Annonce importante

Annonce

Bonjour ! Je vais essayer d’être concis, ce qui n’est pas mon fort, car j’ai une annonce à faire. Dès la semaine prochaine, je dois m’...

RPMI Chapitre 14

Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 14 : Liquide Mystérieux






« Ah ! » Han Li cria avec excitation et lança son poing en l’air.

Ce faisant, il révélait qu’il était en effet encore un enfant.

Son hypothèse semblait être correcte ; Lorsque la bouteille était dans la chambre sombre, la quantité de lumière qu’elle attirait à elle, était assez petite. Mais lorsque placée dans un espace vaste et ouvert, la quantité de lumière attirée vers elle était beaucoup plus grande.

Mais pourquoi la lumière se concentrait-elle ? Pour quel usage ? Bien qu’il ne sache pas la réponse, Han Li pensait être proche de résoudre l’énigme derrière la bouteille mystérieuse.

Han Li savait qu’il allait bientôt percer le secret de la mystérieuse bouteille, ce qui l’excitait énormément.

À l’aube, la lumière qui s’était rassemblée autour de la bouteille disparue lentement.

Après s’être assuré qu’il y avait personne à proximité qui observait ses actions, Han Li retourna son attention sur l’état de la bouteille.

Ensuite, il se courba pour prendre la bouteille et l’inspecta.

Toutefois, il semblait n’y avoir aucune différence puisqu’il était toujours impossible de l’ouvrir !

Han Li se sentait déçu, mais en voyant que le jour arrivait, il rangea à contrecœur la bouteille et se prépara à partir.

Après tout, il voulait toujours revenir à la chambre de pierre afin de pratiquer sa cultivation.

Les nuits suivantes à intervalles fixes, la bouteille subissait la même expérience. D’innombrables taches de lumière volaient vers la bouteille comme des papillons de nuit vers une flamme. Peu importe à quel point elles étaient grandes ou petites, les taches de lumière, étaient avidement dévorées par la bouteille.

Au départ, Han Li pensait que la bouteille continuerait à suivre le même processus pour une durée inconnue, mais le 8ème jour, quelque chose d’inattendu se produisit.

Han Li était revenu à l’endroit distant dans les montagnes et avait placé la bouteille à son emplacement habituel. L’absorption des taches de lumière continua pendant une demi-heure, quand tout d’un coup, la bouteille arrêta d’absorber. Les motifs verts-sombres sur la bouteille commencèrent à émettre un rayonnement vert pendant que des mots d’or se manifestaient sur la surface de la bouteille. Les mots étranges sur la bouteille étaient fermes et imposants, mais les traits scripturaux étaient inhabituels. Les mots semblaient appartenir à une époque ancienne, les caractères scintillaient sans cesse.

Mais cet accident bizarre prit aussi soudainement fin qu’il avait commencé. Mis à part les mots dorés qui étaient maintenant imprimés sur la bouteille, tout le reste était resté pareil.

Après avoir vu tant de choses étranges se passer avec la bouteille au cours des derniers jours, Han Li n’était plus autant surpris que par le passé. Même l’apparition des mots d’or ne le surprenait pas beaucoup.

Il saisit la bouteille dans sa main avec désinvolture, et essaya de l’ouvrir sur un caprice.

Et à son extrême surprise, le couvercle s’ouvrit sans aucun effort.

‘ Pas possible ! ‘ Han Li regarda la bouteille sous le choc.

Sans avoir eut besoin de réfléchir ni de déployer des efforts, le problème de Han Li concernant la façon d’ouvrir la bouteille avait été soudainement réglé. Comment pouvait-elle être si facile à ouvrir ?!

Après avoir regardé la bouteille à plusieurs reprises pour confirmer que ce qu’il voyait n’était pas faux, il essaya de calmer son cœur agité avant de regarder directement dans la bouteille.

À l’intérieur de la bouteille il y avait une goutte de liquide vert-jade pas plus grande qu’une graine de soja. Pendant qu’elle ondoyait à l’intérieur de la bouteille, tout l’intérieur de la bouteille reflétait un éclat vert.

Quelle était cette goutte de liquide ?

Han Li était déçu ; il avait mis en autant d’effort seulement pour être récompensé par un peu de liquide apparemment banal.

Déçu, Han Li remit la bouteille dans sa bourse avant de se retourner et regagner tristement sa chambre. Son enthousiasme précédent avait été rejeté dans les coins les plus reculés de la terre sur des montagnes russes d’émotions soudaines.

Bien qu’il ait enfin ouvert la bouteille, il était tout à fait déçu par le résultat.

Han Li était prêt à prendre son temps pour découvrir ce que réservaient les secrets de cette goutte de liquide vert jade. Plus tard, elle serait peut-être en mesure de lui donner une surprise inattendue !

À l’heure actuelle, ce qu’il voulait le plus faire était de rentrer et de dormir. Pendant ces derniers jours, il n'avait pas pu dormir correctement, ce qui avait même perturbé sa cultivation habituelle, rendant ses progrès si inexistants que même le Docteur Mo l’avait interrogé à ce sujet.

Depuis que Han Li était devenu disciple du Docteur Mo et après avoir surmonté la première couche du chant, il estimait qu’il n’était plus nécessaire de pratiquer le chant. Déçu par les effets du chant sur son corps, ou plutôt ses manques d’effets, il refusait de continuer à s’appuyer là-dessus pour cultiver.

Pour cela, le Docteur Mo le réprimanda farouchement.

En conséquence, Han Li était sans enthousiasme et sans motivation à chaque fois qu’il cultivait.

Voyant cela, le Docteur Mo devint désespéré et en colère, commençant à douter de son choix de disciple.

Pensant à sa situation, Han Li ne pouvait pas s’empêcher de se sentir léser. Cependant, il n’était juste pas d’humeur pour la cultivation.

Mais ce que Han Li ne pouvait pas imaginer était que, après son réveil le lendemain, il fut une fois de plus motivé et jetait son corps tout entier à cultiver comme un fou.

La raison pour qu’il puisse cultiver de cette manière était simplement dû à une simple et unique déclaration que le Docteur Mo avait faite.

« À chaque fois que tu t’amélioreras sur une strate de ce chant, j’augmenterai la quantité d’argent qui t’est assignée d’un supplément. » le Docteur Mo avait vu la soif d’argent d’Han Li et avait trouvé un moyen pour amadouer Han Li. De cette façon, Han Li ainsi motivé, aurait une motivation suffisante pour cultiver.

Les jours suivants, Han Li se consacra à la cultivation, dans l’espoir de percer dans la seconde strate.

Chaque jour du matin à midi et de midi à la nuit, il pénétrait dans la chambre de culture de pierre et cultivait. Chaque pensées sur combien ce mode de vie était répétitif, banal ou ennuyeux, était immédiatement éjectées de la tête d’Han Li.

Pour le bien de la cultivation de Han Li, le Docteur Mo avait même temporairement bouclé la Vallée de la Main de Dieu. Même quand il soignait les patients, il les traitait à l’extérieur de la vallée par crainte de perturber Han Li.

Han Li était maintenant tellement concentré sur sa progression qu’il en avait même oublié d’analyser les effets du liquide vert jade de la bouteille.

L’automne s’écoula et l’hiver arriva, puis le printemps s’épancha avant l’arrivée de l’été.

En un éclair, quatre ans avait passé... Han Li avait maintenant 14 ans.

Il avait grandi pour être un jeune rustique, taciturne, déterminé et à la peau bronzée. Rien qu’à son seul aspect extérieur, il n’avait l’air pas différent de n’importe quel paysan ordinaire. Son allure n’attirait pas l’attention ; Il n’était pas extraordinairement beau, et n’avait pas une noble apparence.

C’était le résultat d’une vie passée dans la chambre de culture en pierre tous les jours. Il se déplaçait de là-bas vers sa chambre. À l’occasion, il allait à la résidence du Docteur Mo pour en savoir plus sur la médecine et lire sa collection de livres. Toute la vallée était son monde où il vivait, et grâce à son travail acharné, il avait enfin atteint la troisième strate !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.