Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

RPMI Chapitre 127



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 127 : Lumières sur les Racines Spirituelles





Et ainsi, tous deux marchaient ensemble tout en bavardant nonchalamment, abordant au gré du hasard toutes sortes de sujets. Bien qu'ils soient en train de ‘ bavarder nonchalamment ’, il serait plus précis de dire que Han Li était celui qui posait les questions, tandis que le jeune était celui qui répondait. Grâce aux paroles du jeune, Han Li obtint finalement quelques informations sur le monde des cultivateurs, ce qui lui permit d’enfin appréhender certains des faits fondamentaux de ce monde.

Par exemple, les niveaux de cultivation pouvaient être classifiés en sphère inférieure, sphère intermédiaire et sphère supérieure.

La sphère inférieure se composait de cinq étapes : la Condensation du Qi, la Constitution des Fondations, la Formation du Nucléus[1], l’Incarnation de l’Âme[2], la Transformation Divine[3]. La sphère intermédiaire se composait de l'étape de l’Éther[4], de l'étape d'Intégration, et de l'étape de Grande Ascension. Et en atteignant la sphère supérieure, on pouvait dire que l'on avait véritablement atteint les sphères des Immortels. Les cultivateurs de la sphère supérieure pouvaient voler à travers le ciel et se vanter d’être entrés dans la sphère Immortelle qui s’accompagnait d’une durée de vie aussi longue que celle du Ciel et de la Terre.

Cependant, c'était plus facile à dire qu'à faire ! Il était extrêmement difficile de cultiver à un tel niveau.

Sans parler de cultiver toutes les trois sphères. Même dans la sphère la plus basique, la sphère inférieure, il n'y avait personne dans l'histoire de l'État de Yue qui était parvenue au summum de la phase de Transformation Divine. Au mieux, ils étaient coincés dans la sphère de l’Incarnation de l'Âme. Mais même alors, atteindre l’Incarnation de l'Âme était extrêmement rare. Seuls quelques excentriques avec beaucoup de chance et un destin karmique favorable seraient en mesure de le faire.

Selon le jeune, la durée de vie d'un individu était directement liée à son niveau de cultivation, et chaque percée successive prolongerait sa durée de vie.

Les mortels ne pouvaient vivre que pendant 100 ans tout au plus, mais même cela était très rare chez les mortels.

Les cultivateurs qui avaient réussi à entrer dans la Constitution des Fondations, auraient une longévité de 200 ans. C'était très fréquent. Et si un individu avait la chance d'atteindre la Formation du Nucléus, sa durée de vie serait encore doublée à 400 et 500 ans. Et... Si cette personne parvenait d’une manière quelconque à bénéficier d’un heureux hasard en ayant une chance extraordinaire et réussissait à former l’Incarnation de son Âme, alors, félicitations ! Sa longévité serait prolongée à 1000 ans ! Tant que la personne en question était un cultivateur, tout cela était du domaine du possible !

Soudain, le jeune vêtu de blanc arrêta de parler. Il était très envieux de ces excentriques avec une longévité de 800 à 1 000 ans. Ces personnes avaient dix fois la durée de vie d'un humain normal !

Han Li était émerveillé en écoutant les histoires de ce jeune, mais il avait déjà deviné que la longévité des cultivateurs serait plus longue en comparaison de celle des humains ordinaires. Mais il ne s’était pas attendu à ce que les différences de longévité soient aussi incroyables ! 1 000 ans de vie, cela ne reviendrait-il pas à dire que ce genre d’excentrique était devenu une tortue de 1 000 ans ? Pensait Han Li avec un peu de malice.

Mais si le simple fait d’atteindre le stade de l’Incarnation de l'Âme vous permettrait de vivre si longtemps, qu'en était-il de la Transformation Divine ? Et les autres sphères intermédiaires et sphères supérieures ? Combien de temps vivraient-ils alors ?

Han Li ne put finalement plus se retenir et le questionna de façon indirecte...

« Qui sait ? Peut-être qu'ils peuvent vivre éternellement, profiter d’une jeunesse éternelle ? » S’exclama le jeune.

« La légende raconte que les cultivateurs qui ont atteint l’orbite de ‘ Grande Perfection ‘ de la phase de Transformation Divine doivent quitter ce monde et se rendre dans un plan d’existence plus élevé qui se trouve dans un autre espace. Mais quant à savoir où se trouve cet endroit et ce qu’il en est vraiment, personne ne sait, parce que personne n'est jamais revenue de là. »

« Personne n'est jamais revenue ? Alors, comment déterminer les différents niveaux de la phase de Transformation Divine ? » Questionna Han Li un peu déconfit ; Cependant, le jeune en face de lui ne pouvait probablement pas répondre à cette question.

Mise à part les différents niveaux de cultivation, Han Li avait maintenant une compréhension générale des clans de cultivation et des sectes présentes dans l'État de Yue.

Le jeune avait beau ne pas connaitre les usages d'autres endroits, mais en ce qui concernait le monde de la cultivation de l'État de Yue, celui-ci semblait être bien informé car il procéda à expliquer à grands renforts de détails.

De sa bouche, Han Li apprit que dans l'État de Yue, il existait un total de sept sectes de cultivation : la Secte de la Lune Masquée, la Vallée de l'Érable Jaune, la Montagne des Bêtes Spirituelles, la Secte de l’Éther Pur, le Dock de Transformation du Sabre, la Forteresse Impériale Céleste et la Secte de l'Épée Géante. Sur ces sept, la Secte de la Lune Masquée était la plus puissante. La Montagne des Bêtes Spirituelles était seconde et presque égale, et pour le reste, leurs niveaux de puissance étaient à peu près uniformément appariés.

Si l'on disait que ces différentes sectes de cultivateurs étaient le grand arbre qui fournissait son soutien à l'ensemble de l'État de Yue, les autres clans et familles de cultivateurs seraient les feuilles et les branches qui dépendaient du grand arbre pour leur survie.

Et selon le jeune, les ancêtres des clans de cultivateurs de l’Immortalité étaient autrefois des disciples des sectes de cultivateurs. La lignée des disciples de la secte découlait des générations successives et devenait lentement un clan de cultivateurs.

Ainsi, on pouvait dire à partir de cela que tous les cultivateurs possédaient quelque chose appelé ‘ racines spirituelles ‘.

‘ Les Racines spirituelles ‘. Qu'est-ce qu'elles étaient exactement ? Pas même les cultivateurs immortels ne pouvaient se vanter de tout savoir d’elles, mais ce qu'ils savaient, c'est que si une personne n’avait pas de racines spirituelles, cette personne ne pouvait pas aspirer à emprunter la voie de la cultivation. Car après tout, si on n'avait pas de racines spirituelles, comment pourrait-on absorber le Qi Spirituel ? Et si le Qi Spirituel ne pouvait pas être absorbé, comment pourrait-il devenir un cultivateur immortel ?

Bien sûr, ceux qui étaient nés avec des racines spirituelles étaient extrêmement rares parmi les gens du commun. On pouvait dire qu'il n'y avait qu'une seule personne qui naissait avec des racines spirituelles dans un lot de dizaines de milliers, et donc, il n'y avait que quelques personnes avec les qualifications requises pour s'engager sur la voie pour devenir un Immortel. Mais même ainsi, la majorité de ceux qui possédaient des racines spirituelles vivaient une vie normale, car il était extrêmement difficile pour les individus de savoir s'ils possédaient des racines spirituelles ou non, ce qui causait de grands maux de tête aux recruteurs des sectes Immortelles.

Même posséder des racines spirituelles ne garantissait pas que l'on soit qualifié pour entrer dans les sectes Immortelles. C'était parce qu'il y avait des différences de grade parmi les racines spirituelles.

Comme le dit le dicton, les racines spirituelles pouvaient être classées en cinq catégories : le métal, le bois, l'eau, le feu et la terre. La majorité des cultivateurs avaient des racines composées d’un mélange impur de quatre ou cinq attributs. Bien que ces personnes puissent absorber le Qi Spirituel du Ciel et de la Terre, elles progresseraient très lentement en termes de cultivation. Tout au plus, elles ne pouvaient atteindre que la troisième ou quatrième couche de la phase de Condensation du Qi avant d'atteindre une barrière qui stoppait tous leurs espoirs de percer à la Constitution des Fondations.

Les racines spirituelles avec un mélange de quatre ou cinq attributs étaient connues comme des ‘ fausses racines spirituelles ‘ dans le monde des Immortels, tandis que les racines spirituelles de deux à trois attributs étaient connues comme de ‘ véritables racines spirituelles ‘. Ceux qui possédaient de véritables racines spirituelles cultivaient naturellement de nombreuses fois plus rapidement par rapport à ceux qui avaient de fausses racines spirituelles.

Et concernant les racines spirituelles avec un seul attribut, elles étaient connues comme des ‘ racines spirituelles célestes ‘ ; ceux qui en étaient dotés, étaient vraiment favorisés par les Cieux. Avec des racines spirituelles célestes, indépendamment duquel des cinq attributs d’appartenance, la vitesse de cultivation serait deux à trois fois plus rapide que ceux qui possédaient de véritables racines spirituelles. Et après avoir atteint le summum de la Constitution des Fondations, ils ne rencontreraient aucune barrière lors de leur tentative pour percer à la Formation du Nucléus. Si les véritables racines spirituelles augmentaient déjà la vitesse de cultivation, les racines spirituelles célestes pouvaient pousser les gens qui n’en possédaient pas à être tellement jaloux qu’ils en vomissaient du sang, car elles permettaient à l'individu qui en était doté d'atteindre la Formation du Nucléus facilement et sans faire face à aucunes barrières.

Il fallait préciser que, dans un groupe de dix cultivateurs au niveau de la Condensation du Qi, même avec l'aide d'un aîné au niveau de la Constitution des Fondations, un seul d'entre eux serait en mesure d'atteindre ce même niveau. Et quant au niveau de Formation du Nucléus, pas même un sur 100 cultivateurs au niveau de la Constitution des Fondations serait en mesure de l'atteindre.

La probabilité d'atteindre la Formation du Nucléus ne pouvait être décrite que comme immensément difficile, ce qui expliquait pourquoi autant de gens enviaient ceux qui possédaient des racines spirituelles célestes. À chaque fois que quelqu'un avec des racines spirituelles célestes faisait son apparition, il serait frénétiquement recherché par les sectes Immortelles. Après tout, cela signifiait que dans l'avenir, leur secte aurait un Ancien supplémentaire au niveau de la Formation du Nucléus, favorisant la consolidation de la puissance de leur secte.

Cependant, comme elles étaient si précieuses et rares, la chance de voir quelque chose comme des racines spirituelles célestes apparaître était proche de zéro, une seule fois au cours de plusieurs centaines d'années. Mises à part ces racines spirituelles, il y avait encore un type de racines spirituelles qui n'appartenaient à aucun des cinq attributs. Cet autre type de racines spirituelles était connu sous le nom de ‘ racines spirituelles mutées ‘, et son taux d’apparition était beaucoup plus fréquent, environ une fois tous les 20 à 30 ans.

Les racines spirituelles mutées faisaient références à des racines spirituelles qui avaient évolué en combinant deux ou trois des cinq attributs.

Par exemple, une racine spirituelle des attributs de la terre et de l'eau, subissait une mutation et évoluait dans l'attribut de la foudre ; Les attributs de métal et d'eau mutaient et évoluaient dans l'attribut de glace. Mais pas que, car il y avait aussi des racines avec l’attribut de l'obscurité et des racines d'attribut de vent, ainsi que d'innombrables autres variations.

En ce qui concernait les individus qui possédaient des racines spirituelles mutées, bien qu'ils rencontreraient tout de même une barrière lors de leur tentative pour entrer dans la Formation du Nucléus, leur vitesse de cultivation était à peu près égale à celle de ceux avec des racines spirituelles célestes. En outre, si ceux qui possédaient des racines spirituelles mutées parvenaient à trouver un art de cultivation qui correspondait à leur attribut, ils deviendraient sans aucun doute les plus forts parmi leur génération, capable de lutter contre trois à quatre cultivateurs au même niveau de cultivation.

En conséquence, ceux qui avaient des racines mutées étaient également très recherchés par les sectes Immortelles.

Cependant, le simple fait de trouver des individus avec de vraies racines spirituelles était un problème sans fin pour les recruteurs des sectes Immortelles, sans parler des racines spirituelles célestes et des racines spirituelles mutées.

C'est parce qu'il était tout simplement impossible pour les recruteurs immortels de se rendre dans tous les recoins et allées, et de demander aux gens de leur remettre leurs enfants pour les tester. Et même alors, les vraies racines spirituelles étaient plutôt rares, avec seulement un sur cinq à six individus qui possédaient des racines spirituelles. Par conséquent, certaines sectes Immortelles finirent par s'effondrer simplement parce qu'elles ne pouvaient pas trouver ou entraîner quelqu'un avec des racines spirituelles.

Au regard de cette situation embarrassante, de nombreux cultivateurs firent des investigations et réalisèrent que les racines spirituelles étaient généralement transmises par la filiation.

Par exemple, si un homme ou une femme possédait des racines spirituelles, les enfants qu'ils mettraient au monde auraient 25% de chances de naître avec des racines spirituelles. Et bien sûr, si la mère et le père étaient tous deux possesseurs de racines spirituelles, les enfants qu'ils mettraient au monde auraient une probabilité plus élevée d'hériter des racines spirituelles.

Après que ce point particulier fut découvert, beaucoup de personnes s’agitèrent.

Cette agitation était dirigée vers les jeunes membres de la secte. Sous la pression de leurs aînés, de nombreux jeunes des différentes sectes furent forcés de se marier et de s'installer dans le monde profane. Ce n'est qu'après avoir eu un fils ou une fille qu'ils étaient autorisés à revenir dans leur secte pour cultiver.

À chaque fois que les sectes manquaient de disciples, ils choisissaient les descendants de leurs disciples qui possédaient des racines spirituelles. De cette façon, la probabilité de trouver des gens avec des racines spirituelles augmentait grandement.

La situation problématique que rencontraient les sectes Immortelles pouvait enfin être considérée comme partiellement résolue.

Finalement, au fil du temps, de plus en plus de personnes ayant des racines spirituelles se mettaient à naître, ce qui ouvrit la voie à la formation de clans et de familles de cultivateurs.

Ces clans de cultivateurs pouvaient ne pas posséder des arts de cultivation de haut niveau, mais ils n’étaient pas inquiétés par une pénurie d'arts et de techniques de cultivation de bas niveau. Finalement, ils devinrent la fenêtre extérieure que les sectes Immortelles pouvaient utiliser pour s’immiscer dans le monde profane.

Cela signifiait essentiellement que derrière chaque clan de cultivateur, il y avait le soutien d’une puissante secte Immortelle. Après avoir expliqué tout cela, ce jeune vêtu de blanc se sentait extrêmement satisfait de lui-même. Cela faisait bien trop longtemps depuis qu'il n’avait pu montrer l’étendue de ses connaissances.

La sensation d’avoir un auditeur pleinement concentré sur les paroles qu'il prononçait, le faisait se sentir extrêmement heureux et bien disposé envers Han Li. Ainsi, il n’oublia rien, voulant montrer ses connaissances à Han Li. Naturellement, Han Li était heureux de voir les choses se dérouler de cette manière, et il intervenait souvent de façon à ce que ce jeune vêtu de blanc puisse avoir une autre chance d'exposer ses connaissances plus en avant. Quel dommage que cette colline qui était enveloppée par le brouillard n'était pas située très loin du village. Après quelques heures, ils étaient tous deux déjà arrivés à la colline.

Ayant fait seulement un court chemin, Han Li ne pouvait pas s’empêcher d’être un peu insatisfait de ne pas avoir assez de temps pour en savoir plus sur les choses du monde de la cultivation. Il voulait vraiment retourner au village pour qu'il puisse élargir ses connaissances, mais il savait qu'il était impossible de faire ainsi. Soupirant, il regarda le jeune à côté de lui avec un voile de désappointement dans ses yeux.




[1] Ndt : Normalement le nucléus est le noyau de la cellule. Je l’ai choisi à défaut de noyau ou tout autre synonyme parce qu’il est le centre de quelque chose et qu’il est infinitésimalement petit, c’est-à-dire qu’il a les mêmes attributs que le « core » de la cultivation d’un individu. D'ailleurs en linguistique : [Chez Tesnière] Nous définirons le nucléus comme l'ensemble dans lequel viennent s'intégrer, outre le nœud structural proprement dit, tous les autres éléments dont le nœud est comme le support matériel, à commencer par les éléments sémantiques (Tesn.1959, p.45)
[2] Ndt : La traduction littérale est « âme naissante », dont le sens peut nous tromper en français. Je ne veux pas vous spoiler mais la « naissance de l’âme » ou « incarnation de l’âme » est en fait une âme qui prend forme et devient tangible.
[3] Ndt : Le terme utilisé est en fait « Déité », qui veut dire ‘dieu mythique’.
[4] Ndt : Le terme utilisé en anglais est « void », qui se distingue de « empty » ou « vide », tout en apportant une emphase sur le fait que l’objet en question ait perdu son essence, c’est-à-dire qu’il est compromis. Dans les novels, l’emphase est mise sur le ‘vide’ en tant que tel. Et comme l’éther est une théorie (erronée) sur le vide en physique, il m’a paru approprié. Les théories sur l’éther suppose aussi qu’il est présent partout, et pas seulement dans l’espace sidéral comme on peut le penser. De plus, éther est aussi un dieu primordial de la mythologie, cela tombe donc sous le sens.




Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire