Sélection du message

Annonce

Bonjour ! Mon inscription sur UTIP a été acceptée, j’en profite donc pour vous donner des précisions sur comment cela fonctionne. UTIP ...

RPMI Chapitre 114



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 114 : L’Engouement de Yan Ge






Han Li se rendit finalement dans l'une des bâtisses dans un recoin du Domaine Mo afin de se retirer pour la nuit. Mo Caihuan se montra polie et ne traîna pas, alors elle s'excusa rapidement. Son soudain comportement de dame courtoise avait laissé Han Li un peu surpris.

Han Li ne savait pas s'il courait encore un danger, car il ne savait quelle attitude les gens du Domaine Mo adopterait. En conséquence, il fut incapable de bien se reposer et il ne put que s’assoupir un peu sur le lit.

Le lendemain matin, alors que Han Li était encore groggy, quelqu'un à l'extérieur frappa à la porte.

« Est-ce que ce serait cette petite diablesse ? » Han Li fronça les sourcils, mais secoua rapidement la tête. « Cette douce façon de frapper n'est certainement pas le style de Mo Caihuan. Mais seules quelques personnes savent que je suis ici. »

Han Li était un peu suspicieux. Il trouva une serviette pour se laver le visage, puis il alla ouvrir la porte. Un jeune d’une vingtaine d’années aux sourcils épais et aux grands yeux se tenait à l'extérieur.

Une fois que ce jeune vit Han Li sortir, il le détailla d’un rapide coup d'œil de haut en bas, puis il serra respectueusement son poing dans son autre main et salua Han Li avec enthousiasme. « Vous devez être Frère Apprenti Junior Han ! Je suis Yan Ge. Je pourrais aussi être considéré comme votre Frère Apprenti Senior ! »

« Yan Ge ! » Les pensées de Han Li s’accélérèrent. Cette personne était le premier disciple du Docteur Mo.

« Haha, même si je suis le premier disciple du Maître, mes aptitudes ne sont pas si bonnes. Je n'ai pas reçu beaucoup de techniques de la part du Maître et je l’ai aussi humilié ! » Dit avec franchise Yan Ge à Han Li.

Quand Han Li vit que ce jeune ne montrait aucun trouble, il eut immédiatement une bonne impression de lui et lui rendit rapidement son salut. « Frère Apprenti Senior Yan, bonjour ! S'il vous plaît, veuillez entrer pour que l’on puisse discuter ! »

« Pas besoin de se formaliser. Plusieurs de nos Mères Martiales m'ont demandé de venir ici. Elles veulent voir Disciple Junior Han pour quelque chose, alors elles veulent que vous veniez jusqu’à elles. » Yan Ge ricana et fit des signes avec ses mains.

Han Li fut stupéfait pendant un moment quand il entendit cela, mais il hocha la tête rapidement et acquiesça. Il ferma la porte de la chambre et marcha à côté de Yan Ge.

Yan Ge était très intéressé par les expériences de Han Li. Le long du chemin, il questionna ouvertement Han Li sur beaucoup de choses. Il était extrêmement curieux au sujet des coutumes locales et de la culture de la Province de Jing et l’interrogea dans ce sens sans jamais s’arrêter.

Lorsqu’ils traversèrent le jardin dans la cour, ils rencontrèrent de façon inattendue un jeune homme et une demoiselle. C’étaient Mo Yuzhu et Wu Jianming, qu’Han Li avait vu de loin hier. Ces deux personnes se promenaient ensemble dans le jardin, comme une paire d'amants intimes. C'était comme si les biens d’Han Li lui avaient été volées par quelqu'un d'autre, et ce sentiment lui laissait un goût amer dans la bouche.

De toute évidence, Mo Yuzhu et Wu Jianming découvrirent Han Li et Yan Ge, car la paire se dirigea vers eux. Comme les deux groupes se rapprochaient l’un de l’autre, Mo Yuzhu balaya d’un coup d'œil la silhouette ordinaire d’Han Li, mais ne dit rien. Cependant, le Jeune Maître Wu se méfiait de Han Li alors il le jaugea.

« Frère Apprenti Senior Yan, bonjour ! Ce petit frère ne m’est pas familier. À quel disciple appartient-il ? » Wu Jianming se mit à rire pendant qu’il le questionnait.

« ...... »

Au début, Han Li pensait que Frère Aîné Yan, qui était à ses côtés, prendrait l'initiative de le défendre et contrerait la remarque de Wu Jianming. Qui aurait pu savoir qu'après avoir attendu si longtemps, il n'y avait toujours pas le moindre son en provenance de la personne à côté de lui ? Perplexe, Han Li ne put s'empêcher de lever la tête et de regarder Yan Ge.

Au final, Han Li fut tellement furieux qu'il en perdit la voix.

À l'heure actuelle, Yan Ge arborait une expression passionnée et envoûtée, car il regardait bêtement Demoiselle Mo Yuzhu, complètement perdu dans un rêve d'extase. Comment aurait-il pu répondre à Wu Jianming !

« Ce petit frère est un lointain neveu de la Troisième Mère Martiale. Selon les instructions de mes parents, je devais rendre visite à la Troisième Mère Martiale et lui demander un emploi. » En l'absence d'une meilleure option, Han Li ne put que tourner la tête et s’occuper de la chose de ses propres mains. Han Li parla obséquieusement tout en agissant intentionnellement de façon embarrassée et timide.

« Oh, c'est donc ça. » Une fois que Wu Jianming entendit les paroles de Han Li, il perdit complètement tout intérêt pour lui. Ce n'était pas surprenant. L'apparence extérieure de Han Li était trop ordinaire, et il ne possédait aucune caractéristique d'une personne qui étudiait les arts martiaux. Comment cela aurait-il pu être omis par l'œil du Jeune Maître Wu.

Au lieu de cela, le Jeune Maître Wu tourna la tête et son expression s’obscurcit. Il était très insatisfait du regard ridicule que Yan Ge lançait sur Mo Yuzhu. Après tout, la belle demoiselle à ses côtés était supposément sa fiancée.

En ce moment, Han Li était tout proche de Mo Yuzhu, alors il voyait clairement toutes ses expressions. Elle était en train de froncer les sourcils légèrement et avait un regard un peu insatisfait. De toute évidence, elle ne tolérait pas le regard effaré d'adoration de Yan Ge.

« Frère Apprenti Senior Yan, s'il n'y a rien d'autre, le Jeune Maître Wu et moi-même partons les premiers. » Les lèvres d'abricot de Mo Yuzhu s'ouvrirent légèrement. Elle lança froidement une petite courtoisie à Yan Ge et déplaça son corps délicat dans une autre direction. Wu Jianming renifla en regardant Yan Ge et l’a suivi sans rien dire d'autre.

Han Li les regarda s’éloigner tandis qu’un coin de ses lèvres révélait la légère trace d'un sourire étrange. Ensuite, il se retourna pour regarder son Frère Apprenti Senior Yan et découvrit que Yan Ge était encore en train de regarder Mo Yuzhu bêtement.

Han Li soupira. Ce gars était vraiment amoureux. Cependant, Demoiselle Mo ne semblait pas avoir une bonne impression de lui et pourrait bien être effrayée par la ferveur de son poursuivant. 

Han Li frappa les épaules de Yan Ge de toutes ses forces, ce qui secoua le corps de ce dernier. Son regard perdu disparut, et il fut finalement réveillé de sa stupeur.

« Désolé, je me suis ridiculisé en face de Frère Apprenti Junior Han ! » Yan Ge, qui était enfin redevenu rationnel, rougissait à vue d’œil. Il avait très honte du spectacle qu'il avait donné de lui-même.

« Ce n'est rien. Quand on se retrouve face à une honnête et gracieuse demoiselle au noble caractère, c'est l'instinct naturel de tout homme. Il n'y a pas de quoi être embarrassé. » Expliqua Han Li en riant.

Quand Yan Ge entendit les paroles de Han Li, il ne se sentit pas soulagé. Au lieu de cela, il rit tristement et dit lentement : « Pour ne pas te laisser sans savoir, il se trouve que j'ai grandi avec Yuzhu. Pendant cette période de temps, même si nous n'étions pas des amoureux, nous étions tous deux des camarades de jeux innocents avec des sentiments profonds partagés. Malheureusement, quand Yuzhu grandit, elle se mit à me traiter comme un frère sans montrer aucun autre intérêt pour moi. Ainsi, après avoir été rejetée par elle à plusieurs reprises, je ne pouvais que renoncer et souhaiter qu'elle trouve un bon mari qui puisse lui donner une vie de bonheur. Mais un seul regard sur Yuzhu aujourd'hui, et je me trouve toujours aussi incapable de me libérer de mes émotions et je me suis moi-même ridiculisé sans m’en rendre compte. » Il y avait un soupçon de ridicule dans sa voix quand Yan Ge prononça la dernière phrase.

Han Li ne parla plus après avoir entendu l'explication de Yan Ge. Au lieu de cela, il regarda Yan Ge de haut en bas, comme s’il voyait une rare antiquité. Auparavant, il n'avait vu ce genre de personne passionnée que dans les livres et dans d’autres histoires. Il n'avait jamais imaginé qu'il verrait cela un jour de ses propres yeux.

Si ce que Yan Ge disait était vrai et sincère, Han Li ne savait pas s'il fallait admirer son engouement ou le juger en silence pour son extrême sottise.


Sur le chemin, Han Li aborda volontairement d'autres sujets pour que Yan Ge pense à autre chose et lui permettre de recouvrer son état normal. Ils parlèrent tous deux joyeusement jusqu'à ce qu'ils atteignissent le petit bâtiment où Han Li s'était glissé la nuit précédente. Plusieurs des épouses du Docteur Mo attendaient déjà cérémonieusement son arrivée, se préparant à donner Han Li une belle surprise.





Pour me permettre de consacrer plus de temps à la traduction de ce novel, vous pouvez m'encourager en vous inscrivant sur mon Patreon, ou en faisant un don, et aussi avoir accès à des chapitres bonus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire