RPMI Chapitre 132



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 132 : Récolte





Quand Han Li entendit ceci, il fut vraiment déçu, mais cela ne le surprenait pas non plus. Car après tout, la Gélule de Dragon Jaune et la Pilule d’Essence d’Or étaient des médicaments spirituels destinés aux mortels. Pour les gens ordinaires, ils pouvaient être perçus comme des médicaments miraculeux, mais pour des cultivateurs Immortels, ils étaient effectivement limités.

Comme le jeune n’ajouta rien d’autre, Han Li ne voulut pas non plus se montrer insistant, alors il tendit la main pour reprendre les bouteilles de porcelaine.

« Bien que ces pilules médicinales possèdent un effet limité, si vous avez plus de bouteilles, je suis d’accord pour échanger avec vous ! » Dit soudainement le jeune, avec une expression vraiment très cordiale.

Après avoir entendu les paroles du jeune, le bras de Han Li déjà tendu fut immédiatement rétracté. Il se mit à rire discrètement.

« Ai-je dit que je n’ai que deux bouteilles médicinales ? » Han Li parla lentement tout en plissant les yeux pour regarder le jeune.

« Vous en avez d’autres ? » Le jeune montra une légère surprise, mais il afficha immédiatement une expression joyeuse.

« Bien sûr, mais si vous en demandez beaucoup trop, il faudra que j’examine si cette transaction mérite d’être conclue. » Dit Han Li sans s’engager, car il avait peur que le jeune pourrait essayer de profiter de la situation.

« C’est super ! Je n’ai pas besoin de beaucoup, seulement trois bouteilles feront l’affaire. Elles seront suffisantes pour me permettre de percer dans la prochaine couche dans un court laps de temps. » Le jeune s’enthousiasma, apparaissant très intéressé, ce qui était très différent de son comportement détaché d’auparavant.

Ce n’était pas surprenant. Qui voudrait se séparer de pilule médicinale de consolidation qui était en mesure d’améliorer la cultivation ? Il n’y en aurait jamais de trop pour soi-même ! C’était aussi la principale raison pour laquelle le jeune n’avait pas échangé le talisman d’envol ces derniers jours.

La Pilule d’Essence d’or et la Gélule de Dragon Jaune de Han Li n’étaient pas considérées comme des médecines spirituelles de haut niveau par les cultivateurs Immortels, mais grâce à l’avantage de la quantité, cela suffisait pour permettre au jeune de percer dans la dixième couche après avoir été coincé au sommet de la neuvième couche pendant si longtemps, ce qui augmenterait de façon drastique le pouvoir du jeune.

Cependant, seul ce fripon d’Han Li, qui avalait ces médicaments comme de simples collations, pouvait se permettre d’utiliser des pilules médicinales pour mener des échanges. Même ainsi, Han Li était pleinement conscient qu’il ne devait pas exposer sa richesse. Han Li ne voulait pas laisser à ce jeune l’impression qu’il pouvait facilement sortir des quantités énormes de pilules médicinales sans montrer le moindre regret.

Par conséquent, Han Li se mit à se toucher le menton, montrant ainsi une expression peinée ainsi qu’une réticence à se séparer de ses biens.

« Tout ça ? N’est-ce pas trop ? Je vais devoir échanger tous les médicaments que j’ai sur moi ! » Murmura intentionnellement Han Li tout doucement.

« Ce n’est pas beaucoup ! Après tout, il s’agit d’un talisman spirituel élémentaire de haut grade. Pensez-y, si vous avez ce talisman spirituel sur vous, quand vous rencontrez des dangers, vous pouvez immédiatement vous envoler au loin dans le ciel. Vous pourriez même voler plus vite que la plupart des oiseaux. Cela équivaut à avoir une autre chance de survie ! De plus, tant que le Qi Spirituel du talisman ne se disperse pas, il peut être utilisé à maintes reprises et à la suite. C’est vraiment un talisman spirituel qui a son utilité ! » Le jeune vit que Han Li avait l’air de devoir se séparer de toutes ses pilules médicinales, alors il démontra avec conviction les avantages de son Talisman d’Envol tout en élargissant encore plus le sourire sur son visage, de peur que Han Li n’accepte pas et se retire de la transaction.

« Si nous voulons conclure cet échange, alors très bien. Mais donnez-moi une douzaine de ces papiers de talisman comme compensation. Et aussi ce livre ! » Ajouta Han Li quand il vit que le jeune voulait vraiment ses pilules médicinales, alors il désigna sans ambages une douzaine de feuillets de papier de talisman blanc uni et un vieux livre intitulé "Manuel d’Incantations Basiques".

Le jeune fut surpris sur le coup, mais quand il vit que Han Li avait pointé vers les papiers de talisman de basse qualité et un livre d’incantation qui était impossible à vendre, il fut immédiatement ravi et accepta le deal.

C’est ainsi que Han Li obtenu le Talisman d’Envol et réussi même à acquérir une douzaine de feuillets de papier de talisman ainsi que le livre d’incantation qu’il avait ciblé dès le début.

Han Li feuilleta le vieux livre. Dans le livre, il y avait de toutes les sortes d’incantations des plus élémentaires, y compris sept à huit techniques magiques de bas grade et une technique élémentaire de grade moyen appelée ‘Soulèvement de Terre’.

Pour les autres cultivateurs Immortels, ce genre de livre était sans valeur, mais il rendait Han Li extrêmement satisfait de son échange.

C’était parce que Han Li avait actuellement besoin de ce genre de techniques d’incantations basiques. Même si l’étal face à lui proposait des manuels qui étaient bien meilleurs et plus complets, leurs prix étaient exorbitants.

Un manuel intitulé "Collection Complète d’Incantations Élémentaires des Cinq Éléments" était affiché aux prix de 90 pierres spirituelles de bas grade, et un autre appelé "Techniques de Talisman d’Incantation Fondamentale de l’Eau " était fixé au prix de 60 pierres spirituelles de bas grade. Bien que tous ces livres étaient vraiment épais et contenaient plus de techniques d’incantations, Han Li ne pouvait vraiment pas du tout les acheter pour le moment.

Après avoir obtenu ces articles, Han Li se sentit un peu fatigué et ne fut pas d’humeur à continuer sa balade, alors il quitta directement la plaza et se dirigea vers le pavillon.

Peu de temps après avoir quitté la place, Han Li tourna la tête pour regarder et découvrit qu’il y avait encore plus de gens présents. Il semblait qu’il y avait beaucoup de cultivateurs Immortels noctambules qui préféraient la nuit.

Quand Han Li s’approcha de ces édifices en forme de palais, il découvrit que les tours étaient construites à l’aide de bois de paulownia extrêmement précieux et de grandes quantités de pierres calcaires. Non seulement chaque étage était décoré avec une image de dragons et de phœnix sculptés avec forces détails, il y avait même une faible fluctuation de pouvoir spirituel qui provenait de l’une des tours voisines. Peut-être que c’était la technique de contention que le Prêtre Taoïste Qing Wen avait mentionnée.

Han Li fit le tour, et après avoir finalement trouvé le pavillon qu’il recherchait, il se dirigea vers lui.

Mais à environ trois mètres de sa destination, Han Li sentit soudainement qu’il avait heurté quelque chose après qu’une immense force invisible le repoussa brusquement, et le força contre son gré à se replier loin en arrière.

Han Li en fut un peu surpris mais pourtant cela le réjouissait. Il semblait qu’il y avait encore beaucoup de choses qu’il ignorait à propos du monde de la cultivation, et il voulait désespérément tout apprendre.

Alors que Han Li réfléchissait à ceci, son cœur se mit à battre plus vite. Il utilisa la Technique des Yeux Célestes et regarda vers le petit bâtiment.

En fin de compte, Han Li vit une faible couche de lumière verte face à lui, qui obstruait le passage. Le pavillon entier était recouvert de la même lumière verte, comme si un énorme bol avait été renversé pour le recouvrir.

Han Li s’avança une fois de plus, tendit un doigt, et tapa légèrement la lumière verte. Il eut une sensation de douceur et d’extrême élasticité. En utilisant un peu plus de force, il y avait une faible force qui le repoussait en arrière. Le pouvoir défensif de la lumière verte était très efficace.

Comme Han Li avait réussi à comprendre l’effet de la lumière verte, il cessa ses investigations. Il sortit le talisman que le Prêtre Taoïste Qing Wen lui avait donné et s’approcha plus près de l’écran de lumière. En fin de compte, l’écran de couleur verte s’effaça immédiatement en montrant des ondulations. Un trou rond apparut rapidement pour que Han Li puisse passer à travers.

Han Li rangea le talisman proprement et s’avança sans cérémonie à grands pas vers la tour. Pendant ce moment-là, le trou rond devenait lentement plus petit jusqu’à ce qu’il fût finalement refermé complètement, redonnant à l’écran de lumière son apparence ultérieure.

La tour en face ne pouvait pas être considérée comme très grande. Il n’y avait que deux étages et était haute d’environ 33 mètres. Mais en regardant d’en bas, on pouvait voir beaucoup d’espace qui pouvait accueillir jusqu’à dix personnes ou plus.

Han Li sourit et se mit en marche pour entrer dans le bâtiment. En entrant dans le hall du rez-de-chaussée, à l’exception des deux grandes tables carrées de huit places, il y avait dix chaises en bois avec un rembourrage simple et élégant. Il y avait même quelques cultivateurs Immortels.

Le petit moine Bouddhiste Ku Sang était assis sur le sol la tête baissée dans un coin de la salle. Ses yeux étaient fermés et il chantait en sanskrit, ce qui lui donnait l’air d’être un moine d’autorité. Quant aux autres personnes, Han Li ne les avait pas vus auparavant.

« Maître Ku Sang, le Prêtre Taoïste Qing Wen n’est pas encore rentré ? » Demanda Han Li poliment pendant qu’il marchait en direction du moine Bouddhiste.

Le petit moine Bouddhiste ne prêta pas attention à Han Li et continua à marmonner plusieurs mots, jusqu’à ce que Han Li soit vraiment fatigué d’attendre. Le moine Bouddhiste ouvrit les yeux et dit à Han Li avec une expression désolée, « Bienfaiteur* Han, s’il vous plaît ne m’en veuillez pas. Je récitais le Sūtra du Diamant et j’étais arrivé à un moment crucial, alors j’étais dans l’incapacité de répondre à votre question immédiatement. S’il vous plaît ne soyez pas fâché contre moi ! »

(*Ndt : « Bienfaiteur », Ce titre a pour but de présenter ses respects à l’autre personne, en soulignant le lien intrinsèque entre toutes les personnes, et de se montrer humble dans sa relation au monde. Cela n’a donc rien à voir avec quelqu’un qui fait preuve de charité. Traditionnellement, c’est une façon dont les bouddhistes qui ne sont pas dans entrés dans les ordres appellent les moines bouddhistes.)

Han Li entendit la réponse du moine Bouddhiste et se mit à rire sèchement : « Comment cela pourrait-il être possible ? J’admire les gens qui savent rester concentrer. »

En entendant Han Li dire cela, le petit moine Bouddhiste se mit à rire et dit tranquillement. « Le Prêtre Taoïste Qing Wen et les autres sont actuellement en train d’attendre Bienfaiteur Han au deuxième étage. Ils m’ont demandé de vous dire de monter dès que je vous croiserais. Il semble qu’ils veulent voir ce Bienfaiteur pour aborder certaines questions. »

Han Li s’assombrit un peu quand il entendit cela.

Vraiment ! Même s’il y avait des gens qui voulait voir Han Li, ce petit moine Bouddhiste avait non seulement omis de le lui dire immédiatement, de plus, il était vraiment lent et prolixe. À l’avenir, il vaudrait mieux se tenir éloigné le plus possible de ce genre de personnes. Plus loin il serait, mieux ce serait !

Han Li jura silencieusement dans son cœur, mais l’expression de son visage restait inchangée pendant qu’il hochait la tête. Il marcha vers les escaliers voisins positionnés dans le couloir et se dirigea vers le deuxième étage.

En entrant au deuxième étage, Han Li vit les deux frères Hei Mu et Hei Jin en train de converser à l’entrée de l’escalier. Une fois qu’ils virent Han Li arriver, ils arrêtèrent rapidement leur conversation et accueillirent Han Li.

« Frère Han, le Prêtre Taoïste Qing Wen vous attends dans notre gîte. Suivez ces deux frères, nous allons vous montrer le chemin ! » L’expression de Han Li était calme, et il ne prononça pas un seul mot. Il suivit les deux frères qui tournèrent à sept ou huit reprises tout au long du couloir et entra dans une masure.

Il y avait beaucoup de gens dans la pièce. Mis à part le moine Bouddhiste, tout le monde était là. Il y avait même deux inconnus que Han Li ne reconnaissait pas.

L’un d’eux était un jeune de 16 ou 17 ans, et l’autre était un gros de 21 ou 22 ans à la peau claire. Il semblait que ces deux-là étaient les gredins qui avaient même réussi à provoquer un mal de tête au Prêtre Taoïste Qing Wen.

« Frère Han est arrivé ! Asseyez-vous vite ! » Dit le Prêtre Taoïste Qing Wen à Han Li tout en désignant poliment une chaise à côté de lui.

Han Li hocha la tête et s’assit à cet endroit.

« Ces deux personnes sont Wu Jiuzhi de la Ravine Yunmen et Huang Xiaotian de la Vallée Shitou. » Qing Wen pointa en direction du jeune et du gros l’un après l’autre afin de les présenter à Han Li.


(Ndt: (Jiuzhi) signifie neuf doigts. (Xiaotian) signifie piété filiale, ciel/paradis)




Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire