Annonce importante

Annonce

Bonjour ! Je vais essayer d’être concis, ce qui n’est pas mon fort, car j’ai une annonce à faire. Dès la semaine prochaine, je dois m’...

RPMI Chapitre 25

Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 25 : Interférence au Succès





Une autre nuit passa. Han Li se leva à l’aube et se dirigea vers le champ médicinal. Il voulait voir si oui ou non les plantes médicinales avaient changé d’une quelconque façon.

Avant même d’entrer dans le domaine, il sentit tout d’un coup plusieurs riches parfums médicinaux.

Han Li en fut un peu abasourdi, mais peu de temps après, son esprit s’agita. « Peut-être que… »

Il ne put pas s’empêcher d’accélérer son rythme jusqu'à ce qu’il arrive enfin en face de plusieurs plantes médicinales qui émettaient un intense parfum.

Étaient-ce les plantes médicinales d’hier ? Han Li ne voulait pas en croire ses yeux. À l’aide de ses mains, il gifla farouchement son visage légèrement somnolent jusqu'à ce que la douleur le fasse s’arrêter.

« Les feuilles de cette Herbe de Dragon Jaune montrent quelques relents de violet, la Fleur de Lotus Amer a maintenant neuf pétales, et la peau de ce Fruit de Tristesse Oubliée a tourné au noire, ha ha ! Ha ha ! » Han Li ne put plus se retenir de rire. Habituellement, Han Li était calme et composé, mais cette fois, il ne put s’empêcher de rire à plein poumon tout en levant la tête au ciel.

« Cette fois j’ai eu une chance énorme. Ces plantes médicinales n’ont eu besoin que d’une nuit pour développer des propriétés qui n’apparaissent qu’au bout de deux ans. Leurs apparences se sont muées en celles de plantes âgées de plus de dix ans. Vu la couleur des feuilles, la forme du fruit et le parfum des pétales... ce sont là des qualités qui appartiennent à des plantes rares qui ont déjà mûri depuis un certain temps. » Han Li examina attentivement toutes les plantes médicinales, confirmant qu’elles étaient identiques à celles décrites dans les livres de médecine. C’étaient vraiment de rares ingrédients médicinaux qui avaient vieillis pendant un grand laps de temps.

« Si je peux faire vieillir des plantes médicinales avec cette méthode, Combien d’ingrédients médicinaux rares vais-je avoir ? ! Je peux également vendre les plantes médicinales que je n’utilise pas. Le cas échéant, combien d’argent je me ferai... ? » Han Li fut incapable de retenir son émotion et commença à laisser son imagination battre la campagne.

Les pensées de Han Li se développèrent et il en fut encore plus exalté. Il sentait qu’il avait vraiment ramassé un trésor cette fois-ci. Tout d’un coup, il fit plusieurs roulades. À ce moment, il ne maintenait plus son habituelle apparence calme, et exprimait l’enthousiasme d’un adolescent de 14-15 ans tout à fait normal.

Après un certain temps, Han Li arriva enfin à se calmer et son cerveau redevint vif. Il  commença à réfléchir à comment traiter les quelques difficultés que faisait naitre cette énorme pâté de viande qui était tombé du ciel.

(Ndt : « énorme pâté de viande tombé du ciel » est un idiome chinois pour une rencontre heureuse)

Tout d’abord, il ne semblait pas y avoir de problème avec l’aspect extérieur de ces plantes médicinales. Toutefois, il n’avait pas encore testé leurs propriétés médicinales. Après tout, elles étaient devenues comme ça après qu’elles aient absorbé ce liquide étrange. Qui pourrait dire si leurs propriétés internes étaient anormales ? Hier, il avait été témoin de la mort misérable de ces lapins de ses propres yeux. Il devait encore faire attention.

Deuxièmement, le liquide vert dans la petite bouteille mystérieuse avait déjà été épuisé. Il ne savait pas si l’étrange phénomène qui avait produit le liquide arriverait encore. Peut-être que c’était un événement qui ne se produisait qu’une seule fois. Dans la nuit, il irait lui-même le confirmer.

S’il n’y avait aucun problème avec ces deux questions, alors il lui sera vraiment nécessaire de saisir les détails et les particularités des ingrédients créés de cette manière. Il aurait ensuite un contrôle complet sur cette méthode inconcevable.

Les pensées de Han Li le firent arrivées à la conclusion que s’il était incapable de résoudre les quelques difficultés mentionnées plus tôt, cet énorme pâté de viande ne vaudrait pas plus qu’une fleur isolée aperçue dans le brouillard.

Après que tout fut pris en compte, Han Li commença à expérimenter.

Tout d’abord, il se rendit à la grande cuisine à l’extérieur de la vallée et demanda au directeur une autre paire de lapins aux poils gris. Les actes de Han Li rendirent le gestionnaire de la cuisine heureux et un peu perplexe. Pourquoi ce jouvenceau continuait-il à acheter des lapins vivants ? Est-ce qu’il voulait les dépecer lui-même et améliorer ses talents culinaires ?

Han Li ne se souciait pas de ce que les autres pensaient de lui. Il ne mit pas les lapins dans les champs médicinaux comme auparavant ; au lieu de cela, il les attacha à la porte de sa chambre afin qu’il puisse observer facilement leur changement à tout moment.

Après cela, il alla vers les champs médicinaux et cueillit avec soin les plantes médicinales ayant subi une maturation. Il fit quelques portions de médicaments destinés à renforcer les os et les muscles, et les mélangea avec les aliments préférés des lapins. Chaque jour, il leur donnait trois de ces repas pour vérifier si ces plantes médicinales étaient toxiques.

Ceci étant fini, Han Li attendit anxieusement la nuit. Il sentait que le temps passait très lentement. Plus tard, le moment qu'il attendait avec impatience était enfin arrivé.

Au moment où le ciel commença à devenir sombre, Han Li se précipita et prit la petite bouteille pour aller à l’arrière de sa chambre et la posa sur le sol. Il se concentra sur la petite bouteille, anticipant ses changements.

Après qu’un quart d’heure se fut écoulé, la bouteille ne montrait aucune activité.

Puis une demi-heure s’écoula, mais la bouteille ne laissait toujours rien voir.

Et puis trois quarts d’heure...

Pendant que le temps s’écoulait, l’humeur de Han Li s’affaissait de plus en plus. Il était resté éveillé jusqu'à l’aube. La bouteille, cependant, n’avait toujours rien de différent.

Il était complètement découragé. Serait-ce possible que cette bouteille ne soit véritablement utilisable qu’une seule fois ? Ou peut-être qu’il n’avait pas fait les choses correctement ?

Han Li reprit ses esprits et regarda son environnement.

« Il n’y a rien d’anormal mis à part le ciel un peu noir. » Se dit Han Li à lui-même.

Il s’arrêta tout à coup, ne sachant plus quoi dire. Il leva la tête et regarda le ciel. Le ciel était noir et nuageux ; on ne voyait rien. « Le ciel est un peu sombre... » A ces mots, Han Li comprit soudainement.

« Serait-ce parce que les nuages empêchent la lumière de la lune ou des étoiles de tomber sur la bouteille ? » Han Li se rappelait que la précédente transformation de la bouteille s’était produite au cours d’un ciel dégagé. Il n’y avait rien eu dans le ciel étoilé, mais aujourd'hui, il y avait un temps maussade. Tout le ciel était recouvert de nuages noirs.

Les espoirs de Han Li revinrent, mais il vit la couleur du ciel pâlir un peu. Il savait que le ciel ne s’éclaircirait pas ce soir. Il rangea la bouteille et se prépara à la tester de nouveau, une fois que le ciel serait dégagé.

Cependant, contrairement aux espérances de Han Li, la moitié du mois suivant connut une bruine ininterrompue et cela avait persisté jusqu'à présent.

Han Li regardait les vagues continues de bruine à l’extérieur. Son humeur était sombre, et il continuait à être de plus en plus anxieux en attendant que les conditions météorologiques deviennent favorables. Il avait continué à pleuvoir en permanence sans s’arrêter, sans le moindre signe d’amélioration.

Il se retourna vers l’intérieur de sa chambre et regarda les deux lapins qui avaient échappé à la pluie. Ils avaient une apparence saine et enjouée, ce qui déprimait encore plus Han Li. Depuis que les lapins avaient commencé à manger leur nourriture mélangée aux médicaments, non seulement il n’y avait eu aucun problème, mais ils étaient encore plus vigoureux qu’avant. Ces dix derniers jours, Han Li avait soigneusement observé tous les jours pour confirmer que les lapins ne présentaient aucun symptôme d’empoisonnement. Au lieu de cela, comme ils avaient mangé les médicaments de renforcement musculaire, ils avaient une bien meilleure santé.


Non seulement ce bon résultat ne parvenait pas à contenter Han Li, mais cela le rendait aussi quelque peu inquiet de ses gains et pertes. Il ne savait pas comment il pouvait se calmer. De savoir si la bouteille pourrait produire plus de liquide vert était déjà devenu la clé de tous ses problèmes. En outre, la mauvaise météo persistante, le rendait incapable de tester sa théorie. Comment cela n’aurait pas totalement déprimé  Han Li ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.