Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

RPMI Chapitre 162



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 162 : Le Magasin aux Myriades de Trésors




La ville-marchande de la Vallée de l’Érable Jaune ressemblait à la ville natale de Han Li, la Cité du Buffle Vert. L'ensemble du marché n'était composé que d'une rue qui pointait du nord et au sud. Au sud, il y avait des dizaines de maisons de différentes tailles. Certaines étaient grandes, et d'autres étaient petites. Certains étaient des bâtiments, tandis que d'autres n'étaient que des huttes. C'était très incohérent et disparate.

Il s'agissait de toutes les industries de la Vallée de l’Érable Jaune, mais seulement moins de la moitié étaient gérées personnellement par les disciples de Vallée de l’Érable Jaune. L'autre moitié plus imposante était louée aux familles de cultivateurs et aux cultivateurs sans attaches qui faisaient habituellement des affaires ici. La plupart de ces entreprises étaient des magasins qui faisaient le commerce de matières premières, de talismans et d'accessoires magiques. Il y avait aussi une librairie des cinq éléments qui se spécialisait dans la vente de sortilèges élémentaires, et il y avait deux restaurants et auberges qui étaient pratiques pour les gens qui souhaitaient obtenir de la nourriture et prendre du repos.

Mis à part les disciples de niveau inférieur présents dans la ville marchande, il y avait aussi un certain nombre d'experts de la Constitution des Fondations qui y séjournaient régulièrement, maintenant l'ordre dans la ville et empêcher les gens de causer des problèmes.

Une grande partie de la portion nord de la rue était vide. Elle était réservée aux cultivateurs qui voulaient dresser un étal sur l'impulsion du moment. Tant qu'ils payaient les disciples de Vallée de l’Érable Jaune avec une pierre spirituelle de qualité inférieure, les étrangers pouvaient installer un commerce pendant une journée entière d’un côté de la rue vide de bâtiment sans subir d’interférence. Ils auraient même la protection des disciples pendant le temps qu'ils établissaient un commerce, leur permettant de ne pas avoir peur des ennemis qui voudraient se venger.

Avec ces mesures qui encourageaient les cultivateurs étrangers à venir ici et à faire des affaires, ainsi que la position géographique particulière de la ville marchande, la ville-marché de la Vallée de l’Érable Jaune se montrait prospère depuis de nombreuses années. Il y avait même des articles rares qui apparaissaient de temps en temps dans la ville marchande, attirant encore plus de cultivateurs.

Cependant, comme Han Li voulait éviter d'éveiller les soupçons, il n'était pas entré dans la ville marchande par l'entrée arrangée à cet effet dans le passage sud. Au lieu de cela, il fit le tour et entra par le nord. Avant même de mettre le pied dans l'entrée de la rue, il se recouvrit le visage d'un manteau bleu au cas où quelqu'un pourrait le reconnaître.

C'était déjà l'après-midi. La rue de la ville marchande ne semblait pas rempli de beaucoup de gens à première vue. Cependant, c'était normal. Car après tout, cette ville marchande n'était pas un marché comme on pouvait en voir dans les centres-villes du monde séculier, et qui était bruyant toute la journée. Les personnes qui disposaient des qualifications pour venir ici étaient des cultivateurs sans pareilles ; vous ne trouveriez qu'un seul cultivateur de ce genre sur dix mille personnes ! C'était déjà assez bien de pouvoir voir autant de gens de ce genre.

Han Li se moqua un peu de lui-même après s'être rendu compte de ce fait et se dirigea vers les petits commerces sur les côtés de la rue. Il décida de voir s'il y avait quelque chose de valable dans les petits magasins avant d'aller dans les grands magasins.

Après avoir visité tous les petits magasins, le cœur de Han Li sombra. Les accessoires magiques et les talismans de ces petits magasins lui étaient totalement inutiles, à l'exception de trois ou quatre objets qui pouvaient à peine être considérés comme passables. Les acheter ne serait qu'une dépense inutile, alors il cessa de perdre son temps. Il pivota et sprinta vers les grands magasins.

« Pavillon des Sept Opportunités. » 

« Étude du Contrôle du Vent. »

« Magasin d’Artisanats Célestes. »

......

...

Cette fois-ci, Han Li ne se contenta pas de trouver un magasin aléatoirement avant d’y entrer. Il prit son temps et se promena lentement le long de la rue. Après s'être familiarisé avec le nom, la taille et le genre de chaque magasin, il choisit celui qui avait l'air le plus grand et avait souvent des cultivateurs qui y entraient et en sortaient : le Magasin aux Myriades de Trésors. Il y entra.

En entendant simplement le nom du magasin, on pouvait dire que le propriétaire du magasin était confiant en ses marchandises, alors Han Li espérait y trouver quelques trésors rares et ne pas repartir les mains vides.

Han Li montra un peu hésitation dès son entrée.

La salle lumineuse était assez grande pour accueillir des dizaines de personnes sans qu’elle paraisse bondée. Il y avait une réception extraordinairement longue, construite avec du Bois d'Aleurite Rouge précieux, et sept ou huit serviteurs en uniformes bleus. Tout cela dégageait une atmosphère impressionnante de grandeur.

Dans la salle, deux des domestiques en bleu étaient en train d’expliquer quelque chose à quelques personnes qui ressemblaient à des clients.

À l'intérieur du comptoir, il y avait une grande variété d'articles. D'après le style des articles, il semblait que c’étaient des choses que seuls les cultivateurs utiliseraient. Des matières premières les moins bien classées aux talismans et accessoires magiques couramment utilisés, le Magasin aux Myriades de Trésors avait tout.

Han Li sourit. Il semblait qu'il avait vraiment trouvé le bon endroit.

À ce moment-là, un serviteur en bleu s’avança et dit avec un grand sourire, « Client estimé, qu'est-ce que vous cherchez ? voulez-vous que je vous aide à trouver quelque chose ? Les produits de ce magasin satisferont certainement tous les besoins de nos clients ! »

« Je veux voir les accessoires magiques et les talismans, mais je ne veux que le meilleur. Ne me montrez pas des marchandises de qualité inférieure ! » Han Li parlait doucement à travers son manteau.

Le serviteur en bleu fut légèrement abasourdi par cette remarque, mais il regarda attentivement et jugea les manières de Han Li. Après s'être assuré qu'il ne plaisantait pas, le sourire sur son visage s'élargit encore plus. Il savait qu'il devait être un gros client, alors il invita rapidement Han Li et le conduisit personnellement dans la salle VIP au deuxième étage.

Les meubles à l'étage étaient différents des décorations d’en bas. Non seulement les proportions du deuxième étage étaient beaucoup plus petites, mais il y avait aussi quelques meubles. Il était décoré d'une manière élégante, confortable et cosy. La chose la plus surprenante était qu'il y avait un brûleur d'encens précieux et une botte d'encens qui brûlait dans un coin de la salle et qui remplissait la salle d'une légère odeur de bois de santal.

Un homme d'âge moyen à l'apparence douce tenant un vieux livre se tenait debout dans la salle, lisant son contenu à voix haute. Il semblait ne pas avoir de pouvoir magique comme s’il était un homme tout à fait ordinaire.

Han Li était un peu abasourdi. Cet endroit ne ressemblait pas à un endroit pour faire des affaires. Au lieu de cela, il ressemblait à la demeure d'une personne riche. La personne qui lisait vit Han Li entrer et ferma calmement le livre. Le serviteur en bleu qui avait escorté Han Li s'approcha rapidement de l'homme et murmura quelques mots.

Après que l'homme d'âge moyen eut fini d'écouter, il joignit ses mains et dit avec un sourire.

« Je suis le gérant du Magasin aux Myriades de Trésors, Tian Buli. Comment devrais-je m'adresser à vous ? »

« Li Feiyu. » Han Li emprunta sans cérémonie le nom de son bon ami.

« Oh c'est Frère Li. Frère, s'il vous plaît asseyez-vous ! »

L'homme d'âge moyen invita Han Li à s'asseoir, puis ordonna au serviteur, « Allez brasser un pot de notre meilleur Thé de Nuage de Jade ! »

Après que Han Li se soit assis, l'homme d'âge moyen lui demanda poliment. « C'est la première fois que Frère Li vient dans ce magasin, n’est-ce pas ? »

« Hé hé ! Le gérant Tian est vraiment observateur. C'est en effet la première fois que je visite ce magasin. » Han Li avait délibérément changé le ton de sa voix et se faisait passer pour un homme acerbe avec une voix profonde.

« Ce n'est pas grave si c'est la première fois que vous visitez cet endroit. Le simple fait de venir ici montre la faveur que vous accordez à notre Magasin aux Myriades de Trésors. Ce magasin va certainement satisfaire ce Frère ! » Dit le commerçant Tian avec confiance.

« Je ne veux pas m’embarrasser à me rendre dans plusieurs magasins si je peux juste trouver tous les articles dont j'ai besoin dans un seul magasin ! J'espère que les marchandises de ce magasin sont vraiment exceptionnelles. » Déclara Han Li sur un ton suspicieux.

« Hé hé ! Frère Li peut être rassuré à ce sujet. La réputation de notre magasin est certainement l'une des meilleures dans cette rue. Si ce magasin ne peut pas satisfaire ce Frère, alors il n'y a pas besoin de prendre la peine de vérifier les autres magasins ! » Déclara le commerçant sans se hâter, exsudant la confiance qu’il avait en son commerce.

À ce moment-là, une servante apparut dans les escaliers avec une théière et plusieurs tasses à thé. L'odeur rafraîchissante du thé remplit la pièce avant même qu'elle ne fut proche des deux.

Le gérant Tian attendit que la servante ait servi le thé et prit une gorgée en premier. Tout en souriant, il dit : « C'est un thé spécial fait ici dans le magasin. Il est rare d’en trouver ailleurs. Non seulement son odeur est rafraîchissante, mais le boire peut aussi revigorer les gens. Frère Li peut le tester. » 

Han Li regarda le thé parfumé en face de lui. Il secoua la tête légèrement et dit d'un ton un peu impatient.

« Gérant Tian, nous pourrons boire du thé plus tard. Occupons-nous tout d'abord de nos affaires ! »

« Je n'aurais jamais pensé que Frère aurait une personnalité aussi impatiente ! Très bien ! S'il vous plaît attendez un instant, je reviens bientôt ! » Le gérant Tian se leva avec une expression un peu déconfite. Il joignit ses mains en direction d’Han Li et descendit, laissant Han Li seul dans la pièce.

Après que le temps de préparer une tasse de thé se soit écoulé, le gérant Tian apparut une fois de plus devant Han Li. Cependant, cette fois, il portait quelques boîtes de brocart qui étaient de différentes tailles.

Le gérant Tian tapota les boîtes de brocart et parla tout en arborant un sourire. « J'ai entendu le serviteur d’en bas dire que Frère Li voulait les meilleurs accessoires magiques et talismans, alors je suis descendu dans la salle de stockage et j'ai apporté quelques trésors que j'ai amassé depuis longtemps pour que Frère puisse les voir. J'espère que Frère Li sera content d’eux ! »

Han Li ouvrit grands les yeux quand il entendit cela. Il était très curieux à propos du contenu des boîtes de brocart. Il se demandait quels genres d’objets rares ils pouvaient être pour qu'ils soient appelés trésors par le commerçant, et si oui ou non le contenu irait au-delà de ses attentes.

Le commerçant Tian avait déjà placé les boîtes de brocart sur la table et avait ouvert chacune d'elles pour qu'il regarde. Cependant, Han Li remarqua que dès que les boîtes de brocart avaient été ouvertes, deux pressions de sources magiques qui étaient certainement plus fortes que lui étaient sorties de nulle part et limitaient étroitement le moindre de ses mouvements.

Han Li fut tout d’abord surpris, mais il comprit rapidement qu'il s'agissait d'une mesure de sécurité que le Magasin aux Myriades de Trésors avait utilisée pour sécuriser les trésors au cas où il viendrait soudainement à voler les articles à l'intérieur des boîtes de brocart. Il finit par se relaxer, et possédait maintenant une meilleure compréhension des capacités du Magasin aux Myriades de Trésors.






Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire