RPMI Chapitre 57


Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 57 : Réveil, Mort de l'Ennemi




Caché dans les profondeurs de son cœur, un frisson glacé apparut lentement et se répandit rapidement dans tout le corps de Han Li, le sortant de sa torpeur.


Quand Han Li reprit tous ses esprits, la première chose qu’il ressentit était une immense pression dans sa tête, suivie de vagues de douleur à travers tout son corps. Il se sentait indescriptiblement faible, autant qu’il le serait s’il avait attrapé une maladie grave, et il lui était impossible d’ouvrir ses lourdes paupières, même s’il y mettait tous ses efforts.

Se sentant toujours un peu étourdi, Han Li réussit à se rappeler les événements qui avaient eu lieu juste avant qu’il ne s’évanouisse.

Han Li luttait pour reprendre le contrôle sur son corps quand un sentiment immédiat de panique traversa son esprit, provoquant une montée d’adrénaline qui dégrisa son esprit embrouillé et lui permit d’évaluer rapidement la situation autour de lui.

« Yi ! » Il s’écria abasourdi quand il se rendit compte que son esprit n’avait pas été saisi par le Docteur Mo. C’était vrai, il pouvait à peine bouger ses paupières, sans parler du reste de son corps, mais les vagues de douleur qui se répandaient tout le long de son corps lui disaient clairement qu’il avait repris le contrôle de son corps, et que le Docteur Mo n’avait pas concrétisé ses plans.

« Pourquoi le plan du Docteur Mo a-t-il échoué ? A-t-il mal fait quelque chose ? »

Surpris comme il était, Han Li découvrit une raison plausible qui expliquerait sa situation actuelle.

Contenant à peine l’excitation dans son cœur, Han Li attendit patiemment que son corps recouvre une partie de son énergie avant d’essayer une fois de plus d’ouvrir les yeux. Après une bataille courte mais intense, il réussit à ouvrir bien grand ses paupières pour voir qu’il se passait autour de lui.

La première image qu’il vit quand il ouvrit ses yeux, était l’état de désolation dans lequel se trouvait le Docteur Mo : ses cheveux étaient tout blanc, son visage était émacié, ridé et hagard. Il semblait avoir au moins dix ans de plus qu’il ne l’était avant sa réjuvénation. Avec cet aspect, il était impossible de l’imaginer plus âgé. Ses traits semblaient incarner le sens du mot « vieux », et il était maintenant simplement un pauvre vieux.

Face à Han Li, les yeux du Docteur Mo étaient grands ouverts comme s’il regardait Han Li avec un regard horriblement terrifié.

Han Li lui-même fut tout aussi choqué, et ses muscles se raidirent immédiatement. Il oublia son état de faiblesse, et la seule pensée qui lui venait était d’agir le premier et prendre le dessus.

Comme il l’avait appris de sa leçon précédente, Han Li n’était pas disposé à tomber une fois de plus sous le contrôle de quelqu'un d’autre.

Mais par la suite, Han Li réalisa quelque chose d’étrange. Le visage de son adversaire semblait être figé dans cette expression de peur, et il n’y avait aucun signe de respiration venant du Docteur Mo. On pouvait voir qu’il était mort et cela depuis déjà un certain temps.

Ne voulant pas laisser tomber sa garde, Han Li continua à regarder fixement, les sourcils froncés, les traits du visage du Docteur Mo, à la recherche de tout ce qui pourrait le trahir.

Après trente bonnes minutes d’un examen minutieux, Han Li fut forcé d’admettre que le Docteur Mo était bien mort, car il n’avait rien de quelqu’un d’encore vivant.

Hésitant, Han Li rampa soigneusement jusqu'à lui et tendit une main pour saisir le poignet du Docteur Mo, tandis que son autre main alla se placer sous son nez. Il attendit dans cette position pendant un certain temps, mais il n’y avait toujours aucune réaction.

Ce ne fut qu’avec cette confirmation définitive de la mort du Docteur Mo que Han Li sentit son cœur se stabiliser et se détendre. Le sentiment d’oppression qu’il avait ressenti dans son cœur fut finalement écarté.

Jusqu'à présent, Han Li portait toujours quelques doutes dans son esprit car il ne croyait pas que son plus grand ennemi, le rusé et astucieux Docteur Mo, mourrait si facilement pour une raison indéterminée.

Han Li se gratta le front, seulement pour se rendre compte que le « Talisman Piégeur d’Âme», qui avait été apposé sur son front, avait disparu sans laisser de trace. Cela intriguait Han Li. Il apprendra plus tard l’art des talismans et les techniques de sceaux, et ce ne sera qu’à ce moment qu’il réaliserait ce qui était arrivé ! Il apparaissait que toute la puissance du talisman jaune avait été épuisée et qu’il s’était alors désintégré en poussière, ainsi Han Li était incapable de le trouver.

Han Li maintenant détendu, décida de continuer à se montrer prudent et commença à balayer du regard la zone autour du Docteur Mo pour voir s’il n’y avait aucune trace de vie.

Han Li remarqua que les bougies étaient encore allumées, lui signalant qu’il n’était pas resté sans connaissance pendant très longtemps. Les morceaux de jade, d’autre part, avaient complètement perdu leur éclat précédent et semblaient avoir été dégradés, incapable d’attirer le regard de quelqu'un.

Déplaçant son attention vers le coin gauche de la salle de pierre, il se concentra sur un objet qui avait précédemment échappé à son attention. Han Li n’était pas étranger à cet objet. Cet objet était le globe vert qui avait envahi son rêve et qui était parvenu à lui échapper, mais non sans voir un tiers de son volume dévoré par Han Li.

En ce moment, il essayait désespérément de se terrer dans le coin de la pièce, apparemment effrayé par Han Li et faisant de son mieux pour se soustraire de son regard.

Amusé, Han Li regardait cette scène avec une main caressant son menton.

Puis, il se leva et marcha vers la balle de lumière.

Il s’arrêta seulement quand il fut à un demi-pouce de la balle de lumière, et ouvrit lentement la bouche :

« Je pense que nous nous connaissons tous deux. Vous devriez être Yu Zhitong. Ai-je raison ? »

La lumière verte, qui contenait Yu Zhitong, commença à trembler et osciller au son de Han Li appelant son nom, puis après s’être arrêtée pendant un moment, elle recommença.

« Vous avez deviné correctement. On peut dire que vous êtes vraiment le disciple du Docteur Mo. Vous êtes comme lui, fort et persistant. » Dit la boule de lumière, acceptant son sort. À sa voix, Han Li pouvait dire que c’était vraiment le jeune homme que Han Li avait entendu converser avec le Docteur Mo.

Il ne tenta pas de cacher son identité et confirma même les pensées de Han Li.

Maintenant qu’il savait à quoi il avait affaire, Han Li demanda. « Étant donné que vous étiez un des coupables en train d’essayer de m’ôter la vie et de posséder mon corps, ne devriez-vous pas me fournir une explication ? » Han Li ne révéla aucune colère en parlant au coupable ; bien au contraire, il avait un comportement plutôt calme.

Malgré tout, Yu Zhitong, voyant l’attitude indifférente de Han Li, ne savait pas quoi faire, ressentant seulement un sentiment de crainte dans son cœur.

Dans la récente bataille entre leurs deux âmes, il avait fait l’expérience de la force d’Han Li et avait même eu une partie de son âme dévorée, ce qui fit baisser de moitié son Qi Interne. La moitié restante de son Qi Interne pouvait seulement être utilisée pour effectuer des incantations mineures qui n’avaient ni le pouvoir de tuer Han Li, ni le pouvoir de le protéger, ce qui avait implanté un sentiment de peur dans son cœur.

« Que voulez-vous savoir ? »

Il savait que Han Li avait récemment échappé à une situation mortelle, et que par conséquent il ne serait pas émotionnellement stable. Bien qu’il puisse sembler calme et serein, qui savait comment il se sentait vraiment. Dans un sens, il était comparable à un volcan près à entrer en éruption car personne ne pouvait prédire avec précision la puissance destructrice d’un volcan endormi.

Attrapé, la meilleure option de Yu Zhitong était de se conformer à toutes les demandes de Han Li, sans tester sa patience en utilisant des énigmes ou la ruse. La dernière chose qu’il voulait était de provoquer la colère de Han Li et de payer pour avoir agi inconsidérément.

« Je veux que vous me racontiez honnêtement tout ce qu’il y a à savoir sur vous et comment êtes-vous exactement arrivé à connaitre le Docteur Mo. Pour le moment, la seule ressource que j’ai à ma disposition est du temps, alors j’écouterai tout ce que vous avez à dire. » Pendant qu’il parlait, Han Li semblait porter un masque, son visage cachant toutes les fluctuations émotionnelles de la perception du méfiant Yu Zhitong.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.