Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

RPMI Chapitre 193



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 193 : La Différence entre Amis et Ennemis



« Les bottes précieuses du vieux Feng ? Comment les avez-vous acquises ? Quelle est votre relation avec lui ? Pour autant que je sache, ce gars chérit vraiment ses Bottes d’Ascension Nuageuse. Il ne les prêterait à personne quel que soit le prétexte ! »

À la suite de ces quelques paroles, une personne vêtue de façon voyante sortit d'un endroit insoupçonné et se laissa tomber d'un immense arbre fleuri situé à plus de soixante mètres de Han Li. Il avait une stature moyenne, des yeux de tailles différentes, et un visage basané recouvert de boutons. Il semblait être âgé d'une quarantaine d'années et avait sept à huit étranges bissacs de différentes tailles.

Cependant, son visage insupportablement laid était reboutant ! Ses deux yeux fixaient rigidement les bottes spirituelles de Han Li. Il semblait qu'il n'osait pas croire que Han Li portait les " Bottes d’Ascension Nuageuse ".

« Qui est votre estimée personne ? Pourquoi m'avez-vous attaqué ? » Han Li ne répondit pas à sa question et posa plutôt cette question directement. Il ne voulait vraiment pas être mené par le bout du nez et être réprimé par la simple présence de l'autre.

Quand l'homme laid entendit cela, il fut surpris, et se mit immédiatement en colère, son visage laid afficha alors une expression malveillante. Il leva la main, voulant immédiatement enseigner à ce gamin devant lui une leçon pour qu’il vienne à apprécier la bonté des autres. Cependant, il songea bientôt à quelque chose et restreignit immédiatement sa colère avec beaucoup d'efforts, baissant la main. Il poursuivit très farouchement, « Gamin, ne pensez pas que juste parce que vous portez les bottes spirituelles du Vieux Feng, je n'oserai pas vous donner une leçon ! Quand ce vieux camarade Feng Yue vous a donné ces bottes spirituelles, n'a-t-il pas mentionné le nom de Zhong Wu de la Montagne des Bêtes Spirituelles ? Quoi qu'il en soit, je suis assez déconcerté. Vous êtes quelqu'un de la Vallée de l’Érable Jaune de toute évidence. Comment a-t-il pu vous donner ces bottes ? Se pourrait-il que vous soyez l'enfant illégitime du Vieux Feng ? Non, vous ne lui ressemblez pas vraiment ! »

Pendant que l'homme laid disait cela, il observait Han Li avec un regard particulier.

Cette fois, ce fut au tour de Han Li d'être en colère. Il ironisa tout en arborant une expression disgracieuse et dit froidement : « Est-ce que votre estimée personne pourrait s'abstenir de faire ce genre de conjoncture hasardeuse avec d’autres ? Feng Yue est déjà mort depuis longtemps. Ces bottes ont été prises sur son cadavre ! »

« Mort ? Ce fou de Feng Yue ? »

Ce laideron qui se montrait autoritaire à outrance à l'origine, après avoir entendu les paroles de Han Li, sauta trois pieds en l'air et continua de s’agiter sans s’arrêter ! Peu de temps après, il ne put pas s'empêcher de reculer de plusieurs pas, et de se remettre une fois de plus à sonder Han Li.

« Vous l'avez tué ? » Le méchant homme laissa échapper une profonde expiration pendant que ses yeux tournoyaient, demandant d'une voix sèche. Il cessa de se montrer cruel et obscène.

« C'est vrai. Voulez-vous le venger ? » Han Li déplaça ses mains derrière son dos. Immobile, il regarda silencieusement son adversaire.

De l'intérieur de son bissac, il sortit secrètement le fil et l'enroula doucement autour de son annulaire.

La raison pour laquelle Han Li demeurait si calme face à cette personne et avait admis qu'il avait tué Feng Yue, était en fait surtout pour lui permettre d’afficher sa force. Il espérait que cette personne reculerait sans se battre et ne le dérangerait plus. Il ne voulait pas s'engager immédiatement dans une bataille où aucun d’eux ne gagnerait rapidement, et ainsi perdre un temps très important pour la collecte de médecines.

Bien qu'il ait compris au ton de cette personne qu’il devait avoir des relations amicales avec Feng Yue, Han Li pensait que la possibilité qu’il cherche à se venger au nom de Feng Yue n'était pas trop grande ! Car après tout, ils étaient des cultivateurs. La majorité d'entre eux avaient peu de désirs inconstants. Plus encore, cette personne était un homme malveillant.

Naturellement, si l'adversaire insistait pour se venger au nom de Feng Yue, Han Li ne pourrait que frapper le premier pour prendre l'avantage. Il consommerait une grande partie de sa force physique pour utiliser pleinement ses techniques de mouvement et prendre l'adversaire au dépourvu, en utilisant le fil enroulé autour de son doigt pour atteindre son cou sans qu’il ne s’en aperçoive et l'achever furtivement.

Cependant, Han Li savait bien que les chances de succès de ce genre d'attaque surprise n’étaient pas très élevées ! Les chances de succès n'étaient que de trente à quarante pour cent.

