Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

RPMI Chapitre 130



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 130 : Adhésion





« Frère, pourquoi attendez-vous ici tout seul ? Vous attendez un ami ? » Une voix franche et claire se fit entendre soudainement de derrière Han Li, ce qui le surpris.

Han Li se retourna lentement et vit alors six ou sept personnes qui se tenaient non loin de lui. Celui qui avait parlé, était un cultivateur de 27 ou 28 ans vêtu d’une tunique de taoïste. Cette personne avait un visage blanc uniforme et des traits réguliers. Il tenait un fouet rugueux dans ses mains et regardait Han Li tout en souriant.

« Est-ce que ce prêtre Taoïste a des choses à régler avec moi-même ? » Han Li n'avait pas compris ce que voulait l'autre parti et lui avait donc posé une question en retour.

« Hé hé ! Ne vous méprenez pas, nous ne vous avons pas interpellé avec de mauvaises intentions mon Frère. C'est juste que nous avons vu ce frère rester seul alors qu’il semblait s’intéresser à tout ce qu’il se passe par là-bas. C'est pourquoi nous avons supposé que votre estimée personne était un cultivateur sans attache qui est venu assister au rassemblement tout seul, et pensé que nous devions venir nous présenter et nous rapprocher. Nous sommes tous des cultivateurs sans attache tout comme votre estimée personne. » Expliqua le prêtre Taoïste tout en affichant un visage bienveillant.

« Vous êtes tous des cultivateurs sans attache ? » Han Li était plutôt surpris.

« C'est vrai. Si votre estimée personne est un cultivateur sans attache, alors il serait préférable de rester ensemble. De cette façon, tout le monde sera en mesure de veiller sur les autres pendant le rassemblement. » Ces paroles avaient été prononcées par une jeune femme au joli visage délicat qui avait aussi une cicatrice. À côté d'elle il y avait un grand homme dont le visage était entièrement recouvert d’une barbe, et qui portait un glaive dans son dos. Les deux semblaient être mariés.

« Oui, car auparavant, les cultivateurs isolés et sans attaches qui participaient aux échanges commerciaux étaient régulièrement humiliés par les personnes appartenant aux grands clans parce qu'ils étaient trop faibles !» Dit le prêtre Taoïste solennellement.  

Après avoir entendu les paroles de ces deux personnes, Han Li avait quelque peu compris les intentions de l'autre partie.

Ce groupe de cultivateurs sans attache avaient peur d'être intimidés par ceux qui appartenaient aux clans de cultivateur pendant le rassemblement. Ainsi, ils s’étaient volontairement rassemblés et avaient créé un petit gang dans le but d’être en capacité de se défendre.  C'était pour ça qu'ils abordaient des cultivateurs isolés un peu partout.

Puisque l'intention de l'autre parti était claire, Han Li ne pouvait naturellement pas refuser ce genre de bonnes intentions. Après tout, il avait vraiment besoin d'un petit groupe pour le protéger de la pluie ; il ne se souciait pas que cela ne pouvait être considéré que comme une alliance temporaire.

Cependant, il avait encore besoin de questionner soigneusement l'autre parti avant de pouvoir les rejoindre sans crainte.

« Comme vous autres êtes venus me trouver, je ne cacherai pas la vérité. Je suis vraiment un cultivateur sans attache. Cependant, si vous souhaitez que je rejoigne votre groupe, pourriez-vous d'abord vous présenter et dire ce que je dois faire en tant que membre de votre groupe ? » Han Li avait calmement admis son identité de cultivateur sans attache, mais dès que les gens en face de lui avaient montré des expressions heureuses, il avait énoncé sa question.

« Il semble que ce Frère a encore quelques doutes ! Haha ! Ce n'est pas grave. Quand les autres étaient sur le point de nous rejoindre, ils ont presque énoncé les mêmes paroles que votre estimée personne ! » Après que le prêtre Taoïste et les autres eurent entendu les paroles de Han Li, non seulement ils n'avaient pas montré d’expression de mécontentement, mais au lieu de cela, ils s’étaient regardés les uns les autres et s’étaient mis à rire de bon cœur. Ensuite, le prêtre Taoïste prit la parole :

« Je vais vous présenter à tous nos amis ! » Le prêtre Taoïste pointa vers les nombreux cultivateurs sans attache et dit à Han Li tout en souriant.

« Ces deux-là sont des frères de sang des Montagnes du Loup Bleu Foncé, Hei Mu et Hei Jin. » Le prêtre Taoïste désigna la paire de jeunes et les présenta sans se précipiter.

(Ndt : Hei MU-arbre noir, Hei Jin-or noir.)

Ces deux personnes joignirent leurs mains en direction d’Han Li, et Han Li retourna calmement leur salut.

« Je vous présente le vagabond Hong Lian de la Grotte du Lotus Volant, et le Maître Ku Sang du Mont Pu Lu. » Cette fois, il désigna la jeune dame à l’apparence ordinaire et le petit moine Bouddhiste au visage amer.

(Ndt : Hong Lian signifie Lotus Rouge.)

« Quant à eux... »

« Nous sommes un couple marié qui vient du Village des Eaux du Ciel, Hu Pinggu et Xiong Dali. » Le prêtre Taoïste avait pointé la jeune femme et ce grand barbu qui n'avait pas encore parlé. Avec un petit rire, la jeune femme avait rapidement menée la conversation. 

Le prêtre Taoïste n'était pas fâché d'avoir été interrompu, car il se mit calmement à parler.

« Cet humble Taoïste est le prêtre Taoïste de la Montagne du Buffle Accroupi, le Jeune Buffle Couronné, Gua Shan. Mon nom Taoïste est 'Qing Wen'. Hé hé, cet humble Taoïste est le fondateur de ce petit groupe et le leader pour le moment. Cependant, cet humble Taoïste ne peut commander personne et ne fait que prendre la parole le premier lors des échanges avec l’extérieur ! » Le prêtre Taoïste se présenta humblement en dernier, et l’éclaira sur les caractéristiques générales de ce petit groupe.

(Ndt : dans ce chapitre, le prêtre Taoïste était tout d’abord nommé Song Wen, mais l'auteur a ensuite choisi Qing Wen dans tous les autres chapitres.)

Ce prêtre Taoïste possédait aussi un peu de charisme. Cette personne semblait avoir un peu d’envergure !

En outre, le pouvoir magique de la plupart des autres ne semblait pas être faible. La plupart d'entre eux avaient un pouvoir magique équivalent à la septième ou huitième couche des Arts de l’Éternel Printemps ! Ce prêtre Taoïste Qing Wen était encore plus puissant. Bien qu'il n'ait pas atteint le niveau de l'homme vêtu de bleu, il était beaucoup plus fort que Han Li.

Après que Han Li eut réfléchi un instant, il sentit que rejoindre ces gens comportait de nombreux avantages, sans vraiment avoir d’inconvénients. Il dit alors : « Puisque tout le monde est un cultivateur sans attache et que les dispositions du groupe sont rondement menées, moi, Han Li, aimerais vous rejoindre dès maintenant.

« Très bien, Frère Han se joint à nous. La force de notre groupe a encore augmenté ! » Après que le prêtre Taoïste Qing Wen eut entendu les paroles de Han Li, il répondit immédiatement sur un ton joyeux.

Les autres avaient aussi révélé des expressions heureuses. Après tout, le pouvoir magique de Han Li ne semblait pas être faible, et il leur serait vraiment utile.

« Est-ce que l’ensemble de notre groupe est ici ? » Demanda Han Li, tout en regardant à gauche et à droite.

« Il y a encore deux personnes. L’une d’elle est actuellement endormie dans une pièce. L'autre se balade. » Hu Pinggu recourba ses lèvres. Il semblait qu'elle ne voyait pas ces deux personnes particulièrement favorablement.

« Ce n’est pas aussi mauvais que Dame Hu le sous-entend. L’un voulait simplement dormir un peu, et l'autre voulait se divertir ! » Le petit moine Bouddhiste prit la défense des deux personnes.

« Toi... » Hu Pinggu fut un peu mécontente en entendant les paroles du Moine Bouddhiste Ku Sang, et voulut ajouter autre chose.

« Assez ! Personne ne va commencer à se disputer. Car après tout, nous avons tous déjà exprimé notre accord. Mis à part si nous devons affronter une puissance extérieure, où nous devrons tous nous unir et suivre les ordres, nous sommes tous libres en dehors de ces moments, et pouvons faire tous ce que nous souhaitons ! » Le prêtre Taoïste Qing Wen s'avança à la hâte pour faire preuve de médiation.

Bien que cette Dame Hu ne semblât pas avoir l’air vraiment contente, elle n'enchérit pas et ne continua pas à s’opposer. Après tout, la force du prêtre Taoïste Qing Wen était assez élevée, alors elle ne pouvait pas s'empêcher de lui donner le change.
(Ndt : j’ai traduis ‘lui donner de la face’ par ‘lui donner le change’, bien que cela n’exprime pas l’idée qu’il a l’ascendant en termes de pouvoir et de séniorité…aaah les occidentaux et le confucianisme ne font pas bon ménage.)

« Attendez jusqu'à ce soir, alors Frère Han pourra les rencontrer tous les deux. Je vous présenterai à ce moment-là. Ces deux-là se démarquent vraiment du commun des mortels ! Le prêtre Taoïste arborait une expression d’impuissance. Il semblait que ces deux personnes étaient assez embarrassantes.

Quand Han Li vit cela, bien que son intérêt eût été piqué au vif, il trouvait embarrassant de questionner plus loin.

Ensuite, le prêtre Taoïste Qing Wen demanda à Han Li s'il avait prévu de se déplacer avec eux ou de se promener seul.

Han Li choisit naturellement la dernière option, ce qui ne surpris pas le prêtre Taoïste Qing Wen. Comme ceux qui venaient d'arriver dans la Grande Vallée du Sud étaient naturellement enclins à se montrer curieux, la plupart préférait se déplacer seul. Cependant, cela lui prendrait à peu près le même temps pour terminer ses recherches s’ils devaient se déplacer ensemble.

Le prêtre Taoïste était aussi très consciencieux. Après avoir parlé à Han Li de quelques sujets tabous et de quelques conventions communes, s'assurant qu'il comprenait complètement le Grand Rassemblement du Sud, il donna un talisman à Han Li.

Il montra à Han Li une petite galerie qui longeait un pavillon et lui apprit que ce pavillon était l'endroit où ils séjournaient. Le talisman qu'il avait donné à Han Li était une clé qui permettait d’ouvrir le sort de prohibition de la petite galerie, ce qui permettrait à Han Li d’aller s’y reposer quand il serait fatigué.

Ensuite, toutes ces personnes dirent au-revoir à Han Li et disparurent dans la lumière vacillante du crépuscule, le laissant là sans qu’il ne sache s’ils continueraient à chercher d'autres cultivateurs sans attache.

Han Li continua à regarder leurs silhouettes qui s’éloignaient jusqu'à ce qu'elles soient trop éloignées pour être vues. Il baissa alors la tête pour regarder le talisman dans sa main. Il y avait comme un scintillement argenté sur le talisman jaune. C'était un talisman dont l’effet lui était totalement étranger. Il semblait vraiment assez ingénieux.

Après que Han Li eut fini de soliloquer un court instant, il se mit à sourire doucement.

Il plia le talisman de papier et le mit dans son encolure. Puis, après avoir lancé un regard appuyé dans la direction où le prêtre Taoïste Qing Wen avait disparu, il se retourna et se dirigea vers la place sans la moindre hésitation.

Après être entré sur la Plaza, Han Li se fondit parmi les autres cultivateurs ; il marchait lentement d'un côté tout en tournant la tête pour regarder les marchandises sur chacun des étals des vendeurs.

Selon ce que le prêtre taoïste Qing Wen avait mentionné plus tôt, les modes de transactions que les cultivateurs utilisaient généralement se résumaient à deux méthodes.


La première méthode consistait à échanger des articles contre d’autres articles. Quelques-uns des cultivateurs échangeraient quelques marchandises dont ils n'avaient pas besoin, mais se montreraient quand même hésitant à se délaisser de marchandises dont ils pourraient avoir besoin en urgence. Par conséquent, ceux qui qui avaient dressé un étal n'étaient pas certains de réussir une transaction même après plusieurs jours. C'était quelque chose d’assez fréquent.




Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire