors de siffler et le bruit de ses articulations qui craquaient avait cessé.

À ce moment-là, ceux qui étaient encore lucides découvrirent que le corps de l’homme barbu avait beaucoup changé depuis qu’il avait fait ses révolutions. Les muscles de sa poitrine et de ses bras étaient énormément bombés et d’un noir pur, comme s'ils étaient du métal vivant. En comparaison avec le nain, c’était comme s’il était un géant.

Pendant que le Moine Lumière Dorée essayait de reprendre son souffle, il sortit une longue et mince boîte de sa robe. Cette boîte en bois était entièrement sombre et recouverte d’un talisman de papier qui scellait son contenu.

Sans attendre que le nain ait le temps d’arracher le talisman de papier, l’homme gigantesque étendit fougueusement son énorme main à la façon d’une feuille de palmier, et sans se faire attendre, il frappa impitoyablement la lumière dorée. Le coup secoua la barrière, la déformant et faisant tanguer le nain sans qu’il puisse s’arrêter, ce qui le rendait incapable d’arracher le talisman de papier.

L’esprit du Moine Lumière Dorée était accablé par le choc. Il était pleinement conscient de la puissance de la barrière dorée qui le recouvrait. Cet homme était vraiment capable de la frapper et la déformer, ce qui exigeait d’exercer une bonne dose de force divine. Le mépris qu’il ressentait avait presque entièrement disparu. Ses mains se dépêchèrent encore plus d’arracher le talisman de papier.

On entendit un son de papier en train d’être déchiré, le talisman avait finalement été arraché.

Le visage du Moine Lumière Dorée montrait une expression de joie. Il entendit alors un « Thump » car le barbu lançait des coups rapides contre la barrière dorée. De fait, le corps du nain se balançaient et il n’arrivait pas à rester debout, ce qui le fit tomber au sol sur ses fesses.

Ce ne fut qu’à ce moment-là qu’il découvrit que l’homme avait utilisé ses deux mains et jambes pour attaquer la barrière d’or à la façon d'un prédateur. Sa barrière dorée avait actuellement le même aspect que de la pâte pétrie. Avec chaque coup de poing et de pied, l’adversaire créait de nouvelles bosses et entailles qui déformait la barrière, on était amené à croire que la couche de lumière dorée pouvait se briser à tout moment sous l’assaut féroce de l’oncle martial.

Voyant cela, l’expression du Moine Lumière Dorée se transforma radicalement. Énervé, il n’était maintenant plus capable de maintenir la grâce d’un maître immortel, alors il se mit plutôt à chanter une incantation. Malheureusement, il avait fait beaucoup d’erreurs avec cette tentative précipitée, alors on ne voyait pas le moindre résultat. Cette boîte noire n’avait pas bougé d’un pouce.

À l’arrière, Jia Tianlong qui avait tout vu était pour le moins étonné.

D’une part, il était surpris par les actions idiotes et inconsciences du Moine Lumière Dorée. En revanche, il était impressionné de voir la prouesse martiale de l’oncle martial de Wang Juechu, qui pouvait éprouver la puissance de la barrière d’or du Moine Lumière Dorée. La barrière pouvait vraiment être considérée comme imperméable à l’épée et la lance. L’eau et le feu ne pouvait pas non plus la pénétrer, se montrant aussi inefficace que contre un bouclier dur comme le diamant. Contre toute attente, cette barrière dorée tremblait énergiquement sous les coups de poing et de pieds de cette personne, et elle accumulait les déformations sous la volonté de l’oncle martial.

C’était vraiment inconcevable. Les compétences de cet homme était un grand et profond mystère !

Il se rappela qu’il y avait toujours deux autres experts de plus que l’homme barbu. Pour la première fois depuis qu’il avait imprudemment accepté la proposition de combat à mort de l’adversaire, Jia Tianlong ressentait un peu de regret. Il comprenait maintenant pourquoi l’opposition avait demandé un combat à mort en toute confiance. Wang Juechu avait effectivement ces trois fantastiques experts comme garantie. Si Jia Tianlong était à sa place, il aurait également demandé une bataille sanglante.

Pensant à cela, Jia Tian Long regarda le nain démuni. Il était déjà en train de se demander si oui ou non il devait envoyer des renforts à ce maître immortel autoproclamé afin d’éviter que cet expert ne meure bêtement sans même avoir utilisé sa technique d’épées volantes.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire