RPMI Chapitre 106



Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 106 : L'Homme Vêtu de Bleu





Dans la rue la plus achalandée du District Sud, la rue de la Colline du Sud, il y avait une immense résidence de la taille de plusieurs acres. La cour de la résidence avait une grande porte noire sur laquelle un panneau laissait voir deux mots : Domaine Mo. Sous le panneau, huit grands hommes imposants étaient stationnés uniformément des deux côtés de la porte. Chacun de ces hommes formidables se tenait la tête haute et la poitrine bombée, dans la plus grande vigilance. Un coup d'œil sur leurs apparences vaillantes et bien entraînées était suffisant pour imposer le respect des passants.

Un restaurant à trois étages nommé le Restaurant Parfumé, bordait la rue du Domaine Mo. La popularité de ce grand restaurant résonnait dans toute la Ville de Yuan Jia. De plus, sa boisson vedette, appelée les Cent Parfums, était célèbre pour être un grand vin, et il attirait de nombreux et illustres clients qui passaient par là.

Il était actuellement l’heure du repas de midi. En conséquence, le Restaurant Parfumé était bondé de gens. Toutes les tables, du premier étage au troisième étage, étaient occupées par des clients en train de manger.

Dans la rue, tous ceux qui s’approchaient du restaurant sentaient l'arôme étourdissant de la nourriture et se mettaient à saliver, complètement captivés par l'odeur.

Au deuxième étage, un jeune homme était assis à côté de la fenêtre, occupé à regarder la rue. Il y avait un bon nombre de plats savoureux sur sa table, ainsi qu’une bouteille du fameux "Cent Parfums". Derrière le jeune homme, on pouvait voir un homme robuste et intimidant. Ce jeune homme n'était nul autre que Han Li, qui était à la recherche d’information.

À ce moment-là, Han Li regardait quelque chose par la fenêtre. Il prit dans sa main une petite tasse de vin qui était rempli à ras bord, mais la nourriture posée sur la table était restée intacte. À première vue, il semblait distrait et indifférent.

Han Li lança un regard de coté vers le Domaine Mo à proximité, avant de regarder vers le bas en direction des rues en dessous de lui. L'expression de son visage ne changea pas d’un pouce. Levant la tête pour boire la tasse remplie de vin, il continuait à regarder mystérieusement vers l'extérieur.

Han Li avait déjà posé des questions sur les deux filles biologiques du Docteur Mo et sa fille adoptive. Elles avaient toutes grandi et étaient toutes devenues aussi délicates qu'une fleur, aussi raffinée qu'un jade précieux, belles et charmantes. Elles étaient connues comme les trois grandes beautés de la Cité de Yuan Jia. Ainsi, elles étaient souvent désignées comme étant les trois fiertés du Domaine Mo. 

En raison de la grande renommée de leur beauté, elles avaient été courtisées par beaucoup trop de jeunes maîtres et d’élites héroïques pour qu’on puisse les compter.

Parmi ces femmes il y avait Mo Yuzhu, une beauté incomparable. Parmi les trois, elle était celle qui était la plus courtisée. Ainsi, les nouvelles de ses fiançailles avaient provoqué un grand chahut et brisées le cœur des hommes qui essayaient de la séduire. Il y avait quelques artistes martiaux qui avaient défié ce Jeune Maître Wu l'un après l'autre. Wu Jian Ming avait fini par vaincre seize de ces rivaux en amour à la suite, consolidant ainsi sa réputation d'artiste martial hors pair et lui permettant d'être inséparable et étroitement proche de Mo Yuzhu.

Han Li pensait que cette affaire était vraiment amusante et ridicule. Les autres ne savaient pas que ce Jeune Maître Wu possédait des informations confidentielles. Cependant, Han Li était au courant de toute la situation.

Il était certain que Wu Jianming avait été envoyé par l'école ennemie du Docteur Mo. Il semblait que la longue absence du Docteur Mo avait provoqué les soupçons de ses ennemis ; ce Jeune Maître Wu était probablement venu pour repérer la situation. Han Li ne savait pas par quels moyens il avait été en mesure d'obtenir la confiance du Domaine Mo, mais cette seule lettre ne devrait probablement pas avoir été suffisante pour convaincre facilement les femmes du Docteur Mo.

Han Li utilisa son doigt pour tapoter légèrement la table pendant qu’il réfléchissait à ce propos.

« Jeune Maître, asseyez-vous ici ! Les plats que vous avez commandés devrait arriver en même temps. » Le serveur vêtu d'une courte veste blanche conduisit précipitamment un homme vêtu de bleu, qui avait entre vingt-sept, vingt-huit ans, au deuxième étage. En outre, le garçon avait conduit l'homme vers une table vide à côté de Han Li. Il retourna ensuite à la hâte au premier étage pour prendre soin des autres clients.

Cet homme vêtu de bleu était beau. Il avait des sourcils épais, de grands yeux, et il exsudait une sorte de charisme.

Après s'être assis, il parcourut rapidement son environnement du regard et rencontra le regard de Han Li.

Han Li sentit une profonde force indescriptible dans le regard de l'homme, qui lui donna le sentiment que son être tout entier était absorbé. Après un moment de choc, Han Li tourna rapidement la tête tandis que son teint changeait légèrement.

Cette personne fut également très surprise. Cependant, après avoir envoyé à Han Li un regard froid, il tourna immédiatement la tête, ne lui prêtant plus aucune attention.

Le teint de Han Li était devenu un peu pâle. À l’instant, un coup d’œil de cette personne lui avait donné le sentiment d’avoir ses tripes exposées, l'écrasant sous le coup de ce grand choc.

C'était la première fois que Han Li éprouvait un tel regard, le genre de regard qui lui faisait sentir que son être entier avait été complètement exposé.

Après que l'homme vêtu de bleu eut attendu que les plats remplissent sa table, il se mit à manger. Non seulement il mangeait de très bon cœur, il mangeait aussi comme s'il n'y avait personne d'autre autour de lui.

À cet instant, Han Li se sentait frustré, un peu agité et inquiet.

Bien qu'il n’ait pas utilisé la Technique de l’Œil Céleste pour observer cet homme, il sentait une grande quantité d'énergie spirituelle qui s’échappait faiblement du corps de l'homme, rendant Han Li raide de crainte. Il comprenait clairement que le pouvoir magique de cette personne était sans aucun doute beaucoup plus profond que le sien.

Quand il avait regardé les cultivateurs Yu Zhitong et Moine Lumière Dorée, il n'avait vu que des pouvoirs magiques faibles et pathétiques qui étaient totalement dépourvus de l'essence fondamentale de la vie. Aux termes de ses rencontres avec eux, il avait été en mesure de facilement se débarrasser d'eux deux. Ainsi, Han Li ne savait toujours pas grand-chose sur les cultivateurs. Dans son esprit, les cultivateurs étaient mystérieux. Il ne savait vraiment pas comment il devrait agir face à un autre cultivateur plus fort que lui.

« Est-ce que je devrais traiter cet homme vêtu de bleu comme le Moine Lumière Dorée et l'éliminer sans ménagement de ma propre main ? » L'esprit de Han Li ne pouvait pas s'empêcher d’aller dans la pire direction possible.

Alors que les pensées de Han Li étaient toujours secouées par la tourmente et la peur, l'homme vêtu de bleu avait fini de manger. Il essuya sa bouche avec une serviette de table, laissa tomber un lingot d'argent sur la table, et disparut dans une brise. Du début à la fin, il n'avait jamais regardé Han Li à nouveau après leur premier regard ; c’était comme si celui-ci avait complètement oublié Han Li.

Han Li attendit jusqu'à ce que cette personne ait complètement disparu du restaurant avant d'expirer profondément et de s’affaler sur sa chaise, paralysé. Bien que le temps de repas de l'homme vêtu de bleu eût été court, Han Li avait le sentiment qu’une journée entière s’était écoulée. Le stress placé sur son esprit était beaucoup trop grand. Il se sentait comme s'il s’était engagé dans un combat à mort. 

Pendant ce temps-là, la personne vêtue de bleu apparut au coin de la rue. Un homme d'une trentaine d'années portant une veste jaune l'attendait là-bas.

« Quatrième Doyen, pourquoi arriver si tard ? Nous devons encore aller à la rencontre de notre frère aîné et des autres ! » On pouvait entendre un peu de mécontentement dans la voix de l'homme à la veste jaune.

« Hé hé ! Deuxième Frère Aîné, ne sois pas fâché ! C'est juste que je n'ai pas mangé de nourriture mortelle depuis plusieurs années. Je suis juste allé me sustenter ! »  Dit la personne vêtue de bleu avec un sourire joyeux.

« Espèce de glouton ! Combien de fois devrais-je le dire ? Nous, les cultivateurs Immortels devrions purifier nos cœurs des désirs et s'abstenir de faire preuve de gourmandise, mais tu n'écoutes jamais ! Ce que tu as consommé devrait, à tout le moins, endommager grandement ton essence. » L'homme à la veste jaune regarda la personne vêtue de bleu et lui fit aigrement la leçon.

« Hé hé ! Je sais, je sais, tu n'as pas à me le répéter ! Oh oui, dans le restaurant, j'ai vu un autre cultivateur. » La personne vêtue de bleu essaya de changer de sujet, en mentionnant à la hâte sa rencontre avec Han Li. 

« Oh ! Vraiment ? Son pouvoir magique était profond ou superficiel ? » Bien sûr, cela avait attiré l'attention de l'homme à la veste jaune.

« Son pouvoir magique était assez faible. Il semblait que sa cultivation venait d'atteindre la septième ou huitième couche. Il a à peine les qualifications pour participer à l'Assemblée de l'Ascension Immortelle. »

« Cela n'a vraiment aucun sens. Avec un pouvoir magique aussi peu profond, il serait venu dans la Province de Lan pour essayer d’avoir une opportunité ? Se pourrait-il qu'il croie vraiment qu'il va rencontrer un succès inattendu et avoir le dernier mot à la grande Assemblée de l'Ascension Immortelle ? » L'homme vêtu de bleu lança ces paroles à la volée.

« Est-il jeune ou âgé ? »

« Il avait l'air d'être âgé de dix-sept à dix-huit ans. »

« Si tel est le cas, il a certainement suivi ses aînés ici afin d'accroître son expérience et d'élargir ses horizons. Je pense que dans ce genr talent serait véritablement capable de participer à l'Assemblée de l'Ascension Immortelle qui se déroulera dans dix ans. »  Dit l'homme à la veste jaune avec un sourire.

« Écoute ! Quand tu le dis comme ça, on peut deviner que son talent peut être considéré comme décent. S'il revient dans dix ans, il pourrait atteindre mon niveau. » Dit fièrement l'homme vêtu de bleu.

« Arrête de te vanter ! Ta cultivation a à peine atteint la dixième couche. À chaque fois, l'Assemblée d'Ascension Immortelle produit de nombreux cultivateurs à ce niveau. Une fois que tu auras atteint la onzième ou douzième couche, alors seulement tu auras les qualifications pour te vanter. » Dit l'homme à la veste jaune en riant joyeusement.


« Vraiment, si je n'avais pas utilisé la Pilule de Constitution des Fondations, j’aurais pu m’entraîner jusqu’à un niveau supérieur à la dixième couche, mais à ce moment-là, à quelle Assemblée de l'Ascension Immortelle aurais-je pu participer ? Je n'aurais pas été en mesure de trouver un maître. » Murmura l'homme vêtu de bleu en boudant, avant de suivre l'homme à la veste jaune et s’en aller au loin.




Pour me permettre de consacrer plus de temps à la traduction de ce novel, vous pouvez m'encourager en vous inscrivant sur mon Patreon, ou en faisant un don, et aussi avoir accès à des chapitres bonus.

1 commentaire: