Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

RPMI Chapitre 190



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 190 : Bottes Noires




Comme Feng Yue avait été à l'origine debout, en dehors de cette paire de bottes, il n'y avait rien d'autre sur le sol. Les bissacs que Han Li convoitait avaient disparu sans laisser de trace.

Han Li se tenait droit comme une carpe sautant hors de l'eau, puis, comme si ses fesses avaient soudainement pris feu, il s'empressa de charger vers l’avant. Après avoir cherché pendant un long moment dans la zone où Feng Yue était tombé, il ne put pas trouver la moindre trace d’un bissac.

« Se pourrait-il que la détonation de la Graine de Foudre Céleste ait été si puissante ? A-t-elle réellement réduit en cendres les bissacs ainsi que son corps ? » Après que Han Li eut fini de fouiller son environnement de ses propres mains à plusieurs reprises, il parvint finalement à une réponse extrêmement déprimante.

Ne se résignant pas, Han Li élargit la zone de recherche à plusieurs reprises, mais le résultat fut toujours le même. Cependant, il avait tout de même pu acquérir le petit miroir de la fille fortunée ainsi que sa boule de cristal. En outre, puisque son propriétaire était déjà mort, il put récupérer le talisman de trésor de petite lame.

Quand Han Li vit ces trois objets, il repensa à la perte de sa Graine de Foudre Céleste, et les accessoires magiques de haute qualité : le crochet d'argent, et la corde azur, ainsi que les bissacs de stockage qui avaient été détruits par la Graine de Foudre Céleste, il leva les yeux vers le ciel, restant sans voix.

Cependant, indépendamment de ce qui pouvait être dit après cette grande bataille, il était néanmoins vainqueur contre un Feng Yue qui était beaucoup plus fort, et qui avait été tout de même réduit en poussière.

Ne sachant pas s'il fallait considérer cela comme un profit ou une perte, Han Li ne pouvait que se moquer de lui-même.

Quand il pensa à Feng Yue, Han Li regarda inconsciemment ce qu’il restait de lui : une paire de jambes coupées en deux. Il ne put s'empêcher de secouer légèrement la tête. Il leva alors la main, libérant deux boules de feu de la taille d'un poing directement vers elles. Comme cette personne était déjà morte, il devait naturellement disposer complètement des jambes pour empêcher les autres de les découvrir. Qui sait quels autres problèmes pourraient survenir ?

Pengpeng. Les flammes les recouvrirent immédiatement. En un clin d'œil, à part ces bottes toutes noires, tout le reste avait été réduit en cendres.

Satisfait, Han Li hocha la tête et se retourna, pensant à s’en aller.

« Les bottes ? Comme c'est étrange ! »

« Comment des bottes normales pourraient-elles sortir indemnes de mes boules de feu ? »

Alors que Han Li avait déjà fait un léger pas pour partir, il comprit immédiatement son erreur et s'empressa de faire demi-tour. Il regarda en direction de ces bottes apparemment ordinaires tout en arborant une expression étrange.

En les regardant attentivement, Han Li ne parvint pas à découvrir quoi que ce soit hors de l’ordinaire. Non seulement ces bottes n'avaient pas été détruites par les boules de feu, mais elles n'avaient pas non plus une seule trace de brûlure. De plus, elles libéraient faiblement de légères ondulations spirituelles.

« Accessoire magique ? »

Se questionna Han Li carrément perplexe.

Il hésita un instant et s’avança de plusieurs pas, baissa la tête et ramassa la paire de bottes noires.

« Légères et douces, mais elles sont tout de même très robustes ! Ce ne sont vraisemblablement pas des bottes de tissu ou de soie. Elles semblent avoir été fabriquées à partir de la peau d'un animal ! » Conclut Han Li après avoir caressé les bottes pendant un certain temps.

Comme il était à proximité d’elles, Han Li pouvait sentir le faible Qi Spirituel des bottes.

C’étaient certainement des accessoires magiques ! En outre, elles étaient susceptibles d'avoir été fabriquées à partir du cuir d’une bête démoniaque.

En voyant ces bottes en cuir, Han Li pensa à quelque chose sans trop être sûr. Il enleva avec un peu d’impatience ses chaussures en tissu et les échangea contre ces accessoires magiques en cuir.

Elles étaient très confortables et douces, comme s'il ne portait rien là-dessous ! Ce fut ce que Han Li pensa au premier abord quand il enfila ces bottes.

Il observa attentivement les bottes après les avoir portées pendant un certain temps. Jusqu'à présent, rien d'extraordinaire ne s'était produit.

Plissant son front, Han Li fit un petit pas.

Huchi. Le corps de Han Li était soudainement devenu flou et était apparu à trois mètres de distance, léger comme une plume.

‘ Technique de Vol Impérial ! Non, c'est beaucoup plus rapide que la Technique de Vol Impérial ! ‘ Pensa Han Li, agréablement surpris.

À ce moment-là, Han Li comprit enfin le secret derrière les mouvements incomparablement rapides et agiles de Feng Yue. C'était probablement à cause de ces bottes qu'il pouvait se déplacer de façon si étrange et aussi rapidement que la foudre.

Portant ces bottes, Han Li commença à marcher lentement sur le sol, se familiarisant progressivement avec l’effet des bottes. Il alla progressivement de plus en plus vite, usant finalement des Mouvements de Fumée Fantasque pour accélérer.

Auparavant, les mouvements les plus rapides de Han Li lui permettaient de rendre l'apparence de son corps flou, provoquant même l’apparition d’images rémanentes. Après avoir mis ces bottes, Han Li était devenu encore plus rapide, provoquant l'apparition simultanée de plusieurs fantômes identiques, tous utilisant les mêmes mouvements et tous avec le même sourire. Cependant, quand tous les fantômes convergèrent simultanément et progressivement, Han Li se tenait là au centre.

Debout, Han Li restait immobile à son emplacement d'origine comme s'il réfléchissait à quelque chose, mais il poussa ensuite un rire à gorge déployée et continua ainsi jusqu'à ce que des larmes se mirent à couler.

Après avoir ri pendant un long moment, Han Li se pencha jusqu'au niveau de sa taille et flasha d’une lumière azur. Son corps tout entier se transforma en un vent azur qui disparut dans l'air sans laisser de trace.

À ce moment-là, toute la zone était devenue extrêmement calme. Mis à part le bruissement occasionnel du vent, il n'y avait pas d'autres bruits.

Une rafale de grondements retentit soudainement. Les arbres avoisinants commencèrent soudainement à se briser d'une manière étrange en partant du centre. Les coupes étaient propres et lisses, ce qui donnait aux arbres l’apparence d'un miroir ; cependant, il était clair qu'il n'y avait pas une seule personne en vue.

La vitesse à laquelle les arbres se brisaient augmentait de plus en plus vite. Un instant plus tard, ce qu’il restait des arbres dans un périmètre d'une centaine de mètres se réduisait à des souches d'arbres.

À ce moment-là, Han Li, enveloppé d'une faible lumière azur, apparut avec son front couvert de sueur. Cependant, il souriait légèrement et était incapable de dissimuler la joie sur son visage.

Les Mouvements de Fumée Fantasque, l’accessoire magique qu’étaient les bottes en cuir, ainsi que la Technique de Vol Impérial, permettaient à Han Li de devenir si rapide qu'il pouvait temporairement disparaître de la vision d'une personne ordinaire, comme s'il était devenu invisible, disparaissant sans laisser de trace.

Selon les estimations de Han Li, même un cultivateur exceptionnel qui utiliserait la Technique des Yeux Célestes ne serait en mesure de ne voir qu’une légère esquisse de lui en exerçant toute leur force. S'ils n'utilisaient pas une technique de magie défensive, Han Li serait une grande menace.

Actuellement, tant que Han Li se concentrait et qu’une personne se trouvait dans une zone d'environ dix mètres, même si c’était une distance d’une centaine de mètres, il faudrait tout au plus un seul souffle pour que Han Li puisse les atteindre.

Naturellement, cette vitesse dépassait les limites du corps humain ; Han Li était en mesure de maintenir la vitesse que pendant une courte période. S'il la maintenait trop longtemps, tout son corps se délabrerait. Car après tout, ces mouvements à grande vitesse étaient extrêmement stressants pour le corps de Han Li.

Cependant, c’était déjà suffisamment rapide pour lui permettre de tuer l'adversaire à plusieurs reprises. Surtout si c'était une situation où il utiliserait l'accessoire magique en forme de fil, sa puissance serait démultipliée.

Han Li baissa la tête. Avec un soupir, il caressa les bottes en cuir sur ses pieds pendant un long moment.

Il estimait que cet article lui convenait parfaitement. Même si quelqu'un voulait utiliser un talisman de trésor pour l’échanger contre elles, il ne l'envisagerait même pas !

Avec sa confiance qui était passée à tout autre niveau, Han Li regarda avec enthousiasme dans toutes les directions.

Quand il vit le cadavre de la femme vêtue de jaune, il soupira légèrement et utilisa une boule de feu pour créer un trou grâce à l’explosion. Il enterra le corps de la femme de façon extrêmement grossière. C'était là la limite de ce que Han Li pouvait faire.

Après qu'il ait fini ceci, la silhouette de Han Li flasha et disparut dans la forêt. Il voulait maintenant se précipiter vers la zone centrale.

Cependant, Han Li ne savait pas, qu'après le massacre du premier jour, que les disciples avaient perpétré dans la zone interdite, il ne restait que soixante-dix disciples des différentes sectes. Moins de la moitié de ceux qui étaient entrés dans la zone interdite étaient restés en vie. La majorité d'entre eux étaient les disciples d'élite de chaque secte, et ils étaient tous arrivés rapidement à proximité de la zone centrale, se préparant et attendant la grande purge du deuxième jour.

Ceux qu'ils voyaient comme faibles avaient tous été impitoyablement éliminés un par un.

Bien sûr, la fille fortunée et le disciple de la Forteresse Impériale Céleste Feng Yue qui avaient été tués par Han Li étaient de ceux qui avaient participés au massacre. Cependant, ils étaient maintenant morts, naturellement disparus sans laisser de trace !





Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder des pubs ou miner sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime, tout en profitant de chapitres supplémentaires.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire