Sélection du message

Annonce

Bonjour ! Mon inscription sur UTIP a été acceptée, j’en profite donc pour vous donner des précisions sur comment cela fonctionne. UTIP ...

RPMI Chapitre 121



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 121 : Le Bordel des Eaux Limpides






Actuellement, l'humeur de Shen Zhongshan était assez bonne. À l’instant, il était assis dans une salle privée du Bordel des Eaux Limpides et il avait une fille exceptionnellement belle dans ses bras, occupé à utiliser ses grandes mains pour palper son corps délicat d'une manière vulgaire.

Peut-être que c'était dû à l'impatience de Shen Zhongshan, mais son tripotage provoquait chez la jeune fille magnifiquement enchanteresse un rire continu.

« Mademoiselle Jin, je pense qu’il est grand temps que vous succombiez à notre Chef de Gang ! C'est la première fois que notre Chef de Gang se montre aussi amoureux d'une femme. Il est venu ici avec une telle hâte, alors même que les affaires du gang n'ont pas été complètement considérées. » La personne qui avait dit cela était une personne grasse et basanée qui portait d’amples vêtements gris. Sa taille était aussi large qu'un seau, et ses jambes faisaient deux fois la taille de celles d'une personne normale.  Après avoir parlé, sa respiration se montra un peu haletante.

« C'est vrai, Demoiselle Jinzhi ! Notre Chef de Gang est venu dans votre établissement tous les après-midis cinq jours de suite et a dépensé une grosse somme d'argent ! En outre, vous en avez profité un peu. Vous laissez seulement notre Chef de Gang vous prendre dans ses bras pendant un moment et vous ne le laissez jamais passer la nuit avec vous, pas même une seule fois. Cela n'a tout simplement aucun sens ! » Celui qui avait parlé cette fois-ci, était un érudit d'âge moyen avec un grain de beauté sur son visage. Ses yeux exsudaient une férocité dissimulée, ce qui lui donnait l’air d’être une personne ambitieuse.

Actuellement, outre Shen Zhongshan, il y avait trois autres personnes dans la pièce. Ils n'étaient nuls autres que les trois Grands Protecteurs du Gang du Quatrième Niveau.

Le gros à la peau sombre était "Poings Enragés" Qian Jing. Sans tenir compte de sa corpulence étrangement dodue, il était en fait extrêmement compétent dans la technique des "Dix-huit Coups Effrénés" et avait tué de nombreux experts réputés.

L'érudit Confucéen était "L'Érudit Malveillant" Fan Ju. Même s'il pratiquait une technique d'épée très rapide et féroce appelée « Vent de Neige », ce qui avait rendu son nom célèbre dans le monde entier était son cœur sombre, ses méthodes féroces et ses sinistres desseins.

Debout d'un côté, il avait une personne vêtue de noir qui n'avait pas dit un mot depuis le début. Il était le plus fort des trois Grands Protecteurs, "Le Lanceur de Poignard" Shen San. Sa compétence unique qui lui permettait de lancer dix-huit poignards en succession, avait déjà aidé Shen Zhongshan à se débarrasser de nombreux experts qui poursuivaient une vendetta contre lui. De plus, Shen San était aussi un lointain parent de Shen Zhongshan. Ainsi, il était celui que Shen Zhongshan considérait le plus dans le Gang du Quatrième Niveau.

Tout comme Shen Zhongshan, chacun des trois Protecteurs avait une jolie fille qu’ils embrassaient de leur étreinte. Mais ces filles n'avaient rien à voir avec la fille dans les bras de Shen Zhongshan. Elle était délicate, charmante, coquette et avait une silhouette finement développée.

À ce moment-là, quand la petite Jinzhi occupée à glousser entendit les paroles de "Poings Enragés" et de "L’Érudit Malveillant" Fan Ju, ses yeux s’humidifièrent instantanément, comme si une larme pouvait couler à tout moment.

« Quand Maître Fan et Maître Qian parlent ainsi, vous accusez Jinzhi à tort. Au moment où les autres voient Maître Shen, ils ne peuvent que voir immédiatement qu'il est un héros ! Pouvoir voler ensemble et nicher ensemble, c'est tout ce que Jinzhi souhaite ! »

« Cependant, vous savez aussi que mon corps appartient au Bordel des Eaux Limpides. Sans l'approbation de la Vieille Dame Wang, si Jinzhi devait s'affranchir et recevoir des patrons sans permission, je serai battue à mort. Pourquoi Maître Shen n’irait pas demander à la Vieille Dame Wang ? Si elle accepte de laisser Jinzhi recevoir des patrons, alors j’attendrai certainement Maître Shen diligemment ce soir. » La prostituée numéro un du Bordel des Eaux Limpides parlait d'un ton sincère et avec une douceur raisonnable, et regardait Shen Zhongshan avec une adoration extrême.

Ses paroles semblaient tout à fait crédibles mais fausses en même temps, alors Qian Jin et Fan Ju se regardaient l’un l’autre consternés et sans voix.

Bien sûr, ils avaient demandé combien cela coûterait pour passer la nuit avec la Petite Jinzhi. Utilisant l'excuse que la Petite Jinzhi n'avait jamais passée la nuit avec un patron auparavant, la Vielle Dame Wang exigeait un prix exorbitant qui avait fait sauter un battement de cœur au Chef de Gang Shen Zhongshan. Ainsi, ils n'avaient jamais conclu d'accord.

Il était encore plus impossible de recourir à la force pour négocier. Le Bordel des Eaux Limpides était la propriété du troisième plus grand gang de la Cité de Yuan Jia, la Secte du Tyran Céleste.

Après avoir essuyé un échec face à cette demande de compensation monstrueuse, Qian Jin et Fan Ju ne pouvaient qu’évacuer leur frustration sur les filles du Bordel qui étaient dans leurs bras. Ce n'est qu'après les avoir pelotés férocement qu'ils laissèrent tomber l’affaire.

« Hé hé, Merci beaucoup à mes deux dignes petits frères de se montrer préoccupés par mes affaires. Mais ne vous inquiétez pas, il y a deux jours, j'ai fait une superbe affaire. Cette petite somme d'argent ne représente pas grand-chose. Par contre, vous, belle dame, ne pouvez pas revenir sur vos paroles ! Vous devez attendre ce Seigneur et notre temps viendra ! » Dit Shen Zhongshan avec contentement et lubriquement tout en se tournant soudainement vers la petite Jinzhi, qui était dans son étreinte, avant de mordiller sa joue parfumée.

Shen Zhongshan était un homme robuste avec des bras et une poitrine très poilue. Ses deux bras étaient beaucoup plus longs que ceux d'un humain normal. Ainsi, sa personne ressemblait à une bête qui portait des vêtements, il était si laid que cela pouvait effrayer les gens.

Il y a quelques années, cet homme extrêmement rustre avait utilisé "le Coup de Poing Audacieux", une compétence qu'il maîtrisait à la perfection, pour tuer son prédécesseur du Gang du Quatrième Niveau, Gou Tianpo, et ses aides de confiance, les quatre grands seigneurs de guerre, s’accaparant ainsi la position de Chef de Gang. Par conséquent, dans toute la Ville de Yuan Jia, il faisait sans conteste parti des experts de haut rang et ne devait pas être sous-estimé.

« Maître Shen. » Little Jinzhi avait l’air très timide quand Shen Zhongshan mordit sa joue et se comporta comme une enfant gâtée, ce qui rendait Shen Zhongshan encore plus satisfait de lui-même et le fit rire chaleureusement.

Dong Dong! Dong Dong! À ce moment-là, quelqu'un frappa à la porte.

« Qui est-ce ? » Le gros à la peau sombre, Qian Jin dit "Poings Enragés" était mécontent alors il lança la question avec mauvaise humeur.

« Je suis ici pour délivrer des boissons aux messieurs dans la salle. » La voix d'un jeune homme se fit entendre de l'extérieur.

« Alors pourquoi prenez-vous autant de temps pour nous servir ? Je me suis déjà plaint qu'il n'y a pas assez à boire ! » Le gras à la peau sombre parla sans réfléchir quand il entendit la réponse.

Dans le sillage des paroles de Qian Jin, un jeune homme portant des vêtements de serviteur entra. Ce jeune à l’apparence ordinaire tenait un plateau de ses deux mains. Il y avait plusieurs plats et deux bouteilles d'alcool sur le plateau.

« Apportez rapidement l'alcool par ici. Je veux voir si cela a bon gout ! » Le gros Qian Jin était typiquement un ivrogne. Ainsi, ses yeux s'éclairèrent immédiatement et il se mit à vociférer sans s’arrêter quand il vit les deux bouteilles d'alcool.

« Oui, ce serviteur vous le porte ! » Cette personne, à l'apparence d'un jeune serviteur, avança de quelques pas et plaça une coupe de vin sur la table.

Au moment où le gros vit la coupe de vin, il l'attrapa immédiatement dans sa main et voulut l’engloutir pour goûter sa saveur.


« Gros lard, attends ! » La paisible personne vêtue de noir, Shen San, empêcha soudainement Qian Jin de déverser l'alcool dans sa bouche.



Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire