Sélection du message

Annonce

Bonjour ! Mon inscription sur UTIP a été acceptée, j’en profite donc pour vous donner des précisions sur comment cela fonctionne. UTIP ...

RPMI Chapitre 103




Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 103 : Soumission





Han Li avait son dos qui faisait face à Ours Noir, qui lui-même se tenait aux côtés de la foule en pleine lutte. Bien que Ours Noir faisait de son mieux pour dissimuler le bruit de ses pas, comment pouvait-il échapper à l'attention de Han Li ?

Quand la distance entre Ours Noir et Han Li ne fut plus que de quelques pas, Ours Noir commença à sprinter, se déplaçant frénétiquement comme un démon. Han Li décala légèrement son corps et pivota pour faire face directement à Ours Noir, révélant un sourire sur son visage.

Ours Noir en eut l’esprit ébranlé, mais il ne pouvait plus s’arrêter dans son élan. Impuissant, il ne pouvait que rugir pendant qu’il étendait ses mains noires de poils, essayant de saisir impitoyablement Han Li. Il pensait que Han Li était juste quelqu'un qui n’avait pas beaucoup d'expérience du combat, et qu’il aurait dû être immobilisé de choc face à sa sauvage et démoniaque ruée, ce qui l’aurait rendu vulnérable.

En voyant cet homme costaud à la peau noire lever témérairement la main contre lui, l'expression de Han Li vacilla soudainement. Son corps tremblota et disparut juste devant les yeux d’Ours Noir.

Le rugissement d’Ours Noir resta coincé dans sa gorge et il stoppa rapidement ses pas, prévoyant de s'enfuir. Soudain, il sentit la pointe d'une épée qui brillait avec l’éclat de la neige entrer en contact avec sa gorge avant qu'elle ne disparaisse une fois de plus. Ours Noir couvrit rapidement la plaie sanglante avec ses mains et essaya de parler. Cependant, seuls quelques grognements inintelligibles furent entendus avant que son cadavre ne tombe sur le sol.

La couleur du visage de Sun Ergou était devenue jaune cireuse. Il avait été témoin des mouvements du jeune qui se déplaçait comme un spectre, son apparition derrière Ours Noir et la facilité avec laquelle il avait tranché la gorge de celui-ci avec une épée souple qu'il avait dégainé de sa taille. Après-ça, le jeune prit un chiffon blanc et essuya le sang de son épée.

Le jeune homme leva la tête et renvoya rapidement un sourire à Sun Ergou, presque comme s'il pouvait sentir son regard.

Comme s'il avait vu un serpent venimeux, Sun Ergou détourna rapidement son regard. Son ennemi de longue date, Ours Noir, venait de mourir, mais il ne ressentait aucun soupçon de joie ou d'excitation. Au contraire, il se sentait triste et mélancolique, comme le serait une personne en détresse.

Il était complètement éveillé maintenant, et il était maintenant certain que ce jeune homme n'avait rien d’un mouton bien gras, mais plutôt qu’il en voulait à sa vie comme le ferait le Roi Yan des Enfers.
(Ndt : Roi Yan : le dieu de la mort et souverain de l'un des dix-huit niveaux de l'enfer.)

La seule légère trace d'espoir à laquelle Sun Ergou pouvait se raccrocher, était que ses subalternes puissent vaincre le robuste garde du corps de Han Li. Si tel était le cas, alors il aurait encore une chance de survivre, car cela lui permettrait de négocier avec le jeune homme et ainsi sauver sa petite vie insignifiante.

Mais dès que Sun Ergou vit ce qu’il se passait avec le garde du corps géant du jeune homme, il fut sidéré et se sentit comme un poulet tellement apeuré que son corps en était devenu aussi rigide que du bois.

N'ayant pas la force de bouger même un seul muscle, plus de vingt hommes baraqués étaient couchés sur le sol, saignant abondamment. Le garde du corps géant jeta un regard froid dans la direction de Sun Ergou.

Bien qu'un manteau occultait les traits du géant, Sun Ergou pouvait ressentir une aura bestiale et sanguinaire émaner de la grande silhouette, ce qui fit virer la couleur de son visage du jaune cireux au blanc pâle.

Han Li observait la variation des expressions sur le visage de Sun Ergou, et de ses mouvements, Han Li détermina que cette personne ne connaissait pas les arts martiaux. En voyant la terreur sans pareil sur le visage de Sun Ergou, Han Li dédaigna de s’occuper personnellement de lui.

« Distors, tue-le ! » Ordonna Han Li.

« Non ! S’il vous plaît ! Je me rends, je suis prêt à donner toute ma fortune au Jeune Maître. Je suis prêt à travailler comme esclave, et je connais toutes les rumeurs qui concernent la Cité de Yuan Jia ! Je pourrais être un bon toutou pour le Jeune Maître... » Sun Ergou se dirigea, pas à pas, vers le grand homme qu'il considérait être un démon. Suppliant sa miséricorde dans la panique, il clopinait de terreur.

« Ai ! » Han Li voulut tout d'abord ignorer les paroles de Sun Ergou, mais dès qu'il entendit que celui-ci connaissait toutes les nouvelles concernant la Cité de Yuan Jia, son cœur tremblota, et fut rempli de joie.

« Retiens ta main pour l'instant. » Ordonna-t-il à Distors, qui était sur le point de tordre le cou de Sun Ergou. Han Li s’avança, s'arrêtant juste en face de Sun Ergou.

« Êtes-vous très familier avec la Cité de Yuan Jia ? » Han Li souriait tout en posant cette question, il personnifiait la gentillesse même.

Il y a peu, Sun Ergou avait vu le côté impitoyable de Han Li, alors comment oserait-il être lent à répondre ? Immédiatement, sa voix tremblait pendant qu’il criait, « Très familier, très familier. J'ai grandi ici, donc je sais tout ce qui se passe ici comme le revers de ma main.

C’était comme s'il avait réussi à s’accrocher à un brin d’herbe pour prévenir sa chute ; il ne pouvait s'empêcher de souhaiter qu'il puisse paraître encore plus utile pour que Han Li reconnaisse qu'il était indispensable.

Entendant la réponse de Sun Ergou, Han Li se toucha le nez en réfléchissant avant de tirer une bouteille hors de ses robes.

Il sortit un médicament blanc de la bouteille, de la taille d’un longani et le donna à Sun Ergou.
(Ndt : le longani est un fruit appartenant à la même famille que le letchi.)

« Soit vous consommez ceci, soit vous mourez. » Lui dit Han Li franchement.

La main que Sun Ergou tendit pour prendre le médicament tremblait violemment. Il hésita en regardant la pilule blanche dans ses mains avant de détourner ses yeux pour répondre au regard froid de Han Li. Toussant à plusieurs reprises, il n'avait d'autre choix que d'ingérer la pilule.

« Bien, je peux te faire confiance maintenant. » Satisfait, Han Li hocha la tête.

« Le nom de cette pilule est Pilule de Cœur Putride, et elle a été personnellement concoctée par mes soins. Chaque mois, vous devrez consommer l'antidote, sinon vos organes pourriront, ce qui entraînera votre mort. Je pense que vous êtes un homme intelligent, et que vous me servirez au mieux de vos capacités. » Déclara froidement Han Li de façon menaçante.

Sun Ergou s’était déjà préparé dans son cœur, mais en entendant les effets de la pilule qu'il venait de consommer, il ne put s'empêcher de gémir lamentablement, apparaissant extrêmement abattu.

« Relax. Tant que tu m'aideras à régler ce que je dois faire dans la Ville de Yuan Jia, je neutraliserai le poison et te rendrai ta liberté. Sur la base de vos compétences martiales, vous ne me serez d’aucune utilité pour tout autre tâche. » Han Li utilisait à la fois le bâton et la carotte, donnant à Sun Ergou l'assurance que tant qu'il menait sa tâche de façon correcte, il y aurait encore un petit espoir qu'il soit libéré.

« Vraiment, Jeune Maître ? » L'expression de Sun Ergou montra de légers tremblements quand il entendit ces nouvelles.

« Prenez ces onces d'argent et nettoyez cet endroit. Je ne souhaite pas que cette histoire se répande, comprenez-vous ? » Ordonna Han Li tout en jetant un sac d'argent vers lui.

Après avoir attrapé le sac, Sun Ergou le soupesa dans sa main. Il était lourd, comme s'il y avait environ 200 taels d'argent à l'intérieur.

Une expression de joie apparut sur son visage. Il s'était rendu compte que s'il pouvait travailler pour un tel homme qui possédait richesse et autorité, ce ne serait pas nécessairement une mauvaise chose.

« Jeune Maître, s'il vous plaît laissez-moi m’occuper de ça. Je vais gérer cela comme il faut, sans que cela ne vous créer le moindre problème ! » Il riait tout en se tapotant la poitrine fièrement.

« Ok, je vais tout d'abord chercher une auberge. Demain matin, viens me trouver. Puisque vous prétendez être une des principales personnalités de la Ville de Jia Yuan, vous devriez être en mesure de savoir dans quelle auberge je vais me poser. » Commanda Han Li à nouveau, sans une trace de politesse dans sa voix.

« Oui ! Oui ! Demain matin, je serai là, pour recevoir les ordres du Jeune Maître ! » À ce stade, Sun Ergou ne pouvait être décrit que comme « désireux » de devenir le larbin de Han Li.

Han Li sourit tout en faisant un geste en direction de Distors, qui ramassa les bagages, et quitta la ruelle. Après avoir marché un peu plus loin, Han Li se retourna et jeta un regard sur Sun Ergou, seulement pour le trouver docilement debout au même endroit. Sun Ergou faisait usage de son regard pour raccompagner respectueusement Han Li, affichant une expression de peur et de loyauté.

« Intéressant ! » Han Li sentit soudainement que cette personne était extrêmement intéressante et intelligente. Peut-être qu'il pourrait vraiment le mettre à bon usage dans une situation épineuse.





Pour me permettre de consacrer plus de temps à la traduction de ce novel, vous pouvez m'encourager en vous inscrivant sur mon patreon, ou en faisant un don, et aussi avoir accès à des chapitres bonus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire