Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

RPMI Chapitre 122



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 122 : Titre en bas de page






« Qu'est-ce qui se passe ? » Demanda Qian Jin, surpris par l'avertissement de Shen San. Compte tenu de la confiance qu’il avait envers Shen San, il s'arrêta inconsciemment de boire l'alcool.

« Celui qui nous a initialement servi la nourriture n'était pas vous, mais quelqu'un d’autre ? » Shen San ne fit pas attention aux craintes du gros, mais il posa une main sur le sabre attaché à sa taille et se leva lentement. Puis, il questionna froidement le jeune serviteur qui avait emmené le vin.

« C’est parce qu'il y a trop d'invités, Li Er est allé dans une autre salle pour s’occuper de quelques commissions. Je suis son remplaçant. Quelque chose ne va pas, mon Oncle ? » Ce jeune serviteur regardait Shen San avec attention. Son teint devint complètement blanc après qu’il ait répondu, car il était complètement apeuré.

En voyant la tête de cette personne, l'expression de Shen San se détendit quelque peu ; mais il semblait encore mal à l'aise. Il tourna la tête vers la Petite Jin qui était dans les bras de Shen Zhongshan et demanda : « Demoiselle Jin, connaissez-vous cette personne ? Est-il vraiment une personne employée par votre Bordel des Eaux Limpides ? »

« Ce... ? » Cette incroyablement belle demoiselle montra une expression embarrassée, mais répondit quand même un peu maladroitement : « Je ne vais pas vous le cacher, Grand-père Shen, cette personne ne me semble vraiment pas familière, cependant, notre Bordel des Eaux Limpides est compris de plusieurs centaines de personnes. Que cette femme n'ait pas vu quelqu'un auparavant n'a rien d’étrange. »

« Ha ha ! Petit San, pourquoi indisposer Mlle Jin ? Comment une beauté aussi délicatement douce pourrait-elle reconnaître toutes les personnes sous son rang ? Se pourrait-il que vous croyiez que cette personne est un assassin qui a infiltré cet établissement ? » Demanda Shen Zhongshan sans se montrer concerné, car il dirigea la tête vers la femme attirante à ses côtés et inspira à plusieurs reprises pour respirer son parfum.

« Boss, nous vivons par l’épée. Il serait à notre plus grand avantage de se montrer prudent ! » Le visage de Shen San ne montrait aucune expression pendant qu’il lançait un regard rigide sur le jeune qui tenait le plateau.

« Hé hé ! Les pas de cette personne sont négligents, et ses yeux ne montrent aucun esprit. Un seul regard permet de dire qu'il n'est pas un artiste martial. Si vous ne vous sentez toujours pas rassuré, j'ai une autre méthode qui permettra de déterminer son authenticité. » L'Érudit Malveillant Fan Ju rit froidement à plusieurs reprises et déclara l’air sombre.

Depuis qu'il était entré dans le Gang du Quatrième Niveau, cela faisait déjà un long moment qu’il était insatisfait de la confiance que Shen Zhongshan plaçait en Shen San, ainsi que les dires que Shen San méritait le titre de Cerveau du Gang du Quatrième Niveau. Il décida de s’opposer à Shen San sans vraiment le montrer.

« Oh, quel genre de méthode ? Mon vieux copain Fan, n'hésitez pas à la tester. » Bien que Shen Zhongshan eût dit cela en se montrant très héroïque, en fait il chérissait grandement sa petite vie. En conséquence, il retira immédiatement sa remarque précédente et approuva les remarques de Fan Ju.

« Comme cette personne ne connaît pas les arts martiaux, s'il voulait vraiment nous faire du mal, il aura simplement trafiqué notre nourriture et nos boissons. Donc, laissons-le goûter et la vérité sera révélée ! » Dit le Savant Malveillant, révélant ainsi la carte dans sa manche.

« Bon plan, Frère Fan ! Garçon, faites plaisir à cet Oncle et commencez d'abord par boire un peu de ce vin, puis vous mangerez aussi un peu de cette nourriture. Si vous montrez la moindre hésitation, cet Oncle vous tordra immédiatement le cou. » Qian Jin, le gros à la peau sombre se mit à applaudir avec entrain, puis il réprimanda bruyamment le jeune serviteur.

Lorsque l'homme vêtu de noir, Shen San, entendit les paroles de Fan Ju, il pensa que cette méthode n'était vraiment pas mauvaise et n’opposa pas de parole d'opposition. Il regarda froidement la scène comme s’il était un simple spectateur.

Quant à Shen Zhongshan et la petite Jinzhi dans ses bras, ils ne trouvèrent aussi rien à redire.

Par conséquent, le jeune serviteur qui servait le vin et la nourriture, but alors une coupe de vin et mangea quelques bouchées de nourriture avec un visage maussade.

Voyant cette personne demeurer indemne après avoir mangé la nourriture et bu le vin, Fan Ju se mit à sourire avec complaisance et dit à Shen San avec beaucoup d'insistance, « Shen, mon garçon, il semble que vous faites preuve d’un peu trop de prudence. Cette personne est vraiment juste un simple serviteur. La prochaine fois, quoi qu’il se passe, ne repousser pas le vin des autres à nouveau. » Cela dit, il jeta plusieurs cuillerées de nourriture dans sa bouche et se mit à mâcher lentement.

« Humph ! » Shen San grommela, sans prendre le temps de faire attention à l'accusation dissimulée de Fan Ju, il préféra s’asseoir nonchalamment.

« Haha ! Ce n'est pas important ! C'était juste un malentendu. » Naturellement, Shen Zhongshan savait que ses deux subordonnés ne s'entendaient pas bien. Cependant, c'était le résultat qu’il espérait. En conséquence, il feignit un sourire.

« Comme il s'agissait d'un malentendu, ce jeune serviteur peut maintenant s’en aller. Cet argent peut être considéré comme un cadeau qui vous est destiné ! » Shen Zhongshan sortit deux taëls d'argent et les jeta vers le jeune serviteur. 

« Merci, mon Oncle. Puisque je n'ai rien d’autre à faire ici, ce serviteur demande à être excusé ! » Le jeune habillé comme un jeune serviteur, regarda l'argent avec délice et se retira tout exciter, fermant la porte de la pièce derrière lui.

« Aiya ! Oncle Shen est vraiment généreux. À l'avenir, vous ne pouvez pas vous montrer avare envers Jinzhi non plus ! » La voix douce et coquette de Little Jinzhi se répandit dans toute la pièce.

« Bien sûr, ma belle. Tu es le plus beau trésor de ton Oncle ! Aussi longtemps que vous servirez cet Oncle comme il se doit, il ne pourra que vous rendre justice ! Venez frères ! Buvons tous une coupe ! Nous ne rentrerons pas sobres ! »  La voix brisée et dure de Shen Zhongshan se répandit à l'extérieur de la pièce, où le jeune entendait tout avec clarté.

Le jeune à l'extérieur de la pièce se mit soudainement à ricaner. Il ne partit pas immédiatement, mais se mit plutôt à espionner secrètement son voisinage, debout là comme un fantôme. Il demeurait immobile, comme s'il attendait quelque chose.

Après le temps qu'il faut pour préparer une tasse de thé, des cris de peur retentirent brusquement de l'intérieur de la salle, « Poison ! La nourriture et les boissons sont empoisonnées ! J'ai été empoisonné ! » Juste après avoir dit cela, l'homme ria étrangement à deux reprises avant que sa respiration ne s'arrête. Il semblait que cette voix appartenait au gros à la peau sombre, Qian Jing. (Ndt : le temps qu'il faut pour faire une tasse de thé : 5 minutes)

« Salope ! Tu as conspiré pour assassiner le Chef de Gang ! Je veux ta vie ! » Shen Zhongshan rugit de colère. Cependant, il semblait qu’il était trop tard, car après avoir involontairement laissé échapper deux rires creux, il tomba au sol, mort.

« Un expert en poison » Fan Ji et Shen San se regardèrent avec crainte et parlèrent à l’unisson : « Ce jeune serviteur nous a empoisonné ! »

« Ce jeune serviteur doit sûrement avoir l'antidote ! »

Les deux hommes repoussèrent immédiatement les femmes dans leur étreinte et se précipitèrent vers la porte comme si leurs fesses avaient pris feu.

Malheureusement, juste au moment où ils allaient passer la porte, ils laissèrent échapper un "ha ha" avant de tomber lentement au sol.

« Il semble que ce gros basané a bu le plus et a donc été le premier à voir la toxine prendre effet ! Ce Shen Zhongshan doit aussi en avoir bu un peu et a été le deuxième. Quant à la personne vêtue de noir et l’érudit, bien qu'ils n’aient pas beaucoup bu, la toxicité de ma ‘ Poudre d'Âme Hilare ‘ est féroce. Il suffit de consommer une seule goutte, et la mort suivra, c'est inévitable. » Pensait tranquillement le jeune. Ensuite, il attendit un instant avant d'ouvrir la porte et d'entrer dans la pièce.

Jetant un seul regard dans la pièce, il vit que pas une seule vie n’avait été épargnée. Même la petite Jinzhi et les trois autres femmes avaient bu une coupe, et avaient depuis longtemps rendu leur dernier souffle.

Après que Han Li eut regardé une fois de plus et confirmé avec certitude que personne n'était encore vivant, il quitta rapidement la pièce.

« Une fois que les nouvelles que Shen Zhongshan a succombé à un empoisonnement se propageront, les gens vont sûrement croire qu'il a été tué par ses ennemis du Jiang Hu. Cela ne devrait pas provoquer des gens qui pourraient se montrer très gênants. » Pensait Han Li tout en marchant tranquillement sur le chemin du retour.

« Cette Poudre d'Esprit Pur est vraiment efficace. Tant que je prends une dose à l'avance, non seulement je peux me protéger contre toutes sortes de poisons, mais je peux aussi me protéger contre des senteurs envoûtantes et autres drogues bizarres. La dernière fois, je l'ai utilisé contre Dame Yan et les autres épouses, ce qui m’a beaucoup amusé. » Il sourit, l’air un peu bizarre, et ne put s'empêcher de palper à l'intérieur de son encolure.

Sur le chemin du retour vers l'auberge, Han Li ne croisa personne digne de mention. Il entra ensuite dans sa chambre et s’allongea sur son lit, avant de s’endormir profondément.

C'était une habitude que Han Li avait involontairement développée. Dès qu'il avait terminé de s’occuper d’un gros problème, il aimait tout particulièrement s’allonger et s’endormir rapidement afin de s’occuper adéquatement de l'épuisement qui pesait sur son corps et son esprit.

Pendant que Han Li dormait à poings fermés, la mort de Shen Zhongshan et de ses trois Grands Protecteurs avait été découverte par le Bordel des Eaux Limpides. En conséquence, lorsque les nouvelles se propagèrent à travers le Gang du Quatrième Niveau, il y eut beaucoup de tumulte causé par les nombreuses personnes qui ne cachaient pas leurs ambitions.  

Personne n'avait songé à enquêter sur la mort de Shen Zhongshan, car dans la Ville de Yuan Jia, voir les forts dominer les faibles était une loi universelle. Shen Zhongshan avait également acquis sa place après avoir assassiné le précédent Chef du Gang du Quatrième Niveau. Par conséquent, les autres dirigeants du Gang du Quatrième Niveau ne se souciaient que de l’identité de la personne qui allait combler la place laissée par la mort du précédent Chef de Gang.

Ainsi, les candidats incompétents et tous ceux qui n’étaient pas embrigadés, s’affrontèrent tous dans une bataille enflammée pour obtenir la position de Chef de Gang. En fait, le Gang du Quatrième Niveau avait éprouvé tous ces événements au cours de la même soirée.

Le matin du lendemain, un résultat étonnant fut découvert par les membres des bandes les plus petites, c’est-à-dire ceux qui n'avaient jamais pris part à la mêlée ; de tout le Gang du Quatrième Niveau, sans qu’on s’y attende, celui qui était resté debout était Sun Ergou, qui pouvait à peine garder les yeux ouverts car il était épuisé.

En fait, la nuit dernière, Sun Ergou avait tué tous ceux qui s’opposaient à lui. Une fois que plus personne n'osa se dresser contre lui, il prit en douceur la position de Chef de Gang du Gang du Quatrième Niveau. En outre, les autres gangs du district occidental furent tous notifiés, confirmant ainsi sa position.

Après que Han Li, celui qui avait tout manigancé dans les coulisses, se réveilla d'un sommeil réparateur, il arriva dans le petit et plutôt unique bâtiment du Domaine Mo. Il se trouvait face à Dame Yan qui était encore restée debout, et plusieurs autres belles femmes. Cependant, derrière-elles, on pouvait voir les trois grandes beautés de la Cité de Yuan Jia, les trois adorables filles du Professeur Mo.

Han Li avait déjà rencontré Mo Yuzhu et Mo Caihuan auparavant, alors son regard était plutôt dirigé sur la fille adoptive du Docteur Mo, Mo Fengwu.

Celle-ci portait une veste jaune, et son visage avait la forme d’un œuf d’oie. Elle semblait avoir 16 ou 17 ans, et son être tout entier renvoyait une grâce extraordinaire, ce qui donnait à Han Li l’impression qu’elle était une fée.

À ce moment-là, comme Han Li fixait Mo Fengwu du regard, elle avait baissé timidement la tête, et on pouvait voir poindre son cou exquis qui était blanc comme la neige. En voyant ce spectacle, Han Li ne put pas s’empêcher de déglutir à plusieurs reprises.


« Jeune Maître Han, pourriez-vous vous abstenir de regarder Fengwu, qui est une fille de mon clan, avec un regard aussi peu chaste ! Notre Fengwu manque d’assurance ! Ne devrions-nous pas continuer notre discussion d’hier ? » Après que la Troisième Épouse eut souri de façon provocante, elle dit ses paroles à Han Li de sa charmante voix.


Chapitre 122 : Morts Empoissonnés



Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire