Sélection du message

Annonce Recrutement

Bonjour à tous ! Tout d'abord, bonne année à toutes et tous ! Je vous souhaite d'avoir la santé et que tous vos projets se réalisent...

RPMI Chapitre 186



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 186 : Passer à l’Action




Les coins de la bouche de Han Li firent un léger soubresaut. Il ne pouvait s'empêcher de jurer dans son cœur, mais ses yeux bien clos ne purent rien faire d’autre que de s'ouvrir.

Bien que son pouvoir magique fût encore à une infime fraction d'être entièrement restauré, il y avait une personne qui se dirigeait vers lui. Il n'osait pas continuer à méditer avec insouciance, surtout dans des conditions où il ne savait pas comment les choses tourneraient du fait de la personne qui s’approchait !

« Quel Frère Martial Senior est ici ? Venez rapidement sauver cette petite sœur ! »

Une femme vêtue de robes jaunes sortit en courant de la forêt voisine, chancelant jusqu’au pied de l'arbre où se trouvait Han Li. Elle avait une expression paniquée quand elle leva la tête en direction de la cime des arbres, appelant à l'aide. C'était comme si elle avait déterminé qu'il y avait son propre chevalier en armure brillante tout là-haut. Pas très loin derrière elle, la silhouette blanche d'une personne s’approchait sans se presser. Son comportement différait fortement de l'apparence terrifiée de la femme, comme s'il était tout à fait nonchalant !

Voyant tout cela, Han Li roula les yeux. Il était très mécontent du comportement de cette femme qui invitait une catastrophe. Quant à sa capacité à découvrir l'emplacement de sa cachette, il ne trouvait pas cela surprenant.

Avant que tous les disciples de la Vallée de l'Érable Jaune ne partent, le Chef de Secte Zhong Lingdao avait utilisé une sorte de magie qui permettait à ces disciples, à une certaine portée, de percevoir la position des autres. Bien sûr, cette magie avait une limite de temps, n'étant efficace que pendant dix jours. Le but de cette magie était de permettre aux disciples de leur propre secte de se soutenir mutuellement, augmentant ainsi considérablement leurs chances de succès.

Il était connu que les disciples des autres sectes étaient également sous les effets d'une technique magique similaire.

Han Li, n'ayant pas d'autre choix, jeta un coup d'œil vers la femme.

Il l'a reconnue ; elle était le disciple féminin qui avait été en compagnie de la Sœur Martiale Junior Chen. En dehors de sa silhouette qui pouvait déchaîner de nombreuses passions, son apparence était extrêmement ordinaire en comparaison.

Après que Han Li eut froidement regardé l'apparence désespérément suppliante de la femme, il ne sauta pas immédiatement de l'arbre sans précaution. Au lieu de cela, il observa attentivement l'ombre blanche qui la suivait à travers un très petit espace dans les feuilles.

Peu importe s'il sauvait la femme ou non, Han Li voulait d’abord évaluer si le pouvoir magique de la personne qui arrivait était fort ou faible avant de se décider. Il ne voulait pas mettre sa propre petite vie en jeu pour une femme qui lui était parfaitement étrangère.

Si le pouvoir magique de l'ombre blanche était moyen, Han Li ferait bien sûr un geste et le tuerait sans montrer la moindre considération, agissant ainsi comme un « héros venant au secours d’une beauté ». Cependant, si son pouvoir magique était terriblement profond, Han Li devrait déterminer avec attention s'il se joindrait à la femme sous l'arbre pour qu’ils s'échappent ensemble, ou s'il s'échapperait instantanément sans laisser l’ombre d’une trace !

Cependant, pour se préparer à toute situation, il plaça quand même sa main sur son bissac, récupérant l'accessoire magique " la Lame Mère de l'Essaim de Scarabées Dorées " et un talisman défensif. En outre, il prit le fil transparent sans nom et l’enroula habilement autour de son doigt.

« Zé zé*, votre façon de courir est vraiment laide ! Est-ce que tous les disciples féminins de la Vallée de l'Érable Jaune sont aussi incapables que vous ? »

(*Ndt : pour rappel "zé zé" est l’onomatopée d'un claquement de langue.)

La silhouette blanche se rapprochait lentement, révélant son vrai visage ; en fait, c'était une femme dans la force de l’âge, vêtue d'une chemise blanche vaporeuse. Son visage avait aussi quelques traits agréables, mais ses deux sourcils étaient légèrement relevés, et elle arborait une expression maléfique.

Bien qu'elle ait prononcé ces paroles à l’attention de la femme vêtue de jaune sous l'arbre, son regard meurtrier continuait à dériver vers le sommet de l'arbre. Il était évident qu'elle n'était pas aussi arrogante qu'elle l'avait dit ; elle avait encore quelques appréhensions envers Han Li qui restait caché sans l’intention de se révéler !

« Une cultivation à la douzième couche. »

Ayant facilement vu la profondeur de cultivation de l'adversaire, le cœur de Han Li laissa échapper un souffle de soulagement.

Cependant, il avait encore quelques réservations. La disciple de la même secte que lui sous l'arbre avait aussi une cultivation à la douzième couche, alors comment se faisait-il qu’elle avait été poursuivie jusqu’au point de se retrouver dans cet état misérable ! L'adversaire avait-il un truc particulier ou un genre de puissant accessoire magique ?

Alors que Han Li restait perplexe, la femme vêtue de blanc fit froidement le son "Heng". Soudain, ses manches furent relevées, et deux stries de lumière blanche s'envolèrent, se précipitant directement vers la femme vêtue de jaune.

« Frère Martial Senior sauvez moi ! Mes accessoires magiques sont tous détruits et je ne peux pas me protéger ! » Le visage de la femme vêtue de jaune se vida de ses couleurs, et elle cria rapidement.

Ces paroles avaient à peine quitté sa bouche que deux stries de lumière dorée descendirent comme des lasers de la cime des arbres, rencontrant la lumière blanche à mi-chemin avant de la combattre. C'était Han Li qui avait activé la " Lame Mère d'Essaim de Scarabées Dorées " dans sa main, et les deux stries d'or n'étaient que deux des lames auxiliaires.

La femme vêtue de jaune avait l'air ravie, et elle parvint finalement à se calmer.

La seule raison pour laquelle Han Li était passé à l’action était parce que d'une part, la femme vêtue de blanc n'était pas si effrayante que ça et qu'il était en capacité de l’affronter ; d'autre part, c'était pour qu'il puisse trouver une aide pour le reste de son voyage pour prévenir qu’il se retrouve seul contre des ennemis. Car après tout, un cultivateur de la douzième couche de la même secte aurait son utilité dans les prochaines batailles !

« Enfin, vous consentez à faire un geste ! Je pensais que votre estimée personne continuerait à faire comme si elle était sourde et muette ! » Dit la femme vêtue de blanc de façon moqueuse. Son visage ne montrait aucune surprise, mais en agitant sa main, une immense sphère de lumière ardente chargea directement vers la cime des arbres.

Avec un grondement, la moitié supérieure du grand arbre émit une lumière rouge vif, se transformant en cendres en un clin d'œil. Cependant, on ne voyait toujours pas l’ombre d'une personne, la femme vêtue de blanc continua donc à regarder fixement dans cette direction.

« Quel puissant, et imposant talisman de boule de feu, et cette jeune femme s’est résolue à s'en séparer ! » Dit Han Li avec un sourire énigmatique. La silhouette de Han Li apparut soudainement derrière l'arbre à moitié brûlé.

« Une cultivation à la onzième couche ? »

La femme vêtue de blanc le regarda tout d'abord fixement, puis elle révéla une expression dédaigneuse.

Cela s'était produit juste au moment où l'expression de la femme vêtue de jaune avait commencé à se détendre, et elle recommença immédiatement à paniquer, se plaignant sans s’arrêter dans son cœur. Elle avait d'abord pensé qu'il était un Frère Martial Senior expert de sa secte, mais elle ne s'attendait pas à ce que ce serait en fait un Frère Martial Junior novice dont le pouvoir magique n'était même pas aussi puissant que le sien.

« Si vous étiez resté docilement cacher sur le côté et aviez continué à regarder, peut-être que cette jeune femme aurait été de meilleure humeur et aurait eu pitié de vous. Mais puisque vous êtes intervenu, alors vous pouvez tous les deux rester amants dans la mort ! » Dit la femme vêtue de blanc de façon sinistre pendant que ses deux sourcils dessinaient deux lignes droites, ce qui lui donnait un air encore plus violent. Elle consentait à ce que son apparence à l'origine légèrement gracieuse devienne malveillante.

Han Li sourit légèrement, contrôlant sans dire un mot les vibrations des lames d'or, tout en s’avançant négligemment vers la femme.

« Restez immobile, qu'essayez-vous de faire ?

Cria la femme vêtue de blanc avec vivacité, levant la main et tapotant un talisman protecteur sur son corps pour mettre en place une barrière.

À ce moment-là, Han Li n'était qu'à soixante mètres d'elle ! Quel dommage pour lui !
En fait, la dernière fois qu'il avait utilisé le fil transparent, tuant facilement le disciple de la Forteresse Impériale Céleste, Han Li s'était entiché de cette tactique de combat. Quand il était au sommet de l'arbre, il avait vu que la femme vêtue de blanc n'avait pas activé une magie de type défensif. Frappé par une bouffée d'inspiration, il voulait naturellement recréer le même scénario que la dernière fois.

Malheureusement, l'adversaire était très alerte, ayant déterminé très tôt que quelque chose n'allait pas et ayant rapidement comblé cette lacune. Ce qui avait poussé Han Li à lever la tête et à soupirer bruyamment, c'était que les femmes étaient en effet beaucoup plus prudentes que les hommes !

Puisque l’embusquer ne fonctionnerait pas, seule l’utilisation de la force restait naturellement possible.

Han Li, qui venait juste d’être désappointé, ne perdit pas de temps en parole. Après avoir activé sa magie défensive, il secoua doucement la Lame Mère de l'Essaim de Scarabées Dorées dans sa main et sauta vicieusement vers son adversaire.

La femme vêtue de jaune vit que l'accessoire magique de Han Li n'était pas ordinaire, et cela l’inspira de nouveau. Han Li lança immédiatement un talisman, qui se transforma en un long serpent de feu qui s’élança dans sa direction.

La femme vêtue de blanc se mit à rire froidement ; ses mains blanches comme des lys levèrent doucement un petit miroir de la taille d'une paume qui était apparu dans ses mains.

Elle fit briller légèrement le miroir, et un faisceau de lumière verdâtre jaillit, bloquant les lames d'or venant en sens inverse, ainsi que le serpent de feu. Arrêtés en plein air, les lames et le serpent furent laissés là à tourner sur eux-mêmes sans but et étaient incapables de retomber, comme s'ils étaient restreints par un sort.

Han Li avait un regard fixe ! Quel était cet accessoire magique ? Comment pouvait-il être aussi contre nature ? En considérant que cet accessoire magique pouvait geler sur place les accessoires magiques et les techniques magiques des autres, était-il même possible de se battre ?

« Ne vous inquiétez pas Frère Martial Junior, son accessoire magique ne peut geler qu'une zone à la fois, et à chaque fois il ne peut les geler que pendant un quart d'heure et demie avant de perdre son efficacité ! » La femme vêtue de jaune, voyant le choc de Han Li, le consola immédiatement.

Ce n'est qu'après avoir entendu cela que Han Li fut en mesure de se calmer, mais la phrase suivante que le disciple féminin de la même secte prononça immédiatement ensuite, fit sauter une fois de plus le cœur de Han Li.

« Cependant, cette femme maléfique est la descendante de l'un des Anciens de la Secte de la Lune Masquée et possède beaucoup d'accessoires magiques étranges qui lui ont été transmis par son ascendant. Il serait préférable pour Frère Martial Junior d'être encore plus prudent ! »

Han Li resta sans voix.

« Pas étonnant que des deux disciples féminins de la douzième couche, cette Sœur Martiale Senior de la même secte, perde d'une manière si triste. En fait, l'adversaire est une femme qui possède beaucoup de trésors ! Si je l'avais su plus tôt, je n'aurais pas sauté de l'arbre et fais mon héros ! » Han Li avait déjà de grands regrets, se rendant compte qu'une autre bataille acharnée était sur le point de commencer !







Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder des pubs ou miner sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime, tout en profitant de chapitres supplémentaires.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire