Important

Annonce importante

Bonjour les gens ! J'ai une annonce importante à faire concernant Dungeon Hunter et RPMI. Nous recherchons des nouveaux traducteurs ...

DH Chapitre 97


Dungeon Hunter
Chapitre 97 : Le Cruel Commandant de Division (4/4)







- Vous avez conquis le donjon.

1 point de stat supplémentaire a été obtenu.
1 000 points d'accomplissement seront ajoutés.


La fenêtre de message apparaissait maintenant que le contrat était complété.

En même temps, une lumière intense émergea du donjon du Japon. Le cercle magique qui permettait les déplacements entre les trois donjons en Corée du Sud, au Japon et en Chine avait été complété.

« Maintenant, je vais aller le voir. »

Mon regard se focalisa.

Le Cruel Commandant !

J'avais obtenu le donjon de Saman alors maintenant il était temps de punir ce bâtard capricieux.

Je voulais chercher la créature de l'autel, mais il faudrait du temps pour le faire. Le Cruel Commandant était occupé à courir dans tous les sens. Il faisait couler le sang partout où ses pieds foulaient le sol. S'ils détruisaient les humains, cela contribuerait à la destruction.

Folie.

Ce seul mot me venait à l’esprit.

À cause de cela... non seulement en Chine, mais aussi les démons des autres domaines avaient remarqué les anomalies.

‘ Problématique. ‘

Cela faisait un moment que les anges avaient attaqué.

Le pouvoir d'un Duc ou d'un Grand-duc était suffisant pour sentir une menace. Je ne connaissais pas les limites du Cruel Commandant et de ses troupes.

Afin de préparer le Cruel Commandant, je devais faire en sorte qu’il comprenne certaines choses. Je voulais aussi essayer d'équilibrer le nombre d’humains abattus avec celui des démons.

Quoi qu'il en soit, ils étaient des mercenaires qui disparaîtraient après 90 jours. Ce serait avantageux si des démons mouraient. Même si c'était un peu décourageant, les 6 000 points d'accomplissement en valaient la peine si d'autres démons étaient tués. Bien sûr, cela incluait aussi le donjon de Saman. J'avais pu l'occuper rapidement grâce au Cruel Commandant.

Je regardais vers le sol en chevauchant le griffon. Des centaines d'humains brandissaient des armes et essayaient de me bloquer. C'était une situation où ils essayaient de me confronter.

« Griffon. Balaye-les tous ! »

Kkiii!

De « Simples Éclairs » émergèrent de la bouche du griffon. La compétence unique du griffon qui pouvait tout balayer.

Kwa ru rung !

Le feu et la foudre frappèrent le sol et firent tout fondre. Les humains n'étaient armés que d'armes brutes, alors ils accusèrent de graves blessures.

La poignée d’humains survivants s'enfuie terrifiée.

La contribution à la destruction augmenterait lentement en tuant des milliers d'humains. Je ne me préoccupais pas de quelques centaines. Bien au contraire, la meilleure façon de ne pas augmenter la contribution était d'arrêter le Cruel Commandant.

Les tigres à dents de sabre s’occupèrent des humains qui fuyaient. Enfin, je tournais mon regard vers la structure qui devenait visible.

*     *     *

« Pour l'Empereur ! »

Tout comme son nom l’indiquait, le Cruel Commandant ne montrait aucune pitié. Ses 50 000 soldats avaient déjà massacré des milliers d'humains, mais sa soif de sang ne s'arrêtait pas là. Les 50 000 soldats se débarrassaient de tous les êtres vivants qu'ils croisaient.

L'épée d'or brillait avec chaque coup porté. Il était occupé à commander l'armée principale pour frapper le donjon du démon. Il était déjà passé au travers des milliers de créatures de bas grade jusqu'au 20ième étage.

Jusqu’à maintenant, tout s’était déroulé sans encombre.

Ses divisions étaient toutes composées de guerriers expérimentés. Son armée ne commencerait à accuser le coup que devant des créatures plus fortes.

‘ Le pouvoir magique Yin prend de l’ampleur ! ‘

Le Cruel Commandant serra les dents. Il ne pouvait pas pardonner aux démons d'avoir essayé de voler le trésor. Ils avaient envahi le Monde Intermédiaire et menacé l'Empereur. L'Empereur aurait unifié tout le continent s’ils n’étaient pas intervenus.

‘ À cause de la malédiction de Dieu, c'est le destin de sa Majesté d'arrêter les démons. ‘

Et il détestait celui qui s'appelait "Dieu" plus que les démons. Une personne qui avait transcendé et qui était trop forte pour l'armée de l'Empereur. Le Dieu avait maudit l'Empereur afin de rétablir l'équilibre. Arrêter les démons qui envahissaient le Monde Intermédiaire... la tâche d'un protecteur.

L'Empereur avait joué sa vie afin de repousser les frontières du destin. Il avait emprunté avec fermeté un chemin qui l’avait marqué au fer blanc. C'est la raison pour laquelle le Cruel Commandant et son armée gardaient les entrepôts si désespérément.

À la mort de l'Empereur, il s’était juste mit à rire et avait continué à tuer.

La destinée des gardiens et tout ce que cela signifiait !

« Ces putains d’ordures ! Comment osez-vous me faire utiliser mes points ? Ne pensez même pas à partir d’ici vivant ! »

À ce moment-là, il y avait un grand nombre de créatures. La qualité des créatures était complètement différente d'auparavant. Et il y avait un démon qui se tenait au centre.

‘ Ça ne sera pas facile. ‘

Le Cruel Commandant réfléchissait.

L'armée s'était divisée en 10 groupes, alors il était venu ici avec 5 000 soldats. Ce nombre avait été réduit à 4 000 après avoir attaqué le donjon.

Le démon n'avait pas l'air d’aller très bien. L'apparence terrible qu’il affichait était due à son utilisation massive des « points ». Le Cruel Commandant ne savait pas ce que cela signifiait alors il sortit juste une hache géante.

« Je vais m’occuper du Cruel Commandant ! Je vais te réduire en chair à pâté... »

« Replie ! »

Peu importe à quel point il était cruel, il était avant tout commandant.

Il n’était pas nécessaire de se battre au beau milieu du territoire ennemi.

« Quoi ? Se replier ? Ces imbéciles ! Vous allez comprendre ! »

Le démon mena les créatures et commença à les prendre en chasse.

C'était une chasse atroce.

Mais le Cruel Commandant expérimenté donnait d'excellents ordres, alors les squelettes ne reçurent aucun dommage en se déplaçant.

Et comme s’il connaissait déjà ce qu'il devait se passer, les puissants « chevaliers squelettes » avaient été placés à l'entrée.

Le Cruel Commandant rejoignit rapidement les soldats à l'extérieur du donjon.

Le démon et les créatures les suivaient. Les soldats qui n'attaquaient pas d'autres donjons se joignirent à eux et firent passer leur nombre à 13 000.

Mais il ne dévoilait pas leur nombre au démon. Il les envoya à différents endroits et leur ordonna d'attendre. Puis, ils se révélèrent quand le démon et les créatures entrèrent dans un passage étroit.

« Pour l'Empereur ! »

Kung ! Kung !

Une action coordonnée. Le bruit imposant des pas qui se rejoignaient était suffisant pour imposer une présence intimidante.

« Ce... ! Ces enfoirés de morts-vivants ! Ne soyez pas si arrogant ! »

Le Marquis Dellat. Il était revenu directement dans son donjon après avoir reçu le message qui l’avertissait du siège.

Il avait envoyé les nouvelles au Grand-duc Okullos en même temps, mais le Cruel Commandant et ses divisions étaient étonnamment puissants. Il avait déjà perdu un nombre important de créatures en attaquant les anges.

Il avait dû utiliser ses points avec des mains tremblantes. Il avait voulu les conserver pour l'Enchère du Monde des Démons, alors il était normal qu’il soit furieux.

Cependant... sa résistance accusait le coup car il était tombé dans un piège.

Kwaduduk !

Il n'y avait aucune échappatoire nulle part. C'était bien planifié. Ils encerclaient lentement mais sûrement les créatures.

« Tuez-les ! »

Cria Dellat de colère.

Le combat s’emballait. Dellat n'était pas quelqu'un avec qui on pouvait se permettre de se relaxer. Il avait utilisé presque tous les 1,5 million de points gagnés lors de la chasse aux anges. Il était logique qu'un tel pouvoir puisse se comparer aux soldats squelettes.

‘ Gagner du temps. ’

Cependant, Dellat commençait à ressentir une menace pour sa vie. Le nombre de créatures diminuait graduellement. Si cela continuait ainsi, il mourrait.

Mais il avait une chance de vaincre s'il gagnait plus de temps.

Le Grand-duc Okullos ne resterait pas sans rien faire si un démon de sa faction risquait de mourir. Il avait demandé l'aide d’Okullos, et celui-ci était en route. Les morts-vivants seraient dans l’impossibilité de l'éliminer.

Il passa immédiatement de l'attaque à la défense. C'était pour gagner du temps.

Et...

Shyaaaaaah !

Une énorme tige verte jaillit du sol.

Sa circonférence était de 5 mètres mais elle avait une formidable hauteur qui pouvait facilement atteindre des dizaines de mètres.

Kwang! Kwang!

La tige dominait les soldats squelettiques.

Une compétence familière.

Dellat sourit.

« Mon Maître, Okullos-Nim ! »

Okullos et trois Ducs.

La situation était de nouveau renversée.

*     *     *

Quand j’arrivais sur les traces du Cruel Commandant, des cadavres étaient éparpillés partout.

On pouvait voir que la bataille n'était pas finie. Le Cruel Commandant menait son armée contre des dizaines de milliers de créatures.

‘ Suis-je un peu trop en retard ? ‘

Je fronçais les sourcils.

Cinq démons attirèrent mon attention.

Le Cruel Commandant donna l’ordre de les repousser, mais ils résistaient. Le Cruel Commandant et ses troupes affrontaient un petit nombre de démons.

‘ OKullos. Et les Ducs. ‘

C'était un obstacle. Un assez grand. Le boss final était apparu face au donjon.

‘ Ils ont été attirés. ‘

En ce moment, je voulais me concentrer sur le Grand-duc Upa. La présence d’Okullos à cet endroit n'était pas une bonne chose.

Okullos était célèbre, mais je ne savais pas ce qu'il pensait.

Ariel, Upa et Pandémonium avait des caractéristiques que je pouvais utiliser pour élaborer des plans. Cependant, Okullos était différent.

Dans ma vie précédente, il ne me semblait pas convoiter la position de Roi des démons, même si celle-ci présentait de nombreux avantages. De plus, il avait beaucoup de comportements que je ne pouvais pas comprendre. Mais il n'était pas stupide. Il prenait l’avantage plus vite que n'importe qui. Okullos avait accumulé un certain nombre d'accomplissements et d'avantages grâce aux événements spéciaux.

Quelqu'un qui n'était pas facile à jauger. L'adversaire le plus difficile parmi les Grands-ducs.

En outre, il avait emmené un petit nombre de créatures. Le Cruel Commandant était là, mais j'avais pris la sage décision de ne pas l'affronter directement. Ils étaient au milieu d'un combat alors on ne me remarquerait pas. C'était le moment idéal pour me retirer.

À ce moment, une des créatures tomba.

« Ah... ! »

Les yeux du Cruel Commandant se tournèrent vers moi. Il était assez loin, mais il me regardait fixement.

Chaeeng !

Un court silence. C’était comme s’il semblait ne pas croire ce qu'il voyait, et il baissa son épée.

« Ce pouvoir magique ! Cette présence écrasante ! »

Et son corps tremblait.

« Votre Majesté ! »

Il dirigea son cheval et commença à se déplacer vers moi.

Cela me fit paniquer pendant un instant.

« Votre Majesté ? »

Qu'est-ce que ça voulait dire ?

De nombreux soldats venaient avec le Commandant Cruel.

C'était le chaos. L'apparence ordonnée qu'ils avaient montrée jusqu'à présent ne pouvait plus être vue. Ils ne faisaient pas attention aux créatures autour d’eux.

Ils courraient, jetaient les boucliers... c’était le chaos. Même les corps des alliés étaient piétinés.

L’expression d’Okullo semblait dire, « Que font-ils ? »

Le Cruel Commandant s’enfuyait. Les soldats ? Il n’avait pas l’air de se soucier d'eux. Grâce à ça, il fut le premier à me rejoindre.

Cheok !

Il descendit du cheval et enleva son casque. Et se mit à genoux.

« Puis-je m’entretenir avec le Nouvel Empereur. »

« ..... »

Un visage couvert de cicatrices. Cela lui donnait une apparence virile, mais ça ne faisait aucune différence pour moi.

Je ne m’attendais pas à voir quelque chose comme ça. Qu’il vienne vers moi et qu’il s’agenouille sans prévenir.

Le Cruel Commandant avait une expression larmoyante. Les larmes ne pouvaient pas sortir car il était un cadavre, mais s’il pouvait, il verserait des larmes en ce moment.

« Enfin... vous vous êtes finalement libéré de vos chaines. Huhaha ! Maintenant, vous pouvez régner sur le continent et vous narguer de Dieu. Huhahaha ! »

« Je ne comprends pas ce que vous voulez dire. »

« Ahh ! Vous ne vous en souvenez pas complètement ? Certes, il semble que le pouvoir magique dans le cœur ne s’est pas encore totalement activé. Ne vous inquiétez pas. Je sais que vous allez vous réveiller. Nous allons aider Sa Majesté à vaincre Dieu ! »

Les soldats s’alignèrent derrière lui. Il ne restait que des os alors leurs corps faisaient un bruit fracassant.

De l’excitation, une excitation grandissante...

‘ Cœur ? ‘

J'avais clairement entendu le mot « cœur ».

‘ Le Cœur du Monarque de l'Enfer. ‘

Le Cœur du Monarque de l'Enfer que j'avais accidentellement obtenu avec l'Œuf de Pâques.

Il avait un lien avec le Cruel Commandant ?







Pas envie d'attendre la publication du prochain chapitre ? Envie de montrer vos encouragements ? Inscrivez-vous pour devenir patreon. Vous pouvez aussi regarder 5 pubs par jour sur Utip, et encourager le traducteur sans débourser un centime.

2 commentaires: