Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

RPMI Chapitre 178



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 178: La Secte de la Lune Masquée



Han Li fut intéressé dès qu’il entendit quelle était la récompense. Il savait clairement que sur le chemin de la cultivation, il rencontrerait certainement moins de problèmes si un maître pouvait le guider et le diriger dans la bonne direction. Cela profiterait à sa cultivation.

Mais en même temps, cet Ancêtre Martial Li n'était certainement pas une personne à qui il pourrait facilement cacher des choses. Han Li avait lui-même beaucoup de secrets, et s'il était en contact avec lui trop longtemps, Han Li avait peur qu'il sente que quelque chose n'était pas à sa place. Si L'Ancêtre Martial Li l'interrogeait, ce serait comme si Han Li était allé au-devant de sa propre mort.

En outre, en prenant en compte ces « conseils » qu'il avait donnés plus tôt, cette personne ne devait pas être quelqu'un qui chérissait la relation entre un maître et un disciple. Il utiliserait très probablement le disciple pour s'attaquer à de plus faibles personnes à sa place et s’accaparer leur trésor.

Après avoir considéré les choses avec attention, l'esprit de Han Li qui penchait déjà quelque peu en sa faveur se calma tout de suite.

Les autres disciples de la Vallée de l'Érable Jaune n'avaient pas ce genre d'appréhension. Ils se frottaient déjà tous les mains et leur moral se renforçait considérablement. Maintenant, non seulement il devait se battre pour leur survie, mais ils allaient aussi se battre pour leur propre avenir.

Han Li lança inconsciemment un coup d'œil en direction de Sœur Martiale Junior Chen et vit ses joues rougies, ses poings qui étaient serrés, et ses yeux illuminés. On pouvait voir qu'elle avait pris sa décision.

Han Li soupira pour lui-même et ne prit plus la peine de continuer à prêter attention aux autres personnes de la Vallée de l'Érable Jaune. Au lieu de cela, il regarda en direction de la Secte de l’Éther Apparent.

Le Prêtre Taoïste s’égosillait sur les personnes de la secte. Il se montrait très excité de temps à autres, ce qui provoquait les acclamations des jeunes Prêtres Taoïstes à chaque fois. Chacun d'entre eux était excité. Il semblait que le lavage de cerveau avait complètement réussi. Bien sûr, il y avait aussi des Prêtres Taoïstes plus âgés dont les expressions étaient restées calmes tout du long, pas affectés pour un peu.

Alors que Han Li pensait que cela était intéressant et qu'il profitait du spectacle, quelqu'un se mit soudainement à crier.

« Regardez ! Les gens de la Secte de la Lune Masquée sont arrivés ! C'est le Bateau de Lune Divine Céleste ! »

En entendant cela, Han Li fut abasourdi et leva les yeux vers le ciel.

Un petit point blanc brillant étincelait dans le ciel, s'approchant lentement.

Sa vitesse était extrêmement rapide. Peu de temps après, il se tenait dans le ciel au-dessus de la montagne. C'était en fait un énorme navire sculpté dans du jade vert. Sur les parois du navire il y avait un dessin somptueux d'un dragon et un phénix, ce qui donnait au navire un air extrêmement somptueux. Il y avait même un bouclier blanc incroyablement grand qui entourait le navire.

Le navire était rempli d'une foule nombreuse, dont la moitié était des hommes et l'autre moitié des femmes, toutes vêtues de blanc. La personne qui les dirigeait était une jeune femme attirante qui était bien habillée. Chacun de ses mouvements était graciles et pouvait remuer l'âme de n'importe qui.

Après que cette femme fut descendue du navire de jade après avoir enlevé le bouclier blanc, elle ouvrit ses lèvres en forme d'amande légèrement et dit. « Deux frères martiaux, Oncle Martial Qiong, Ni Chang vous présente ses salutations ! »

L'Ancêtre Martial Li et le Prêtre Taoïste ne pouvaient pas se permettre d’oser la faire attendre et lui rendirent immédiatement la courtoisie. Par contre, le Senior Qiong se mit à sourire, puis sa silhouette devint tout à coup floue. Il disparut dans les airs, tout en ne prononçant qu’une seule phrase et en lançant quelques rires orgueilleux et étranges.

« Dans sept jours, je reviendrai ici. Préparez les gages à l'avance ! Cette fois-ci, je vais sûrement gagner ! »

Le Prêtre Taoïste et l'Ancêtre Martial Li se regardèrent. Ils ne savaient pas pourquoi ce vieil homme avait une telle confidence ! Ils avaient vérifié un peu plus tôt, et même si les disciples de la Secte de la Lune Masquée étaient en effet plus forts que ceux de leurs deux sectes, il n'y avait aucune raison de se vanter.

Les beaux yeux de la jeune femme parcoururent les environs, et elle questionna par curiosité. Après avoir découvert les détails du pari, elle ne put s'empêcher de rire ; son rire était comme des fleurs qui tombaient d’une branche et il pouvait s’insinuer dans le cœur et l'âme des gens.

Les manières coquettes de cette jeune femme faisait presque baver beaucoup des jeunes disciples masculins des trois sectes qui étaient occupés à la fixer ostensiblement.

Mais le Prêtre Taoïste et l'Ancêtre Martial Li n’en avaient rien à faire de la scène merveilleuse qui se déroulait en face d'eux car leurs deux cœurs venaient de sursauter. Ils avaient l'impression d'être tombés dans un piège, et leurs visages ne purent que devenir taciturnes.

Était-il possible que la Secte de la Lune Masquée avait un genre d'atout préparé spécialement pour cette excursion et qui pourrait réprimer leurs deux sectes ?

Ils parvinrent tous deux à se contrôler. Même s'ils se sentaient affligés, cela les embarrassait de devoir directement demander à la jeune femme des explications. Quant à la belle jeune femme, l’Angélique Ni Chang, elle faisait naturellement semblant de ne pas le savoir et prenait plaisir à le faire. Elle détourna la conversation et commença à discuter de plusieurs autres choses intéressantes.

La vue de Han Li et des autres disciples masculins de la Vallée de l'Érable Jaune s'était déjà concentrée sur la grande foule de disciples féminins qui venait d'arriver.

Ils avaient déjà entendu dire que la Secte de la Lune Masquée faisait la promotion des techniques de cultivation duelles, ce qui faisait qu'au moins la moitié des disciples recrutés étaient des femmes, et ils n'acceptaient absolument pas celles qui avaient des apparences en dessous de la moyenne.

Maintenant, en le voyant par eux-mêmes, la réputation des disciples féminins était vraiment bien méritée. Ce groupe de femmes étaient toutes d'une beauté ravissante, aussi raffinées qu'une fleur, et resplendissantes que la lune. Le simple fait de les regarder les faisaient baver, leurs esprits se déchaînaient.

Han Li était un peu mieux loti. Bien qu'il ait profité de l’instant pour se rincer les yeux, avec sa volonté exceptionnelle, il fut rapidement capable de maîtriser son esprit et de calmer son cœur.

Ce fut alors qu'il se rendit compte que les disciples féminins de la Secte de la Lune Masquée semblaient être habituées à être épiées par autant de gens en même temps. Leurs expressions ne fluctuaient même pas pendant qu’elles bavardaient entre elles sans contrainte. Certaines d'entre elles adressèrent même plusieurs clins d'œil en direction des gens qui les regardaient, faisant perdre à ces spectateurs toute la force dans leurs jambes et leur faisait même ressentir des papillons dans leur ventre sans qu’il ne sache ce que cela pouvait signifier.

Mais les réactions des disciples masculins étaient tout à fait différentes. Chacun de leurs yeux était empli de colère. Ils étaient particulièrement entichés des jeunes filles à côté d'eux, alors ils retournaient furieusement le regard de tous ceux qui les fixaient.

Han Li se mit à sourire discrètement. Il avait compris d’un seul regard que les hommes et les femmes qui se tenaient ensemble par paires n'étaient pas vraiment des couples, ce devaient être des paires qui avaient été arrangées spécialement pour la cultivation. Ce devait être la raison pour laquelle les disciples masculins étaient si furieux ! Ils devaient très certainement voir la personne à côté d'eux comme leur propriété privée, même si les disciples féminins ne pensaient pas de la même façon.

Étrangement, Han Li remarqua que les disciples masculins regardaient non seulement les disciples de la Vallée de l'Érable Jaune, mais aussi les gens de la Secte de l’Éther Apparent.

Par curiosité, il tourna la tête et vit que les petits et vigoureux Prêtres Taoïstes regardaient en effet les jeunes filles de temps en temps, puis détournaient immédiatement la vue, comme s'ils avaient peur d'être pris sur le fait. Ils semblaient être extrêmement farouches.

Han Li essaya de réprimer l’hilarité qu’il ressentait dans son cœur, de peur qu'il puisse se mettre à rire à pleine voix !

Bien qu'il ne soit pas sûr d'avoir raison, Han Li continuait d'avoir le sentiment que les disciples féminins de la Secte de la Lune Masquée lançaient plus de clins d'œil aguicheurs en direction des petits Prêtres Taoïstes qu'en direction de la Vallée de l'Érable Jaune.

Cela le laissa sans voix pendant un certain temps.

Mais quand il poussa la réflexion plus avant, Han Li ressentit un sentiment horrible dans son cœur. Ces disciples n’étaient pas venus ici pour flirter, mais bien pour une bataille de survie. Si chacun des jeunes disciples de la secte affrontait les disciples féminins de la Secte de la Lune Masquée, Han Li craignait qu'ils ne perdent un tiers de leur force avant même le début du combat. Car après tout, ce n’était pas donné à tout le monde de pouvoir affronter directement ces belles femmes.

Mais ce qui intriguait Han Li encore plus, c'était que les disciples de la Secte de la Lune Masquée, qu'ils soient soit un homme ou une femme, étaient tous très jeunes. Aucun d'entre eux n'était vieux, ce qui allait au-delà de toute logique. Si quelqu'un devait dire que certains de ces gens étaient en fait de vieux monstres qui possédaient une jeunesse éternelle, Han Li ne le croirait sous aucun prétexte. À en voir leurs actions aguicheuses, elles avaient tout au plus une vingtaine d'années, et il n'y avait aucun signe de vieillissement sur leurs visages.

Mais comme cette Épreuve du Sang et du Feu était connu pour être l’équivalent d’un voyage suicidaire, il était impossible que tant de jeunes viennent ici de leur propre gré pour mourir. Même si c'était vraiment le cas, il était impossible qu’il y ait autant de paires. Han Li mourrait avant d’en venir à croire que leurs relations étaient si profondes qu'ils pouvaient aller jusqu’à vivre et mourir ensemble.

La Vallée de l'Érable Jaune et la Secte de l’Éther Apparent avaient toutes deux des personnes plus âgées dans leur groupe.

Comme leur temps était presque fini, même s'ils ne participaient pas à ce voyage dans la zone interdite, ils ne vivraient plus longtemps. Par conséquent, ils tentaient vainement de faire un dernier effort. S'ils pouvaient obtenir la Pilule de Constitution des Fondations et ensuite, avec un peu de chance, entrer dans la Constitution des Fondations, leur sort serait complètement différent. Même s'il n'y aurait certainement aucun espoir de cultiver jusqu’à la Formation du Nucléus, ils seraient tout de même en mesure de vivre cent années de plus.

Même s'il n'y avait pas beaucoup de ces vieux qui pensaient ainsi, et qui étaient venus participer à l’Épreuve du Sang et du Feu, il y en avait tout de même sept ou huit dans les deux sectes, et pourtant la Secte de la Lune Masquée n'en avait aucun. C'était un peu étrange aux yeux d’Han Li.

L'Ancêtre Martial Li et le Prêtre Taoïste semblaient s'être rendu compte que quelque chose n'allait pas, et leurs visages s'assombrirent encore plus. Même s'ils discutaient encore avec la Céleste Ni Chang de la Secte de la Lune Masquée, n'importe qui pouvait dire que leurs esprits étaient fixés sur autre chose.

Peu de temps après, les autres quatre sectes arrivèrent tous une par une. Ceux qui laissèrent la plus grande impression sur Han Li étaient ceux de la Secte de l'Épée Géante et ceux de la Montagne des Bêtes Spirituelles.

Toutes les personnes de la Secte de l'Épée Géante étaient des hommes. Ils étaient tous vêtus de noir, chacun avec une épée géante et sans gaine dans leur dos. Avec des expressions extrêmement froides sur leurs visages, ils renvoyaient tous une aura meurtrière.

Les gens de la Montagne des Bêtes Spirituelles étaient vêtus de vêtements très colorés et flashy, portant toutes sortes de cuir avec de nombreuses poches. Il semblait même y avoir des créatures vivantes qui se déplaçaient dans leurs vêtements. Cela effrayait les disciples des autres sectes à n’en plus finir.

Quant aux gens du Quai de Transformation du Sabre et ceux de la Forteresse Impériale Céleste, en dehors de la façon dont chacun s’habillait, ils étaient au moins considérés comme des gens normaux aux yeux de Han Li. Ils étaient comme les disciples de la Vallée de l'Érable Jaune, et beaucoup d'entre eux étaient occupés à murmurer avec des visages nerveux.







Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder des pubs ou miner sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime, tout en profitant de chapitres supplémentaires.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire