RPMI Chapitre 6

Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 6 : La Formule Oraculaire Sans-nom




 « Lèves-toi, Lèves-toi. »

Un son à peine audible venait d’au dessus d’Han Li, le réveillant de son sommeil profond. Dès qu’il ouvrit les yeux, un visage énorme apparut devant lui. Choqué, Han Li se projeta vers l’arrière. Alors seulement il fut en mesure de constater que le propriétaire du visage qui l’avait effrayé à mort était celui du garçon qui s’appelait Zhang Tie.

« Dépêche toi et viens manger quelque chose. Quand tu auras terminé, nous devrons allez voir le Vieux Mo. » Zhang Tie passa quelques pains blancs fumants à Han Li.

« Où as-tu trouvé cette nourriture ? » Han Li regarda sans comprendre un instant avant d’accepter les petits pains.

« Dans une cuisine près de la vallée, j’ai vu une tonne de gens en train de manger de la nourriture, alors j’ai attrapé aussi une part. Après que j’ai eu fini, j’ai réalisé que tu n’avais pas encore mangé, alors j’ai attrapé deux brioches pour toi. » Zhang Tie sourit sincèrement à Han Li.

« Merci beaucoup, Frère Zhang. » Han Li était quelque peu touché. Voyant que Zhang Tie avait tout à fait l’air un peu plus âgé que lui, il ne put pas s’empêcher de laisser échapper les mots « Frère Zhang. »

« Pas....pas de problème, Je suis trop habitué au travail. Si je suis inactif, même pour un instant, je me sens toujours un peu... mal à l’aise. Si tu as besoin d’aide à l’avenir, n’hésites pas à me le dire. Je n’ai rien d’autre que de la force ». Zhang Tie semblait embarrassé, car il commença à bégayer.

Han Li n’avait pas mangé de déjeuner ou de dîner et était quelque peu affamé. En seulement quelques bouchées, il dévora une brioche. Avec juste quelque effort de plus, les deux grands pains disparurent complètement dans son estomac.

« Il se fait tard, nous devrions aller voir Vieux Mo. » Han Li rota plusieurs fois et regarda par la fenêtre vers le soleil couchant. Après avoir mentalement calculé l’heure, il détermina qu’il était probablement temps d’aller voir le Docteur Mo.

Zhang Tie n’objecta pas, et suivit Han Li vers la maison du Docteur Mo.

Il y avait des rangées d’étagères le long des quatre murs de la résidence du Docteur Mo. Ces étagères étaient densément remplies de livres divers.

« Vieux Mo ! »

« Vieux Mo ! »

……

Le dos du Docteur Mo était fermement posé contre sa chaise pendant qu’il était plongé dans la lecture du livre entre ses mains. Il ne semblait pas avoir remarqué l’arrivée des deux personnes, ni même avoir entendu leurs salutations. Chacun deux étaient encore enfant après tout, donc quand ils virent le Docteur Mo les ignorer, ils ne surent pas comment réagir, ignorant ce qu’il y avait de mieux à faire. Ainsi, ils ne purent que se tenir sur le côté et attendre.

Enfin, au moment où les pieds de Han Li commencèrent à s’engourdirent, Docteur Mo plaça lentement son livre sur la table à côté de lui. Froidement, il regarda les deux enfants et prit sa tasse de thé afin d’y boire quelques gorgées avant de dire lentement :

« À partir ce jour, vous êtes tous deux acceptés comme mes Disciples Officieux. Je vais vous apprendre quelques connaissances générales sur la cueillette des plantes médicinales et l’affinage des médicaments. Je peux aussi vous apprendre à vous deux certaines techniques de guérison qui peuvent préserver la vie. « Mais je ne vous apprendrai absolument aucun arts martiaux. » Docteur Mo posa sa tasse de thé sans expression.

« Je vais vous apprendre un set de chants de cultivation du corps et de l’esprit. Bien que cela ne vous permette pas de mater avec succès vos ennemis, cela permettra de renforcer vos corps. Si vous voulez vraiment apprendre des arts martiaux, vous pouvez aller en apprendre avec d’autres instructeurs. Si vous le faites, je ne m’y opposerai pas, mais je vérifierai votre progression sur cet ensemble de chants de cultivation dans une demi-année. Si vous n’atteignez pas la norme, je vous forcerai à devenir un disciple externe. Comprenez-vous tous deux ? » Le ton de Docteur Mo devint soudain beaucoup plus grave. Il semblait qu’il attachait une grande importance à cet ensemble de chants.

« Nous comprenons ». Répondirent Han Li et Zhang Tie à l’unisson.

« Vous pouvez partir maintenant. Revenez demain matin. » Docteur Mo agita ses mains vers les deux, leur faisant signe de sortir. Il ramassa son livre et recommença à le lire de nouveau.

Avant que Han Li ne sorte, il ne put s’empêcher de regarder vers le livre dans les mains du docteur Mo. Mais c’était trop malheureux qu’il ne sache pas lire ; il pouvait seulement dire que le titre était composé de trois larges caractères, noirs. Malheureusement, Han Li ne les reconnaissait pas.

Dès que Han Li sortit de la résidence du Docteur Mo, il ne put pas s’empêcher de laisser échapper le souffle qu’il retenait. Il ne savait pas pourquoi, mais tout à l’heure, il n’avait même pas osé respirer en présence du Docteur Mo. Son esprit avait également été incroyablement tendu. Maintenant qu’il était parti, il s’était immédiatement détendu, retournant à son état normal.

Au cours des quelques jours qui suivirent, l’excitation de Han Li ne se fana jamais. Il allait enfin devenir un disciple de la Secte des Sept Mystères. Même s’il n’était encore qu’un Disciple Officieux, c’était toujours mieux que les enfants qui avaient été renvoyés chez eux. Même s’il ne réussissait pas le test dans 6 mois, il pourrait encore devenir un Disciple Externe comme troisième Oncle. Selon l’opinion de Han Li, troisième Oncle était une personne de grand statut et position, alors il ne se préoccupait pas trop de l’examen à venir. Il espérait même secrètement au fond de son cœur qu’il ne réussirait pas. De cette façon, il pourrait quitter la montagne plus tôt pour voir ses parents et sa sœur adorée.

Les jours suivants, Docteur Mo leur enseignait quelques connaissances médicinales tous les matins. Dans l’après-midi, il leur faisait étudier les douze méridiens principaux, les canaux énergétiques et les emplacements des points d’acupuncture du corps. Et pour le peu qu’il leur apprit des arts martiaux, ça se tenait au maintien dans la posture du cheval, et à frapper des mannequins de paille.

Un mois plus tard, les deux furent complètement isolés des autres enfants. Ils ne passaient plus une minute à apprendre d’autre chose en dehors du chant. Depuis que le Docteur Mo avait commencé son enseignement, ils passaient la plupart de leur temps à pratiquer le chant sans nom. Docteur Mo leur ordonna strictement de ne pas révéler les chants à quelqu'un d’autre. Si même un petit segment était divulgué, Docteur Mo les punirait sévèrement et les expulserait de son apprentissage.

Au cours de ce laps de temps, Han Li commença à avoir une meilleure compréhension de la Secte des Sept Mystères et du Docteur Mo. La Secte des Sept Mystères avait un disciple nommé Wang Lu, qui possédait les enseignements transmis par le Souverain des Sept Suprêmes. Wang Lu était devenu le Leader de la Secte des Sept Mystères, et il divisa la secte avec l’aide de trois autres dirigeants de secte. Ils divisèrent la secte en deux segments – l’interne et la branche externe. La branche externe avait un total de quatre divisions, à savoir la Division des oiseaux volant, la Division des Chercheurs de Trésor, la Division des Quatre-Mers et la Division des Lames. La branche interne avait également quatre divisions, à savoir la Division des Cents Forges, la Division des Sept Suprêmes, la Division Consacrée et la Division de Lame de Sang. En plus de la branche interne et externe, il y avait un Conseil des Anciens qui obéissait aux Vice-Chefs et au Chef de secte.

Docteur Mo n’était pas originellement un disciple de la Secte des Sept Mystères. Il y a quelques années, le Chef de Secte Wang était négligemment tombé dans le piège d’un ennemi à l’extérieur de la montagne de l’Arc-en-ciel Céleste, et avait été lourdement blessé par les multiples attaques de la partie adverse. Alors qu’il se tenait aux frontières de la mort, ses alliés étaient incapables de faire quoi que ce soit. Juste à ce moment, il se trouva qu’ils rencontrèrent le Docteur Mo dont les brillants dons de guérison et les médicaments efficaces sauvèrent la vie du Chef de Secte Wang. Le Chef Secte Wang ne pouvait qu’être naturellement extrêmement reconnaissant envers le Docteur Mo. Il découvrit plus tard qu’en plus de sa profonde expertise médicale, le Docteur Mo était également un praticien des arts martiaux, ce qui fini par convaincre le Chef de Secte Wang d’inviter le Docteur Mo à rejoindre sa secte. Les anciens choisirent soigneusement une petite vallée dans les montagnes afin d’ériger une résidence spécifiquement pour l’usage du Docteur Mo, afin de lui rendre les choses aussi confortables que possible. La vallée devint rapidement un lieu vénéré au sein de la Secte des Sept Mystères grâce au Docteur Mo. Bien qu’aucun des disciples n’avait jamais vu ses compétences, ni connaissait la force de ses arts martiaux, le Docteur Mo avait utilisé sa brillante expertise médicale pour sauver un bon nombre de vies des disciples. Ainsi, même s’il était normalement impassible et qu’il parlait peu, il était grandement respecté par les Disciples Internes.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.