Comme la distance entre lui et cet homme laid était trop importante, bien que Han Li pourrait combler l'écart de soixante mètres avec sa technique de mouvement, il n'y avait aucune garantie qu’il puisse le tuer d’un seul coup ! En outre, si l'adversaire ressentait l’envie d'utiliser une technique de magie défensive, son fil deviendrait inutile.

« Se venger ? C'est quoi, cette blague ? Est-ce que j'ai l'air de quelqu'un qui n’a rien d’autre à faire ? » Comme prévu, c'était comme Han Li l'avait pensé. Après que l'homme laid ait entendu les paroles de Han Li, il se mit à rire et dit ces paroles avec dédain.

« Auparavant, j'avais vraiment une relation amicale avec cet homme ; Cependant, ce n'était pas une amitié profonde. Puisque cette personne est maintenant morte, il n'y a naturellement plus d'amitié ! » Dit sans vergogne l'homme disgracieux. Bien que ses paroles révélaient clairement son positionnement, il n'était pas gêné le moins du monde.

Han Li demeura silencieux. Bien qu'il ne relâchât pas sa garde, son cœur s’était légèrement détendu. Il semblait qu'il n’aurait pas besoin de mener une lourde bataille immédiatement après être entré dans la zone centrale.

« Mais jeune frère, vous êtes vraiment formidable et impitoyable ! Vous avez vraiment été capable d’éliminer ce gars Feng Yue, alors qu’il possédait des accessoires magiques de haut niveau, zézé ! Certains de ces accessoires magiques sont vraiment difficiles à trouver ! »

L'homme disgracieux caressa son nez et se montra beaucoup plus affectueux envers Han Li, changeant même la façon dont il s'adressait à lui ! Cependant, après qu'il ait demandé ceci, c’était comme s'il avait reculé de plusieurs pas sans que personne ne s’en aperçoive, augmentant considérablement la distance entre eux deux.

Après avoir vu cette scène, Han Li ne put s'empêcher de sourire amèrement à lui-même !

Selon les estimations de Han Li, s'ils devaient immédiatement se brouiller et se battre, les chances de succès venaient de diminuer, ce qui rendait le succès peu probable. Si cet "expert" était aussi rusé et expérimenté que Han Li s'y attendait, il ne serait pas facile à gérer !

En outre, il devina que l'adversaire croyait très probablement qu'il avait obtenu tous les trésors magiques de Feng Yue. En conséquence, il donnait subtilement l’air d'avoir peur des représailles.

Après avoir pris conscience de cela, Han Li sourit, mais ne parla pas. Comme il n'avait pas dit s'il avait obtenu les accessoires magiques, il n'avait pas besoin de l’affirmer, ce qui provoquait chez cet homme maléfique un nouveau sentiment incommodant et une plus grande crainte de représailles.

« Ce chef-d'œuvre sur le mur en face de la porte, est-ce du fait de votre estimée personne ? » Questionna Han Li lentement, en pensant à la scène en face de la porte.

« Non-sens ! C'était l'œuvre de ce démon du Quai de Transformation du Sabre, Han Tianya. Je n'aurais certainement pas fait quelque chose d’aussi inutile ! C’est vraiment du gâchis tout ce sang et cette chair gaspillés. Cela aurait été mieux si je l'avais donné à mes petits ; J'ai entendu dire que la chair des cultivateurs est un excellent complément pour eux. »

Pendant que Han Li écoutait, il ne put s'empêcher de sourire faiblement. Cependant, quand l'homme laid avait dit ces paroles, il avait sorti une grande poche de derrière son dos et avait jeté un morceau de chair sanglante, ce qui rendit le sourire de Han Li plutôt forcé. Il y avait même de faibles signes qui montraient que son expression allait s’effondrer.

L'homme hideux jeta un coup d'œil à l'expression actuelle de Han Li et ne put s'empêcher de révéler secrètement ses intentions.

En fin de compte, ce disciple de la Vallée de l’Érable Jaune était beaucoup trop jeune et beaucoup trop doux !

Avec ces quelques paroles, il avait réussi à agiter son esprit. Si une vraie bataille devait éclater, cela aurait certainement été une erreur incontestable.

Cependant, pour que cette personne soit en mesure de tuer ce Feng Yue, il pourrait vraiment être une cause de surprise ! Mais comment pourrait-il être amené à voir ou penser qu'une apparence aussi extrêmement commune pourrait vraiment cacher un personnage aussi féroce ?

On pouvait dire qu'avec le jeune âge de ce gars et le maigre pouvoir magique qu’il possédait, même s'il avait plusieurs bons accessoires magiques, il ne serait pas en mesure de battre le Parasol Jaune de Feng Yue et sa grande quantité d'accessoires magiques de haute qualité équivalents aux Bottes d’Ascension Nuageuse ! Pourtant, ce gars Feng Yue était néanmoins tombé sous la main de ce garçon. Cette affaire était vraiment quelque peu étrange, mais il portait les Bottes d’Ascension Nuageuse ; c'était indéniable.

Se pourrait-il qu'il ne l'ait pas vraiment le tuer, mais qu'il ait pu les acquérir par un autre heureux hasard ?

Zhong Wu se mit à réfléchir à ce propos, mais il était encore confus. Il n'était pas en mesure de déterminer avec précision la véritable force de Han Li. Cela l'avait amené à prendre l'initiative de tester cela de ses propres mains. S'il essayait de le tuer mais ne pouvait pas... naturellement un homme aussi intelligent que lui-même ne se lancerait pas à faire quelque chose d’aussi dangereux !

Après que l'homme hideux soit resté perplexe après avoir beaucoup délibéré, il sortit son bissac en tissu et cligna ces yeux asymétriques à plusieurs reprises. Avec un visage tout sourire, il dit à Han Li, « Oh attendez, je n'ai toujours pas demandé. Quel est le nom de famille de ce Jeune Frère. Pensez-vous que vous pourriez me le dire ? »

« Han Li de la Vallée de l’Érable Jaune. »

Ce n'était pas quelque chose qui valait la peine d'être caché. Han Li répondit calmement et son expression était revenu à la normale.

« Il s'avère que c'était Frère Han ! Je n'avais jamais entendu parler du grand nom de Jeune Frère. Sûrement, votre distinguée personne est l'une des nouvelles étoiles montantes de la Vallée de l’Érable Jaune ? Frère Han a-t-il une bonne connaissance de la zone centrale ? » Zhong Wu semblait très cordial comme s'il parlait à un ami qu'il n'avait pas vu depuis de nombreuses années.

« Je ne sais pas grand-chose, mais Frère Zhong est de nombreuses années mon aîné. Il doit sûrement savoir beaucoup plus que Han Li ! » Han Li ne savait pas où l'autre partie voulait en venir, mais il devint très vigilant.

« Hé hé ! Frère Han, si vous deviez faire confiance à cet homme nommé Zhong, ne serait-il pas mieux pour nous d'échanger nos informations sur la zone centrale ? Qu'est-ce que vous en dites ? C'est quelque chose qui nous profiterait à tous les deux. » Après que Zhong Wu ait hésité un instant, il finit par exprimer ses véritables intentions d'une voix douce.

Après que Han Li eut entendu cela, il fut surpris et se mit à contempler cela intérieurement. Bien qu'il ait été strictement indiqué dans les règles que l'échange des informations de sa secte sans l'approbation des Anciens de la secte n'était pas autorisé, en réalité, c'était un acte que les disciples faisaient souvent ! Ainsi, après un court moment, il afficha un sourire et dit : « Bien sûr. Une fois que nous aurons échangé ces ressources, chacun de nous en profitera grandement. »

« Ha ha ! C'est super. Je le savais, Frère Han n'est pas quelqu'un d’excessivement prudent. Allez ! Nous mettrons nos informations dans des feuillets de jade et nous nous les échangerons. » Le visage plein de boutons de toutes tailles de Zhong Wu brillait d'excitation pendant qu’il se frottait continuellement les mains. Il semblait qu'il attendait beaucoup des informations de Han Li.

Quand Han Li vit cela, il ricana gaiement à plusieurs reprises ; cependant, son apparence extérieure montrait naturellement qu’il était entièrement d’accord.

Créer une copie d'information était une tâche très facile ! Après le temps qu'il fallait pour préparer une tasse de thé, ils finirent de faire leurs copies et jetèrent les feuillets de jade à l'autre.

Quand ils eurent chacun en main les feuillets de jade, ils examinèrent tous deux grossièrement leur contenu. Après avoir confirmé que cela semblait être des informations de la zone centrale, ils se regardèrent tous les deux avec un sourire contenant une arrière-pensée.

Dans ce court laps de temps, il était naturellement impossible de falsifier de fausses informations ! Cependant, lorsque les copies avaient été faites, certaines informations cruciales avaient été omises ; ils avaient naturellement compris cela mutuellement !

Après cet événement, Zhong Wu et Han Li semblèrent tout d'un coup devenir beaucoup plus proches ! Zhong Wu raconta alors à Han Li quelques histoires remarquables du monde des cultivateurs ! En voyant ces deux-là rire et parler comme s’ils étaient de proches amis, il était vraiment difficile de croire qu'il n'y avait pas si longtemps, ils avaient été des adversaires presque inconciliables. Il semblait que ces deux-là étaient des experts qui savaient quand battre en retraite !

Bien que Han Li arborait un beau sourire et semblait être intéressé par cette conversation,dans son cœur, il continuait de jurer sans s’arrêter.

‘ Si vous voulez discuter, alors discutons ! Pourquoi continuez-vous à maintenir une si longue distance ! ‘ Dès qu'il avançait d’un pas, l'autre partie faisait deux pas en arrière tout en affichant un sourire joyeux. Bien que Han Li n'ait pas eu l'intention de le tuer, le degré de prudence de l'autre partie stupéfiait Han Li.






Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder des pubs ou miner sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime, tout en profitant de chapitres supplémentaires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire