Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

RPMI Chapitre 163



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 163 : Les Boites de Brocart à Trésors



À ce moment-là, le Gérant Tian commença à présenter l'article dans la plus petite boîte de brocart.

« « Un Ensemble de Lames d'Essaim de Scarabées Dorées, qui dispose d’une lame mère et de huit lames auxiliaires. Il a été créé à partir de fer et d'or fin. Et a été purifié par un expert de la constitution des Fondations pendant trois jours et trois nuits. Tant que l'on détient la lame mère, il est possible de contrôler simultanément les huit lames auxiliaires pour attaquer l'ennemi, ce qui fait que l'ennemi est incapable de se défendre contre ces lames incomparablement acérées. » Il présenta cet ensemble de lames d'or clair particulières tout en pointant vers la boite où il était entreposé. 

Han Li ne dit rien et examina soigneusement la poignée pendant un moment. Il hocha la tête et la reposa.

« Le Bouclier de Fer-noir Volant, un accessoire magique défensif rarement vu. Il a été fabriqué à partir d'une grande pièce de Terre Froide Yin. Non seulement il est incomparablement solide et indestructible, un sortilège y a été également intégré. Il peut être dirigé dans n'importe quelle direction et défendre automatiquement. » Déclara le Gérant Tian en ramassant un petit bouclier de la taille d'une paume. Puis, il le passa à Han Li pour le laisser l’observer avec attention.

Han Li prit le bouclier dans sa main et caressa légèrement son design décoratif. Après avoir murmuré un instant pour lui-même, il demanda : « Puis-je essayer le sort un instant ? »

« Bien sûr que vous pouvez. Frère Li, n'hésitez pas à l'utiliser ! » Dit le Gérant Tian de façon détendue.

Comme il avait déclaré ceci, Han Li ne montra pas la moindre politesse et déversa lentement son pouvoir magique dans le bouclier qu’il tenait dans sa main.

En conséquence, le bouclier métallique brilla d’une lumière noire. En un clin d'œil, il prit plusieurs fois sa taille d’origine, et s’envola même hors de sa main pour flotter dans les airs. En outre, il se mit lentement à tourner autour de lui. Sa taille semblait juste suffisante pour protéger plusieurs points vitaux de son corps.

Han Li était content. Après l'avoir soigneusement manipulé pendant un moment, il parvint à contrôler ses mouvements à sa guise, à sa plus grande satisfaction ; c'était assez ingénieux et agile.

Après l'avoir essayé, Han Li fut très content de cet accessoire magique. Ce qui lui manquait le plus aujourd'hui, c'était ce genre d'accessoire magique qui pouvait sauver sa vie à de multiples reprises. Avec ce bouclier, ses chances de survivre à l'Épreuve du Sang et du Feu dans la zone interdite devaient sûrement augmenter un peu.

Cependant, Han Li n'avait pas immédiatement exprimé quoi que ce soit. Il reposa simplement le bouclier de fer dans la boîte sans parler. Puis, il attendit que l'autre partie poursuive ses présentations.

Le Gérant Tian n'était pas du tout mécontent de la méthode qu'usait Han Li pour gérer les choses et continua à recommander avec enthousiasme l'article suivant, une boule bleue de la taille d'une pilule.

« Des Graines de Foudre Célestes. Il y a plusieurs centaines d'années, après qu'un mystérieux expert ait accidentellement séparé de la foudre céleste, il réussit à le condenser. Chaque grain possède une grande puissance. Il est dit que même si un expert de la Constitution des Fondations tente de résister à cette foudre de front, il serait certain de se voir réduire en cendre et en fumée. Il y avait à l'origine soixante-treize grains. Cependant, après le passage du temps, il n'en reste plus beaucoup. Ce grain a coûté à ce magasin une bonne somme pour parvenir à prendre possession de celui-ci. »

Après que le Gérant Tian ait dit cela, il ne put s'empêcher d'exposer une expression quelque peu complaisante. Cette perle de foudre était clairement d’une précieuse rareté.

Quand Han Li entendit ça, il fut impressionné. Cela pouvait aller jusqu'à tuer un expert de la Constitution des Fondations ! Quelque chose d'une telle puissance ne pouvait pas être trouvé avec juste de la chance ! S'il pouvait l'acquérir, alors ce serait l'équivalent d'un atout majeur pour son voyage dans la zone interdite. Cependant, il craignait que le prix soit assez élevé pour effrayer les gens ! Sinon, pourquoi ne l'auraient-ils pas vendu jusqu'à présent ?

Après que le Gérant Tian ait présenté la perle bleue de foudre, il ne prit plus la parole. Au lieu de cela, il regarda Han Li avec beaucoup d'anticipation. Puis, il leva la tasse de thé parfumé et prit une lampée sans se hâter. Bien qu’une boîte de brocart bien fermée qui n'avait pas encore été présentée était toujours disposée sur la table, il n'avait pas dit un seul mot à son sujet.

Han Li sourit faiblement, pleinement conscient de l'intention de ce Gérant Tian. Il savait que c'était le moment où il devait montrer à l'autre partie sa propre force. Sinon, il ne serait pas en mesure de voir aussi facilement le trésor dans la dernière boîte de brocart.

Avant de venir, en dehors des deux herbes spirituelles de mille ans, il avait également apporté toutes ses pierres spirituelles, comprenant deux pierres spirituelles de qualité moyenne et près d'une centaine de pierres spirituelles de qualité inférieure.

Cependant, Han Li n’avait pas prévu d’utiliser ses pierres spirituelles. Il comptait plutôt utiliser ces deux herbes spirituelles.

À franchement parler, bien que Han Li sache que les herbes spirituelles de plus de mille ans étaient extrêmement rares dans le monde de la cultivation et que leur valeur devrait être élevée, il ne connaissait pas le coût concret en pierres spirituelles pour ces accessoires magiques. Il n'avait pas déterminé d'estimation réelle.

Cependant, il comprenait qu'en utilisant les herbes pour obtenir ce petit bouclier et les Lames d'Essaim de Scarabées Dorées, il devrait pouvoir conserver quelques pierres spirituelles supplémentaires. Quant à cette Graine de Foudre Céleste qu'il voulait encore acquérir, il n'était pas très optimiste.

Il ne montra pas ses deux herbes spirituelles d’un seul coup. Au lieu de cela, il sortit une petite boîte en bois qui avait l'air d'avoir quelque chose d'apparemment précieux et exceptionnel à l'intérieur.

La raison pour laquelle Han Li agissait ainsi était parce qu'il était pleinement conscient que « Un homme veut être orné de vêtements, mais qu’un Bouddha veut être orné d'or. » Il savait que si cette présentation se passait bien, la valeur de ses herbes médicinales devrait augmenter quelque peu, ce qui rendrait ses chances de subir des pertes peu probables.

Han Li n'ouvrit pas le couvercle de la petite boîte, mais la passa plutôt à l'homme en face de lui.

Le Gérant Tian avait secrètement prêté une attention particulière aux actions de Han Li tout du long. Quand il vit cette scène, il ne souleva pas d'objections et accepta la boîte. Après un moment d'observation attentive, il ouvrit le couvercle avec soins.

« Yi ! »

Une fois qu'il vit clairement ce qui était dans la boîte, le Gérant Tian en fut quelque peu étonné. Cependant, son expression exprima son mécontentement peu de temps après.

« Frère Li prévoit d'utiliser ce Champignon d’Essence Jaune pour échanger contre les trésors de ce magasin ? Qu’est-ce qu’il a de rare ? À moins qu'il ne s’agisse d'un excellent article âgé de deux à trois cents ans ou plus, il ne vaut fondamentalement rien. » Prononça froidement le Gérant Tian.

Han Li gloussa froidement plusieurs fois et ne dit rien d'autre. Il étudiait les nouvelles expressions de l'autre partie à son propre rythme tout en dégustant le thé parfumé qui avait été versé pour lui il y a un  bon moment.

Ayant vu les actions intrépides de Han Li, le Gérant Tian fut quelque peu dubitatif. Il reprit ses esprits et baissa la tête, examinant soigneusement l'herbe spirituelle dans la boîte une fois de plus.

« Yi ! »

Le Gérant Tian y regarda à deux fois et inspira soudainement une bouffée d'air froid. Immédiatement après, il se leva de sa chaise d'excitation et déplaça la boîte dans un endroit plus convenablement éclairée de la salle. Il l'examina sous tous les angles, puis murmura pour lui-même : « Impossible. Pourrait-il vraiment avoir plus de mille ans ? Ou possède-t-il simplement les mêmes caractéristiques ? »

Han Li vit clairement l'expression de l'autre partie et entendit ses paroles, ce qui permit à son cœur d’enfin retrouver son calme. Il était maintenant certain que la valeur des herbes spirituelles millénaires était supérieure à ses estimations précédentes, et non inférieure. En outre, il semblait qu'il avait de bonnes chances d'acquérir cette perle de foudre.

Après un moment d'examen, le Gérant Tian prit soudainement conscience de son manque de manières et du fait qu'il avait révélé des informations sur sa réelle valeur à l'autre partie.

Cependant, il n'était pas en mesure de changer quoi que ce soit maintenant. L'objet devant ses yeux était complètement ancré dans son esprit. Tant que cet article était vraiment cet objet millénaire de la plus haute qualité, il irait jusqu’à payer plus cher pour que cette herbe spirituelle millénaire reste dans le Magasin des Dix Mille Trésors. Cela donnerait à son magasin aux Myriades de Trésors d'innombrables avantages.

Cependant, il était actuellement embarrassé car il n'avait jamais vu une herbe spirituelle millénaire auparavant. Il ne les connaissait que de réputation, et par conséquent, il était vraiment incapable de donner une estimation de la maturité de cette herbe à l'intérieur de la boîte. Il savait seulement que si le Champignon d'Essence Jaune devant lui n'avait pas une puissance médicinale de mille ans ou plus, elle devrait absolument être de sept à huit cents ans ou plus. Ce resterait quand même un objet très précieux ; il était au moins certain de cela.

« Viens ! »

Après un long moment d'inspection, le Gérant Tian appela un jeune serviteur qui se trouvait en bas.

« Allez inviter Frère Ding à nous rejoindre. Dites-lui qu'il y a un objet précieux que j'ai besoin qu'il évalue. » Ordonna-t-il solennellement.

Par la suite, le Gérant Tian profita de cette occasion pour avoir une conversation débridée. Cependant, ils évitèrent complètement de parler de l'herbe médicinale, comme si l'herbe médicinale dans la petite boîte avait été oubliée pour le moment.

Peu de temps après, un vieil homme aux cheveux gris escorté par un jeune serviteur monta lentement les escaliers.

Quand le Gérant Tian vit cela, il alla immédiatement le saluer avec respect et offrit son siège à cet Ancien avant de se tenir sur le côté. Il semblait que ce Frère Ding était vraiment une personne d’importance.

Cependant, Han Li avait déjà deviné que cette personne était comme le Gérant Tian, un vieil homme ordinaire. Il ne présentait pas la moindre trace de cultivation.

« Gérant Tian, vous avez appelé ce vieil homme qui sera bientôt enterré. Se pourrait-il qu'il y ait quelque chose que vous ne pouvez pas confier à quelqu'un d'autre ? » Demanda le vieil homme après avoir haleté à plusieurs reprises tout en tremblant.







Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire