Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

RPMI Chapitre 144



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 144 : Dispute pour une Pilule de Constitution des Fondations




La Province de Jian située dans le nord de l’État de Yue était classée seconde parmi les treize provinces. Ses territoires étaient composés de nombreuses collines et sa population était clairsemée. Elle bordait également l’État de Yuan Wu.

La Chaîne de Montagnes Tai Yue était située dans la partie ouest de la province et s’étendait sur plusieurs milliers de li. En outre, toutes sortes de bêtes et d’oiseaux de proie proliféraient en grand nombre dans la forêt montagneuse isolée. À l’occasion, même les bûcherons et les chasseurs se mettaient à répandre des rumeurs racontant qu’ils avaient vu des immortels et des monstres, ce qui contribuait à rendre cet endroit encore plus mystérieux.

Naturellement, aucun homme du commun n’aurait pensé que depuis plusieurs milliers d’années, le centre de cette chaîne de montagnes était le foyer d’une des Sept Grandes Sectes de Cultivateurs, la Vallée de l’Érable Jaune !

En partant de la description donnée ci-dessus, elle ne semblait pas différente des autres chaînes de montagnes ; les crêtes étaient raides et la forêt était luxuriante. Cependant, tout cela n’était qu’une illusion car tout ce territoire était en fait recouvert par une incroyablement grande matrice de formation à l’échelle entière de la secte. Sous la formation il y avait d’innombrables tours et de grands halls qui avaient été construits il y avait bien longtemps. Il y avait même des cultivateurs qui vaquaient à leurs occupations et que l’on pouvait voir voler à basse altitude perchés sur des accessoires magiques en forme de feuille.

L’actuel Maître de Secte de la Vallée de l’Érable Jaune, Zhong Lingdao, était déjà âgé de cent ans. Cependant, il avait encore l’apparence d’un homme d’âge mûr avec ses trois longs attributs, comprenant une moustache et une barbe. Il était dans la dernière phase de la Constitution des Fondations, et un cultivateur au tempérament calme et simple, et était aussi habile à la coordination. Au sein de la secte, son prestige était élevé. Les aînés de la secte et ses camarades et frères apprentis plaçaient beaucoup de confiance en lui.

Cependant, ce Maître de Secte Zhong qui se montrait toujours calme et entièrement assuré, avait actuellement le front plissé alors qu’il était installé dans le siège central du hall principal. Désemparé, il regardait un conflit intense qui se déroulait devant lui entre un homme d’âge mûr et un vieil homme. Dans la grande salle, il y avait plus de dix autres cultivateurs des deux côtés, chacun d’eux affichait une expression différente. C’étaient les protecteurs de la Vallée de l’Érable Jaune.

« Frère martial Murong ! On ne peut pas revenir sur le fait que cela fait déjà plusieurs mois que nous avons attribué les Pilules de Constitution des Fondations. Cependant, cela n’empêche en rien que la réservation au nom de mon petit-neveu a été annulée et donnée à un cultivateur vagabond. C’est scandaleux ! » Cria avec fureur le vieil homme en direction de l’érudit d’âge moyen.

C’était vraiment étonnant. Ce vieil homme était sans aucun doute beaucoup plus âgé que la personne d’âge mûr, mais il s’adressait toujours à lui en l’appelant Frère Martial Aîné !

« Frère Martial Junior Ye, ce n’était pas fortuit ! Pour la première fois depuis plusieurs centaines d’années, quelqu’un est entré dans la secte en utilisant une Ordonnance d’Ascension Immortelle. Comment pourrions-nous ignorer cela ? Nous devons donner à cette personne une Pilule de Constitution des Fondations ! » Dit calmement l’érudit d’âge mûr sans changer d’expression.

« Cependant, cette personne ne fait tout simplement pas partie d’un clan de cultivateur, et est simplement un cultivateur sans attaches. Avons-nous toujours l’obligation de lui donner une Pilule de Constitution des Fondations dans ces circonstances ? De mon point de vue, le laisser entrer dans la secte suffit amplement. Il considérera cela comme une grande fortune ! » Contesta le vieil homme tout en rougissant de colère.

« Frère Martial Junior Ye, ces paroles ne doivent pas être prononcées ! Comment pourriez-vous savoir que ses ancêtres ne proviennent pas d’un clan de cultivateur ? Peut-être que son clan a simplement décliné et qu'il est ensuite devenu un cultivateur vagabond ! En outre, qui peut garantir que son propre clan ne s’affaiblira pas avec le temps ! Peut-être qu’un jour le Clan Ye de Frère Martial Junior Ye connaîtra également son déclin. Quand le moment viendra où un membre des générations futures du Clan Ye apportera l’Ordonnance d’Ascension Immortelle, notre Vallée de l’Érable Jaune ne devrait donc pas lui donner une Pilule de Constitution des Fondations et seulement le laisser entrer dans la secte ? Si Frère Martial Junior ose jurer un serment aussi calamiteux face à nous tous, alors moi, Mu Rongshan, je tournerai le dos et n’interviendrai plus dans cette histoire de Pilule de Constitution des Fondations. »

Les paroles calmes et confiantes de l’homme d’âge mûr firent virer le visage du vieil homme au blanc puis au vert, le laissant sans voix.

Comment le vieil homme pourrait-il oser jurer un serment aussi gênant ! Même s’il devait le jurer, il n’y aurait que lui qui se retirerait et n’interviendrait plus. Qui savait si les autres interviendraient aussi ?

« Cependant, pourquoi faut-il que ce soit la pilule de mon petit-neveu ? Les autres ne peuvent pas se substituer ? » Questionna le vieil homme, toujours mécontent.

« Vous devriez plutôt vous demander pourquoi ce petit-neveu du Frère Martial Junior a si peu de talent ! Lorsqu’on l’a testé, son rang n’était en fait pas loin du dernier. » L’homme d’âge mûr secoua la tête tout en montrant des regrets.

En voyant la personne en face de lui agir de cette manière, les racines des dents du vieil homme faillirent se décoller de haine ! Cependant, pour le bénéfice de son petit-neveu, il ne pouvait rien lui faire. Avec une grande détermination, il poursuivit, « Le classement de mon petit-neveu est vraiment un peu bas, mais il n’est pas le dernier dans le classement de ceux qui n’ont pas encore pris la Pilule de Constitution des Fondations ! N’y a-t-il pas encore deux autres personnes ? »

« Frère Martial Junior a raison, il y a deux autres personnes qui ont été testées et classées plus bas que votre petit-neveu. Cependant, les circonstances de ces deux-là sont vraiment inhabituelles ! Ils ont simplement des griefs envers le petit-neveu de Frère Martial Junior ! » Dit l’homme d’âge mûr avec une voix qui faisait vraiment pitié.

« Qu’est-ce qui est inhabituel ? Si vous ne me donnez pas une raison convaincante, je n’avalerais pas le ton de votre voix ! » Le vieil homme était nerveux alors il laissa échapper des paroles féroces.

« Quelle comédie ! Qu’y a-t-il de dur à avaler ? Ces deux personnes sont vraiment inhabituelles. En passant sur ces deux-là, l’apprenti de Frère Martial Junior a donc été choisi. J’ai moi-même aussi accepté cela. Quant aux motifs, Frère Martial Junior n’a pas besoin de demander ; Je peux vous donner une explication. »

Zhong Lingdao, ayant vu le vieil homme dire de tels paroles sans que personne ne s’y attende, baissa la tête et le réprima.

En voyant Zhong Lingdao parler ainsi, le cœur du vieil homme trembla de peur ! Il savait seulement que pendant le test, il y avait eu deux personnes classées derrière son petit-neveu. Quant à savoir qui, il ne savait vraiment pas. Cela l’avait vraiment indigné et laissé insatisfait ! Se pourrait-il qu’il existe vraiment une sorte d’exception qui pouvait même aller jusqu’à se faire ranger de leur côté le strict et impartial Maître de Secte ?

Zhong Lingdao agita sa main, indiquant d’un geste à l’érudit d’âge moyen de retourner à son siège d’origine. Il se mit alors à soupirer et dit : « Frère Martial Junior Ye, je crains que cette fois je dois vraiment aller à l’encontre de votre petit-neveu ! Parmi ces deux personnes, l’une d’elle est la seule descendante du monde profane de Tante Martiale Hong Fu. C’est pourquoi, bien que la jeune fille à l’origine n’ait pas satisfait aux standards, que je l’ai tout de même choisie pour faire partie de la liste de ceux qui recevront la Pilule de Constitution des Fondations. Il est certain que Disciple Martial Junior ne veut pas enlever la Pilule de Constitution des Fondations de cette personne ? »

Quand le vieil homme entendit le nom de Hong Fu, il fut vraiment surpris. Son expression subit immédiatement un grand changement et fut remplie de peur et de trépidation.

« Comme il s’agit d’une descendante de Tante Martiale Hong Fu, il est naturel de bien prendre soin d’elle. Comment ce Petit Frère pourrait se permettre de ne pas respecter le choix de ses aînés dans ce cas ! Ce Petit Frère convient de l’accord avec cette personne et concède. » Le vieil homme parlait avec le visage un peu pâlot.

Après avoir vu l’expression du vieil homme telle quelle, le Grand Maître de Secte Zhong ne fut pas du tout surpris. Car elle était, après tout, la seule descendante féminine d’un expert de la Vallée de l’Érable Jaune au stade de la Formation du Nucléus, la Tante Martiale Hong Fu, dont le tempérament était connu de tous. S’il devait vraiment priver cette jeune fille de ses possibilités d’accéder à la Constitution des Fondations, peut-être que ce vieil homme ne serait pas le seul à manquer de chance, peut-être que même le Maître de Secte connaîtrait des jours difficiles par le futur !

« Et l’autre ? »  Le vieil homme n’était toujours pas résigné. Bien qu’il sache que l’autre personne était certaine d’avoir une justification suffisante, il continuait à questionner dans l’idée de repérer un point faible.

« Quant au dernier, son corps est doté d’une étrange racine spirituelle de l’attribut du vent. Cela suffit-il ? » Répondit Zhong lingdao sans se hâter tout en faisant tournoyer sa longue barbe avec ses doigts.

Quand le vieil homme entendit cela, il resta silencieux. Les règles de la Secte de la Vallée de l’Érable Jaune disposaient d’un article qui statuait : les racines Célestes et les racines spirituelles inhabituelles ont préséances dans la Constitution des Fondations. Il n’y avait rien qu’il ne puisse dire.

Cependant, bien que son petit-neveu ne lui soit pas lié par le sang, depuis son entrée dans la secte, il l’avait regardé grandir avec tendresse depuis les premiers jours. Il était encore plus intime avec lui qu’avec ses propres petits-fils. Comment pourrait-il lui annoncer que ses qualifications pour la Constitution des Fondations avaient été révoquées !

« Alors mon petit-neveu n’a vraiment aucun espoir ? Il faut savoir que s’il devait attendre dix ans de plus, il manquerait la période optimale pour atteindre la Constitution des Fondations et passerait à coté de sa chance d’entrer dans la Constitution des Fondations dans cette vie ! » Les paroles du vieil homme étaient un peu lugubres, ce qui provoqua des éclats de chuchotements parmi ceux présents.

« Frère Martial Junior Ye, il y a en fait un moyen ! »  Un vieil homme un peu sombre, au visage allongé et avec un nez de faucon se leva et consola le vieil homme nommé Ye.

« Quoi ? Frère Martial Senior Wu connait une méthode ? » Lorsque le vieil homme entendit cela, son esprit en prit un coup. Au sein de la secte, ce Frère Senior Wu était bien connu pour avoir de la ressource. Peut-être qu’il avait vraiment une méthode !

Le vieil homme nommé Wu sourit légèrement et ne répondit pas immédiatement. Au lieu de cela, il se tourna vers Zhong Lingdao et le salua, lui demandant d’une voix claire : « Puis-je demander au Maître de Secte, quelles étaient les propriétés des racines spirituelles de la personne qui a apporté l’Ordonnance d’Ascension Immortelle ? L’avez-vous déjà testé ? Quelle était ses aptitudes ? »

« Elles semblaient ne pas être particulièrement bonnes ! Frère Martial Junior Wang, vous l’avez testé personnellement. Pourquoi ne pas nous dire ce qu’il en est ! » Demanda Zhong Lingdao à quelqu’un positionné sur le côté gauche de la rangée.

« Oui, Frère Martial Senior, Maître de Secte ! » Un homme d’âge moyen vêtu de vêtements vert clair se leva et dit avec indifférence : « Cette personne n’est pas très âgée. Il a dix-huit ou dix-neuf ans. Il a atteint le début de la neuvième couche avec une technique de cultivation de l’attribut du bois. Ses racines spirituelles sont les quatre attributs à l’exception du métal. Elles pourraient être classées comme de fausses racines spirituelles. En considérant l’ensemble, les aptitudes de cette personne sont au plus bas. Cependant, son chemin a croisé celui de la bonne fortune et il s’est entraîné avec diligence, sinon comment pourrait-il avoir atteint son niveau actuel ? S’il ne rencontre pas d’autres coups de chance, dans cette vie, il parviendrait tout au plus à entraîner sa technique de cultivation jusqu’à la onzième ou douzième couche, incapable d’entrer dans la Constitution des Fondations. Même s’il devait prendre une Pilule de Constitution des Fondations, ses chances d’entrer dans la Constitution des Fondations ne sont que d’un pour cent... »

« Bien. » Le vieil homme nommé Wu attendit que le Frère Wang ait dit ceci avant d’interrompre bruyamment.

« Qu’y-a-t-il de bien ? »  Ne put s’empêcher de demander le vieil homme nommé Ye.

Les autres regardèrent le vieil homme nommé Wu avec des regards douteux. Seul Zhong Lingdao avait le front plissé, il avait déjà une idée de ce qui se tramait.

« Puis-je demander au Maître de Secte, si la personne qui vient d’arriver prend l’initiative de renoncer à la Pilule de Constitution des Fondations, cela serait-il considéré comme allant à l’encontre de notre promesse !? » Demanda le vieil homme nommé Wu.

« Bien sûr que non. Cependant, personne n’est autorisée à user de menaces ou de la force pour accomplir cette affaire. Sinon, la réputation de notre Vallée de l’Érable Jaune sera ruinée ! » Dit le Maître de Secte Zhong doucement et solennellement.


« Hé hé ! Maître de Secte, soyez-rassuré ! Cela va sans dire ! » Le vieil homme nommé Wu sourit faiblement, puis il tourna la tête vers le vieil homme nommé Ye, avant de dire : « Frère Martial Junior Ye, ça ne vous dérange pas d’investir quelques items pour acheter sa Pilule Constitution des Fondations, non ? On sait très bien qu’avec des aptitudes aussi humbles, le taux de succès pour entrer dans la Constitution des Fondations est piteusement faible. Cela devrait être une excellente opportunité pour lui. Il peut renoncer à la Pilule de Constitution des Fondations pour obtenir quelque chose de beaucoup plus pratique ! Dit le vieil homme nommé Wu tout en arborant une apparence totalement assurée.





Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire