Sélection du message

Annonce Recrutement

Bonjour à tous ! Tout d'abord, bonne année à toutes et tous ! Je vous souhaite d'avoir la santé et que tous vos projets se réalisent...

RPMI Chapitre 189



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 189 : Extermination par la Foudre



Bien que Han Li ne parvînt pas à comprendre comment Feng Yue pouvait avoir des mouvements aussi rapides, des soupçons commençaient à surgir dans son cœur.

Mais ce n'était pas le moment de s’en enquérir ; il n'avait pas d'autre choix que de ranger le talisman de trésor « Brique de Lumière Dorée ». Il agita la lame mère des Lames d'Essaim de Scarabées Dorées dans sa main, faisant voler toutes les lames auxiliaires, qui se transformèrent en huit stries de lumière dorée. Elles se lancèrent agressivement vers Feng Yue, il voulait s’appuyer sur le chaos que leur grand nombre créeraient pour obtenir la victoire.

Si l'adversaire était prêt à faire battre en retraite la strie jaune pour qu’elle le protège, cela serait évidemment bien mieux pour lui ; il serait en mesure de le neutraliser pendant un certain temps, mais Han Li n'était pas confiant sur ce point. En se basant sur le fait que la réputation de l'adversaire s’était répandue considérablement, sa véritable force ne se limiterait certainement pas à cela. L'attaque précédente semblait avoir été lancée avec l'intention de le sonder.

Comme prévu, quand Feng Yue vit les lames d'or de Han Li voler vers lui, il ne paniqua pas du tout.

Il rit froidement à plusieurs reprises, et un objet qu'il venait de prendre se mit à émettre de la lumière ; c'était un accessoire magique en forme de parapluie jaune.

Contre toute attente Feng Yue n’essaya pas de projeter le parapluie ; au lieu de cela, quand il vit les huit stries de lumière dorée apparaître face à lui, il ouvrit tranquillement le parapluie. Une barrière sphérique faite de lumière jaune apparut et couvrit immédiatement tout le corps de Feng Yue. Lorsque les lames d'or frappèrent la boule de lumière, elles produisirent des détonations de sons étranges "pi pa pa", et toutes les lames dorées furent facilement repoussées.

Il s'agissait également d'un accessoire magique de protection de qualité supérieur, et à en juger par sa force, il surpassait certainement celui de Han Li, le Bouclier de Fer-noir Volant.

La couleur du visage de Han Li se transforma radicalement, elle s’était légèrement rabougrie. Feng Yue se mit à rire sans retenu et bruyamment, et son expression montrait sa joie.

Cela n'était pas surprenant ; depuis qu'il avait obtenu le « Parasol Jaune », il n'avait jamais été blessé par aucun cultivateur d’une couche inférieure. Voyant l'apparence effrayée de Han Li, il se sentait naturellement extrêmement optimiste dans son cœur.

Feng Yue appréciait bien plus ce parapluie que le talisman de trésor de couteau. Les talismans de trésor ne pouvaient être utilisés que pendant un temps limité ; quand leur énergie avait fini d’être épuisée, ils devenaient des morceaux de papier inutiles. D'autre part, le "Parasol Jaune" pouvait être utilisé un nombre illimité de fois !

Han Li soupira et interrompit son sort, pointant un doigt ; toutes les lames d'or lui furent rappelées et retrouvèrent leur forme d'origine quand elles atterrirent dans sa main.

Feng Yue ne savait pas ce que Han Li avait l'intention de faire, mais comme il était toujours protégé et qu’il se sentait optimiste, il concentra toute son attention sur le contrôle de la strie jaune.

En se basant sur la capacité et la portée de protection, le « Bouclier de Fer-noir Volant » était probablement beaucoup plus déficient que le « Parasol Jaune » ; cependant, ce que Feng Yue ne savait pas, c'est qu'en termes de flexibilité, ce petit bouclier était certainement bien mieux que la plupart des accessoires magiques défensifs communs.

En fin de compte, cela importait peu si Feng Yue faisait se déplacer la strie jaune frénétiquement ou si celle-ci décrivait des mouvements incroyables ; tous les coups portés étaient complètement bloqués par le bouclier à l'extérieur. Ce fut à ce moment-là qu'il se rendit compte que s'il ne détruisait pas complètement ce bouclier, il n'aurait aucun moyen d'atteindre Han Li !

Son visage révéla une expression de ressentiment, et il fut forcé de revenir à son ancienne tactique qui consistait à utiliser les stries jaunes du couteau pour épuiser lentement le bouclier de fer. Malgré le fait que la lumière noire émise par le bouclier avait déjà été grandement déplétée, ce qu’il restait de lumière suffirait à résister pendant une courte période de temps.

À ce moment-là, Han Li, voyant qu'il n'y avait aucun moyen pour lui d'obtenir la victoire, serra les dents et prit une décision douloureuse.

Il rangea les lames d'or dans son bissac et les échangea avec une petite gourde de couleur azur sombre. Il leva la gourde haut dans les airs, et sept ou huit sphères noires s'envolèrent du goulot ; ces sphères volèrent vers Feng Yue, légères comme des plumes.

Feng Yue était naturellement conscient des actions de Han Li, et donc il regarda fixement dans sa direction pendant un instant. C'était parce que l'accessoire magique en forme de gourde était simplement trop commun ; les cultivateurs des couches inférieures connaissaient tous ces accessoires magiques bon marché, et presque tous avaient essayé d'utiliser de tels articles auparavant.

Peu importait que l'accessoire qui contenait les sphères soit une gourde, une bouteille ou un pot ; bien que les sphères qui en sortaient étaient appelées de façon grandiloquente « Perles Primordiales », leur force par rapport aux accessoires magiques de qualité supérieure était tout simplement trop faible.

Mais c'était aussi à cause de cela que Feng Yue commençait à suspecter quelque chose dans son cœur.

Il n'attendit pas que les sphères s'approchent de lui ; au lieu de cela, il tendit la main et plaça un talisman " Technique de Lance de Glace " dans sa main. Puis, il la souleva, et le talisman devint immédiatement une lance de glace cristalline, brillamment blanche, qu'il jeta résolument à la rencontre des sphères.

Avec un "peng" abrupte, la lance de glace emporta trois ou quatre de ces sphères dans son envol avant de se briser. Des fragments blancs de glace se dispersèrent dans les airs, comme s'il s'agissait de fleurs dispersées au vent par des jeunes filles à la beauté céleste. Ces fragments de glace se transformèrent en une petite pluie de grêle, aussi belle qu’inattendue.

Voyant tout cela se dérouler, Feng Yue commença finalement à se détendre, et il concentra une fois de plus son attention sur Han Li lui-même. C'était parce qu'à ce moment-là, une bannière azur était soudainement apparue ; sur cette bannière il y avait l'image d'un dragon azur qui montrait ses crocs et brandissait ses griffes. Il semblait incroyablement réaliste, comme s'il était sur le point de sauter hors de la bannière.

L'expérience de Feng Yue était très riche, et d'un seul coup d'œil, il savait que c'était certainement un accessoire magique de premier ordre et de qualité supérieure ; il ne pouvait pas se permettre de sous-estimer sa force !

Pendant ce temps, Han Li contrôlait le drapeau, permettant à sa surface de commencer à accumuler de la lumière spirituelle de couleur azur. Cette lumière était très éblouissante, et sa puissance n'était vraiment pas à prendre à la légère.

Bien que Feng Yue fût complètement confiant en son Parasol Jaune, sa personnalité prudente et futée l'amenait à regarder ce drapeau azur sans sourciller, craignant que cet accessoire magique possède une sorte de puissance étrange qui pourrait briser ses défenses.

Quant à ces Perles Primordiales, il s'était depuis longtemps rendu compte qu'il s'agissait de harengs rouges destinés à perturber sa vision, alors il les ignorait. En se basant sur la force destructrice pitoyable des Perles Primordiales, même si elles devaient tourner autour du Parasol Jaune pendant une journée entière, il leur serait impossible de perturber ses défenses, même légèrement.

Cependant, Feng Yue devenait de plus en plus affligé et déconcerté après avoir vu Han Li sortir des accessoires magiques de qualité supérieure l’un après l'autre.

Il pensait que Han Li et cette femme qui possédait beaucoup de trésors étaient semblables et qu'ils étaient les disciples d'un expert. Son désir de tuer Han Li devenait encore plus pressant.

Il craignait que si l'adversaire était capable de survivre, cela ne lui causerait que des ennuis sans fin. D’autant plus que l'opposant avait été témoin de tous ses projets, tuer et voler des biens. Si l'aîné de la femme aux nombreux trésors venait le trouver, il aurait beaucoup de mal à s’en tirer.

Alors que le regard de Feng Yue était attiré par la Bannière de Dragon Déferlant Azur et que son envie de meurtre continuait de s'accroître, ces Perles Primordiales volèrent face à lui et percutèrent la barrière créée par le Parasol Jaune. Après avoir produit quelques bruits métalliques en attaquant la barrière, les quelques perles les plus en avant furent facilement repoussées.

Quand Feng Yue entendit ce son, il baissa instinctivement la tête pour jeter un coup d'œil.

« S’appuyer sur ces Perles Primordiales pour m'attaquer est bien trop méprisable ! Celles-ci ne valent même pas la peine d'être mentionnées ; même... »

« Yi ! Pourquoi celle-ci est-elle si petite ; elle est même de couleur bleue... »

Feng Yue venait juste de ricaner quand il découvrit qu’une des Perles Primordiales cachait une perle bleue en son centre après qu'elle fut repoussée. Elle faisait à peine la taille d’une pilule, et était beaucoup plus modeste en taille que les Perles Primordiales régulières.

Feng Yue sursauta un peu ; avant qu'il ne soit en mesure de trouver une idée, la perle bleue avait déjà frappé la barrière en forme de boule.

« Une lumière blanche ! Une magnifique lumière blanche aveuglante ! »

Ce fut la dernière couleur que Feng Yue put voir dans ce monde. Son corps se retourna lentement, et puis il ne put plus rien voir.

Aux yeux de Han Li, quand la perle bleue était entrée en contact avec la lumière jaune, elle avait immédiatement explosé en produisant une sphère de lumière argentée de plusieurs Zhangs de large. Elle enveloppa sans bruit tout le haut du corps de Feng Yue. Après cela, la lumière blanche disparut sans laisser de trace, révélant l'expression stupéfaite de Feng Yue, comme s'il était prêt à se battre pendant encore un jour entier.

Le cœur de Han Li sombra, mais avant qu'il ne puisse bouger, une légère rafale de vent souffla. Le corps de Feng Yue s'effondra soudainement comme des grains de sable et se transforma en cendres qui furent éparpillées avec le vent.

Il ne restait plus qu’une petite partie de ses deux jambes et la paire de chaussures à ses pieds. Elles étaient là posées sur le sol, donnant à voir une scène indiciblement étrange.

Quand Han Li vit ça, il ne prit pas peur. En fait, il s'assit immédiatement sur le sol et respira profondément, laissant son cœur, qui était remonté dans sa gorge, se calmer.

Ce ne fut qu'après avoir utilisé son meilleur et plus grand dernier recours, la « Graine de Foudre Céleste », jumelée à toute une série de mouvements destinés à la dissimuler, qu'il fut en mesure d'effacer complètement Feng Yue de la surface de la terre.

Mais l'expression de Han Li n'était pas vraiment une expression de joie ; au contraire, elle montrait à la fois de l'auto-dérision et de l’amertume.

Cela n'était pas trop surprenant, étant donné que l’Épreuve par le Sang et le Feu n'était entré que dans son deuxième jour ; il avait déjà utilisé tous ses trésors magiques, ainsi que son atout ultime qu'il gardait en dernier recours. Comment pourrait-il être heureux ?

Quand il pensa aux trois jours qui restaient, ainsi qu'au nombre inconnu de personnes aussi violentes que Feng Yue qu’il rencontrerait, son cœur s’assombrit à nouveau alors qu'il venait de commencer à se détendre.

Cependant, s'il n'avait pas utilisé la Graine de Foudre Céleste, il aurait certainement été très difficile pour lui de s'en tirer ; le Bouclier de Fer-noir Volant avait atteint son point de rupture. En outre, compte tenu des accessoires magiques de qualité supérieure de l'adversaire ainsi que ceux de la femme qui possédait de nombreux trésors, il n'avait certainement pas subi de perte ; en fait, il serait plus exact de dire qu'il était devenu riche !

Han Li commença alors à positiver, et son visage se relâcha ; il se hâta de regarder de l'autre côté. Mais dès que ses yeux tombèrent à cet endroit, la bouche de Han Li tomba grande ouverte, et il resta sans voix pendant un long moment !







Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder des pubs ou miner sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime, tout en profitant de chapitres supplémentaires.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire