DH Chapitre 85

Dungeon Hunter
Chapitre 85 : Scène de carnage (2/3)






 Chrisley empoigna la Baguette de Mort et dit.

« Nous devons les arrêter. Nos adversaires sont les anges et nous les battrons avec le pouvoir qui nous est donné. »

1 500 créatures étaient rassemblées au 1ier étage. Parmi elles, il y avait un grand nombre de créatures avancées.

Et même s’ils manquaient de puissance, ils devaient défendre désespérément le donjon, qui était leur dernière demeure. Ils avaient dédié leurs vies à la défense de l’Arbre d’Origine. Chrisley et tous les elfes noirs s’étaient préparés.

Cependant, Julliom faisait figure d’exception. Il prit la parole avec une expression très inquiète.

« Reine-nim. S’il vous plaît, rester en arrière. Les anges ne sont pas simples. »

Après avoir été acceptée par le Maître du Donjon, Chrisley avait été nommée « Reine » des elfes noirs. Julliom et même Krasla, lui obéissaient. Mais Chrisley se mit juste à rire maladroitement.

« Aîné-nim. Qu’ais-je à craindre quand la liche et sept spartes sont à proximité ? » (Ndt : Sparte = homme issu des parties du corps d’un dragon, voir mythologie grec.)



« Reine-nim, vous ne savez pas… à quel point les anges sont brutaux et effrayants... ! »

Julliom tremblait.

Le Monde des Démons. Julliom avait passé beaucoup de temps là-bas, et il avait vu des anges sortir des portes dimensionnelles à plusieurs reprises. C’étaient des existences qui essayaient de détruire toutes vies dans le Monde des Démons. Julliom avait dû lutter pour sa vie à chaque fois.

Bien sûr, l’invasion de ceux des cieux n’était pas fréquente. Cela se produisait à un intervalle de plusieurs décennies. Mais le Monde des Démons accusait le coup à chaque fois.

En un mot, les gens faibles ne pouvaient que mourir. Julliom voulait vivre près de l’Arbre-monde pour cette raison. Il ne voulait pas continuer à vivre avec la peur de mourir.

En revanche, Chrisley était jeune. Elle n’avait jamais ressenti la peur des anges. Alors Julliom voulait que cela perdure.

« Ne vous inquiétez pas. Ce niveau n’est pas suffisant pour me faire paniquer. »

Chrisley tenta de dissiper ses inquiétudes, et ria voluptueusement. Elle était devenue de plus en plus belle, et maintenant, aucun elfe noir ne pouvait lui être comparé. L’esprit de Julliom fut brièvement soulagé.

Julliom qui s’était calmé, dit alors.

«...Ce vieillard donnera sa vie pour protéger la votre. »

« Huhu. C’est rassurant. »

Kung !

Kwaang !

À ce moment-là.

Le donjon trembla. Les anges avaient lancé leurs attaques. Bientôt, un grand nombre d'entre eux s’avancerait par l’entrée.

Chrisley empoigna la Baguette de Mort.

« Préparez-vous. L’ennemi arrive. »

Deux cents anges.

Quatre Anges des Principautés.

Un ange des Puissances...

C’était le nombre d’ange qui était entré dans le donjon. Les anges ne semblaient pas être affectés par l’obscurité, et progressaient dans le donjon sans montrer d’hésitation. Les Tigres à Dents de Sabre leur faisaient face.

Grrr !

Il y avait des dizaines de Tigres à Dents de Sabre à proximité des anges. Les anges brandissaient des armes faites de lumière, et s’avançaient vers les Tigres à Dents de Sabre qui reculaient hâtivement. Cela les encourageaient alors ils continuaient de progresser.

Mais ce n’était pas facile. Les anges tenaient leurs rangs. Les anges étaient naïfs mais pas ignorants. Ils avaient réalisé que c’était un piège.

Chrisley fit immédiatement avancer les hommes-lézards. Les hommes-lézards étaient des créatures intermédiaires de Nv2. Une confrontation frontale avec les lézards se produisit.

Surup ! Sururup !

Ils portaient des boucliers ronds en bois et des cimeterres. Les anges en armure percutèrent les 50 hommes-lézards. Leur comportement était très provocateur.

On ne s’attendait pas à ce que les hommes-lézards puissent gagner face aux deux cents anges. Cela permettrait au commandant de déterminer la puissance de feu de l’ennemi.

Les 50 hommes-lézards prirent 8 minutes pour mourir. Les hommes-lézards avaient été abattus par deux anges ! Leur efficacité était suffisante pour que les Anges des Principautés et les Anges des Puissances n’aient pas à intervenir. C’était un indicateur assez objectif.

« C’est bien plus que ce à quoi je m’attendais. Les anges... »

La boule de cristal du donjon. Chrisley voyait ce qui se passait dans le donjon grâce à cet objet. La force des anges que l’on pouvait voir grâce à la boule de cristal était intense.

« Mais c’est une chance. Il ne semble pas y avoir de nombreux anges de haut rang. »

Julliom poussa un soupir de soulagement.

Chrisley demanda avec confusion.

« J’ai entendu dire que la hiérarchie des anges est diversifiée et complexe. La différence est si grande ? »

« Oui. Les Archanges sont une existence particulière, mais dans les autres cas, il y a une hiérarchie stricte. Les Anges des Puissances sont de rang intermédiaire comme les elfes noirs. Les Anges des Vertus et les Anges des Dominations peuvent affronter des créatures de grande classe, seuls. Au plus haut de la hiérarchie... Je n’ai jamais vu les Trônes, les Chérubins et les Séraphins, donc je ne sais pas à quel point ils sont puissants. »

« Alors il doit y avoir un Roi des Cieux. »

« C’est exact. Le Roi des Cieux est le Maître des Cieux. Tout comme le Roi des Démons est le Maître du Monde des Démons. Et ici il nous est possible d’égaler le pouvoir des Principautés et des anges des Puissances. »

Julliom avait enfin surmonté sa nervosité.

Chrisley continua à observer par le biais de la boule de cristal avant de dire.

« Je vais leur envoyer de quoi les occuper. C’est au tour des loups-garous. Tous... préparez la cérémonie. »

Les hommes-lézards, les loups-garous et les nagas accueillirent les anges et moururent. Une complète extermination. Leur sang était éparpillé partout, ainsi que sur le corps des anges.

Le soleil dans le ciel ferait disparaître naturellement le sang sur eux. Mais le donjon était sombre, donc ils ne disposaient pas de ce luxe. En fin de compte, les anges ne pouvaient qu’avancer en étant recouvert de sang. Ils se confrontaient aux ours des ténèbres et aux trolls quand la « cérémonie » débuta.

Les cérémonies des elfes noirs étaient uniques. Au début, c’était juste des paroles et des gestes. Mais après un certain temps, elle commençait à exercer une véritable force. Les cérémonies étaient différentes pour chaque tribu. Une compétence qui était difficile à décrire. C’était proche d’une volonté transcendante.

Et Julliom connaissait une cérémonie pour « maudire » les adversaires. C’était une ancienne magie qui utilisait le sang pour affaiblir les adversaires. Les anges étaient déjà couverts du sang des créatures, alors ils ne pourraient pas l’éviter.

Les elfes noirs accumulaient le ressentiment des cadavres des créatures. Les corps des elfes noirs tremblaient face à cette émotion.

Un instant plus tard, un Tigre à Dents de Sabre apparut avec un ange mort dans sa bouche.

« Attaquez seulement les ailes. Les âmes des créatures mortes maudiront les anges. »

Julliom fit passer un poignard. Cependant, le poignard était si vieux, que sa couleur était terne. Sa main ne voulait pas y toucher mais Chrisley reçut quand même le poignard maudit. Elle prit une profonde inspiration et poignarda les ailes de l’ange sur le sol.

Hiaaaah-

Un étrange gémissement. Le son venait de la bouche de l’ange mort.

Une vague d’intense pouvoir magique qui contenait une malédiction fut générée, et celle-ci se précipita à toute vitesse vers les démons.

Les anges le ressentirent et avaient l’air troublé. Julliom qui regardait à travers la boule de cristal hocha la tête.

« Ça a marché. La malédiction de la douleur. »

«... Alors préparez-vous ensuite à attaquer. Nous allons chasser les ennemis. »

Jusqu’à présent, les anges avaient reçu des dommages minimes.

Une fois qu’il fut confirmé qu’ils étaient affectés par la malédiction, les chances de victoire étaient significatives. Il n’y en avait qu’un petit nombre à l’intérieur. Il y en avait beaucoup plus à l’extérieur. Les créatures devaient être préservées autant que possible.

À cet instant, Chrisley chancela. Ses jambes semblaient se tortiller.

« Les âmes réclament leur dû. Appuyez-vous sur moi »

C’était l’impact de la malédiction. Plus les adversaires étaient puissants, plus le retour était fort. Si l’intelligence de Chrisley n’était pas au-delà de 100, alors elle aurait perdue connaissance pendant plusieurs jours.

Julliom fut très surpris et tendit la main.

« Ça ira. Il y a aussi ceux qui souffrent à l’extérieur... ceci n’est rien. »

Chrisley posa les deux pieds fermement sur le sol et commença à se déplacer.

*     *     *

‘ Le jour. ‘

La soirée s’écoulait. La lune disparaissait progressivement et un coucher de soleil rougeâtre apparut. Malgré cela, Hashmal n’avait pas encore chuté. Les créatures déversaient sans relâche des attaques, mais ses gestes et son expression faciale montraient que cela ne la perturbait pas.

' Hashmal... ce nom parle de lui même. ‘

Incroyable. Une admiration sincère. En fait, Hashmal était plus appropriée pour les rôles secondaires que le combat. Elle différait de l’ange de ma vie antérieure qui avait remporté des accomplissements considérables pendant 1 an et 6 mois.

Alors j’avais plutôt tendance à l’ignorer. Je pensais qu’elle atteindrait le bord de la falaise et que l’on verrait ses limites.

Mais maintenant, ce qu’il se passait était suffisant pour que je l’admire. Mise à part Hashmal, il restait 80 anges. En fin de compte, ce ne serait pas très différent si Hashmal faisait toute seule face aux démons.

L’Actuel Porteur de Lumière. Elle pouvait utiliser cette lumière.

Si j’étais à proximité. J’imaginais très bien ce qu’il pourrait advenir de moi.

« Une demi-journée. Un jour tout au plus. »

Je me connaissais bien. Je ressentirais le besoin de montrer une bravoure imprudente. En outre, j’étais faible dans les confrontations avec de nombreux opposants. Compte tenu de cette limitation, c’était une décision objective.

Mais la ferveur d’Hashmal n’avait pas encore été brisée. Le soleil se levait et sa magie sacrée se rétablissait. C’était comme si un malade récupérait.

Grâce à cela, la situation passa dans une phase d’accalmie.

Les démons rassemblaient leurs créatures avancées pour une autre offensive. Il semblait que leur endurance était également épuisée.

« C’est l’enfer ici. »

Dit Yoo Eun-hye avec colère en venant à mes côtés. Son visage autrefois propre était maintenant recouvert de sang et de saleté. Trop de choses se passait pour penser à se nettoyer.

Mais le problème ne s’arrêtait pas là.

Actuellement, les membres de son groupe de raid et les Éveillés survivants se trouvaient au centre du champ de bataille.

Ils se réjouissaient que l’accalmie ait permis de diminuer la fréquence des attaques. Ils pouvaient se reposer parmi les cadavres des créatures...

« Ne vous relaxez pas. »

« Hu ! Je n'ai pas l’intention de me détendre. Ma tête me fait encore mal à cause des insectes transparents. »

Yoo Eun-hye massa son front.

Je me retournais et scannais ce qu’il restait des Éveillés.

De mon point de vue, les Éveillés n’étaient pas différents des nouveau-nés. Ils en étaient encore à apprendre ce qu’était un champ de bataille. Mais ils continueraient certainement à « grandir » s’ils restaient plus longtemps sur le champ de bataille.

Au départ, ils étaient effrayés par tout le sang qui coulait, mais maintenant ils étaient habitués. Ils étaient tristes de voir leurs collègues en train de mourir mais ils ne s’attardaient plus dessus. Cela leur fit réaliser qu’ils avaient leur propre instinct de survie.

Un moment de repos. Les visages de tous les Éveillés étaient fatigués. Pour autant, leurs yeux restaient vivants. Ils faisaient toujours attention à leur environnement.

Bien sûr, certains voulaient fuir. Il y avait déjà 40 personnes qui avaient déserté. Mais la plupart d'entre elles avait franchi la rivière sans retour. Dès qu’ils rompirent les rangs, plus de la moitié d'entre eux avait été tuée.

Mais c’était aussi une bénédiction. Voir ce qui arrivait à ceux qui s’enfuyaient les motiveraient beaucoup plus. Il n’y avait aucun moyen de partir d’ici sinon en remportant la victoire.

« Capitaine-nim. Avez-vous entendu ce bruit ? »

Yoo Eun-hye qui appliquait une potion sur ses blessures entendit soudainement un bruit étrange.

Le bruit venait du donjon.

« Il y a plus d’anges ? Mais pourquoi ils sortent du donjon ? Non, plutôt... pourquoi ils sont dans cet État ? »

Yoo Eun-hye découvrit la source du son.

Des dizaines d’anges sortaient par l’entrée du donjon.

Tous les Éveillés, les anges et même les démons avaient les yeux grands ouverts.

C’étaient les anges qui avaient attaqué à l’intérieur du donjon. Mais ils étaient en mauvais état. Certains avaient leurs ailes en lambeaux et ne pouvaient pas voler, tandis que d’autres avaient leurs organes qui pendaient.

‘ Ils arrivent. ‘

Les coins de ma bouche se courbèrent légèrement.

Leur apparition signifiait que Chrisley avait réussi. Et derrière les anges on pouvait voir un certain nombre de créatures qui suivait.

Kung !

Kuuong !

Le premier était un golem avancé. Et il y avait les imposantes silhouettes des Tigres à Dents de Sabre et des liches.

Les démons firent une expression comme s’ils venaient de réaliser quelque chose. Il n’avait pas vu les créatures et le propriétaire de ce donjon. Si c’était juste les créatures alors ils pourraient tout simplement les ignorer. Toutefois, leur nombre était considérable. Une force unique avec un niveau tout à fait exceptionnel.

Mais le Maître du Donjon ne semblait pas être visible. Un concurrent, un ennemi ? Ces deux adjectifs avaient une signification semblable, mais la situation pourrait changer en fonction duquel il était question.

Cependant, il ne s’était pas montré de la journée.

L’accalmie prit fin car les anges, les démons et les humains, furent de nouveau tendus.

Les Éveillés, en particulier, avaient les épaules vraiment tendues. Ils maudissaient le fait qu’un nombre plus important de créatures émergeaient du donjon.

Yoo Eun-hye eut le courage d’avouer quelque chose après que l’atmosphère eut de nouveau changé.

« Capitaine-nim. Si je survis à ça, alors je vous embrasserai fougueusement. »

« Pas besoin. »

*     *     *

...

...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.