Annonce importante

Annonce

Bonjour ! Je vais essayer d’être concis, ce qui n’est pas mon fort, car j’ai une annonce à faire. Dès la semaine prochaine, je dois m’...

DH Chapitre 37

Dungeon Hunter
Chapitre 37 : Krasla et Chrisley (3/3)








...

...

Après une semaine.

15e étage du donjon.

« Ouah ! Ouah ! »

« Halète halète halète... »

Étonnamment, les elfes noirs s’étaient entièrement adaptés à être des chiens. Les 50 elfes noirs qui rampaient à quatre pattes produisaient une vue spectaculaire.

Ils le faisaient aussi à l’heure des repas. C’était le résultat étonnant de leur obsession de la vie et de leur désir de rester en vie.

Chrisley était la seule exemptée de cette situation. Mais elle ne pouvait même pas marcher donc ça n’avait pas d’importance.

En revanche, Krasla roulait partout comme un chien fidèle. Et il était le plus passionné parmi les elfes noirs dans son imitation de chien.

« Il est temps de manger ~ Yihi a apporté la nourriture pour chiens. »

Yihi mélangeait plusieurs différents types d’aliments pour que cela ressemble à de la nourriture pour chiens.

Yihi les observait vicieusement. Yihi aimait Julliom, mais les ordres du Maître du Donjon étaient absolus. Yihi surveillait constamment les elfes noirs jour et nuit.

« Ouah » !

Julliom fut le premier à prendre des initiatives.

Il devait montrer l’exemple. Pour être honnête, je ne pensais pas qu’il continuerait à faire le chien quand il avait commencé.

Julliom mangea dans la gamelle de chien et puis Krasla s’assit à côté de lui.

« La nourriture semble bonne pour Yihi aussi. La prochaine fois, je vous donnerai un poulet vivant en spécialité. Pour la sensation de mordre son cou. »

L’attitude de Yihi avait changée et elle les traitait vraiment comme des animaux de compagnie.

Les visages des elfes noirs s’assombrirent, mais ils n’osèrent pas le montrer à Yihi.

Ils secouèrent juste leur cul avec vivacité comme s’il y avait des queues à cet endroit.


*     *     *

Cela faisait un mois.

Les elfes noirs avaient obéi fidèlement à mes paroles.

Cela m’avait un peu surpris que ce fut à ce point.

Yihi ne ferait pas preuve de négligence lors de sa surveillance. Yihi suivait toujours fidèlement mes ordres. Elle verrait le moindre soupçon d’une erreur. Mais ils tenaient mordicus.

Les elfes noirs firent leurs preuves. Ils seraient très utiles comme chiens de garde.

Et je n’avais pas chômé pendant ce mois.

J’avais augmenté les accomplissements de la Technique de Dieu de la foudre à 7 étoiles. J’avais également étudié la physionomie de Chrisley et conclus que c’était possible.

Exactement un mois après, je fis boire Chrisley une bouteille d’élixir. Quelques jours plus tard, je pus remarquer que l’apparence de Chrisley avait changée pendant que je la conduisais dans un endroit baigné du clair de lune.

Aujourd'hui, c’était la pleine lune.

Le moment où les pouvoirs magiques yin étaient les plus présents.

Le corps de Chrisley était raide de tension.

Une peau foncée métissée. Le contraste entre la peau jaune et les cheveux blancs faisait bon effet. Les yeux avaient un reflet violet inhabituel... ses traits avaient un aspect maladif, mais elle avait un corps voluptueux. Une belle femme qui attirerait le regard de beaucoup de personnes.

Je me débarrassais de mes vêtements. Nous serions nus pendant la cérémonie.

Nous avions marqué le corps de l’autre pendant tout un mois, et ils seraient combinés au dernier jour. La cérémonie était également nécessaire pour stabiliser la puissance magique à l’intérieur du corps de Chrisley.

Je regardais Chrisley de haut en bas et dis.

Déshabille-toi. »

Les yeux de Chrisley se teignirent de résolution.

Elle était au courant de sa situation.

Elle avait réussi à récupérer un peu d’endurance grâce à l’élixir mais la malédiction du dragon de glace n’avait pas été affectée. Au lieu de cela, elle rongeait sa force de vie plus rapidement. Les autres elfes noirs ne le savaient peut-être pas mais Chrisley le savait.

Voilà pourquoi.

Chrisley prit la parole.

« Maître du Donjon. Je veux dire quelque chose. »

« Quoi ? »

Chrisley me regarda avec des yeux doux, violets.

« Mon corps n’est pas normal. J’ai bu l’élixir, mais mon état s’aggrave. J’ai cinq ou six mois au mieux. Mon corps devient aussi froid que la glace... Je ne peux pas exaucer les souhaits du Maître de donjon. »

Cela expliquait beaucoup de choses.

En premier lieu, l’élixir n’était pas un remède miracle. Elle avait reçu la vengeance du ciel depuis qu’elle était née alors l’élixir ne pouvait pas y mettre fin. Il ne ferait qu’accroître sa vie de quelques mois au mieux.

On aurait dit qu’elle abandonnait alors je demandais.

« Pourquoi me demandes-tu cela ? Le Maître du Donjon peut te donner un nombre illimité d’élixir. »

Puis Chrisley secoua la tête.

« Je ne peux pas faire quelque chose d’aussi honteux. Et peu importe combien j’en bois, l’élixir ne peut pas guérir mon corps. Le Maître du Donjon n’était-il pas aussi conscient de ce fait avant la cérémonie ? Quand j’étais enfant, je rêvais que quelqu'un me sauve mais j’ai déjà renoncé à cela. Cette cérémonie n’apportera rien de bon... Je suis désolé pour l’ainé Julliom mais je ne peux pas répondre à vos attentes. »

« Alors veux-tu que le reste des elfes noirs meurent ? Leurs vies ne seront pas garanties si tu es inutile. »

Les yeux de Chrisley s’élargirent à mes paroles. C’était une expression indiquant qu’elle se plierait.

« C’est le destin... »

Je fronçais les sourcils car il semblait qu’elle avait abandonné.

Était-elle frustrée parce que son dernier espoir, l’élixir, avait échoué ? Elle semblait attendre la mort. Son attitude ressemblait plus à celle d’un ver que d’un cafard.

Chrisley vit mon visage et dit.

« Maître du Donjon. Nous venons également du monde des démons. C’est un endroit où le pouvoir est prépondérant. Je sais au plus profond de moi que le Maître du Donjon est miséricordieux. Après que l’aîné Julliom m’eut délibérément caché, il fut contraint de se couper les cheveux et fut ridiculisé par un autre démon aîné. En dépit de sa longue vie, il vous a promis cette cérémonie en échange de l’élixir... Je retournerai cette faveur. »

J’étais impressionné par Chrisley.

Peu de démons tiendraient leurs promesses à moins que leur vie ne soit en danger. Les démons pouvaient être très cruels envers ceux qui étaient faibles.

Mais contrairement aux démons ordinaires, je pouvais voir le potentiel des autres avec Œil de l’esprit.

Toutefois, ceux avec un fort potentiel pouvaient être encore faibles. Ceux qui faisaient défaut à l’heure actuelle pourraient m’être d'une grande aide plus tard.

Pour ces gens-là, je ferais preuve d’une grande générosité.

Comme exemple concret, il y avait Chrisley face à moi. Si ce n’était pas pour la présence de Chrisley et de Krasla, alors Julliom serait mort. Les faire imiter un chien était gênant.

Je souris et pris la parole.

« Comment comptes-tu t’acquitter ? N’as-tu pas cinq ou six mois au plus à vivre ? »

« Je le dis avec le sourire. Mon corps peut être froid... mais je suis prête. Je suis assez forte pour subir la cérémonie. C’est à vous de décider. »

La cérémonie était un des moments les plus glorieux dans la vie d’un elfe noir. Et ils me la donnaient.

Elle était convaincue que son temps était compté. Je n’aimais pas cette attitude envers la mort.

Quoi qu’il en soit...

« J’irais dans la fosse en riant. »

Je n’aimais pas ces paroles.

Il était nécessaire de corriger son rapport à la mort. Je me battrais avec la force du désespoir face à la mort.

Chwaak !

Je déchirais de force la mince robe de soie que portait Chrisley. Au même moment, ses seins malléables et son corps furent dévoilés.

Mais elle ne résista pas. Elle acceptait tout cela.

J’observais la vue à couper le souffle du corps de Chrisley et dis.

« Je vais t’aider à vivre. Donc tu devras vivre pour moi. »


*     *     *

Aujourd'hui, c’était la pleine lune.

La période où la puissance magique yin était la plus puissante.

Ce qui permettait au pouvoir inhérent d’un elfe noir d’augmenter légèrement.

Malgré tout, il n’y avait pas de comparaison possible par rapport au sang du vrai dragon démoniaque donc la balance entre les deux était importante.

La Technique de Dieu de la foudre avait atteint 7 étoiles. La quantité d’énergie électrique était de 6,4 millions de watts. Ce n’était pas comparable à la vraie foudre, mais elle pourrait être introduite par contact cutané.

Je plaçais mes mains sur le corps de Chrisley et déplaçais lentement le Dieu de la foudre. Je voulais voir les zones où la puissance magique yin était bloquée.

‘Je dois percer une de ces zones.’

Initialement, le pouvoir magique s’écoulait avec intensité à travers tout le corps. En revanche, je pouvais sentir une force magique froide. Il s’épandait aussi légèrement différemment à travers son corps.

Le pouvoir magique yin de Chrisley s’était anormalement accumulé dans certaines zones.

Après avoir percé au travers, un large passage se formera avant qu’il ne se bouche à nouveau. J’effleurais la puissance magique yin.

‘Dieu de la foudre. A toi de jouer.’

Le serpent de foudre présent dans mon abdomen. Son nom était Dieu de la foudre.

Dieu de la foudre trembla d’agacement, mais se déplaça dans le corps de Chrisley.

Chrisley qui regardait ce que je faisais, élargit ses yeux quand elle sentit quelque chose entrer en elle.

« Guide-le en même temps. Ne fais pas un bruit. »

« ……!! »

Kwang !

A ce moment-là, les 6,4 millions de puissance de Dieu de la foudre arrivèrent à la première passerelle.

Dieu de la foudre projeta agressivement sa tête dans le premier barrage.

Le corps de Chrisley trembla. Elle réussit à réprimer le gémissement tout en fermant hermétiquement ses poings. Ses dix orteils grattèrent le sol. Son corps se courba comme un arc pendant qu’elle se couvrit de sueur froide, mais elle ne fit pas un bruit.

‘Délicat.’

Mon expression était également déterminée.

Juste avant, l’impact n’avait pas réussi à créer un passage. J’avais besoin de percer à travers la première passerelle, mais je ne savais pas si le corps de Chrisley pourrait tenir.

Mais je ne pouvais pas attendre jusqu'à la prochaine pleine lune. La magie des elfes noirs était au plus fort aujourd'hui, alors c’était le jour ‘j’ ! C’était aussi une occasion en or pour absorber une partie du pouvoir magique du vrai dragon démoniaque.

Si je pouvais au moins franchir une passerelle...

« Ce ne sera pas facile. Ne te relâche pas. »

Je n’avais jamais chuchoté de mots doux à quelqu'un. Le mieux que je pouvais faire était de lui dire de supporter.

Chrisley hocha la tête tout en mordant ses lèvres.

Dieu de la foudre continuait son attaque pendant que sa queue s’agitait sauvagement.

Kwang !

Une rude tempête se produisit.

Cela semblait encore plus douloureux car le corps de Chrisley se ployait. Mais mes mains ne quittèrent pas le corps de Chrisley.

De l’énergie s’échappait de son corps. J’étais en sécurité, mais ça ne durerait pas longtemps.

Si le pouvoir magique était refoulé du corps de Chrisley alors je pourrais subir une grosse blessure. Si je retirais Dieu de la foudre maintenant, ce qui arriverait était suffisamment explicite.

Mes yeux devinrent plus graves.

Je devais finir ce que j’avais commencé.

*     *     *

Chrisley ne reprenait pas ses esprits.

La douleur inimaginable lui donnait l’envie de fuir.

Elle pensait qu’elle s’était habituée à la douleur, mais c’était différent. C’était comme si des milliers d’aiguilles étaient à l’intérieur de son corps.

Mais elle devait faire preuve de patience. Aussi, elle ne faisait pas un bruit.

Honnêtement, n’importe quel homme ressentirait quelque chose face à Chrisley.

Le sentiment de vouloir la sauver.

Elle n’avait aucun espoir.

Il y avait eu de nombreuses tentatives pour la sauver. Cela n’avait résulté que par de la frustration.

L’élixir avait été son seul espoir et même cela avait échoué.

En conséquence, le cœur de Chrisley avait « abandonné ». Krasla-oppa et l’aîné Julliom avaient de grandes attentes, mais elle n’espérait pas grand-chose.

Si elle n’espérait pas grand-chose alors elle aurait moins de chance d’être déçue.

Et bien que l’élixir améliore son état, elle n’avait rien dit quand il commença à se détériorer à nouveau. Leurs regards n’afficheraient plus que de la compassion.

Mais cet homme n’avait aucune compassion dans son regard.

Pourquoi ?

Ses yeux semblaient voir à travers elle.

Au début, elle pensait que c’était juste une excuse pour s’emparer de son corps. Elle savait bien que de nombreux démons ne refuseraient pas un rituel aussi agréable.

C’était impossible, mais... Si la vie du clan était épargnée pour l’élixir alors elle lui dédirait le reste de ses jours.

‘Est-ce possible ?’

Mais l’idée germait dans son cerveau.

Une douleur à laquelle un démon ne pouvait pas s’adapter était sérieuse.

Kwang !

“……!!”

Qui ?

La douleur était la seule preuve qu’elle était vivante.

Elle abandonna et se complut dans la douleur.

La douleur intense dans son corps lui faisait ressentir un sentiment étrange. C’était comme si chacune de ses cellules résistait un peu plus.

« Ah ! »

Kwang !

Se trompait-elle ?

Le choc était douloureux. C’était plutôt un plaisir horrible.

Son sang circulait plus rapidement. C’était comme si la vitalité de son corps fluctuait et se fortifiait.

Chrisley fut convaincue.

La malédiction interdite présente dans son corps s’était un peu relâchée !

‘Je peux vivre ?’

Elle jeta un regard interrogatif vers le démon.

Elle voulait faire beaucoup de choses, mais son corps était trop faible.

Elle essaya de dire quelque chose.

Et avec cette joie et cet espoir, Chrisley perdit connaissance.


*     *     *

La pleine lune brillait. Le clair de lune s’épandait dans un espace clos.

Dans l’intervalle, il y eut un changement notable dans l’apparence de Chrisley.

Son teint pâle prit une atmosphère digne. Un corps d’une beauté inégalée. Son expression fut aussi plus vivante. Il était difficile de croire qu’elle était cette même personne qui avait accepté la mort.

Le pouvoir magique du vrai dragon démoniaque et de l’elfe noir était équilibré autant que possible.

Je souris à Chrisley qui se trouvait un peu plus loin de moi.

Je me déplaçais avec précaution vers ses délicieux seins. Puis j’ouvrais ma bouche et ma langue caressa sa poitrine.

Ma langue se déplaçait le long des lignes de sang gravées sur Chrisley. Je me mordais la langue et la frottais contre les marques de sang. C’était comme si une mèche avait été allumée.

Habituellement, mes doigts inscriraient de nouvelles marques mais aujourd'hui était le dernier jour. La cérémonie était différente.

Mon corps tout entier était gravé de nombreuses marques de sang. Le sang de Chrisley était nécessaire à la cérémonie.

Je ressentais une chaleur dans ma poitrine et ouvrais Œil de l’esprit.


Nom : Chrisley




Occupation



Aucune



Titre

* Personne avec le sang d’un vrai Dragon démoniaque (Epique, Intelligence + 6, magie + 6)

* Bénie par la lune (Ex U, puissance magique + 8)


Stats


Force


23

Intelligence

94 (+ 6)

Agilité


21

Endurance

27

Pouvoir magique


46 (+ 14)

Potentiel : (211 + 20/478)

Singularité : Une personne possédant le sang du vrai dragon démoniaque Aojin et de l’elfe noir Shilla, la limite de son potentiel n’est pas visible.

Compétences : Aucune



[Comparaison avant et après]

Force 19 Intelligence 100 Agilité 21 Endurance 1 Magie 34
Potentiel (176 + 3/478)

Force 23 Intelligence 100 Agilité 21 Endurance 27 Magie 60
Potentiel (211 + 20/478)


L’endurance et la puissance magique avaient augmenté de manière significative.

Ses capacités physiques étaient encore faibles, mais c’était une croissance incroyable comparé à autrefois.

Bien sûr, j’avais également connu des changements. C’était seulement un changement à la Technique de Dieu de la foudre...

Je regardais ma fenêtre de statut avec amertume.


Nom : Randalph Brigsiel




Occupation



Comte démon (Maître de Donjon)



Titre

* Guerrier Indomptable (Ex U, toutes les stats + 2)

* Premier à recevoir la bénédiction d’une fée (U, magie + 6)


Stats


Force

79 (+ 9)


Intelligence

64 (+ 2)

Agilité

74 (+ 2)


Endurance

80 (+ 2)

Pouvoir magique


82 (+ 8)

Potentiel : (379 + 23/500)

Alimentation électrique : 6.4 mW

Singularité : Le Cœur du monarque de l’Enfer a été transplanté (les pleins effets ne sont pas encore pleinement ouverts). Des changements sont survenus dans la Technique de Dieu de la foudre depuis qu’il a avalé une énorme quantité de puissance magique. Les résultats sont imprévisibles.

Compétences : Compétences Combinaison (R), Œil de l’esprit (Ex U), Technique de Dieu de la foudre (???), Colère (Épique)


Aucune augmentation de stat ou de titre.

Ce fichu serpent avait avalé toute la magie du dragon et de l’elfe noir relâchée par Chrisley. Maintenant, il était couché à proximité de mon nombril comme s’il était mort.

Grâce à cela, il y avait trois points d’interrogation à côté de la compétence Technique de Dieu de la foudre. C’était la première fois que je ne pouvais pas anticiper les résultats.

« Prend ceci. »

Je sortais le livre magique de Contrôle et la Baguette de la Mort.

Malgré les marques de sang gravées sur ma tête, Chrisley était toujours intriguée par mon comportement.

« Maître du Donjon. Qu’est-ce que c’est ? »

« Une nouvelle occupation, une compétence et une baguette pour ton usage. »

Le visage de Chrisley s’emplit de détermination et elle dit.

“…… J’apprendrai à m’en servir au meilleur de mes capacités. »

« Commence à apprendre après que tu auras entièrement récupéré. Sais-tu comment ? »

« Oui, j’ai étudié pendant que j’étais sous contrat avec les esprits des ténèbres. »

Je ne pris pas la peine d’expliquer davantage. Je remarquais que Chrisley avait des difficultés à équilibrer son corps.

Elle avait été incertaine de mes intentions au cours du mois dernier. Après avoir percé le premier barrage, son attitude envers moi avait complètement changé.

Je lui avais donné l’espoir !

Après avoir échappé à ses contraintes, Chrisley changea complètement.

En plus, elle semblait avoir compris ma personnalité. Depuis le premier jour, Chrisley n’était jamais allée contre moi.

‘Il est temps de sortir.’

Il était temps de quitter le donjon et de retourner à la Guilde. J’avais été absent pendant plus d’un mois.

‘Je ne sais pas comment la Technique de Dieu de la foudre va évoluer, mais...’

J’haussais les épaules.

C’était déjà passé. Dieu de la foudre avait absorbé toute la puissance magique. Je pouvais seulement espérer qu’il progresse dans la bonne direction.

Je regardais toujours Chrisley. Les joues de Chrisley rougirent.

La cérémonie n’était pas terminée. Joindre nos liens était encore nécessaire pour la cérémonie.

Chrisley posa délicatement le livre et la Baguette de la Mort et hocha la tête. Son esprit était prêt.

Je tirais Chrisley vers moi.

Puis je lui dévorais les lèvres.

*     *     *

La cérémonie s’acheva le lendemain.

Je quittais le donjon. Krasla était à mes côtés.

« Maître du Donjon. Est-ce ok si je me joins à vous ? »

Demanda Krasla sous la lumière intense du soleil.

Les oreilles pointues de l’elfe noir étaient cachées à l’aide d’une boucle d’oreille magique. À première vue, sa peau ressemblait à celle d’un homme noir. De plus, la boucle d’oreille avait comme option la traduction automatiquement de toutes les langues. Ce ne serait pas un problème si Krasla m’accompagnait.

« Chrisley m’a dit que tu avais un rôle d’instructeur parmi les elfes noirs. »

Krasla hocha la tête à mes paroles.

« C’est exact. J’ai enseigné les bases de l’art de l’épée aux elfes noirs, et comment faire face à plusieurs créatures. »

« Tu feras la même chose maintenant. Tu apprendras à mes humains. »

Je n’avais jamais appris de quelqu'un donc mes compétences pédagogiques étaient vraiment mauvaises à mon grand désespoir. Quelqu'un devait enseigner à Yoo Eun-hye et aux autres Éveillés de mon groupe.

J’utiliserai donc Krasla. En plus, ce serait bénéfique s’il était utilisé comme membre de mon groupe de raid. Krasla n’avait actuellement aucun travail à faire dans le donjon de toute façon.

Les yeux de Krasla s’élargirent, et il frappa dans ses mains avec une expression de compréhension.

« Les humains sous vos ordres ? Ah, vous jouez ? »

« Quelque chose comme ça. »

Pour le moment, c’était un jeu qui ne devait pas être remarqué. Le niveau des humains était beaucoup trop faible.

Les yeux de Krasla s’illuminèrent.

« Je comprends. Je n’interférerai pas dans le jeu du Maitre de donjon. »

Après avoir guéri Chrisley, le regard des elfes noirs à mon encontre avait changé.

Pour eux, Chrisley était l’incarnation d’un elfe noir.

Foi !

Foi.

Alors cela fonctionnait. Les elfes noirs obéiraient à chacune de mes décisions comme s’ils étaient mes chiens.

Krasla aussi.

Son véritable rôle était d’être le gardien de Chrisley. Il était plus heureux que quiconque depuis que Chrisley avait guéri.

En fait, Krasla était celui qui en avait fait le plus pour imiter un chien durant le mois précédent. Chrisley était plus importante que sa fierté de guerrier. Il donnerait sa vie pour elle.

Maintenant, son positionnement était complètement déterminé.

Je dis nonchalamment.

« À l’avenir, appelle-moi juste Maître. »

« Je comprends Maître ! »


Ils commencèrent tous deux à descendre la montagne.


2 commentaires:

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.