Annonce importante

Annonce

Bonjour ! Je vais essayer d’être concis, ce qui n’est pas mon fort, car j’ai une annonce à faire. Dès la semaine prochaine, je dois m’...

RPMI Chapitre 10

Le Récit du Périple d’un Mortel
vers l’Immortalité

Chapitre 10 : Bouteille Mystérieuse





Han Li suivait lentement le chemin de la vallée de la Main de Dieu à force d’habitude. Ses pas le portèrent automatiquement vers la Cascade d’Eau Pourpre.

Il n’avait rien d’important à faire pour le moment, et à ce titre, il suivait son programme normal et rendait visite à Zhang Tie qui s’entraînait à Cascade d’Eau Pourpre. Zhang Tie fit une grimace de douleur, permettant à l’impact de la cascade de lénifier son corps pendant qu’il cultivait la Voie de l’Éléphant cuirassé.

Ce n’était pas donné à tout le monde de pouvoir résister à la douleur affligeante qu’entrainait la cultivation de ces arts martiaux particuliers. Même la première couche requérait déjà de souffrir d’une douleur atroce. Pour atteindre la neuvième couche, cela n’exigerait-il pas de cultiver jusqu’au point de basculer dans la folie, et de perdre sa peau dans le processus ?

« Hmm, je me demande si Zhang Tie regrette déjà sa décision. La torture atroce qu’il faut endurer pour pratiquer la Voie de l’Éléphant Cuirassé est impossible à imaginer, » pensait Han Li pendant qu’il marchait, en donnant négligemment des coups de pied dans les feuilles et les branches au sol qui bloquaient le chemin.

« Peut-être que dans quelques jours, nous irons tous deux voir le Docteur Mo pour mendier d’autres compétences d’arts martiaux, afin que Zhang Tie n’ait pas à souffrir d’une douleur atroce à chaque fois qu’il pratique. » s’étant lui-même plongé dans ses pensées en essayant de trouver des méthodes pour permettre à Zhang Tie d’échapper à cette tortueuse façon de pratiquer, Han Li se focalisa lentement sur son environnement.

Han Li inclina sa tête pour regarder la rangée d’arbres à ses côtés. Actuellement, l’année s’approchait des derniers jours de l’automne. Les branches des arbres étaient toutes nues et dépourvues de feuilles. Des tas de bâtons et de feuilles mortes se superposaient sur les petits chemins. Ils donnaient l’impression de marcher sur du coton. Han Li trouvait cette expérience extrêmement agréable.

À ce moment là, des sons d’armes qui s’entrechoquaient, arrivèrent de la direction du sommet d’une montagne à proximité, ainsi que de bruyants et nombreux applaudissements.

Après avoir entendu les bruits, Han Li jeta un regard en direction du sommet de la montagne, agacé que sa bonne humeur ait été perturbée.

Le bruit provenait des disciples de la Division des Cents Forges. Ils étaient en train d’entraîner les disciples sélectionnés à rejoindre leur division dans les différents arts d’armement.

A chaque fois qu’Han Li voyait les autres membres de la secte se rassembler et accomplir leurs séances d’entrainement, de légères pointes de jalousie faisaient surface dans son cœur. Il voulait aussi brandir une vraie arme et montrer ses compétences. Quel gâchis ! Après qu’il soit devenu officiellement un disciple du Docteur Mo, il lui avait été formellement interdit de pratiquer ces choses. Le Docteur Mo avait souligné énergiquement que Han Li devait consacrer tout son temps au chant oraculaire sans nom.

Par conséquent, Han Li pouvait seulement regarder avec des yeux bien ouverts et envieux. Occasionnellement, pour soulager ses démangeaisons, il empruntait quelques armes à quelques uns des autres membres de la secte avec qui il était en bons termes et s’entrainait avec eux.

Était-ce vraiment utile de cultiver le chant mystérieux ? Jusqu'à présent, Han Li n’avait pas vu le moindre effet positif à son incessante cultivation. D’autres disciples avaient déjà renforcés leurs corps et maîtrisés des techniques d’arts martiaux impressionnantes. Si la voie des arts martiaux devait être comparée à un marathon, Han Li était certain d’être resté au point de départ et de ne pas avoir avancé du tout.

Même Zhang Tie, qui avait cultivé pendant deux mois, montrait quelques changements bénéfiques en récompense de ses efforts. Ses muscles et sa peau étaient devenus plus dures, et le niveau de sa force était aussi sensiblement plus élevé qu’avant.

Toutefois, si le Docteur Mo n’avait pas accepté Zhang Tie en tant que Disciple Officieux, il n’aurait pas passé le Test de Disciple non-Officiel il y a deux mois. S’il n’avait pas réussi le test, alors rester sur la montagne serait impossible, sans parler d’envoyer de l’argent chez lui !

Si Zhang Tie ne pouvait pas cultiver une autre branche d’art martial, sa voie serait scellée pour toujours.

D’un coté, Han Li se plaignait sur l’injustice de leur situation. En revanche, il se rassurait lui-même que puisqu’il avait réussi le test du Docteur Mo, il ne serait pas chassé de la Secte des Sept Mystères.

Han Li rétracta son regard des autres membres de la secte, mais il continuait à penser aux ordres irritants du Docteur Mo. Distrait et démotivé, il regardait les deux lignes d’arbres des deux côtés de la route pendant qu’une sensation d’accablement le frappait.

Tout d’un coup, Han Li inspira une bouffée d’air frais, son expression faciale était devenue ignoble. Par réflexe, il se baissa et utilisa ses deux mains pour serrer fermement le gros orteil de son pied droit dépassant de l’herbe. Sans s’y attendre, Han Li avait ressenti une soudaine flambée de douleur. Son visage était devenu d’un blanc pâle et des vagues de douleur ardente assaillaient son pied droit.

De toute évidence, Han Li avait accidentellement frappé contre un objet extrêmement dur caché dans les tas de feuilles.

Han Li arqua son corps et utilisa à ses deux mains la fois pour entourer son pied. Après qu’il ait baissé la tête et ôté ses chaussures, il commença à souffler très fort sur son orteil blessé ; alors que son cerveau était inondé de douleur, il s’inquiétait que son orteil gonflé pourrait avoir été blessé au point d’impacter sur ses activités quotidiennes.

Après un long moment, Han Li tendit son cou et regarda en bas vers le tas de feuilles, essayant de trouver la pierre impie et ignoble, qui l’avait amenée à se blesser.

Les feuilles mortes dispersées avaient toutes la même couleur jaune-rougeâtre. Elles l’empêchaient de trouver la cible qu’il cherchait.

Le front d’Han Li se rida, et il se mit à arpenter le sol avant de trouver une branche d’arbre un peu longue et épaisse. Il se leva avec précaution en s’appuyant sur la branche.

Refusant d’abandonner, Han Li utilisa la branche dans ses mains et continua de sonder les tas de feuilles.

Ai ! Il aperçut un objet de la taille d’un poing.

Han Li s’arrêta momentanément et considéra l’objet en face de lui. Le coupable, l’objet fautif qui avait causé une blessure à son corps bien aimé, avait en fait la forme d’une bouteille allongée. La surface de celle-ci était tachée de boue, et sa couleur d’origine était impossible à discerner. Dans l’ensemble, elle semblait extrêmement banale.

Au départ, Han Li pensa que c’était une petite bouteille ordinaire, mais dans ses mains, la bouteille était extraordinaire lourde, son poids différait fortement de celle d’une bouteille de porcelaine normale.

Cette bouteille pourrait être faite d’or ? Pas étonnant qu'elle avait provoqué autant de douleur quand il l’avait frappé. Mais... des bouteilles en or étaient rarement vues...

En or... ? L’intérêt d’Han Li pour cette bouteille avait atteint un tel sommet qu’il en avait temporairement oublié les vagues de douleur qui montaient de son orteil.

Alors qu’Han Li essuyait l’excès de boue, la couleur d’origine de la bouteille commença à se dévoiler. Il émanait de la bouteille une lueur verte brillante, et il y avait de complexes motifs de feuilles noires et vertes gravées sur sa surface. Au goulot de la bouteille, il y avait un bouchon qui scellait hermétiquement l’embouchure de la bouteille.

Hmm, l’intérieur pourrait-il cacher quelque chose de précieux ? Han Li plaça la bouteille près de son oreille et la secoua doucement, mais il ne se sentit aucun mouvement à l’intérieur de la bouteille.

Refusant d’abandonner, Han Li mit ses mains sur le bouchon de la bouteille et essaya de soulever le bouchon. Cependant, qu’importe à quel point il y mettait d’effort, c’était sans succès.

La curiosité brûlait dans son cœur, et juste au moment où il s’apprêtait à utiliser une autre méthode pour l’ouvrir, tout à coup la douleur de son pied s’embrasa à nouveau.

Merde ! Il avait oublié que l’orteil de sa jambe droite avait été blessé après être entré en contact avec la bouteille de porcelaine.

Au vu de sa blessure, il semblait qu’il pourrait ne pas rendre visite à Zhang Tie aujourd'hui. Han Li décida de revenir à sa résidence et d’appliquer certains remèdes sur son orteil blessé avant de prendre son temps pour comprendre les secrets que renfermait cette mystérieuse bouteille.

Afin d’éviter que la bouteille soit repérée par les autres, Han Li la cacha à l’intérieur de ses robes sans se soucier que la bouteille soit sale. Faisant demi-tour, il boitait à chaque pas pour rentrer chez lui.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.