Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

RPMI Chapitre 137



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 137 : Le Pinceau Rayonnant de Sincérité




« Deux pierres spirituelles ! » Une voix féminine claire et mélodieuse résonna dans l’oreille de Han Li.

Han Li fut choqué. Il découvrit que le vendeur assis en face de lui avec la tête enfouie dans un livre était en fait une jeune demoiselle douce et charmante.

« Ce livre est-il complet ? » Demanda Han Li après s’être repris.

« Rien ne manque. Tout, de la première à la treizième couche de l’Art de Cultivation de l’Éternel Printemps est entièrement là, il ne manque pas une seule ligne. » Répondit la jeune demoiselle d’une façon tout à fait décontractée.

Han Li hocha la tête. Puis il feuilleta plusieurs pages avant de fermer le livre.

« Voulez-vous l’échanger contre des pilules médicinales ? » Demanda Han Li spontanément.

« Des pilules médicinales ? » La jeune femme était un peu surprise, ses beaux yeux étaient maintenant grands ouverts.

« Cela dépend du type de médecine. Si c’est pour la guérison ou la maladie, ce sera extrêmement coûteux ! » Cracha la jeune fille tout en caressant son front.

En entendant les paroles de cette jeune femme, Han Li savait que le point soulevé était d’une grande importance, alors il lui présenta carrément une bouteille de "Gélule de Dragon Jaune".

« Médecine de consolidation, elle peut faire progresser le pouvoir magique ! » Dit Han Li avec assurance.

« Médecine de consolidation ? »

La jeune femme qui avait un air calme à l’origine était maintenant un peu tendue. Elle se déplaça vers Han Li et prit doucement la bouteille de Jade. Elle fit jaillir une pilule médicinale et baissa la tête pour sentir la qualité médicinale.

Han Li était plus grand qu’elle et voyait clairement le cou impeccable de la jeune femme. De plus, comme la jeune femme était trop proche de lui, l’odeur d’une fille soignée par un clan assaillait ses narines et provoquait l’accélération involontaire des battements de son cœur. Son teint était également devenu légèrement plus rouge.

« C’est vraiment une pilule médicinale qui peut faire progresser le pouvoir magique ! » Cria la jeune femme d’une voix agréablement surprise un moment après l’avoir senti.

Elle leva la tête et regarda Han Li avec une expression joyeuse, tout en disant avec espérance : « Avez-vous plus de cette pilule médicinale ? Si oui, j’échangerai pour tout ce que vous avez. Vous pouvez sélectionner n’importe quelle chose sur mon étal à votre entière discrétion. S’il n’y a rien qui vous va, je peux aussi les acheter avec des pierres spirituelles ! »

Cela dit, la jeune femme maintint fermement la bouteille médicinale. Ses yeux étaient fixés sans sourciller sur Han Li, craignant qu’elle l’entende dire « non ».

En voyant la charmante et douce jeune femme se tendre soudainement, Han Li trouva ça drôle. Cependant, il ne pouvait pas s’empêcher de penser pour lui-même qu’il avait un peu sous-estimé la valeur de ces pilules médicinales. À l’avenir, il devrait se montrer un peu plus prudent !

« Jeune demoiselle, ne soyez pas aussi anxieuse. D’abord, concluons cette première affaire. Ce serait bien d’en parler plus loin après avoir fini ? » Han Li avait tout d’abord pensé à refuser. Cependant, quand il vit l’expression sans ambiguïté dans ses yeux, cela lui fit inconsciemment penser à sa petite sœur tout à coup. Son cœur s’adoucit un instant et ces paroles lui échappèrent.

« Je suis vraiment gênée ! J’ai un peu oublié mes manières. » La jeune femme semblait avoir pris conscience de son manque de politesse, et son teint vira à l’écarlate.

« Ce livre ne nécessite que deux pilules de ce genre de médecine. » Dit la jeune femme après s’être calmée.

Quand Han Li entendit cela, il sentit que son prix pouvait être considéré comme équitable, alors il accepta. Puis son regard balaya les autres marchandises sur son étal.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? »

Un petit sac gris peu remarquable piqua l’intérêt de Han Li. Ce sac était inhabituel ; l’ouverture du sac était étroitement liée par une fine corde rouge, et son corps était bombé ! Han Li tendit la main pour le saisir.

« C’est un sac de graines d’Herbe des Sept Étoiles. Les Herbes des Sept Étoiles de dix ans ou plus sont le meilleur matériau pour fabriquer des talismans de papier. » Dit la jeune femme distinctement.

Le cœur de Han Li fut secoué. Ce serait très utile. Cependant, il le reposa en face de lui sans la moindre hésitation.

« Les autres objets semblent ne mettre d’aucune utilité. » Dit Han Li lentement après avoir observé encore une fois.

« Vous ne choisirez vraiment rien d’autre ? Ce Talisman de Glace Hivernale est vraiment puissant. Il y a aussi ce Talisman de Retour du Printemps, il peut restaurer une grande partie de votre force physique... » La jeune fille n’avait vraiment pas l’air résignée et elle prit l’initiative de donner des recommandations à Han Li.

Après avoir vu l’expression de la jeune femme "vous êtes jeune et naïf alors vous n’y connaissez rien", Han Li ne put pas s’empêcher de rire.

« Qu’est-ce qui est si drôle ? » La jeune femme rougit une fois de plus.

« En fait, je voulais seulement acheter de la poudre de cinabre et un pinceau pour dessiner des talismans. Malheureusement, vous n’avez rien de ça ici ! » Han Li fit preuve d’une franchise qu'il employait rarement.

« De la poudre de cinabre et un pinceau pour dessiner des talismans ! » La jeune femme plissa le front et s’écria avec un peu d’hésitation.

Elle baissa la tête et soliloqua pendant un moment. On pouvait vraiment voir qu’elle avait pris une décision. Soudain, elle leva la tête vers Han Li et dit : « Je n’ai pas de poudre de cinabre, mais j’ai un pinceau de talisman de qualité supérieure fait à partir des poils du cou de la bête démoniaque, le Singe aux Yeux Étincelants. Cependant, son prix est assez élevé. Je ne sais pas si vous avez assez de pilules médicinales à échanger. »

Quand Han Li entendit cela, il fut un peu étonné. Cependant, il continua à sourire et dit : « Tant qu’il est de bonne qualité, je serai en mesure de satisfaire cette jeune dame en ce qui concerne les pilules médicinales. »

Quand la jeune fille entendit cela, elle se sentit soulagée.

Elle prit un talisman spirituel et utilisa sa main pour faire plusieurs mouvements de coupe sur le talisman. Elle le jeta ensuite en l’air, et il disparut dans un flamboiement.

« Estimée personne, attendez un moment s’il vous plaît. Mon frère aîné va l’apporter dans peu de temps ! » Ajouta la jeune femme, avec un peu d’embarras.

« Pas de problème. Tant que c’est vraiment un bon article, ça ne m’embête pas d’attendre un peu plus longtemps ! » Dit Han Li calmement.

Après cela, Han Li et la jeune femme n’eurent plus rien à dire pendant un moment, ce qui les fit ressentir un sentiment plutôt ambigu.

Han Li laissa libre cours à ce sentiment particulier et sentit doucement son parfum délicat pendant qu’il respirait. La jeune femme avait la tête baissée et regardait le bout de ses pieds. Il était impossible de deviner ce qu’elle pensait. Cependant, quand Han Li vit la blancheur de son cou, il rougit un peu.

« Petite sœur ! » Une grosse voix brisa brusquement cette subtile atmosphère, ce qui donna inconsciemment à Han Li l’envie de lancer un regard féroce au propriétaire de la voix. Cependant, quand Han Li se retourna, il ne put s’empêcher de ne pas le faire après avoir vu clairement la silhouette qui s'approchait.

C’était un homme trapu et de grande taille avec une stature qui n’était pas moins impressionnante que celle de Distords. Il était actuellement en train de se précipiter vers eux. Sur son passage, il heurta plusieurs cultivateurs, qui furent projetés sur les côtés. Ces cultivateurs furent tout d’abord en colère. Cependant, après avoir vu l’homme énorme dont la stature allait bien au-delà de la normale, ils arboraient tous une expression de choc et d’hésitation ; sans une meilleure option, ils se pincèrent le nez et laissèrent couler.

Quand la jeune femme vit les actions du grand homme, elle eut un peu mal à la tête. Le comportement de son frère aîné était beaucoup trop impoli et négligent. N’était-ce pas donner cause et raison pour faire naître chez d’autres cultivateurs de l’aversion contre lui ?

« C’est pour petite sœur ! J’ai apporté les articles. » L’homme énorme était enveloppé d’une bourrasque pendant qu’il chargeait du côté de Han Li. Il étendit sa main, qui était de la taille d’une feuille de palmier, et révéla une mince boîte en bois qu’il remit à la jeune femme.

La jeune femme se plaignit intérieurement de la grossièreté et de l’insouciance de son frère aîné. Puis elle remit la boîte en bois à Han Li, indiquant que Han Li pouvait l’ouvrir et examiner le contenu.

Han Li prit la boite. Après avoir jeté un coup d’œil vers la jeune femme, il l’ouvrit, exposant un pinceau doré qui émettait une légère lumière jaune de sa pointe jusqu’à son manche.

« Ce pinceau est appelé Sincérité Rayonnante. Sa tête a été créée à partir de poils de cou de la bête démoniaque de grade deux, le Singe aux Yeux Étincelants, et son manche a été créé à partir d’un mélange d’essence d’or et de fer stridulant. Il a été ensuite raffiné sous le feu rituel d’un cultivateur confirmé de la Constitution des Fondations pendant trois jours et trois nuits. Ce n’est qu’alors que ce pinceau fut assemblé avec succès. » Expliqua doucement la jeune femme. Cependant, cette femme regardait le pinceau avec une expression qui indiquait qu’elle était réticente à s’en départir.

Bien qu’il n’ait pas complètement compris ce que la jeune femme avait dit, il savait que ce pinceau n’était pas vraiment pas ordinaire et avait un passé illustre. Il ne pouvait pas s’empêcher d’être étonné de la voir disposer à se départir de cet objet. Ce serait vraiment pour ces pilules médicinales ?

« Cette jeune femme veut vraiment échanger ce pinceau avec moi ? C’est un trésor impressionnant ! » Han Li utilisa un doigt pour caresser légèrement le manche poli et regarda la gravure sur la tête du pinceau. " Sincérité Rayonnante ", prononça-t-il d’une voix profonde.

La jeune femme vit les doutes de Han Li. Après avoir hésité un instant, elle se décida à dire la vérité afin d’effacer les doutes de l’autre partie à propos des origines de l’objet, sinon il n’oserait pas commercer.

« Ce pinceau est un objet transmis par mon clan. Il a été utilisé par un expert en création de talisman. Cependant, il est regrettable que mon frère et moi-même n’ayons pas le moindre talent pour la création de talismans, et que nous sommes contraints de trimbaler cet objet en vain. En outre, mon frère aîné souhaite participer à la prochaine Grande Assemblée d’Ascension Immortelle. Ses arts de cultivation ont atteint une barrière et ne pourront progresser qu’avec un appui médicinal. En conséquence, je souhaite utiliser cet objet pour faire un échange contre les pilules médicinales de votre estimée personne. »

« Comme par hasard, la cultivation de cet homme a atteint une barrière à ce moment-là ! N’est-ce pas trop opportun ? » Pensait Han Li avec appréhension.

En fait, les pensées de Han Li étaient incorrectes !

De ceux qui se préparaient pour la compétition de l’Assemblée de l’Ascension Immortelle, sept à huit sur dix étaient bloqués par une barrière et ne parviennent pas à percer. Comme chacune de ces personnes comprenait qu’ils avaient encore le potentiel d’atteindre une autre couche, ils ne participeraient probablement pas immédiatement au tournoi de l’Assemblée d’Ascension Immortelle, mais iraient plutôt s’isoler afin de continuer à cultiver laborieusement, dans l’espoir d’atteindre une autre couche. Quand ils participeraient à la prochaine grande assemblée, ce ne serait qu’après avoir percé dans la couche supérieure afin de gagner une position plus élevée. Ainsi, à chaque Assemblée d’Ascension Immortelle, on pouvait voir une demande incroyable pour les pilules médicinales qui permettaient de faire progresser le pouvoir magique.






Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire